La presse turque n’a accordé aucune importance à la visite d’Erdogan à Alger

Erdogan à Alger
La presse turque, muselée, a éludé la visite d'Erdogan à Alger. D. R.

Par Lina S. – La visite du président turc en Algérie n’a bénéficié d’aucune couverture particulière de la part des médias de ce pays. A peine l’escale algéroise du dictateur d’Ankara a-t-elle été évoquée dans les pages intérieures des journaux locaux, sans que les rédactions turques y accordent une quelconque importance, a appris Algeriepatriotique auprès d’Algériens établis en Turquie.

Ce manque d’intérêt contraste complètement avec le tintamarre qui a précédé la venue de Recep Tayyip Erdogan dont la visite officielle a duré quarante-huit heures et fut couronnée par des accords économiques et l’inauguration, par l’épouse du nouveau sultan, de la mosquée Ketchaoua rénovée par la Turquie.

Le président turc, qui a échappé de justesse à un coup d’Etat – qu’il accuse le très actif Fethullah Gülen de l’avoir fomenté à partir de son exil américain – a réagi violemment à cette tentative de putsch avortée. Il a jeté 60 000 opposants en prison et licencié 120 000 fonctionnaires. Les médias ont été verrouillés et les voix étouffées. La presse turque rend-elle la pareille au despote ? A-t-elle considéré le déplacement d’Erdogan en Algérie comme une activité banale qui ne revêt aucun intérêt stratégique ? A-t-elle reçu l’ordre de ne pas «en faire trop» vu les positions officielles d’Algérie qui sont diamétralement opposées à celles d’Ankara sur de nombreux dossiers ?

Le président turc n’avait pas esquissé un sourire depuis sa descente d’avion jusqu’à son départ, sans qu’on sache les raisons de cette crispation. Côté algérien, les organes officiels ont assuré à «l’événement» une couverture intense, tandis que les médias arabophones proches de l’AKP et des Frères musulmans avaient mobilisé toutes leurs ressources pour faire en sorte que la présence du patron de l’AKP ne passât pas inaperçue.

A l’évidence, nos confrères turcs n’ont pas perçu ce périple du couple Erdogan sous le même angle.

L. S.

Comment (19)

    Chipa Expert
    11 mars 2018 - 14 h 15 min

    Mais c est connu les homes daffaires Turcs sont tres decus dans le domaine des affaires avec les Algeriens. Les algeiens leur demande des chipa tres elevees….plus elevees qu avec les americains, les francais, surtout les Allemand…les affaires sont les affaires

    Rayés Al Bahriya
    11 mars 2018 - 13 h 03 min

    Excellent nouvelle…

    Pizza
    11 mars 2018 - 4 h 38 min

    Si l empire ottoman avait été si mauvais vous parlerez tous le turc aujourd’hui

    Chaoui Ou Zien
    10 mars 2018 - 23 h 41 min

    Moi, j’invite les lecteurs lors de leur passage a Constantine de se poster sur la berge du Rummel juste au dessous du pont suspendu. Avec un peu de chance et quand le vent souffle du bon cote, ils pourraient encore entendre les cris desesperes des nombreuses malheureuses jeunes femmes algeriennes qui ont ete jetees du haut apres avoir assouvi la bestialite du bey turque et son entourage la nuit d’avant. La sauvagerie de ce peuple, quelque soit sa tendance religieuse, est legendaire. Il ne faut pas etre surpris que l’europe n’en veut pas dans son union. Les admirateurs des turques et autres aplaventrices n’ont rien a envier aux harkis du temps de la france. Tous des traitres et complexes qui ne s’aiment pas et par consequent n’aiment pas leur pays; pourtant incomparable par la beaute de ses paysages et richesse de son sol et sous sol.

      Nostalgia
      11 mars 2018 - 15 h 18 min

      Chaoui Ou [email protected] N’oubliez pas que les turcs sont des nomades d’Asie centrale de la famille des mongols et des tartares ; ceux qui ignorent les moeurs de ces peuples, liez Gengis Khan ! Ces peupaldes turco-mongoles adoraient le shangri, le loup bleu et sont venus tardivement à la civilisation ; ils ont bâti des états et des empires pour la guerre et par la guerre , aucune innovation artistique, culturelle ou technique ; la guerre, les massacres, seulement, en raison de leur nombre qui dépassaient les sauterelles du désert et auquel il faut ajouter le ouzbecks, les kirghizes, les tajiks, les ouigours, les kazaks, etc…Tous les vestiges de l’empire ottoman sont en fait les vestiges des empires qu’il a remplacés : Byzantin en Anatolie, Abbasside au Moyen Orient, Mauresque (Hafside, zianide) en Afrique du nord. Des individus non avertis de l’Histoire peuvent croire que l’empire ottoman ne fut pas nocif pour toute la région de l’Afrique, et seulement ceux-là ; c’est justement à partir de son installation dans notre région que la ruine de l’Afrique du nord a commencé ; jamais, l’Afrique du nord ne fut aussi indigente que durant cette période-là, mise au banc des accusés internationaux pour les attaques des navires marchands et civils. dire que juste avant, les villes Nord-Africaines (Bejaia, Tlemcen, Fès, Kairouan, etc…) abritaient des universités réputées et recevaient des étudiants et des savants de tout le monde arabe et européen. L’empire ottoman, en quelques décennies seulement a transformé cette région de savoir et de culture en un nid de pirates et de détrousseurs des civils. Jusqu’au jour, où…..

