Aribi insulte Nouria Benghebrit et qualifie Al-Sissi d’«agent Al-Khassissi»

Aribi Benghebrit Al-Sissi
Hassan Aribi foule au pied les lois de la République. New Press

Par Karim B. – Le député islamiste, membre de la secte des Frères musulmans égyptiens et vassal d’Erdogan, poursuit ses insultes et ses provocations infâmes sans que l’Etat prenne les décisions qui s’imposent contre cet agitateur résidu du FIS dissous.

Après avoir insulté Nouria Benghebrit, qu’il a traitée de «ministre de l’Education sans éducation» et d’«agent de la culture de Molière», Hassan Aribi s’en est violemment pris au président égyptien, Abdelfattah Al-Sissi, qu’il a injurié sur son compte Facebook. «L’agent Al-Khassissi, s’il était juif, il aurait au moins eu une religion, une morale et un humanisme, mais son indignité, sa lâcheté, sa bassesse, sa sauvagerie et sa soif du sang du peuple égyptien montrent qu’il ne peut épouser aucune religion sur cette Terre», a-t-il écrit, ajoutant qu’Al-Sissi «ne peut être qu’un diable égaré».

«Tu es un vil traître et tu seras maudit par l’histoire et par le sang des Egyptiens que tu as fait couler injustement, où que tu seras et où que tu vivras dans cette vie éphémère. Et, après ta mort, tu subiras le sort que tu t’es choisi toi-même de ton vivant.»

Ni le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ni le ministre de la Justice, Tayeb Louh, n’ont réagi à ces outrages. Pourtant, ces deux responsables politiques s’étaient exprimés aussi vivement que promptement sur l’affaire de la banderole exposée dans un stade par des supporters d’Aïn M’lila. Une banderole qui ne comportait aucun message irrévérencieux ou offensant. Des citoyens avaient été convoqués par la police pour avoir caricaturé le roi d’Arabie Saoudite dont ils avaient dessiné la moitié du visage collée à la moitié de celle du président des Etats-Unis, en guise de protestation contre l’absence de réaction des Al-Saoud suite à la décision de Donald Trump de transférer l’ambassade d’Israël à El-Qods.

Les lois de la République ne s’appliquent-elles pas à tout le monde de la même façon ?

K. B.

Comment (34)

    dougadouga
    20 février 2018 - 21 h 43 min

    SI la justice algérienne est restée de marbre , EL sissi va réagir , donc il ne faut pas s’étonner si un jour on vous annonce dans la rubrique des chiens écrasés ,ce gus isla-mite.




    2



    0
    lamari mehd
    20 février 2018 - 18 h 09 min

    Les Algeriens vous vomissent,vous detestent,vous etes une maladie dont souffre l’Algerie,vous etes les chaines qui bloquent ce pays depuis 1962…votre idéologie arabo-islamiste risque de conduire ce pays a sa perte,vous avez fait trop de mal,des centaines de milliers d’innocents tués par vos supporters,le niveau de l’enseignement de l’ecole Algerienne que vous colonisez depuis l’independance fait honte,vous n’etes que des crapules,sans foi,ni loi et en plus vous osez ouvrir vos gueules…vous n’avez pas honte???…l’Algerie est une terre Amazigh..Amazigh..Amazigh…e …




    12



    0
    lamari mehd
    20 février 2018 - 18 h 02 min

    Ce monstre islamiste est une épine dans les pieds des institutions Algerienne,qui ont fait l’erreur de le laisser se presenter aux elections de l’APN…il represente un veritable danger,car tout le monde sait,que c’est un mercenaire et un espion au service de la secte salafiste arabo-islamiste qui a tout fait et qui continue a tout faire,pour detruire l’Algerie…la Justice doit s’auto-saisir pour l’expulser du domaine politique Algerien et le juger pour haute trahison et collusion avec des intelligences etrangeres contre les interets du pays….




    9



    0
    Anonyme
    20 février 2018 - 16 h 20 min

    Cet individu se pavane dans une voiture dernier cri et voyage en avion ( créés par des kouffars n’est ce pas ?) au lieu de circuler sur le dos d’un chameau, il porte des lunettes (créées par des kouffars ) sans quoi il ne verrait pas plus loin que le bout de son nez ( au sens propre ), il porte costume, cravate, chaussures en cuir tanné ( accoutrement des kouffars ) au lieu d’un « kamis » et des guêtres en peau de chèvre séchée etc…….etc………
    Cet individu, s’il était conséquent avec lui-même, renoncerait à vivre avec les produits les attributs du monde moderne et vivrait en conformité avec les attributs de sa « daoula » préhistorique qu’il veut imposer par la force à Mme Nouria Benghabrit, à Molière et à nous tous.




