Le «Noir» et le chien

Africains ONG
Un camp de réfugiés subsahariens à Boufarik, près de la capitale. New Press

Par Lina S. – Pendant que certaines ONG anti-algériennes, dont les mensonges sont relayés de façon éhontée par des médias tout aussi hostiles à notre pays, crient aux «injustices» commises envers les Subsahariens installés illégalement chez nous, des migrants africains sont contraints de consommer de la viande de chien dans des pays européens, faute de pouvoir se sustenter convenablement.

Ce sont des ONG protectrices des animaux qui ont alerté l’opinion publique sur ce fait, non pour attirer l’attention sur le drame vécu par ces migrants sous-alimentés mais pour dénoncer l’atteinte au droit des chiens à la vie. Les médias de l’extrême-droite crient au massacre des animaux sur le sol européen et ne se soucient guère de l’état lamentable dans lequel se trouvent les ressortissants africains qui ont cru trouver l’Eden en Occident.

Qu’est-ce que la misère de ces migrants pauvres, fuyant la famine, la guerre et le terrorisme devant le bien-être d’un chien ? «Rien !» répondent ces Occidentaux estomaqués devant l’image de la carcasse d’un canidé rôtie par la «mafia nigériane» – c’est ainsi que sont qualifiés ces intrus affamés pris en flagrant délit de consommation de chair interdite.

«Mourrez de faim et ne touchez pas à nos chiens !» crie-t-on à la face de ces étrangers qui ont pourtant expliqué que le chien consommé avait été retrouvé mort dans un caniveau. Mais, en Occident, un chien est un chien et un migrant africain et un migrant africain…

On est loin de l’image idyllique que se font – sans doute – nos frères venus d’Afrique subsaharienne et qui rêvent de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Eldorado européen. Ceux qui accusent les Algériens, à tort, de racisme ou d’atteinte aux droits ou à l’honneur des migrants africains n’ont qu’à venir constater de visu qu’en Algérie, ces hôtes n’ont pas besoin de brûler un cadavre canin pour se nourrir. Loin s’en faut.

L. S.

Comment (5)

    JCT
    19 février 2018 - 22 h 00 min

    Je vais reprendre une blague de Thierry Le Luron ancien humoriste Français et décédé depuis quelques années mtn et qui rejoins complètement cet article d AP :  » On dit que je suis raciste et mon chien est noir ».

    3
    2
    karimdz
    19 février 2018 - 19 h 39 min

    Quand on connait l existence de jungles dans lesquelles survivrent des milliers d immigrants africains, de réfugiés du proche et moyen orient, il n y a pas de quoi pavoiser et donner des leçons aux algériens, qui subissent la pression migratoire, corollaire de la politique néocoloniale occidentales qui a appauvri ces pays africains.

    6
    3
    الهوارية
    19 février 2018 - 14 h 29 min

    Les africains arrivants dans les pays d’Europe ou d’Amérique, s’ils sont musulmans, s’ils n’obtiennent pas facilement la carte de séjour, ces africains se dirigent vers les Mosquées ou Zaouias pour pouvoir se restaurer gratuitement tout en portant leurs aides dans les Zaouiates nettoyage, cuisine préparation de repas ,plonge ou maintenance, transports des fidèles âgés vers les Mosquées
    La France a supprimé le droit de cuisiner dans les Mosquées, c’est les fidèles qui offrent des repas ou des collations les vendredis jour de fêtes ou Janazza.
    Quant aux africains non musulmans, se débrouillent pour se restaurer gratuitement. ou sont aidés par des associations comme l’Armée du Salut Resto du Cœur, mais je pense que ces associations refuseraient ceux qui ne possèdent pas un récépissé de séjour.

    5
    2
    anonyme
    19 février 2018 - 9 h 07 min

    Ces africains du sahél se plaignent avec beaucoup de mensonges et de fausses larmes il ne faut pas se leurrer, leur projet de vie est de décrocher une place chez les autres par tous les moyens. Peut-être que ces africains ont cette habitude de manger le chien, ils mangent bien pire.

    12
    34
      Samson
      19 février 2018 - 13 h 16 min

      Et toi, comme d’habitude, tu es sans doute un marocain qui essaie de salir la réputation des algériens en postant des m… bien de chez toi.

      12
      11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.