Hamel : «Le policer ne peut accomplir ses missions sans le partenariat avec le citoyen»

Hamel partenariat policier citoyen
Le directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel. New Press

Le directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, a affirmé mercredi à Sétif que «le policer ne peut accomplir ses missions sans un partenariat avec le citoyen», rapporte l’APS. Le policier algérien, en dépit de tous les moyens et dispositifs mis en place, «ne pourra pas, sans l’appui du citoyen et son partenariat sécuritaire, accomplir convenablement ses missions de protection des personnes et des biens qui sont au cœur de l’action quotidienne du policier», a soutenu Abdelghani Hamel lors de l’inauguration du nouveau siège du service de wilaya de la santé, de l’action sociale et des sports de la Sûreté nationale à la cité Aïn-Moussa.

Le directeur général de la Sûreté nationale a visité le siège de la sûreté de wilaya et inauguré la 15e sûreté urbaine à la cité Hamchi, où il s’est enquis des salles de garde-à-vue équipées d’un système de gestion intelligent.

Accompagné des autorités locales, du procureur de la République près la cour de Sétif, du bâtonnier national et du représentant du Conseil national des droits de l’Homme pour la région de l’est, le général-major a considéré que les mesures prises en application du code des procédures pénales garantissent la préservation de tous les droits.

Abdelghani Hamel avait entamé sa visite dans la wilaya par l’inspection du projet de réalisation sur 37,5 hectares de l’Académie de police, la première du genre dans le pays, prévue pour 2 000 stagiaires et dont le taux d’avancement des travaux a atteint 90%.

Le directeur général de la Sûreté nationale a procédé également à la remise des clés de 100 logements de fonction à la cité Aïn-Moussa, ainsi que des clés de 52 logements de la formule AADL au profit du personnel de police en poste dans les wilayas de l’est du pays.

R. N.

Comment (11)

    Anonyme
    15 février 2018 - 17 h 46 min

    Au départ il y a la formation : on doit inculquer à toutes les forces de l’ordre que  » le peuple est source de tout pouvoir  » comme le proclame la constitution. La police doit être au service du citoyen et non l’inverse comme l’ont dit de nombreux intervenants sur ce site. Il faut aussi que certains leurs éléments n’aient plus cette fâcheuse tendance à croire qu’ils sont plus patriotes que les citoyens, qu’ils sont le pouvoir et qu’ils sont au dessus des lois, et qu’ils doivent être les premiers à respecter ces lois pour donner l’exemple.
    Le bon agent de l’ordre c’est celui qui force le respect, qui rassure, qui oriente, qui écoute, qui donne un préavis avant de coller un PV pour une veilleuse de voiture défectueuse, pas celui qui colle un PV à celui qui roule à 10 km/h en ville et qui oublie d’attacher sa ceinture de sécurité (et qui ne met donc ni sa vie ni celle d’autrui en danger). Le bon agent de l’ordre c’est celui qui verbalise celui qui fait de l’excès de vitesse , qui pratique une conduite dangereuse et met en danger la vie d’autrui, etc…. Espérons qu’un jour prochain citoyens et forces de l’ordre seront réconciliés et travailleront la main dans la main pour le bien de tous et de toutes.




    10



    0
    DYHIA-DZ
    15 février 2018 - 15 h 10 min

    Je suis tout à fait d’accord, les citoyens doivent dénoncer sans avoir peur de représailles tous les policiers qui manquent de l’éthique l’éthique professionnelle.
    L’éthique est la colonne vertébrale de la police…Le policier doit apprendre et doit accepter un fait : Il est au service des citoyens et non pas le contraire.




    21



    1
    Kahina-DZ
    15 février 2018 - 15 h 04 min

    Je me pose une question:
    Est-ce-que ceux qui s’engagent dans la police sont conscients que leur premier devoir est de protéger le citoyen. Sont-ils conscients que leur fonction est de veiller sur la sécurité des citoyens et non pas de faire peur au citoyen.
    Apprenez aux policiers le civisme.




    10



    0
    moula
    15 février 2018 - 13 h 43 min

    ces derniere années la répréssion et la bastonnade systématique des citoyens me donne vraiment une mauvaise image de notre police cencée nous protéger et ce n’est pas en distribuant de la soupe à l’heure du ftour pendant le ramadhan qui va me faire changer d’avis




    8



    0
    Zaatar
    15 février 2018 - 8 h 26 min

    J’adore ces phrases bateau du genre « Le policier ne peut accomplir ses missions sans le partenariat avec le citoyen ». A croire que ce sont les soldats qui vont à la bataille qui peuvent décider du sort d’une guerre… je me demande bien ce que font alors tous les commissaires de l’institution de police, depuis les commissaires du bas rang jusqu’aux commissaires contrôleurs en passant par les principaux et les divisionnaires. Et je me demande aussi à quoi sert alors le DGSN (Hamel lui même). A relater le film de la relation entre les citoyens et les agents de l’ordre ou les policiers en général, il se résume à une histoire d’une tension permanente, alors j’ai du mal à comprendre si cette tension peut être une forme de partenariat…mystère et boule de gomme dans les cerveaux des responsables de cette institution…




    14



    0
    Rascasse
    15 février 2018 - 6 h 23 min

    Policier c’est une vocation : protéger contre les méchants aussi simple que ça , la philosophie de la formation du policier en Algerie c’est d’avoir une arme d’etre dawla contre tous et de protéger dawla, on comprend mieux pourquoi il ne suffit pas beaucoup pour que la bastonnade tombe sur la tête des gens, de plus la cassure entre le citoyen et le policier existe de longue date et accentuée par octobre 88 et le printemps berbère, sans des excuses officielles point de pardon




    12



    2
    Anonyme
    15 février 2018 - 3 h 51 min

    Votre police ne sert à rien, elle est juste championne dans la HOGGRA. Le pauvre citoyen n’a personne à qui se plaindre contre cette Hoggra.




    15



    1
    Anonyme
    15 février 2018 - 3 h 47 min

    Il aime voyager à DUBEI




    14



    1
    Anonyme
    15 février 2018 - 3 h 46 min

    C’est quoi la fonction de Hamel
    Il parle de la police. Mais la police est inactive dans le quotidien du citoyen.
    On a une police pour la décoration.




    15



    0
    Anonyme
    15 février 2018 - 2 h 41 min

    On inverse les rôles. Les citoyens vont protéger la police.
    On ne comprend plus votre façon de réfléchir. Mais on comprend pourquoi le chaos règne dans nos villes.




    17



    0
    Anonyme
    15 février 2018 - 1 h 01 min

    Oui M Hamel. Mais faut d’abord reconnaître a l’algérien d’être un citoyen. Un citoyen c un algeruen qui peut être d’accord avec votre pouvoir,contre,critique,manifester,… A ce moment là on sera d’accord avec votre appel. Mais vous nous ignorez,vous faites à votre guise grâce à votre majorité qui vote les lois qui les avantagent,les lois liberticides même à l’encontre de la constitution que vous changez comme vous voulez. Alors naviguez,dirigez,gouvernez comme vous voulez,le peuple ne vous croie plus et vous nous avez conduits à la faillite,vous assumerez,vous et tous les souteneurs .




    18



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.