    15



    0
    Samy
    20 février 2018 - 15 h 22 min

    Cet uluberlu qui fait partie de la mouvance qui a tenté de détruire ce pays se retrouve député à l’APN pour insulter tous ceux qui ne partagent pas sa funeste idéologie de la mort et de la régression. As-t-il oublié que ses semblables ont fait couler beaucoup de sang des meilleurs fils et filles de ce pays?A présent il s’attaque en toute impunité à tous ceux qui ont sauvé le pays de l’hydre intégriste sans foi ni loi.Cet enragé trouve qu’il n’y a pas eu assez de morts et de destructions,il en redemande pour assouvir son instinct de vampire assoiffé de sang.Mais il ne perd rien pour attendre et arrivera fatalement le jour où il rendra des comptes sur sa cynique compromission avec les assassins et je ne voudrai pas être à sa place même si en fin de compte ce n’est qu’un pauvre type ignorant et la tête vide.




    13



    0
    Abou Stroff
    20 février 2018 - 14 h 01 min

    « Aribi insulte Nouria Benghebrit et qualifie Al-Sissi d’«agent Al-Khassissi» » titre K. B..
    rien d’étonnant à cela! je l’ai souvent écrit et je le récrit: la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste ont des intérêts convergents quand ils ne sont pas identiques. par conséquent, le sieur aribi est dans son rôle de bouffon dont les bouffonneries permettent de divertir la plèbe et ne lui permettent pas de poser les questions qui fâchent du genre:
    – pourquoi nos augustes dirigeants monopolisent ils la distribution de la rente et se sucrent ils tout en en déversant une partie sur la plèbe pour que cette dernière ne réagisse pas contre son état de gros tube digestif ambulant?
    – pourquoi la vermine islamiste ne parle plus d’ériger sa dawla islamia depuis qu’elle monopolise les commerces formel et informel.
    PS: en réagissant aux propos haineux du sieur, nous oublions de noter que le sieur est un pur produit du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation et qu’à ce titre, il n’y aucune différence entre le gus et un quelconque représentant de la marabunta qui nous gouverne.




    11



    0
    Anonyme
    20 février 2018 - 12 h 50 min

    Mme Benghabrit cette merveilleuse femme courage fait partie d’un gouvernement et Arribi est un « député » de la mouvance issue de l’ex-parti dissous. Le gouvernement s’est toujours placé (paradoxe algérien) au dessus de la prétendue APN (la caisse de résonance de l’exécutif en réalité, alors qu’elle est censée le contrôler ). Dans ce cas de figure pourquoi cette femme ministre n’a pas la solidarité gouvernementale qu’elle est en droit d’obtenir ?




    16



    0
    Salim31
    20 février 2018 - 12 h 26 min

    Il va pas tarde a inclure la black list etablis par la coalistion arabe anti frere musulman ce qui serais largement merite vu son palmares islamiste digne des katadaoui et Cie.




    4



    0
    Umeri
    20 février 2018 - 12 h 16 min

    En premier lieu, le ministre de l’Education doit réagir aux propos mensongers de ce sinistre individu et le plus grave, l’ Ambassadeur de la République d’Égypte, doit saisir les autorités, et porter plainte, pour offense au chef de l’Etat.A. Sissi, président égyptien, cette affaire, ne doit pas rester impunie.




    5



    1
    Anonyme
    20 février 2018 - 12 h 13 min

    Ce triste individu c’est exprimé sur la page Facebook de Sissi; ce n’est pas une banderole dans un stade. Ne mélangeons pas tout. Dans le premier cas c’est un acte public faisant l’objet d’une réclamation par un ambassadeur; dans le second cas, il s’agit de la sphère privée.
    Y a-t-il eu une plainte de l’ambassadeur d’Égypte?
    Ceci dit, contrairement aux tifosis de Ain Mila, ce zombi est membre du parlement. C’est un représentant du peuple algérien qui donne une triste image de notre pays; c’est donc plus grave. A mon avis il n’y aura rien si l’Égypte ne réagit pas. Le président de l’APN et l’état algérien seront alors habilités à demander des comptes à ce blaireau..




    5



    1
    nacer
    20 février 2018 - 11 h 45 min

    Le silence est le meilleur mépris….




