La vidéo d’un moudjahid demandant pardon à la France suscite la polémique

vidéo moudjahid France
Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni. New Press

La vidéo d’un ancien moudjahid invalide de la guerre de Libération nationale, amputé des deux jambes, demandant pardon à la France de l’avoir combattue, suscite une polémique sur les réseaux sociaux. L’ancien combattant se plaint de l’injustice dont il aurait été victime suite à une décision de démolition d’un mur qu’il aurait bâti et que les autorités auraient décidé d’abattre.

Sur la vidéo postée sur Facebook, on entend des membres de la famille du moudjahid pleurer en même temps qu’ils filment leur père qui se plaint en des termes virulents et affligeants de sa situation sociale désastreuse et du sentiment d’abandon par son pays, l’Algérie, pour lequel il s’est sacrifié.

Le ministre des Moudjahidine est interpellé sur le cas de cet ancien membre de l’ALN. Tayeb Zitouni interviendra-t-il pour réparer cette injustice et réhabiliter cet ancien moudjahid ?

K. B.

Comment (52)

    ChitaDZ
    13 avril 2018 - 17 h 46 min

    C’est vrai que depuis que Notre Glorieuse armée de libération (ANP) et Nos Valeureux Chouadas morts en Martyrs pour une cause juste et noble ne laissera pas un espion du Makhzen qui se fait passer pour un de nos vénérables et honorables Moudjahidines alors que c’est un envoyé express de Momo6 le Barbare morroki Sanguinaires qui à pigier l’avion de l’ANP avec ce faux Moudjahidine qui veut discrédité
    Nos Valeureux Chouadas Mort pour la liberté de la Grande Algérie !!




    0



    1
    Malek
    22 mars 2018 - 13 h 04 min

    Elhogra est dévastatrice dans notre pays; ce qui amène des citoyens, en désespoir de cause, à dire ce qui leur passe par la tête. Quant au ministre des moudjahidin, il est payé à ne rien foutre comme tous ceux qui gravitent autour du pouvoir…




    4



    0
    FATEM95
    17 mars 2018 - 20 h 54 min

    Je crois pas que c’était un moujahid mais quand meme ,a t’il connu la chanson d’Edith Piaf non tien de rien , non je ne
    regrette rien , des membres de ma famille moujahids des vrais ils ne regrettent rien pourtant 7 ont été amputés dans la meme journée bien sur après l’Indépendance le 8èm est mort sur le coup ils ont été Unijambistes toute leur vie
    et ils disaient Hamdoullah et ce type il connait fessebook !! Holla !!




    57



    11
    karimdz
    17 mars 2018 - 20 h 18 min

    Deux posture inadmissible, un moudjahid, qui demande pardon à l ancien occupant, et un ministère ou l Etat qui n est pas reconnaissant à l égard d un ancien résistant amputé des deux jambes.

    J aurai aimé que ce moudjahid fasse la vidéo pour faire prendre conscience de son cas, mais il a fait pire que mieux, quand bien même je peux comprendre son désarroi.

    L Etat, je n en doute pas a été reconnaissant envers tous ceux qui ont combattu l occupant français et ne doit pas laisser une seule personne sur le carreau. Ils ont la reconnaissance éternelle du peuple algérien.




    19



    7
      hadj
      21 mars 2018 - 20 h 08 min

      Seule une femme violée peut connaître les atrocités d’un viol.




      6



      0
    Anonymous
    17 mars 2018 - 18 h 42 min

    Le Site AP a le devoir de suivre cette affaire et nous dire si vraiment c’est un Moudjahed.




    20



    6
    Mokrane
    17 mars 2018 - 18 h 40 min

    Ce très probable harki vient d’assassiner une seconde fois les chouhadas qui ont libéré ce pays.
    De toutes les manières je n’ai jamais entendu un vrai Moudjahed demander pardon aux colonisateurs français.




