6 décès et 3 075 cas identifiés à cause de la rougeole

rougeole décès cas
Le nombre de décès est stabilisé à six, selon le docteur Fourar. D. R.

Six (6) décès ont été enregistrés et 3 075 cas identifiées, notamment dans le sud du pays, à cause de l’épidémie de la rougeole, selon un nouveau bilan fourni mercredi par le professeur Leila Smati, pédiatre et membre du comité technique consultatif des vaccinations au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

«Il y a une épidémie de rougeole qui touche pour l’instant 13 wilayas du pays et qui est concentrée essentiellement dans les wilayas d’El-Oued, Ouargla, Biskra et Illizi. Les statistiques arrêtées hier (mardi 13 mars) par le ministère font état de 6 décès (dus à la rougeole) et de 3 075 cas identifiés», a indiqué le professeur Leila Smati sur les ondes de la Radio algérienne.

Le dernier bilan communiqué par le ministère, arrêté au 11 mars, faisait état de 2 317 cas recensés dans 13 wilayas, dont 1 047 à El-Oued et 797 à Ouargla, alors que les cas de décès s’élevaient à 5 depuis l’apparition de l’épidémie, le 25 janvier 2018 à El-Oued.

Le professeur Smati a précisé que la rougeole est une maladie infectieuses infantile et qu’une personne malade peut en contaminer entre 16 et 18 autres, d’où la rapidité de sa propagation.

Le ministère avait imputé l’apparition de cette épidémie aux perturbations ayant caractérisé la campagne de vaccination contre la rougeole en mars 2017 en raison de la réticence des parents à s’y soumettre, soulignant que seulement 45% des enfants ont été vaccinés.

R. N.

Comment (9)

    Anonyme
    15 mars 2018 - 15 h 12 min

    De nombreux parents auraient refusé de faire vacciner leurs enfants, lors de la campagne de vaccination dans les écoles en 2017.
    Plusieurs cas de rougeole ont été aussi signalés en France, pour des raisons similaires.

    Chibl
    14 mars 2018 - 15 h 51 min

    J’ai entendu ce matin le professeur Leila Smati a la chaine 3 et j’ai ete surpris d’entendre que cette épidémie est due a la non vaccination des enfants car leurs parents ont refusés de le faire.
    Que faire d’un peuple qui ne vaccine pas ses enfants? le ministère de la santés acheté les vaccins en devise et les valides pas l’OMS et a la fin les gens ne vaccinent pas leurs enfants.
    Que faire d’un peuple qui écoute un prêcheur abrutis et n’écoute pas les médecins?
    En fin de compte un bougnoule restera un bougnoule.

    7
    3
    Kassaman
    14 mars 2018 - 15 h 24 min

    Le lobby pharmaceutique s’installe en Algérie…

    3
    5
      Anonyme
      14 mars 2018 - 23 h 32 min

      A Kassaman effectivement je suis d’accort ils s’installent en Algérie tout comme les manipulateurs sur ce site en prenant des pseudos Algérien regarde les pouces baissés

    Encore un manipulateur
    14 mars 2018 - 15 h 20 min

    Tu vois des Salafistes partout prends un calmant ou va manipumer ailleur ici c’est l’Algérie ! Renseigne toi sur les Vaccins et le niveau recort d’alluminum injecté dans le corps des enfants du poisons !

    5
    4
    Anonyme
    14 mars 2018 - 15 h 16 min

    Il faut se raprocher des laboratoires RUSSE avant de voir un copier coller des 11 vaccins obligatoire douteux de la France en Algérie par la.validation d’un de nos Valets !

    3
    4
    Anti GSK !
    14 mars 2018 - 15 h 14 min

    Trouver des meilleurs Vaccins …!

    3
    4
    Anonyme
    14 mars 2018 - 14 h 25 min

    Merci les salafistes. Votre obscurantisme et vos campagnes anti vaccination ont porté leurs fruits. Ces morts sont à rajouter à ceux de la décennie noire dont vous nous avez si gracieusement gratifié.

    7
    4
    DYHIA-DZ
    14 mars 2018 - 13 h 42 min

    Heureusement que ce n’est pas L’ÉBOLA !!
    La rougeole nous a donné des vertiges, alors là l’ÉBOLA ??

    6
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.