    11



    1
    Anti intégrisme
    20 février 2018 - 11 h 37 min

    UN C.. RESTERA TOUJOURS UN C…




    9



    2
    RezkideBelcourt
    20 février 2018 - 10 h 22 min

    La politique étrangère algérienne a souvent pris son temps pour répondre. Mais là nous sommes chez nous, un jeune a posté une caricature de Bouteflika, le lendemain il fut transférer devant le juge. Par contre l’Aribi peut insulter provoquer, aller défendre les Rohingyas et au passage prendre du pognon au Qatar, sans que personne ne bouge. Pourquoi?????




    14



    3
    Anonyme
    20 février 2018 - 9 h 27 min

    La presse algérienne ne devrait plus jamais accorder la moindre importance à ce genre d’individus opportunistes et périmés ne lançant que des propos quasiment obsolètes anti-développement.




    10



    2
    Verite
    20 février 2018 - 9 h 04 min

    C’est très simple de tapé sur les cancres,il faut chercher comment ils ont arrivé la,ils sont chasser les héros,pour les remplacer par des drebkis ignorant et corrompus,par des faux moudjahid opportunistes,des islamistes affairistes,de tout pour se maintenir ou pouvoir et falsifié l’histoire,la cruauté de l’être humain égoïste et manipulateur




    11



    1
    Anonyme
    20 février 2018 - 9 h 02 min

    Le député « islamiste »…akh
    membre de la secte des « Frères musulmans »…double Akh…. égyptiens…Akh Akh Akh …. et vassal « d’Erdogan »….Akh Akh Akh, ……résidu du FIS dissous Akh Akh Akh Akh Akh Akh…..
    Pardon je peux pas lire plus loin que ce premier paragraphe. Je m’arrête. Je suis tellement en colère que si jamais j’attrape cette énergumène je ne sait pas ce que je lui ferrai.




    11



    1
    صالح/ الجزائر
    20 février 2018 - 8 h 25 min

    Ni tel ministre, ni tel autre, n’ont réagi à ces outrages parce que ils ne font qu’exécuter le proramme du Président . et comme tels , et afin de conserver leur gagne-pain , ils attendent toujours des directives venant d’en haut . ces deux responsables s’étaient exprimés vivement sur l’affaire de la banderole exposée dans un stade d’Aïn M’lila , mais ils sont restés aussi calmes que muéts vis-à-vis des Saoudites quand leur canal tv , la chaîne Iqraa , propriété d’un individu de moindre importance que le serviteur , la demi-figure de la caricature , a essayé d’allumer , en direct , un incendie à Ghardaia en diffusant une « fatwa » appelant au meurtre des Ibadites : “La Ilah illa Allah, el-ibadhi ‘aduw Allah !” .
    d’ailleurs aucune instance officielle algérienne n’avait réagi face à cet appel au meurtre. A Alger, l’ambassadeur saoudien à Alger n’a jamais été inquiété pour ces faits alarmants , il n’a même pas été convoqué par notre ministère des affaires étrangères .
    et le train train continue .




    22



    2
    Ahmed
    20 février 2018 - 3 h 33 min

    Les isamises son un epouvantai pour le monde actuel. Leur ideologie permet au sionisme de s’installer encore plus.




    29



    6
    Chaoui Ou Zien
    20 février 2018 - 3 h 32 min

    Meme ezbiba sur son front est mal placee indiquant qu’elle a ete mise la artificiellement au nickel turque rouge. Un autre Tartuffe des tapis de priere auquel on ne devrait pas donner la parole.




    33



    3
    Anonyme
    20 février 2018 - 3 h 04 min

    Un pays où les terroristes font la loi.
    Le pays est géré par un fantôme. Ne vous attendez pas à une réaction de la part de la justice.
    Rien ne fonctionne dans ce pays qui est livré à lui même.
    L’Algérie chavire dans le néant .




    25



    24
    Anonyme
    20 février 2018 - 2 h 49 min

    Je viens de lire que le Frère de DREBKI a été élu pour une haute position d’ÉTAT .
    Il a été élu par le Bendayer Oud-Abbess.
    Le pays est foutu, une réalité absolue




    29



    8
      nacer
      20 février 2018 - 11 h 48 min

      on utilise ces benderistes pour faire uniquement du bruit…




      7



      2
    الهوارية
    20 février 2018 - 2 h 17 min

    Cet abruti arrogant qui n’a jamais compris que l’Algérie ne sera jamais une République Islamique où les Barbus ivrognes se baladent en tuque et en camis et se permettent de donner des discours de haine pour encourager la violence envers les femmes algériennes. Le TPI doit extrader ce tyran nuisible pour le débarrasser du sol algérien, parce qu’on refuse la présence des sinistres qui se déchainent, menacent et tuent nos parents, nos sœurs et nos frères, nos fils et nos filles gratuitement, les Barbares ne doivent pas cohabiter avec nous!!!!
    L’Algérie est toujours restée debout grâce à ses filles, il ne l’a pas compris ce minable
    Madame Benghabrit les filles des immigrants algériens en France vous soutiennent
    Bonne nuit




