Baha-Eddine Tliba présente ses plates excuses à Ould-Abbès

FLN Baha-Eddine
Que décidera la commission de discipline du FLN contre Baha-Eddine Tliba ? New Press

Par Hani Abdi – Dans l’espoir qu’il lui pardonne, le député d’Annaba Baha-Eddine Tliba a présenté ses plates excuses au secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, a-t-on appris de sources proches de la commission.

Auditionné durant la journée de mardi par les membres de la commission de discipline de l’ex-parti unique, le trublion Tliba était apparu crispé, peu loquace, ont ajouté nos sources selon lesquelles Baha-Eddine Tliba aurait demandé pardon à tous ceux auxquels il aurait causé du tort par sa démarche de création d’une coordination nationale de soutien pour un 5e mandat contre l’avis de la direction du parti.

Baha-Eddine Tliba dit n’avoir nullement agi dans le but de nuire à la direction du parti, ni pour défier son secrétaire général qui a interdit aux militants FLN de parler du 5e mandat. Pour ce député d’Annaba, qui semble être en disgrâce depuis le départ d’Amar Saïdani de la tête du FLN, il s’agissait d’une démarche «saine» de toute arrière-pensée politicienne.

Tliba dit avoir bien saisi le message et déclare avoir définitivement abandonné son initiative pour se plier à la volonté de la direction du FLN. Nos sources ont affirmé que Baha-Eddine Tliba avait déjà demandé à Djamel Ould-Abbès de lui pardonner. La commission de discipline, qui a écouté également quatre autres membres du Comité central dont Nourreddine Belmaddah, qui s’est présenté sous une autre couleur politique lors des dernières législatives, a déjà remis son rapport au secrétaire général du FLN qui aura donc à statuer sur ces «cas» disciplinaires.

Le SG du FLN va-t-il sanctionner Tliba ? Dans de précédentes déclarations, Djamel Ould-Abbès avait affirmé qu’il comptait sanctionner le député d’Annaba pour «grave dérapage». Le SG du FLN arguait que Tliba, non seulement n’avait pas respecté les consignes de la direction mais était allé loin, en associant à son initiative des noms de personnalités dont des ex-Premiers ministres sans leur consentement.

H. A.

Comment (19)

    PREDATOR
    1 mars 2018 - 20 h 47 min

    cherche terre d’asile désespéramment; on a ras le bol de cette clique et de cette siituation




    1



    0
    PREDATOR
    1 mars 2018 - 20 h 43 min

    sa place est auprès de ses congénères qui se trouvent au fin fond des forets équatoriales d’afrique :!;)




    0



    1
    Salim
    1 mars 2018 - 15 h 55 min

    Commission de discipline: On le convoque, il s’excuse et tout est oublié enterré. Ou pourrons nous trouver mieux ?




    3



    0
    Felfel Har
    1 mars 2018 - 15 h 34 min

    La montagne a accouché d’une souris. Le Fake FLN, celui qui n’honore pas les authentiques héros de notre glorieuse révolution comme feu Hamou Amirouche, le dernier secrétaire particulier du Colonel Amirouche (Allah yarrahemhoum ou yarrahem chouhada), nous joue une nouvelle version de Carnaval Fi Dechra. Il vaut mieux en rire!




    9



    2
    Anonyme
    1 mars 2018 - 13 h 53 min

    Cette poubelle ambulante ne represente que sa personne et celle de ses maitres qui l orchestrent. Il n est pas notre depute… qu il aille 6 pieds dessous terre.




    16



    0
    Zaatar
    1 mars 2018 - 9 h 34 min

    Il voyait tous les avantages qu’il avait se volatiliser et donc forcément il se devait de faire des excuses à plat ventre au risque de démolir la dalle de sol…




    20



    0
    El Fellag
    1 mars 2018 - 7 h 35 min

    Qu’est qu’on a fait au bon dieu pour mérité cette situation ou d’ex vendeurs de chema et des drerbkis,des faussaires,des voyous,des corrompus,des traîtres et d’anciens collabos dirigent le pays,est-que ce n’est pas volontaire de rendre le peuple Algérien moins guerriers et plus lâche,soumis et cireurs de pompes,comme ils voulaient nos chers voisins,ou sont-ils les Algériens de l’époque Nif wa el Barroud,certainement pousser à l’exode et d’autres emprisonnés,que dieu ne laisser pas nôtre pays aux mains de ces parasites venant de nul part




    29



    1
    Cordial
    1 mars 2018 - 2 h 21 min

    Le FLN , le vrai repose en paix sous la miséricorde d’Allah swt. Ce FLN n’est qu’un ramassis d’illettrés trilingues, de sangsues sans foi ni loi. Cet immondice de tliba n’est qu’un voyou tunisien venu faire fortune sur le dos des Algériens. « Tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se casse ».