    40



    14
    Mohamedz
    17 mars 2018 - 18 h 35 min

    Les services concernés savent ce qu’ils ont à faire dans ce type de ça et surtout de vérifier si c’est vraiment un Moudjahed parce que moi, très sincèrement j’en doute fort surtout que des cas pareils pullulent dans toutes les régions de cette terre arrosée par le sang d’un million et demi de Martyrs.




    15



    13
    Anonyme
    17 mars 2018 - 17 h 52 min

    Les pourris qui vivent depuis 1962 au crochet de la nation comme de vénérables parasite et nous saoulent avec le patriotisme ….. !




    18



    111
    Anonyme
    17 mars 2018 - 15 h 39 min

    et voila devant vous un anciens combattant de l’ANL et vous tirer encore sur lui !!! meme pas une pensee pour cet homme qui a liberer se pays et liberer le peuple …… hadak li yessregkoum ou yedilkom hagkoum. ces vrais les temps ont changer ..kama toudine youdane




    19



    59
      Rachid Djha
      17 mars 2018 - 18 h 07 min

      @anonyme. Ton post pue tellement le Makhnez que j’ai dû ouvrir les fenêtres pour aérer la maison.




      29



      17
    mohamed el maadi
    17 mars 2018 - 13 h 48 min

    Pourquoi dire Allahou Akbar quand il dit  » je regrette d’avoir combattue la France ?
    Une enquête doit être mener dans cette famille pour voir si ils ne sont en relations avec des organisations terroristes.




    117



    23
    Mohamed El Maadi
    17 mars 2018 - 13 h 37 min

    Mon beau père ancien de l.ALN et ex officier en entendant son discours m’a dit ceci: » a une autre époque ont l’aurait liquider sur le pas de sa porte »
    Cet homme est indigne et nous devons suspendre sa pension étant donner qu’il renie le combat qu’il a mené.
    Si nous ne faisons pas preuve de fermeté cet individu fera des petits.




    108



    28
      Anonyme
      17 mars 2018 - 15 h 24 min

      Ton beau père est un vrai moudjahid?? Il touche combien par mois de pension? combien de maisons il a pris illégalement?
      Avant de dire des bêtises pareilles, va voir comment vivent les VRAIS MOUDJAHIDINE et le veuves de chouhada, alors que les pseudo-moudjahidine n’arretent pas de piller le pays dans tous les domaines. Je deteste ce genre de moudjahidine




      41



      46
        Mohamed El Maadi
        17 mars 2018 - 17 h 50 min

        Si tu savais qui il était réellement crois- moi que tu parlerais autrement.Quant à sont salaire de millions de dinars ils sont mérités.Je te signale qu’il a pris le maquis en 55.




        14



        18
          7
          21 avril 2018 - 15 h 15 min

          Heureux celui qui a combattu et n’a perçu ni pension,ni autre récompense car il est digne.
          Quand aux invalides de guerres ,ils ont droit à une pension.




          0



          0
    Hakim
    17 mars 2018 - 12 h 16 min

    C’est de la pure manipulation. Qu’est ce que « Allah akbar » à six reprises vient faire là dedans?. Je peux comprendre la détresse de cet vieil homme, mais de là à demander pardon à l’ancien colonisateur !! Une enquête devrait être ouverte pour sanctionner les personnes dernière cette odieuse manipulation .




    48



    3
    Anonyme
    17 mars 2018 - 10 h 52 min

    C’est maintenant que commence a éclater la vérité par la voix de ce moudjahid et par le nombre croissant des demandeurs de visas, de nationalité française et de harragas




    9



    38
    Impartialité
    17 mars 2018 - 0 h 35 min

    ALLAH SOUBHANOU OUWA TAHALA RECONNAITRA LES SIENS LE MOMENT VENU.
    IL N’Y A PAS LE MOINDRE DOUTE DE CE CÔTÉ LÀ.




