L’improbable quête d’un successeur au président malade Mahmoud Abbas

palestine succession abbas
Mahmoud Abbas. D. R.

Par R. Mahmoudi – Tous les porte-voix de l’Autorité palestinienne et du Fatah sont mobilisés pour afficher une unité de façade et cacher les tiraillements internes qui commencent à s’aiguiser avec la détérioration de l’état de santé du président Mahmoud Abbas. Confirmée par une source fiable à Algeriepatriotique, la maladie d’Abbas est, depuis quelques jours, en train de chambouler tous les desseins d’une Autorité déjà durement malmenée par les pressions qui s’accentuaient depuis notamment l’annonce faite par Donald Trump de reconnaître El-Qods comme capitale d’Israël.

Interrogé ce jeudi par la Chaîne III de la Radio algérienne, le vice-président du Fatah, Mohammed Al-Alloul, avait du mal à nier la maladie de Mahmoud Abbas, en avouant que ce dernier était «fatigué à cause des voyages fréquents» qu’il effectuait. Tacitement, ce haut dirigeant du Fatah admet que l’actuel chef de l’OLP et de l’Autorité palestinienne, âgé de 84 ans, ne pourra pas continuer si longtemps à son poste. D’où l’impératif, pour les cadres du parti au pouvoir, le Fatah, de préparer dès maintenant une succession consensuelle et tranquille. Une chose qui paraît a priori aussi aléatoire que périlleuse.

D’abord, parce qu’il est difficile, dans la configuration actuelle du personnel politique palestinien, de trouver un homme qui réunisse en lui les qualités indispensables pour le président d’un Etat qui n’est pas comme les autres. La plupart des anciennes figures de proue de la cause palestinienne ont été écartées des centres de décisions. Parmi les personnalités qui peuvent potentiellement prétendre au poste de président de l’Autorité, et qui sont encore restées fidèles à Abbas, on peut citer Saëb Erekat, négociateur en chef de l’OLP. Récemment, il s’est distingué par une sortie étonnante, en déclarant à une télévision israélienne que Mahmoud Abbas ne pouvait pas bouger sans l’aval du chef d’état-major de l’armée israélienne ou du gouverneur d’El-Qods. A-t-il voulu transmettre un message sur cette fin de règne qui se profilait ?

Devant cette situation, les dirigeants palestiniens auront aussi à faire face à d’éventuelles injonctions des pays du Golfe et de l’Egypte qui, eux, voudraient imposer leur homme, à savoir Mohamed Dahlane. Cet ancien colonel des services de sécurité du Fatah à Gaza, qui vit en exil entre les Emirats arabes unis et la Jordanie, est un anti-islamiste invétéré et s’oppose au règne du Hamas dans la bande de Gaza.

R. M.

Comment (6)

    arezki
    9 mars 2018 - 16 h 59 min

    Apres 13 années de « tourisme politique » , Mahmoud Abbes décide donc de prendre des vacances!
    Entre temps, les territoires palestiniens ont rétréci comme une peau de chagrin
    et les américains s’apprêtent a déménager leur ambassade a Jérusalem, la consacrant de facto comme capitale d’Israël.

    pragmatisme
    9 mars 2018 - 10 h 01 min

    Que reste t-il des territoires palestiniens presque rien;depuis les accords d’Olso Israël a grignoté plus de 50% de ces territoires rendant ainsi la Palestine irréalisable ;je me demande si ces accords n’étaient qu’un leurre et piège tendu aux palestiniens pour gagner du temps ,le temps nécessaire pour occuper la majorité des terres palestiniennes.Vu l’intransigeance d’Israël revigoré par le soutien de trois membre du conseil de sécurité et la nonchalance voire la complicité des deux autres quel sera la mission du successeur de Abbas ,négocier quoi ,même le peuple palestinien ne croit plus en un état;les Palestiniens se retrouvant devant le faite accompli à tel point qu’un sondage, réalisé en Cijordanie(à confirmer), dégage que 75% d’eux, certainement par désespoir,sont près à vivre sous un même drapeau avec Israël si ce dernier leurs accords les même droits que les juifs.J’en déduis que les accords d’Oslo est un subterfuge d’Israël et de ses alliés pour que les palestiniens abandonnent la lutte armée.Quand à la ligue arabe excusez si je ne parle pas d’elle vous savez en Algérie on appelle ça cheikh el kanoun.

    صالح/ الجزائر
    9 mars 2018 - 9 h 07 min

    on recherche donc un fidèle à Abbas , et non à la Palestine et palestiniens , ou au moins à l’autorité sans autorité , dont le chef  » ne pouvait pas bouger sans l’aval du chef d’état-major de l’armée israélienne ou du gouverneur d’El-Qods  » , et les  » aides  » américaines .
    l’ancienne ministre des affaires étrangères israélienne a révélé que  » dans le but de les impliquer dans des scandales sexuels , de les faire chanter et de leur soutirer des informations secrètes et des concessions politiques à la faveur d’Israël  » , elle a pratiqué le plus vieux métier du Monde avec plusieurs personnalités arabes , lorsqu’elle était un agent du Mossad  » .
    Al-Jazeera a surement porté un coup dur à l’Autorité palestinienne en révélant l’ampleur des concessions dans les  » documents  » ( qualifiées de palestiniens par les uns et d’israeliens par d’autres ) proposées , en 2008 , à Israël , entre autres , par le fidèle , le  » négociateur en chef …  » , pour faire la paix .
    il n’y plus de Résistance en palestine , mais la guerre pour s’écarter les uns les autres des centres de décisions afin de plaire aux USA et à Israël , d’accapparer les  » aides  » et d’eteindre les incendies , réelles et moral es , d’Israël .

    2
    2
    Les Égarés Wahabites
    9 mars 2018 - 2 h 19 min

    Même en mettant 4 Abbas que ça ne changerais rien …Les dirigeants Arabes ont assimilés « Israël  » dans leurs majorité…ils se sont résignés , couchés devant la divinité Israël USA Gb …ils ne jurent que par Israël…alors Abbas ou un autre ..que voulez vous faire avec des Sissi..Erdogan..Saouds..Abdallah 2…Momo 6…Qatar 8…Les Ghanouchi Qardawi Fawzan..Al Sheikh..Al Soudaissi…Bahreïn 5…la majorité de ligue vide Arabe…Rien..waloo . Ne reste que..Algérie, Iran , Syrie, Yémen, Hezbollah…contre tous ces vendus…Donc ..!!!?…

    7
    2
    Anonyme
    8 mars 2018 - 21 h 54 min

    L’interminable casse-oreille du disque rayé des mercenaire de l’impérialisme arabe décadent : Leur Palestine. Mais comment ne pas admirer les sionistes !!

    7
    1
    Aldjazairi
    8 mars 2018 - 19 h 44 min

    Les seuls véritables Leaders qui pourraient redonner VIE à la Lutte du Peuple Palestinien , véritablement du Peuple et non de la Caste qui s est embourgeoisée dans les Allées et l OLP et était prête à vendre lla TERRE pour quelque Chefferie de Bantoustans , ont été soit réduits au Silence soit bizarrement « cueillis «  par les Criminels Nazis à cause de leur « incapacité » de « ……savoir faire de la …….Politique… » ( dixit Abbas ) .

    6
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.