      Chaoui Ou Zien
      11 mars 2018 - 20 h 46 min

      J’ajouterai a ce triste lot, les traitres economiques qui ont fait perdre a « leur » pays des milliards de dollars en echange de croutons qui ont servi a l’achat de bien illicites en Europe.

    Flicha
    10 mars 2018 - 22 h 20 min

    Dire que ce Margoulin a voulu inciter son pseudo monde des affaires turques à investir en Algerie. Moody a dévalué hier la crédibilité de son pays. J’ai surpris des turques à l’hôtel saint Georges, vendeur de prises et interrupteurs de courant de moindre qualité, se moquer de l’Algérie. J’étais au milieu d’une délégation allemande.

    الهوارية
    10 mars 2018 - 20 h 19 min

    La majorité des journalistes et médias turcs sont des kurdes xénophobes laïcards démocrates pires que les ultras allemands, ils ne portent pas l’Algérie dans leurs cœurs, ils préfèrent leur vieille grand-mère Angela Merkel, l’Allemagne c’est le deuxième souffle pour les turcs.
    Les algériens ne s’intéressent non plus à leurs ex-bourreaux, les Ottomans, les Pieds Noirs et les islamistes extrémistes. On a tourné la page après avoir été meurtris par leurs présences sur notre sol, maintenant, celui qui veut venir au bercail pour une visite de courtoisie, il est le bienvenu chez nous!!!!
    Les turcs détestent Tayeb Rajeb Erdogan et idolâtrent Mustafa Kemal Atatürk celui qui haïssait l’islam et Allah, au point le jour de sa mort sa tombe ne voulait pas se fermer, il a fallu lui couler du béton armée pour enfuir son cercueil dans un tombeau (Allah ne voulait de cet impie anti musulman) Erdogan a du apprendre ses leçons d’histoires de son pays, lui au moins c’est un vrai musulman même si s’en est un Pol Pot pour son peuple et un ennemi nuisible et hostile pour les pays voisins..

    aymen
    10 mars 2018 - 18 h 32 min

    à part quelques historiens algériens qui ont eu le courage de le dire, la Turquie de erdogan, membre fidèle de l’OTAN, a soutenu la France coloniale durant toute sa colonisation criminelle, de 1830, de la fuite du Dey Hocine , qui a livré Alger aux envahisseurs barbares, après avoir vider les caisses et les coffres du palais..jusqu’à 1954, la Turquie a aidé la France à traquer les navires de transport d’armes qui venaient des pays de l’est, comme le yougoslavie la bulgarie…l’egypte…des dizaines de navires chargés d’armes destinés à l’ALN ont été intercepté ou couler en mer..les services de renseignement turcs étaient très actifs sur ce front…en 1962…alors que l’ONU,et le conseil sécurité s’apprêtaient a voter la résolution proclamant le droit du peuple algérien à l ‘autodétermination et l’indépendance, et malgré le soutien de jean.f.kennedy, et le vote américain en faveur de la résolution, les turques on soutenu la France coloniale et voté contre l’indépendance de l ‘algerie…Les archives sont la…quant aux islamistes algériens…leurs ignorance n’a d’égale que leur larbinisme ancestral hérité des bédouins du désert , et de leurs ancêtres des régimes du golf…

    DYHIA-DZ
    10 mars 2018 - 18 h 10 min

    la presse turque est au service des intérêts de son pays.
    En Algérie, la presse aide nos ennemis à démolir l’Algérie. C’est ça la différence.

      الهوارية
      11 mars 2018 - 0 h 28 min

      Alors, il ne faut pas lire leurs crachoirs, ça les apprendra à attaquer mon pays à ces journaliste de m…
      Chui pas obligée de lire les vendus….

    Errai
    10 mars 2018 - 16 h 29 min

    Grave l’Algerie du NUMIDE.
    Je suggère à chaque Algerien de se voir sous le prisme des qualificatifs utilisés par le NUMIDE pour décrire l’Algerie et de nous faire part ensuite de ses ressentis.
    Tentez l’expérience, vous serez certainement (des)agréablement fiers de vous. Le résultat est garanti vu le nombre de pouces haut qu’il récolte.

    Felfel Har
    10 mars 2018 - 15 h 31 min

    Sans vouloir dédouaner la France et sa politique coloniale, je n’oublie pas qu’avant elle, l’Empire ottoman a fait pire pendant son occupation de l’Algérie. Le compexe de supériorité des Turcs a survécu à leurs déboires après la seconde guerre mondiale. Il se manifeste encore aujourd’hui par leur arrogance et il n’ont pas renoncé à leur projet de reconquérir l’Algérie à distance et par marionnettes interposées. Boumédienne (Allah Yarrahmou) vivant, rien de tout celà n’aurait été permis tant il savait défendre le pays, son intégrité et son honneur. Ce lion savait rugir! On n’entend plus que des miaulements timides, presqu’inaudibles, qui n’effraient plus personne. J’enrage!