    34



    5
    Anonyme
    17 mars 2018 - 0 h 33 min

    Supposant qu’il soit bien un ancien Moudjahid , ca ne lui donne pas le droit de construire un mur exterieur sans autorisation .
    … mais il ya la loi !

    Et je rajouterai qu’un vrai Moudjahed ne fera jamais une pareille ignominie !




    43



    10
      anonyme2
      17 mars 2018 - 7 h 30 min

      a qui vous vous adressez
      la raison de la decadence de toute une société




      23



      3
      Anonyme
      17 mars 2018 - 10 h 46 min

      Et pour ceux qui profitant de leurs influence se sont accapares illégalement des villas, des terrains agricoles et des deniers publics: IL Y A AUSSI LA LOI !!!!




      44



      2
    dzcirta
    16 mars 2018 - 23 h 44 min

    En demandant pardon aux bourreaux d’hier ,français, il ne fait que demander ,également, pardon aux bourreaux d’aujourd’hui, qui tout en étant algériens de façades, n’en sont pas moins les déchets que la france, nous ont subrepticement légués.
    Car ils sont les uns les autres issus de la même engeance: le colonialisme, le harkisme et le néoharkisme contemporain ont tous un point commun:ils haïssent notre peuple.
    Donc ce monsieur devrait au contraire insulter non seulement la france coloniale mais aussi celle de nos jours qui continue de gouverner notre pays à travers ses sales rejetons……..




    75



    7
    Anonyme
    16 mars 2018 - 23 h 42 min

    Quel âge a ce moudjahid?
    Tous les ans on a plus de moudjahid qu en 1962.
    Dans ma petite ville tous les gens qui sont montés au maquis surtout ceux de Mars 1962 ont accaparé toutes les villas et maisons des colons avec tous leurs meubles.
    Ils n ont rien laissés à la population….ils se sont bien servis dès l indépendance donc je ne crois pas à ces jérémiades.




    49



    5
    Contre l'injustice en Algérie
    16 mars 2018 - 23 h 19 min

    Je n’ai pas vu la vidéo mais vu ce qui se passe en Algérie en matière de justice  » les deux poids , deux mesures  » echeriates et tutti quanti je comprends ce moudjahid : il est dans la dépression , je suis bien entendu contre le fait qu’il ait demandé pardon à la france . Ce que j’en tire est beaucoup plus important : c’est comment ces monstres de tliba, ould abbes et cie ont pu rendre ce peuple aussi bas . Réné Vautier ( que dieu ait son âme et qu’il soit dans son vaste paradis ) auquel certains « moudjahidinne du caire  » lui avaient demandé de censurer les séquences dans lesquelles les vrais Moudjahidinne pleuraient , leur avait répondu « moi , je montre des Hommes et non des monstres  » Ouel fahem yefham.




    27



    9
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    16 mars 2018 - 22 h 40 min

    chacun exploite la guerre de libération comme il veut, l’un on se désignant comme étant un « vrai » moudjahed et donc tout le peuple qui devrait lui être soumis, l’autre accuse l’autre partie de « faux » moudjahed et donc lui aussi il devrait avoir la légitimité. tant que cette histoire de moudjahidine n’est pas terminée, on aura toujours des distorsions sociologiques. cette vidéo n’est pas claire et elle est surement exploitée. Pour ma part, un vrai patriote, qui a fait son travail, devrait la fermer car demander un salaire en contrepartie de son « djihad » est une attestation sur « l’honneur » de mercenariat.




    106



    16
    MELLO
    16 mars 2018 - 22 h 16 min

    A t on saisi, réellement, le vrai problème de ce Moudjahid ? Lui qui a combattu cette France coloniale, lui qui a perdu ses membres , lui qui vit dans la misère, depuis plus de 50 ans, sans avoir acquis un minimum de considération de la part de ces rapaces qui se sont accaparés le pouvoir et qui ont amassé des fortunes exorbitantes . Est il raisonnable de garder un Moudjahid dans de telles conditions ? Est il raisonnable de l’abandonner et de le laisser mourir dans de telles conditions ? Dans la vidéo, des membres de sa famille partagent la même détresse. La rage, la colère, la déprime ont atteint son plus profond sentiment.
    Ne l’accablons pas .