    23



    1
    Anonyme
    28 février 2018 - 23 h 22 min

    Ce type n’est qu’une insulte grossière et insolente à la face du peuple. 1830- 2018, pour se retrouver représenté par des énergumènes de cette espèce. Mais où va le pays ? Plates excuses, ou pas, il faut le débarrasser de l’APN, il nous fait HONTE.




    28



    0
    Diogene
    28 février 2018 - 21 h 05 min

    IIL ne faut complétement le rejeter ; IL FAUT L’UTILISER comme carpette à l’entrée du siège de l’APN qu’il a souillée Un ignare, , lavette en sus ,, intronisé vice-président à l’APN. C’est une insulte pour les martyrs, les moudjahid et l’ensemble du peuple.




    32



    0
    Tinhinane-DZ
    28 février 2018 - 20 h 24 min

    La justice des quartiers.
    Dans un pays normalement constitué, c’est à la justice de LOUH de s’auto-saisir.
    Ce ruminant a utilisé le nom du président pour servir ses intérêts. Un acte d’une gravité impardonnable.
    Mais en Algérie, on aime jouer à cache cache




    32



    2
    Kahina-DZ
    28 février 2018 - 19 h 06 min

    Les institutions de l’ÉTAT n’ont aucune valeur.
    Comment un vendeur de Chema ose faire des déclarations au nom du président.
    C’est une anarchie totale. Il mérite la prison
    C’est grave ce qu’il a fait. C’est une atteinte à l’ÉTAT.
    Mais on dirait qu’on parle d’une affaire de vol de patates dans un bazar.




    31



    4
      Muh Amazigh
      28 février 2018 - 21 h 15 min

      Pour une carpette c’est une grande surface et ça peut passer.




      15



      1
    elhadj
    28 février 2018 - 19 h 01 min

    pardonner c est faire acte de faiblesse qui ne manquera pas de discréditer davantage le FLN .la rigueur;la probité de ses militants,leur conduite sans reproche devront être les valeurs intrinsèques au sein de tout parti politique




    24



    3
    Anonyme
    28 février 2018 - 18 h 59 min

    Ainsi font les opportunistes dans ce pays. Ils n’ont ni honneur ni opinion politique; tous ce qui les intéresse c’est de continuer à se gaver. Et vogue la galère.
    Il est clair que dans le domaine de l’opportunisme Ould Abbes a une longueur d’avance, lui qui a ciré toutes les pompes. C’est pas aux vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces.




    31



    2
    Le Ducs
    28 février 2018 - 18 h 50 min

    Ne confiez pas au combat de moineaux;la victime c’est toujours les champs de blés des pauvres citoyens;que pensent-ils les vrais moudjahid encore en vie certainement très déçus d’avoir risqué leurs vie pour une bande de corrompus affairistes qui ont repris les commandes




    29



    2
    Kahina-DZ
    28 février 2018 - 18 h 47 min

    Ce tunisien insulte l’institution de l’ÉTAT et veut que l’affaire soit oubliée par un simple pardon hypocrite d’un Chakariste opportuniste qu’il est..
    C’est toute la crédibilité de l’ÉTAT qui est en jeu.
    Wait and see la fin du carnaval.




    34



    6
    Yacine
    28 février 2018 - 17 h 47 min

    C’est le sommet de la roublardise , la lâcheté , et le reniement !
    Voici entre autres les « qualités » d’individus tels que Tliba qui se sont engraissée sur le dos de la république et au mépris des lois !
    Il a joué , il a perdu mais il ne veut pas payer , car il n’a pas le courage de ses actes que ne voudra jamais assumer !
    En gros , il fait comme si de rien n’était et demande à son chef de passer l’éponge !
    C’est celle là la république des copains et des coquins dont les authentiques citoyens en ont marre , et qui envoie les jeunes Algériens sur les routes de l’exil dans des embarcations de fortune au péril de leur vies en méditerranée , en directions des pays d’Europe !
    Les Tliba , y en a plein au FLN et c’est pour cela que ce parti état qui gangrène tous les rouages de l’état , de l’administration et de la société algérienne doit déguerpir le plutôt possible . Il y va du salut de ce pays et de ce peuple !




    41



    2
    Anonyme
    28 février 2018 - 17 h 34 min

    Ce tliba est-il réellement algérien ???? c’est à vérifier, …




    43



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.