LPP : plus de 16 000 demandes formulées par des membres de la communauté algérienne établie à l’étranger

Habitat Abdelwahid
Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar. New Press

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé, lundi à Alger, que 16 074 demandes formulées par des membres de la communauté nationale établie à l’étranger avaient été enregistrées jusqu’à jeudi dernier pour bénéficier des logements promotionnels publics (LPP), réservés à la communauté, et ce depuis l’ouverture des inscriptions le 1er février en cours.

Lors d’une réunion avec la Commission de l’habitat et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a précisé que, suite aux instructions du président de la République pour la prise en charge des demandes de cette catégorie (communauté nationale à l’étranger), il lui a été consacré un programme de logements finalisés, comportant 2 247 unités réparties sur 24 wilayas. Les souscripteurs à ce programme sont établis dans 93 différents pays.

Actuellement, les procédures réglementaires liées à cette formule sont en cours de finalisation, en coordination avec le ministère des Affaires étrangères, suite à l’amendement du décret exécutif n 14-203 du 15 juin 2014, fixant les conditions et les modalités d’acquisition du logement promotionnel public (LPP), en vue d’inclure cette catégorie. Après l’examen de 16 074 demandes, 9 779 souscripteurs ont choisi leurs sites, tandis que 6 295 autres ne l’ont pas encore fait, outre 3 946 dossiers soumis au ministère des Affaires étrangères pour enquête, au niveau des consulats et 15 000 autres souscripteurs faisant l’objet d’une enquête au niveau du fichier national du logement.

Le ministre a annoncé l’organisation de salons à l’étranger, sous forme de portes ouvertes, en vue d’informer la communauté algérienne du déroulement de l’opération. Il sera procédé également, selon le ministre, à la consécration d’un espace sur le site de l’agence, réservé aux inscriptions de la communauté, selon les moyens disponibles à travers les wilayas.

R. N.

Comment (4)

    Drebki-Amar
    27 février 2018 - 8 h 15 min

    Certainement les émigrés demandant de logements en Algérie,sont natif d’Oujda et Gabès,pour le reste je ne vois d’utilité,car tout nos dirigeants et responsables vivent en France et Espagne




    6



    2
    Anonyme
    27 février 2018 - 4 h 17 min

    Les Algériens qui vivent en Algérie n’arrivent pas à voir un logement. Il ya ceux qui attentent depuis 2001, et vous voulez servir ceux qui vivent à l’étranger.
    Que vous êtes bizarroïdes.
    Aucune structure , aucun concept.
    Vous êtes les champions des KHALOUTATES ET DES TCHEKTCHOUKA




    5



    4
    nectar
    26 février 2018 - 18 h 33 min

    Dites-nous seulement, comment ils vont les payer, par virement bancaire, dinar convertible au taux des banques ou au taux parallèle.. Sachant que ces souscripteurs vivent à l’étranger et payent leur impôts et charges à l’étranger..C’est bien d’avoir un pied à terre au bled, mais pas bénéficier du logement aidé ou la contrepartie étatique est à la charge des contribuables….




    8



    12
      Anonyme
      26 février 2018 - 21 h 40 min

      Les demandeurs payeront leurs logements en devises Euros ou dollars .




      6



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.