Le HCR prévient : «Les Sahraouis sont dans une situation de grande vulnérabilité»

télévision
Les Sahraouis sont dans une situation de grande vulnérabilité. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) estime dans un rapport rendu public jeudi que près de 75% de la population sahraouie réfugiée à Tindouf se trouvent dans une situation de grande vulnérabilité. Le HCR précise que l’objectif de ce document d’une vingtaine de pages est d’essayer justement de comprendre les raisons de cette vulnérabilité et de les traiter. L’institution onusienne promet à ce propos de veiller à ce que les réfugiés reçoivent à l’avenir une assistance appropriée.

«L’analyse de la vulnérabilité sera multisectorielle et permettra l’identification des causes profondes des problèmes et la hiérarchisation des besoins», mentionne le HCR, qui paraît avoir enfin compris la détresse du peuple sahraoui. Un peuple abandonné et trahi par la communauté internationale.

A l’occasion, le HCR précise que 173 600 réfugiés sahraouis ont été recensés dans les camps de Tindouf au 31 décembre 2017. Ce total, est-il précisé, prend en considération uniquement les réfugiés résidant dans les camps Awserd, Boujdour, Dakhla, Laâyoune et Smara de Tindouf. Avec ses 50 700 habitants (près de 29% de la population sahraouie), le camp de Smara rassemble le plus grand nombre de réfugiés. Il est suivi par Laâyoune qui accueille 50 500 réfugiés. Viennent ensuite les camps d’Awserd (36 400 réfugiés), de Dakhla (19 500 réfugiés) et de Boujdour qui réunit 16 500 réfugiés (10% de la population). «Le chiffre de la population est un nombre conservateur à utiliser strictement à des fins humanitaires dans les camps», prévient le HCR.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) indique, en outre, dans son rapport que la population est divisée presque à parts égales entre hommes et femmes, qui représentent respectivement 51% et 49% des Sahraouis réfugiés. Les enfants (moins de 17 ans) représentent 38% des Sahraouis réfugiés à Tindouf, tandis que les hommes adultes représentent 32% et les femmes adultes 30%. 8 500 réfugiés sont des bébés de moins de deux ans d’âge, tandis que 12 700 réfugiés ont entre deux et 4 ans, et 24 700 réfugiés ont entre 5 et 11 ans. 78 600 réfugiés ont entre 18 et 49 ans, dont 40 000 femmes. Les réfugiés de plus de 60 ans sont au nombre de 18 500 personnes.

Autrement dit, la population sahraouie est majoritairement jeune. Ce rapport explique en partie la raison pour laquelle la population est impatiente, n’accepte plus sa condition et menace régulièrement de prendre les armes pour libérer le Sahara Occidental occupé par le Maroc et recouvrer sa liberté.

S. S.

Comment (2)

    Anonyme
    17 mars 2018 - 18 h 14 min

    Simple, laissez les rentrer au Maroc …

    Les Égarés Wahabites
    17 mars 2018 - 6 h 18 min

    Momo6 est très regonfler contre les Sahraoui….vous savez tous ces chaos..conflits sont dû à des Dirigeants ou Rois incompétents…qui feraient mieux d’eplucher des Patates. .On a eu en même temps Bush.Sarkozy..Cameron…Erdogan..Nethaniaou /Saouds ..suivi de Obama..Hollande..Erdogan encore ..May.. Trump..Momo6..Merkel..Qatar..Ghanouchi……des Tocards…comment voulez-vous que ca marche…..Plein de Tocards en même temps en plus d’être incultes et bêtes c’est normal que ça va mal..occupation..chaos..terrorisme d’État…😣📞🔊…

    2
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.