    Bouzorane
    10 mars 2018 - 14 h 32 min

    Larbinisme et complexe d’infériorité font partie des effets post-traumatiques de la colonisation.
    En effet, nous avons souffert durant des siècle de la violence de la domination étrangère.
    Et nous continuons à souffrir jusqu’à aujourd’hui. Les symptômes de cette souffrance sont multiples : en plus du larbinisme et du sentiment d’infériorité, il y a également : manque de repères, absence de sentiment national, mondialisme, cosmopolitisme, déni de soi, haine de soi et de ses semblables compatriotes, vénération de l’étranger (plus on est méprisé plus on aime!), schizophrénie, intoxication à la religion,…

    AÏT Chaalal
    10 mars 2018 - 13 h 19 min

    Personnellement je me suis beaucoup réjoui de la visite d’Erdogan car cette visite officielle à révéler au grand jour l’existence de la cinquième colonne en Algérie d’islamistes naïfs et stupides qui prennent Erdogan pour le nouveau calife de l’islam ..Nous sommes en face d’un problème major dans notre pays avec les sympathisants islamistes affiliés à la confrérie musulmanes qui rejettent en masse les lois et les coutumes de la république algérienne …Pour moi , ces gens là n’on rien à faire dans notre pays car ils représentent un danger major pour la sécurité nationale ..il va falloir nettoyer en profondeur le pays pour se débarrasser de la cinquième colonne islamiste , il nous faut un programme semblable à la Red Scare établi par le sénateur américain Joseph Mcarthy dans les années 50 pour traquer les sympathisants et les saboteurs communistes au États-Unis.

    Anonyme
    10 mars 2018 - 12 h 15 min

    Pour eux nous ne sommes qu un ancien petit pays colonisé par l empire ottoman. Les algériens ne sont accueillis à bras ouvert que quand ils ont des sous à cacher ou à dépenser…
    De toute façon,ils ont senti le rejet et la froideur des algériens pour l accueil de leur président Erdogan,Qui a décimé l intelligentsia turcque en l emprisonnant ou en la poussant à l exil, ne restent plus que ses sous-fifres qui n ont pas du recevoir d ordre de sa part pour en parler car son voyage a été un échec total.

    Le Ducs
    10 mars 2018 - 12 h 12 min

    Comment voulez vous donner de l’importance a un état que lui meme méprise sa propre population par l’injustice;la corruption;le pillage;la trahison et la fraude aux élections.
    si vous vous ne respectez pas vous-meme comment voulez vous que les autres vous respectent??
    le respect de l’état Algérien est enterré au cimetière el alia avec le défunt Houari Boumediene…

    Anonymeplus
    10 mars 2018 - 11 h 32 min

    C’est ce que j’ai écris au dernier article traitant de ce sujet.
    Seuls quelques algériens, nostalgiques des pirates, des voleurs et violeurs ottomans étaient euphoriques et jouissaient presque de la présence de leur père imaginaire.
    Les turcs n’ont pas donné de l’importance à ce qui n’en a pas au demeurant.
    Les algériens auraient mieux fait de rappeller le caractère inhumain et barbare de la présence turc a Erdogan au lieu de lui dérouler le tapis rouge, là Erdogan aurait respecté les algériens. Faute de quoi, il s’est essuyé les pieds sur les enfants illégitimes des pirates et autres janissaires turcs et à pris ses milliards sans même dire merci.
    Ceux qui se sont fabriqués une famille imaginaire du côté d’Istanbul devrait savoir qu’un enfant né sans père ne sera jamais d’une ligné pure, c’est peut-être pour cela que la presse turc n’a accordé aucune importance à cette visite, l’Algérie était, est et sera toujours un no man’s land pour les turcs. En d’autres termes, continuez de leur jeter des fleurs et ils vous mepriseront encore plus.
    La casbah et bastion 23 étaient des maisons closes du temps des pirates, aujourd’hui se sont les musées de la république, tout un programme.

    LE NUMIDE
    10 mars 2018 - 11 h 23 min

    Personne n’a accordé de l’importance à la visite de leur sultan sauf les frères musulmans égyptiens en Algérie .. eux qui ont introduit dans notre pays avec la complicité des corrompus du FLN et ses baathistes la violence , la saleté, le contre-état , la contrebande , l’ignorance , le cancer wahabiste , la dégradation des mœurs et de la civilisation, la faillite civique , économique , culturelle et idéologique, l’enfer, l’arriération , le vol , la gabegie ,le sabotage , la rapine , la poubelle , l’arrogance, la surenchère , la haine …. ils ont détruit ce pays et sont tout contents de leur sultan qui va détruire sa Turquie dans ses guerres arabes et dans ses folies ottomanes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.