    25



    46
    Rani Zaafane
    16 mars 2018 - 22 h 08 min

    Certains moudjahid se croient au dessus de la loi juste parce qu’ils ont fait la guerre!!! Je connais quelqu’un qui s’est accaparé d’un terrain public et quand on a voulu dressé un PV contre lui il a sorti son arme!!! Quant à croire que ce moudjahid vit dans la misère , ce ne sont là que des mensonges pour attirer la sympathie des gens. En demandant pardon à la France, ce soi disant moudjahid s’est humilié et s’est déshonoré en portant atteinte à la mémoire de millions de victimes Algériens.Nous attendions la repentance de la France pour les crimes commis et voilà ce qui nous arrive! Décidément ,où va l’Algérie!




    79



    14
    Zineb
    16 mars 2018 - 22 h 00 min

    Ce n’était pas fi sabil allah, c’etait fi sabil elwatan et la terre et aussi pour la survie et c’est normal que nos maquisards (les vrais) méritent de la reconnaissance et une vie décente




    17



    26
    Anonyme
    16 mars 2018 - 21 h 09 min

    Cet ancien moudjahid en avait gros sur la patate pour un mur démoli au point de passer une vidéo qui ne fera que l’enfoncer un peu plus. N e sait-il pas que pour construire un mur il faut une autorisation d’urbanisme, la démolition fait apparaître que probablement son mûr a été bâti sans l’accord de l’administration. Dans notre pays les gens construisent sans consulter la réglementation et s’étonnent de voir leur édification détruite. Et si vraiment il a été victime d’une injustice qu’il sache qu’il n’est pas le seul et ce n’est pas avec de tels procédés indignes qu’il obtiendra satisfaction.




    108



    14
    Anonyme
    16 mars 2018 - 20 h 11 min

    Maillot, Audin ,et Fernand Yveton guillotiné…et beaucoup d’autres étaient des communiste ils n’ont pas sacrifié leur jeunesse et leurs vies « fi sabil ellah » mais « fi sabil al jazayer » sans être appâté par le paradis.




    35



    23
    Felfel Har
    16 mars 2018 - 20 h 03 min

    Ne nous focalisons pas sur ce petit malheureux, malmené par les autorités de son pays et qui, par dépit s’est fendu d’une déclaration regrettable, bien que condamnable! Quid de tous ces pseudo-moudjahidine qui sont entrés par effraction dans les rouages de l’État, qui se sont octroyés des avantages phénoménaux sur le dos du peuple et qui vont en France quémander une carte de séjour, des soins dans des hôpitaux français, sollicitent des faveurs pour l’acquisition d’appartements ou hôtels particuliers quand ce n’est pas un palais, payés avec de l’argent volé au Trésor algérien? Ce sont ceux-là qu’il faut clouer au pilori ou au poteau d’exécution.




    119



    5
    Fatma-Zohra
    16 mars 2018 - 19 h 47 min

    Je suis fille de mon defunt pere,moudjahid et il n’y a aucune trace de lui ni aucune évocation de son combat lorsque nos médias ont écrit sur les chouhadas et moudjahidines d’El Harrach ni meme une ruelle a son nom et j’en suis fort déçue.
    Je comprends donc le désarroi et le sentiment d’abandon de ce monsieur mais de là à demander pardon aux français, pourquoi ?
    Pour les tueries en masse des algériens ou pour les tortures et sévices qu’ils leur ont fait subir!
    Là je ne comprends pas d’autant plus que mon père a été violemment torturé.
    Je souhaite à ce moudjahid et à tout ceux qui ont été oublié que notre ministre fasse réparation.




