France : un Franco-Algérien cadre d’Al-Qaïda condamné à 14 ans de réclusion

Franco-Algérien Asssises de Paris Al-Qaïda
Asssises de Paris. D. R.

Il était présenté par les services occidentaux comme un cadre historique d’Al-Qaïda : le Franco-Algérien Naamen Meziche, dit Abou Barae, a été condamné jeudi à 14 ans de réclusion aux assises de Paris pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle».

La justice reproche à cet homme de 47 ans, en détention depuis octobre 2013, de s’être rendu en Afghanistan pour combattre avec le groupe terroriste. Il aurait fait allégeance à l’organisation djihadiste, suivi des entraînements militaires et combattu, avant d’intégrer une unité destinée à commettre des attentats en Europe.

L’avocate générale Maryvonne Caillibotte avait réclamé la peine maximale encourue, soit 20 ans de réclusion criminelle, pour «protéger la société», estimant ne pas avoir d’éléments pour affirmer que l’engagement djihadiste de l’accusé «n’était plus et ne serait plus jamais».

La magistrate a notamment pointé l’enseignement religieux, la formation aux armes et aux explosifs et l’apprentissage des techniques de communication sécurisées reçus par l’accusé, notamment au camp Badr d’Al-Qaïda lors de trois années passées, de mars 2009 à mai 2012, dans la zone pakistano-afghane auprès de l’organisation djihadiste.

«L’accusé qui est dans le box n’est pas le diable, ni Al-Qaïda», avait plaidé son avocat, Nurettin Meseci, selon lequel Meziche «n’a jamais véritablement appartenu à l’organisation terroriste ni eu de velléité djihadiste». «Ce n’est pas un méchant», avait-il déclaré, en évoquant un acquittement sans formellement le réclamer.

A l’audience, l’accusé avait expliqué s’être rendu en Afghanistan pour repérer un lieu pour faire la «hijra» avec sa famille (émigration vers une terre d’islam) et s’être retrouvé «coincé», contraint de rejoindre Al-Qaïda pour avoir une chance de retourner en Allemagne, où il résidait. «Mais je n’ai pas réalisé que cela durerait des mois et des mois», a-t-il dit.

R. I.

Comment (3)

    Les Egares Wahabites
    17 février 2018 - 23 h 23 min

    Bon ce résidu d’Al Qaida se prend 14 piges de placard !! .. normal … C’est un Wahabite sectaire qui considère les autres Musulman d’Associateurs , Appostats et que dire des Européens qui seraient des moins que rien !.. .Les Wahabite se croient le groupe sauvé et le reste dans le Feu !.. Il croient que Allah est un Homme , un Corps limité.. et par dessus le marché il nous traitent nous Musulman de Mouchriquines et Appostats !.. .Cet Homme résidu de Daesh Wahabite Sioniste fera sa Hidjra en taule .. loin du Monde qu’il voulait fuire .. C’est ce genre de Wahabite qui ont mit L’Algérie et Libye et Syrie ..a feu et à sang avec la complicité de ceux qui les jugent actuellement pour faire oublier leur responsabilité dans le chaos qui règne en Libye et Syrie et Yémen.. Et Sarkozy.. Hollande.. Fabius seront-ils jugés pour leur responsabilité dans le chaos qui règne en Libye et Syrie ?.. livraison d’armes.. et aussi Le Terroriste d’Alkaida Mr abdelkrim Belhadj qui fut reçu au Quai d’Orsay !!.. ..Al nosra à fait du bon boulot à dit Mr Fabius ???




    0



    0
    TARZAN
    15 février 2018 - 22 h 29 min

    tandis que le franco marocain abaoud a été relaxé (pourtant il a fournit une logistique à tous les terroristes marocains au point qu’il se sentait intouchable et protégé à saint denis) ce qui prouve le lien entre daesh, la france et le maroc!




    2



    6
    Felfel Har
    15 février 2018 - 19 h 15 min

    Il est français tout court. C’est un terroriste français! Combien de temps faut-il marteler ceci pour que la presse française comprenne que ces gens sont recrutés et formatés en France. Qu’on cesse de les rattacher à l’Algérie qui, quand elle affrontait ces fous de Dieu, la France leur ouvrait les portes et donnait asile. Qu’elle boive alors le calice jusqu’à la folie!




    9



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.