Elle finance la sécurisation de ses frontières : l’armée américaine met l’autre pied en Tunisie

essebsi Pentagone
Caöd Beji Essebsi entre Angela Merkel et Donald Trump. D. R.

Par Sadek S. – Le Pentagone a décidé d’appuyer les dirigeants tunisiens pour empêcher les migrants, les terroristes et les trafiquants de drogue de franchir la frontière à partir de la Libye. Une allocation de 20 millions de dollars puisée dans un fonds commun mis en place avec l’Allemagne vient d’être accordée au pays qui renforce son système de détection, rapporte le quotidien La Tribune.

La frontière entre la Libye et la Tunisie est un véritable axe pour beaucoup d’immigrants clandestins et plusieurs activités illégales, notamment les trafics de drogue et le terrorisme. Une situation qui a une dimension mondiale après les attentats qu’a connus la Tunisie il y a quelques années, et les menaces qui planent sur les voisins du Nord.

Pour renforcer la lutte du pays d’Afrique du Nord en ce sens, le département de la Défense des Etats-Unis a décidé d’allouer près de 20 millions de dollars à la Tunisie pour s’équiper en matériel de détection de haute technologie à la frontière tunisienne. «Les fonds serviront à renforcer la capacité du gouvernement tunisien à détecter et répondre aux menaces posées par le trafic de matériaux illicites», a écrit Kenneth Rapuano, secrétaire adjoint à la Défense des Etats-Unis, dans une correspondance du Congrès citée par Al-Monitor.

Cette opération intervient quelques deux mois après celle de l’Allemagne qui avait offert aux autorités tunisiennes des équipements électroniques d’un coût de 34 millions d’euros destinés à sécuriser les frontières. Cet appui devrait être accompagné d’un don supplémentaire de 18 millions d’euros au profit du ministère tunisien de la Défense. Ce nouvel intérêt marqué de Washington pour la sécurité en Tunisie a pour effet de relancer la rumeur sur la présence de bases américaines dans ce pays. Selon les médias américains, il en existerait au moins une.

L’existence de cette base a déjà été dévoilée en 2016 par le journal américain Washington Post qui avait cité une source du gouvernement américain. Selon ce journal, des drones non armés auraient commencé à survoler la Libye à partir de la fin du mois de juin 2016 et feraient partie de l’aide accordée par le ministère de la Défense américaine aux forces pro-gouvernementales libyennes dans leur combat pour déloger l’Etat islamique de la ville de Syrte. L’information sera démentie plus tard à la fois par Tunis et Washington.

S. S.

Comment (5)

    Anonyme
    28 février 2018 - 20 h 45 min

    Les USA ne protège pas la Tunisie et sa frontière avec la Lybie ; elle protège ses bases US en Tunisie ; les africains ont refusé le siège d Africom en Afrique et a du s installer leur QG en Allemagne ; la Tunisie a accepter des bases et des aides US et européennes et maintenant membre d honneur de l Otan depuis Obama ; elle crevé la dalle comme l autre voisin marocain et peuvent qu etre utilisé ctre paiement ; aucunes richesses naturelles ds ses deux pays et ils s enfutent complètement de leurs tourisme les occidentaux et les USA en particulier ; la seule chose qui les intéresse c’est l Algérie et le partage de l Afrique ; l Algérie est ajour dhui encerclé par ses forces étrangères avec le G5 en plus ; juste un rappel les tunisiens que ses mêmes pays vs l ont faite à l envers ds votre printemps de jasmin manipulé par ses mêmes pays avec l aide d al jazeera renza et d Israël ils ont même voulu commencer par l Algérie avt vs et l Egypte mais ca n a pas pris chez nous car nous l avons connu ds les années 90 et ns avons mangé notre pain noir pdt 10 ans avec ses destructeurs de nations et de peuples ; mettez aussi de la surveillance électronique ds vs bâtiments et vos toits ; ca évitera à ses mêmes pays qui vs renforce et qui vs finance ds vs tiré dessus comme pdt votre révolution comme des lapins ds vos rues ; c était juste un rappel ….vs avez décidément rien compris. Enfin même ses puissances savent qu il ya qu un pays qui est stable et puissant et respecté ds la région et alliés stratégiques de la Chine la Russie et même des USA mais ns restons vigilant et ns comptons que sr nous même pr notre stabilité notre souveraineté grâce nos forces dont l ANP et notre peuple avec sa grde histoire et la seule révolution authentique  » la guerre d Algérie ».




    2



    1
    Anonyle
    28 février 2018 - 17 h 36 min

    Les tunisiens savent défendre l intérêt de leur pays
    Pas de sentiments mais des intérêts seulement




    1



    1
    Les Égarés Wahabites
    27 février 2018 - 22 h 06 min

    Attention Mr Essebssi car vous donnez la Main au Régime USA et demain c’est la jambe et le bras et ensuite c’est vous en entier qui serez pris ! . Attention Mr Essebssi Tunisie à ne pas confondre relation et compromissions avec le Régime USA car le Parasite Israël habite son cerveau. .Et de Dindon vous pourriez en devenir la Farce .




    2



    1
    anaonyme
    27 février 2018 - 12 h 06 min

    Ils bloquent le passage de la Tunisie à la Lybie et inversement mais veulent que les portes algériennes soient largement ouvertes. Malgré les rapatriements qui ont fait crier et pleurer les ong, les mendiants africains noirs envahissent Alger et les villes à proximité d’Alger, depuis une semaine ils sont présents dans les rues à courir librement derrière les algériens pour se remplir les poches.




    19



    4
    Anonyme
    27 février 2018 - 10 h 18 min

    Malheureusement pour l Algérie, l État tunisien n a jamais été fiable à 100% et encore moins crédible…




    38



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.