Le FLN salue la décision du Cnapeste et appelle à éloigner l’école des jeux politiciens

Ould-Abbès FLN
Djamel Ould-Abbès, président du FLN, félicite le Canapeste. New Press

Par Hani Abdi – Le secrétariat national du Front de libération nationale (FLN) a salué la décision du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’Education (Cnapeste) de suspendre sa grève illimitée dès demain 1er mars. L’ex-parti unique voit en cette décision la prise de conscience de ce syndicat quant à la nécessité de préserver les intérêts des élèves et protéger l’école algérienne mais aussi un pas vers la reprise du dialogue.

Le FLN poursuit dans son communiqué en affirmant que la décision du Cnapeste va dans le sens du message lancé par le président Bouteflika à l’occasion du 24 Février. Un message dans lequel, précise le parti de Djamel Ould-Abbès, le chef de l’Etat a clairement invité les enseignants à reprendre le travail avant de revendiquer leurs droits. Le président Bouteflika a appelé dans le même message à privilégier le dialogue pour le règlement des conflits.

Pour le FLN, la suspension de la grève est également intervenue après la disponibilité de son secrétaire général à assurer la médiation, si le ministère de l’Education le souhaite. Le FLN se dit soulagé par la suspension de cette grève qui a fortement perturbé la scolarité des enfants dans plusieurs établissements scolaires. Le vieux parti appelle ainsi les enseignants et tous les intervenants dans le secteur de l’Education à redoubler d’efforts pour rattraper les cours perdus et permettre aux élèves de poursuivre leur année scolaire sans difficultés.

Le FLN de Djamel Ould-Abbès appelle dans ce sillage à mettre l’école à l’abri des luttes politiciennes. Il est à préciser que le ministère de l’Education a déjà invité les membres du bureau national du Cnapeste à une première réunion demain, jeudi, au siège du ministère. Le département de Benghebrit a déjà annoncé la suppression des vacances du printemps pour les écoles et lycées qui ont été touchés par la grève du Cnapeste.

H. A.

Comment (3)

    Felfel Har
    1 mars 2018 - 17 h 36 min

    Trève de balivernes! On a introduit le loup dans la bergerie avec la bénédiction du FLN, version Islamo-Baathiste, il faut maintenant le chasser de là. Les pouvoirs publics devraient consacrer le caractère laïc de l’École Algérienne, une école à l’abri du prosélylisme religieux. Car , c’est avec la religion qu’on a anesthésié le peuple pour le rouler, l’exploiter, l’opprimer, l’abrutir et le malmener. Le CNAPESTE c’est de la peste! Ils prennent en otage nos enfants pour réaliser des objectifs douteux aux plans politique et idéologique. Si le Karcher doit servir à quelque chose, c’est le moment de s’en servir. Assainissons nos écoles, lycées et universités! Stérilisons notre environnement! Protégeons les futures générations de leurs bourreaux!

    4
    2
    Anonyme
    28 février 2018 - 18 h 46 min

    DE LA LANGUE DE BOIS PURE DU KREMLIN ! LE POUVOIR A SENTI LE ROUSSI ET AVEC LA MINISTRE ILS SONT REVENUS SUR LEURS DÉCISIONS DE SANCTIONS ET D EXCLUSIONS ! C EST UNE FUITE EN AVANT ET CA VAS MAL FINIR PAR TOUS LES HOMMES DU POUVOIR CAR ILS SONT EN PANNE D IMAGINATION; EN PLUS PAR UN MANQUE D ARGENT QUI SERVAIT A CORROMPRE ET ACHETER LA PAIX SOCIALE ! ILS N ARRIVENT PAS A ADMETTRE QUE LE RÈGNE DU FLN ET RND EST FINI !

    6
    1
    Yacine
    28 février 2018 - 18 h 02 min

    Donc pour monsieur Ouled Abbes , les enseignants du CNAPESTE , les médecins résidents n’ont aucun droit à faire valoir ! Ils sont juste manipulés par des parties politiques invisibles qui veulent les utiliser pour ne découdre avec nos chères dirigeants qui n’ont comme suprême préoccupation que l’intérêt du peuple et du pays !!
    Et revoilà la main de l’ennemi intérieur ! Ca marche à tous les coups !

    6
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.