    126



    7
      Anonyme
      17 mars 2018 - 9 h 34 min

      Les parasites de la nation peuvent dire à De gaule merci d’avoir sous traité l’Algérie avec le plus pourri de tous les « clans » algériens.




      5



      29
    Vangelis
    16 mars 2018 - 19 h 38 min

    Quels que soit les déboires et les injustices subis par ce  » moudjahid « , le fait de demander pardon à l’ancien colon est en soi une évidente façon de s’avouer faux moudjahid car les vrais, y compris ceux qui sont morts pour la patrie, savent ce qu’a enduré le peuple algérien pour oublier et surtout pardonner.

    J’espère que le ministre ne va rien faire car si la justice, même soudoyée comme le prétend le concerné, a décidé, c’est qu’il y a une raison. Les recours sont suffisamment nombreux pour passer outre et faire dans la provocation qui ne passe pas.




    113



    32
      Djaffar
      16 mars 2018 - 20 h 39 min

      Les recours devant devant la justice de Louh et Cie ? Les vrais moudjahine, veuves de chouhada et leurs enfants la connaissent.

      Je parle des vraies pas des vôtres comme Jamel Ould Abbas et bien d’autres.

      La mère d’Ali la pointe est morte à Miliana en 2002 hébergée chez proches après avoir frappé à toutes les portes en commençant par sa Mairie en passant par les anciens (moudjahidine) et saisissant la Présidence et même Yacef Saadi le chef de son fils.
      Elle n’a trouvé que mépris et silence et jusqu’à sa mort, Allah yarhamha.




      103



      10
      Anonyme
      16 mars 2018 - 23 h 04 min

      Vous dites « que les recours sont suffisamment nombreux  » mais vous ne dites pas si les juges sont impartiaux à ces niveaux de recours . Je pense que vous cherchez à finasser . La réalité serait plus claire si les nombreux cas d’injustices avaient été recensés et étudiés. Suite à ça, faire des statistiques et à ce moment là , je vous croirais. ça se voit que vous n’avez jamais été touché par l’injustice.




      79



      6
    El Fellag
    16 mars 2018 - 19 h 33 min

    En Algérie existent deux catégories de moudjahid;y’a les moudjahid de première heure ceux qui ont combattus pour mourir en martyrs et rejoindre le paradis;certains ils avaient pas cette chance,ils étaient que blessé et de souffrir deux fois;l’injustice de l’occupant et de ceux qu’ils l’ont remplacés;et l’autre catégorie de moudjahid les malins,les filous,les rusés;ceux qui se cachaient en attendant l’indépendance et de s’emparer du trésor de la guerre




    150



    5
    Bakhti
    16 mars 2018 - 19 h 04 min

    Monsieur le Moudjahid, je comprends votre désarroi, mais permettez-moi de vous dire, que si vous et vos compagnons d’arme n’avaient pas participer à » la Guerre d’ Algérie « , eh bien je pense bien qu’il n’y aurait pas d’État algérien, nous serions une province rattachée à la France un DOM-TOM si vous voulez avec comme département l’Oranie, l’Algerois, le Constantinois, la Kabylie et le Sahara possession territoriale française. Le peuple algérien a attendu 132 ans pour se défaire de la colonisation française. Bien entendu ici, je relate des faits historiques avérés. Votre idée de courber l’échine aux français n’est pas valable, les autorités algériennes doivent absolument vous aider pour votre problème. Voilà.




