Ould-Abbès rappelle à l’ordre un sénateur qui a souhaité la démission de Benghebrit

FLN
Djamel Ould-Abbès, secrétaire général du FLN. Newpress

Le secrétaire général du FLN aurait demandé des explications à un sénateur pour avoir appelé la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, à démissionner. Le rappel à l’ordre de Djamel Ould-Abbès serait mû par l’obligation faite aux députés et aux sénateurs de l’ancien parti unique de soutenir l’action du gouvernement, croit savoir le quotidien arabophone Echorouk qui rapporte l’information. Ould-Abbès aurait laissé entendre que les propos du sénateur Abdelwahab Benzaïm «n’engagent que sa personne» et ne reflètent pas la position du groupe FLN au sein du Conseil de la nation.

Le sénateur aurait confié, de son côté, que ses critiques envers la ministre de l’Education étaient motivées par «la manière avec laquelle elle a géré la crise» dans son secteur, soulignant que la direction du FLN a «mis l’accent sur le droit des députés et des sénateurs à s’exprimer librement sur les défaillances constatées».

Le sénateur Abdelwahab Benzaïm avait sévèrement critiqué la ministre Nouria Benghebrit sur les réseaux sociaux, considérant que la décision de radier les enseignants grévistes était «abusive» et dénonçant le «refus» du ministère de tutelle de «dialoguer avec les syndicats». «Personnellement, je refuse le remplacement des enseignants écartés car cela est de nature à semer la discorde dans le corps enseignant, voire entre les Algériens en général», a-t-il écrit.

L. S.

Comment (13)

    Anonyme
    28 février 2018 - 23 h 39 min

    des fois tu parle bien même si ce n est fait exprès

    1
    1
    Anonyme
    28 février 2018 - 17 h 11 min

    Il ne s agit pas d un conflit relatif au ministre en poste .
    C’est une lutte idéologique qui peut avec le dialogue enrichir l école algérienne
    Pour ça il faut des algériens dignes de ce nom et désirant le seul intérêt du pays .
    Boudiaf Allah yarhamou a peine pour trouver 60 patriotes intégrés et engages en 92 .
    De nos jours ces « perles  » sont encore plus rares même si on les cherche

    Anonyme
    28 février 2018 - 16 h 40 min

    Pourquoi est ce que ce député ne
    s’en prend-t-il pas aux ministres du travail et de la justice ?
    Ce sont eux qui sont à l’origine des sanctions prises par la ministre, à l’encontre les grévistes.
    Mais quand on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, et que la misogynie nous titille,il est beaucoup plus facile de s’en prendre à une femme, même bosseuse.

    23
    3
    Anonyme
    28 février 2018 - 15 h 14 min

    Le parti semeur de zizanie au pays.
    Mme la ministre de l’éducation est frontalement attaquée, parce qu’elle déploie tous ses efforts pour arracher l’école des griffes des intégristes islamistes, et parce qu’elle est déterminée de la débarrasser de ses séquelles.
    Au lieu de s’en prendre à la corruption galopante et aux ignares au sein des partis qu’ils representent, ces pseudo députés excellent dans le dénigrement de Mme Benghbrit.
    Une Dame,contre tous. Et bien cette Dame là, tous les progressistes Algériens la soutiennent, et nous la nommons symboliquement, Ambassadrice de l’école Algérienne Démocratique Progressiste. Cette dame est l’avenir de l’Algérie, et vous, et vos copains Aribi, Mokri et Cie, vous en êtes ses fossoyeurs et ennemis déclarés.Honte a vous !

    25
    3
    Anonyme
    28 février 2018 - 12 h 05 min

    Toute cette agitation pour abattre une femme…..quel courage?
    Elle vous fait peur parce qu elle vous tient tête et essaie vraiment de sortir l école de l emprise de ces enseignants islamistes fainéants…elle veut relever le niveau et j espère qu ell va réussir….c est une vraie combattante..Courage Madame.

    18
    8
      Anone
      28 février 2018 - 16 h 52 min

      Un membre de l exécutif qui ne sait pas anticiper
      Et qui utilisé la même méthode que les grévistes ( KHECHINISME ) DEVRAIt rendre le tablier
      Cette dame a eu tous les soutiens au aucun autre ministre avant elle n a eu
      Basta!

