Découverte d’une cache d’armes près de la frontière algéro-malienne

ANP armes
Armes, munitions, drogue… la lutte antiterroriste se poursuit sur tous les fronts pour l'ANP. New Press

Un détachement de l’Armée nationale populaire relevant du secteur militaire d’Adrar a découvert, vendredi matin, une importante cache d’armes et de munitions près de la frontière algéro-malienne, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), rapporte l’agence de presse officielle APS.

«Dans le cadre de la lutte antiterroriste et de la sécurisation des frontières, et lors d’une patrouille de reconnaissance menée près de la bande frontalière algéro-malienne, un détachement de l’ANP relevant du secteur militaire d’Adrar (3e RM) a découvert, ce matin du 23 février 2018, une cache d’armes et de munitions contenant deux mitrailleuses lourdes de calibre 14,5 mm avec deux bandes à munitions, une mitrailleuse de type RPK avec un chargeur, un lance-roquettes (RPG7) avec sept charges propulsives, un fusil mitrailleur avec deux bandes de munitions, deux pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov avec chargeurs, deux usils à lunette avec chargeurs», indique le communiqué du MDN. La cache contenait également «six roquettes de calibre 106 mm, 10 fusées, 18 obus, 27 charges propulsives et cinq fusées pour mortier 60 et 82 mm, 98 obus de calibre 73 mm, 24 grenades ainsi qu’une importante quantité de munitions (2 800 balles de différents calibres)».

«Cette nouvelle opération qui vient s’ajouter à la série de résultats obtenus sur le terrain par les forces de l’ANP dénote de leur permanente veille et disponibilité, aux quatre coins de l’Algérie, pour déjouer toute tentative visant à porter atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du pays», souligne le MDN dans le communiqué.

R. N.

Comment (4)

    Anonymeplus
    24 février 2018 - 19 h 49 min

    Qu’attend l’état major de l’anp pour mettre en action des drones tout au long de nos frontières, pas une dizaine comme c’est le cas actuellement mais bien une centaine.
    Cela aura le double avantage de sécuriser 24h/24h nos frontières avec une force de dissuasion certaine en armant les drones de missiles air/sol et d’un canon de 20mm. La coordination au sol se fera par des points stratégiques qui chacun délimitera son rayon d’action et ceci pour plus d’efficacité lors de l’intervention des troupes au sol. L’Algérie est un pays continent avec des frontières immenses, seul l’apport des drones armés pourra stopper le flux de drogue nous venant du royaume du haschich, mais pourra également dissuader tous les terroristes à ne pas franchir nos frontières faute de quoi ils seront transformés en charbon.
    La surveillance des flux des migrants pourrait être également une des innombrables missions que l’on peut attribuer aux drones vu leurs nombres sans cesse croissant. Nous avons le devoir et les moyens de devenir une nation qui maîtrise cette technologie d’autant plus que nous avons nos sattelittes qui securiseront leurs couloirs et empêcheront toute tentative de brouiller voir de contrôler les drones. La guerre aujourd’hui n’est plus une guerre conventionnelle, elle a muté au grès des nouvelles technologies et elle est devenue électronique voir cybernétique. A nous de prendre les devants en étant les précurseurs en commençant par nos frontières qui ont besoin d’une couverture aérienne quotidienne en drones, c’est vital pour notre sécurité, c’est essentiel pour notre devenir.
    Qui veut la paix, prépare la guerre.

    Watani
    23 février 2018 - 22 h 41 min

    Je salut nos valeureux et honorables soldats.
    Qu’Allah vous préservent et vous donnent la victoire sur tout nos ennemis.
    Vous inquiétez pas 40 millions d’Algériens sont là pour vous soutenir vous épaulés et veiller au grains.

    12
    1
    Anonyme
    23 février 2018 - 21 h 41 min

    Bravo à l ANP et nos soldats qui restent vigilants et surtt à nos frontières ; notre ANP est sur tt les fronts car l Algérie possède 7 frontières et ne font pas de vagues pr arriver la ou elle est aujour dhui ; une armée efficace et professionnel Merci bcps ; Qu’ Allah vs protège et vs préserve dans vos missions difficiles et très dangereuses .

    12
    1
    Umeri
    23 février 2018 - 21 h 07 min

    C’est l’A N P, qui assure, sur des milliers de kilomètres, la sécurité de ses frontières, avec les 7 pays qui l’entoure, stoppant la retraite des terroristes,qui agressent, le Mali, le Niger, Tchad, Tunisie, Libye et c’est le fameux G 5, qui reçoit des donateurs,414 millions d’Euros,malgré son incapacité a éradiquer la menace terroriste.

    11
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.