    128



    37
    Anti GMG
    16 mars 2018 - 18 h 51 min

    Moi je ne comprends pas pourquoi l’armée algérienne avec toutes ses branches et compétences continue à laisser le pouvoir entre les mains de tous ces politiques incapables? Cela dit, la vidéo sent la manipulation. Elle est presque signée (6 fois « allah akbar » dans une vidéo d’une minute ). Ce n’est pas la 1ère fois que ces manipulateurs exploitent les malheurs des uns pour le projet fantasmagorique transnational des autres




    85



    17
      Zineb
      17 mars 2018 - 13 h 13 min

      Le rôle de l’armée est bien précis. Elle n’a rien à faire dans politique du pays




      1



      62
    Mokhtar
    16 mars 2018 - 18 h 43 min

    Ne pas oublier que lors du Référendum d’indépendance de 1962, il y avait 900.000 dits algériens qui avaient voté pour que l’Algerie reste française.
    Avec leur progéniture depuis 1962 à ce jour il doit y avoir le triple.
    Ceci dit, tout le monde sait que des centaines de milliers de Harkis disposent aujourd’hui de la carte communale d’ancien moudjahid et même le statut de Martyrs alors qu’ils ont été tués avant 1962 par ce qu’on appelé avant EK DJEB’HA.




    26



    203
      LEVERT
      16 mars 2018 - 19 h 10 min

      Vous devriez avoir honte;de trainer ce moudjahid dans la boue,parlez nous plutot de vos parents;et leurs passer,au lieu de critiqué ce courageux moudjahid;j’appartient aussi a une grande famille de moudjahid et il a tout nos soutiens




      37



      95
        PREDATOR
        16 mars 2018 - 23 h 13 min

        c’est plutôt le peuple qui a connu les affres de la guerre,




        70



        4
    La Bleuite Revient
    16 mars 2018 - 18 h 32 min

    Quand l’article parle du « ministre des Moudjahidine », il vise sûrement l’ancien qui, ayant prus sa retraite s’en est allé s’installer à Lyon dont le maire était ce Colmob qui se trouve à Alger en tant que ministre de l’intérieur. Puis en matière de « réhabilitation », faut-il qu’elle passe nécessairement par la trahison?
    Par ailleurs l’interview donnée au pire tortionnaire qui ait exercé ses talents d’assassin en Algérie est déjà en elle-même un acte de trahison parce que porteur de banalisation de la colonisation, lui qui qui persiste et signe que la torture était nécessaire et s’enorgueillit de l’avoir pratiquer pour la recherche du renseignement.
    On se rappelle l’interview par un hebdomadaire Algérie du général Bigeard adjoint de Massu et tortionnaire de Larbi BenM’Hidi. Ce Bigeard fut nommé ministre par Giscard d’Estaing.
    Toute cette agitation à la veille de la visite « d’Etat » de Macron n’augure de rien de bon pour notre pays.




    155



    12
    Anonyme
    16 mars 2018 - 18 h 29 min

    Pleuré pr un mur abattu et s excuser d avoir combattu la France coloniale et barbares qui a torturé le peuple algérien ; placé des mines qui ont pt être causé la perte de ses propres membres et sa mobilité et il s excuse envers la France parce qu’ on lui a démoli un mur qui n était pas autorisé par la loi surement ; si tt les anciens vétérans du Vietnam us et les anciens vétérans d autres guerre et d autre pays faisait ce qu il voulait sous prétexte qu ils ont été patriote ou combattant pr leur pays ; non la loi est pr tt le monde pareil ds le civil normalement si son mur n est pas conforme à la loi ; la loi doit s appliquer tt simplement ; bref mon père a fais la guerre d Algérie et a été emprisonné deux ans a château neuf ( Oran) par les Français et des témoins sont encore vivant pr le prouver ; il a 82 ans aujour dhui et dans un lit d hôpital (Allah y jeblo chifa) et a eu une une embrouille pr entré une voiture avec les autorités de l époque en Algérie c était du temps de la sécurité militaire ; début du mandat de Chadli je crois ca remonte année 1979 80; mon père a refusé de faire une demande de carte de Moudjahidine même en privant ses enfants de privilèges ; c était une question de nif pr lui ; ns n avons pas pleuré bien au contraire ns avons salué l acte.