      3
      9
    Syphax
    28 février 2018 - 9 h 01 min

    pourquoi le sénateur FLN Abdelwahab Bezaim ( et les autres députés de la Turquie et du Qatar en Algérie ) ne demande pas la démission du ministre saoudien de l’éducation arabo-wahabiste ou le tout-puissant pape égypto-qatarien des frères musulmans el Kardaoui qui ont en vérité et en profondeur plus d’influence en Algérie que la pauvre madame Benghebrit devenue le bouc emissaire d’une classe politique lâche, mediocre et indigente. Est-ce que c’est Benzaim qui a nommé Benghebrit ministre pour demander sa démission sans vergogne? Quand il sera le président de l’Algérie ce jour -là il pourra la destituer.
    Cette haine presque pathologique contre Benghebrit a démasqué la 5eme colonne Omeyyade qui ne veut pas que l’Algérie soit elle-même historique , libre, indépendante de leur Empire, nationaliste et surtout berbère. tous les prétextes soi-disant islamiques et Zaama antifrançais ne sont que des alibis racistes pour maintenir ce pays sous la domination de leurs Maitres d’Orient et le plonger dans l’ignorance, le charlatanisme et l’obscurantisme théocratique… Islamiquement parlant ces mercenaires arabo-wahabites doivent plutôt aller voir du coté de Las Vegas, de Nice ou de Tel Aviv pour contempler la décadence de leurs maitres et leur avilissement moral. Les algériens , les berbères montagnards sains et paysans n’ont pas de leçons d’islam à recevoir de ces créatures des harems. Benghebrit ou pas Benghebrit nous ne soumettrons jamais aux mensonges, aux rois, aux sultans et aux califes turcs, arabes ou américains. L’ALGERIE EST UNE REPUBLIQUE ET LE PEUPLE EST BERBERE

    30
    11
      Anonyme
      28 février 2018 - 16 h 57 min

      5 eme colonne ommeyade contre 5eme colonne fafa .

      Il faut dialoguer .la solution n est pas dans la confrontation mais dans la négociation .
      C est un enrichissement .ce pays finira par s imposer et se faire écouter ….

      12
      2
      Moh
      28 février 2018 - 17 h 18 min

      L’Algérie elle est algérienne et le peuple algérien n’a rien à voir les Berbères des autre pays comme le Maroc.

      Le sujet n’a rien voir avec Berbères ou Arabes d’ailleurs ce Sénateur est originaire des Aurès.

      4
      2
    Anonyme
    28 février 2018 - 8 h 23 min

    Un sénateur hors la loi. On aura tout vu dans ce pays. Il faut peut être lui rappeler que c’est la justice qui a déclaré la grève illégale et que Mme Benghebrit ne fait qu’appliquer le code du travail.
    C’est bien sur ce genre de comportement permissif qui a conduit la société algérienne au manque de civisme que l’on vit aujourd’hui. Je soupçonne ce sénateur d’avoir un proche parent gréviste, et comme toujours en Algérie la famille passe avant le pays.

    25
    9
    Zaatar
    28 février 2018 - 8 h 11 min

    Ne serait il pas judicieux de désigner Ould Abbès comme futur président de la république? il a l’âge et il est sage vous ne croyez pas?

    10
    18
    El Fellag
    28 février 2018 - 7 h 59 min

    Sacré secrétaire général des faux moudjahid, il tire sur tout ce qui bouge sans jamais atteindre la cible, il à tiré plusieurs fois sur le corrompus affairistes Tliba sans l’atteindre, sur Mr Ouyahia non plus, sur le Parisien drebki encore raté!!! seule cible touchée: la justice Algérienne et faire évadé son fils accusé de rackett et corruption!
    est-que l’Algérie mérite ces humiliations répétées? nos dirigeants sont-ils des vrais Algériens? a part dieu et certains faux moudjahid personne ne le sait! que dieu vienne en aide à ce peuple qui a tant souffert avec l’ex occupant et ses remplaçants!!

    17
    5
    Réseau
    28 février 2018 - 6 h 13 min

    Notre héro national monsieur,Ould abbès le SG du parti de la Faillite et la Liquidation de la Nation (FLN) remonte les brettelles a ses combattants désigner a l Assemblée Populaire Nationale;on est ou avec la sanction de votre ami a cinq milliards de dinars;Mr Baha Tliba l’affairiste Tunisien;vous avez ridiculisé et meme humilié a mainte fois le peuple et la nation Algérienne,profitez tant que ce peuple est en sommeil profond;mais soyez sure que ce peuple se réveillera un jour ou l’autre;essayez de demander a l’ex occupant meme lui a crus un moment que le peuple Algérien est anéanti

    14
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.