    37



    8
    Moi
    20 février 2018 - 2 h 00 min

    J’avoue ne pas être souvent d’accord avec vos articles, mais cette fois, vous avez milles fois raison. Ce faux bigot mais vrai bicot me donne la nausée. Benghebrit si elle avait le temps, lui donnerait des leçons d’éducation et de tolérance.Quand à Alssissi, il est grand et saura se défendre. Il lui sera livré de la manière qu’il voudra.




    29



    6
    messaoudene
    20 février 2018 - 0 h 57 min

    l’aplaventrisme et le silence complices des autorités devant ces voyous qui foulent au pied les lois de la république peut conduire à la désobéissance.




    38



    5
    Anonyme
    20 février 2018 - 0 h 44 min

    Qu’attend la justice pour coffrer ce vil traître ?
    Madame la ministre Benghebrit l’écrase à tout point de vue, incomparable!!! Quel culot,comment ose-t-il s’en prendre à madame la ministre qui se situe à des années lumière en termes d’éducation et de savoir, par rapport à ce belahmar,troglodyte des cavernes?
    N’en déplaise à ce harki véreux, inculte, analphabète et misogyne,madame la ministre excelle dans la langue de Molière, et le pays en est fier, parce qu’elle porte haut et fort le flambeau et la lumière d’une école républicaine progressiste, contre une école obscurantiste et rétrograde. Nous la soutenons dans toutes ses initiatives parce qu’elle gère son département avec conscience et lucidité.
    Quant à ce hi-han, au trou avec un bonnet d’âne sur la tête, jusqu’à ce qu’il crève !




    72



    7
      merci
      20 février 2018 - 9 h 20 min

      j’avais vraiment besoin de rire d’une vérité …hahahahahhahahahahah




      3



      3
    Felfel Har
    20 février 2018 - 0 h 15 min

    Allah, dans son infinie sagesse, a puni le serpent en lui donnant, outre une langue fourchue, une prédisposition à la reptation (cad ramper plus bas que terre) et une faculté à cracher du venin. Le serpent ne sait rien faire d’autre que de distiller son poison et il continuera à le faire tant qu’on ne lui aura pas couper la tête. N’oublions pas que c’est le serpent qui a causé l’éviction de l’homme du paradis terrestre pour rappeler ses capacités de nuisance. Aribi descend de cette race de reptiles dont la taille est inversement proportionnelle à sa misère intellectuelle.




    60



    9
    Anonyme
    20 février 2018 - 0 h 05 min

    Il sent que son temps est compté ,il a la rage car tout le monde a compris le manège de tous ces tueurs qui utilisent la religion pour avoir le pouvoir.
    Que tous les Aribi du monde aillent en enfer!!!




    46



    3
    Mohamedz
    19 février 2018 - 23 h 17 min

    Pourquoi la justice ne s’auto-saisi pas contre ce voyou ?




    43



    9
    Moskosdz
    19 février 2018 - 22 h 55 min

    Le tampon sur son front explique bien qu’il n’y aucune différence entre lui et ses comparses qui vivent dans des trous dans les montagnes.




    43



    9
    الهوارية
    19 février 2018 - 22 h 52 min

    Ce déchet; ce résidus, cette crapule qui ressemble à une tombe doit être enfermé dans la poubelle de l’histoire sanglante des années 90 et point barre!




    50



    6
    Dégout
    19 février 2018 - 22 h 44 min

    L’assassin de la décennie noire s’indigne des assassinats.

    Dois-je rire ou pleurer.
    Il faut pleurer car l’ÉTAT est totalement abscent




    44



    4
    Kahina-DZ
    19 février 2018 - 22 h 38 min

    L’Aribi, le fondateur des tueurs des Algériens parle de l’humanisme. Quelle ironie !!
    Je crois que ce terroriste a oublié ses victimes de la decennie noire: 250 000 âmes innocentes ont été sauvagement liquidées au nom du dieu de l’Aribi.

    Et toi ya Ssi L’Aribi, que diras-tu au bon dieu concernant le sang que ton idéologie satanique a fait couler en Algérie ???




    48



    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.