    128



    17
    elhadj
    16 mars 2018 - 18 h 20 min

    la démarche de cet ancien moudjahid qui semble n avoir pas de convictions nationalistes pour la lutte de libération du pays est inadmissible .pour faire valoir ses droits en plus de la pension conséquence dont il beneficie pourquoi ne s est il pas adresse aux institutions concernées de la république si tant est il partage effectivement ses idéaux.un tel comportement est impardonnable et constitue une atteinte et une insulte a l ensemble des institutions et associations des anciens moudjahidines .




    91



    21
      Zineb
      16 mars 2018 - 21 h 41 min

      La plupart étaient de simples paysans qu’on a obligé à rejoindre le maquis. Obligés tantôt par l’ALN tantôt par l’armée française qui chassait ou tuait les jeunes hommes susceptibles de rejoindre l’ALN. Les convictions nationalistes! peut être ce qui sure est qu’ils aimaient les siens et leur patrie. L’essentiel est qu’il ait fait réellement la guerre puisque l’handicap est là. Je suis presque certaine que s’il n’avait pas combattu la France, ils aurait eu une vie meilleure après l’indépendance. Leurs traumatismes physiques et psychiques n’ont pas été pris en charge et leurs enfants en ont subit les conséquences toute leur vie surtout s’ils sont pauvres. Quand à la démarche, c’est juste une révolte face à l’insupportable et je le comprend




      11



      29
    Kahina-DZ
    16 mars 2018 - 17 h 00 min

    Eh oui, quelle injustice !!

    Le vrai Moudjahid vit dans la misère et subit la Hoggra, pendant que Tliba-Drebki qui sont devenus les faux vrais moudjahidines amassent des chakarates. Le monde à l’envers.

    En Algérie, le patriote est écrasé. C’est une réalité.




    42



    19
    PREDATOR
    16 mars 2018 - 16 h 46 min

    El djihad c’est fi sabil Allah si c’était le cas pour ce monsieur, et non pour des pensions exorbitantes, pour des licences taxis et autres ou pour des constructions illicites
    Si tout le monde commence à construire illicitement ça sera la pagaille, tout le monde est concerné ni moudjahed ni faux moudjahed ni sidi zekri




    100



    17
      tioul
      17 mars 2018 - 1 h 22 min

      eh oui « ce serait la pagaille » ! mais ? … ce serait pas déjà la pagaille dites moi ????le pays n’est-il pas couvert de gourbis appelé pompeusement « villas »…et la nature ne serait-elle pas en cours d’élimination radicale ? le grand remplacement des arbres par des palmiers qui font plus arabes est en cours dans l’indifférence la plus totale , la baie d’Alger va être remodelée en béton sur uen centaine de kms mieux que ce qu’ont fait le colon et le bon Dieu , alors pourquoi se plaindre???? surtout pas de pagaille!




      9



      2
      Zneb
      17 mars 2018 - 13 h 42 min

      el djihad fi « sabil allah » est un djihad colonisateur càd qu’on envahie un pays, on prend ses richesses et ses femmes et on se les partage. Le combat pour la libération de l’Algérie était différent. C’était un combat pour l’Algérie, pour la dignité. On n’est pas allé coloniser des pays, violer leurs femmes et s’accaparer leurs richesses. Nos moudjahids étaient désintéressés et nos moujahidates ne portaient pas de foulard. Sans oubliez que celui de « fi sabil allah » n’est pas du tout gratuit puisque le chef de guerre religieux s’accapare du 1/5 du butin, donne une partie à ses combattants (je ne me souviens pas de leur part) et le reste càd des miettes aux fidèles. Alors, ne mélangez pas guerre de libération et guerre de religion. Partout dans le monde, les anciens combattants et les héros sont bien considérés et bénéficient de pensions conséquentes. Chez nous, il existe des dysfonctionnements et des excès qu’il faut éradiquer




      2



      81

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.