Un ministre de Merkel veut chasser les musulmans d’Allemagne

chasser les musulmans
Angela Merkel et son ministre de l'Intérieur Horst Seehofer. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le nouveau ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, a visiblement pour projet de chasser les musulmans d’Allemagne. En tout cas, il a estimé vendredi que l’islam ne faisait pas partie de la société et de l’identité nationale allemande. «Non. L’islam n’a pas sa place en Allemagne. L’Allemagne est marquée par le christianisme. Le dimanche chômé, les jours fériés chrétiens et les rituels comme Pâques, la Pentecôte ou Noël en font partie», a ainsi déclaré Horst Seehofer, patron de la très conservatrice Union chrétienne démocrate (CSU), alliée bavaroise de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel.

Dans un entretien au quotidien Bild, il estime que si les musulmans vivant dans le pays en «font évidemment partie», ils ne doivent pas vivre «à côté ou contre» les Allemands. Ces propos sont aux antipodes de ceux tenus par Angela Merkel qui, en 2015, avait estimé que «l’islam fai[sait] désormais partie de l’Allemagne», pensant trancher le débat dans un pays qui compte quatre millions de musulmans, en majorité des travailleurs immigrés, principalement d’origine turque. La prise de position de la chancelière intervenait aussi au moment de l’arrivée dans le pays d’importants flux migratoires.

La sortie médiatique Horst Seehofer intervient à un moment où il est constaté une recrudescence des actes antimusulmans en Allemagne. A ce propos, les représentants des musulmans ont réclamé jeudi plus de soutien des autorités et de la société face à la recrudescence des attaques contre des mosquées imputées à des groupes d’extrême droite ou kurdes.

«Nous attendons des autorités, des politiques, plus de soutien», a dénoncé lors d’une conférence de presse le président du Conseil central des musulmans, Aiman Mazyek, alors que 27 attaques ou dégradations de mosquées ont été recensées depuis le début de l’année et plus de 100 l’année dernière. Aucune personne n’a été blessée mais la police a ouvert plusieurs enquêtes pour «tentative de meurtre» après des incendies criminels.

«Nous avons affaire ici à de l’islamophobie, nous devons la combattre ensemble», a jugé le chef du Conseil de l’islam, Burhan Kesici.

Selon les autorités, les attaques sont à imputer à des groupes racistes ou des organisations kurdes agissant en représailles des opérations militaires d’Ankara à Afrine contre les milices kurdes de Syrie. Or pour les dirigeants des organisations islamiques, qui sont dominées par la communauté turque, expliquer les attaques en Allemagne par le conflit turco-kurde revient à rendre «coresponsables» les victimes. «Une mosquée n’est pas un établissement turc, mais un établissement allemand», a insisté M. Mazyek.

S. S.

Comment (22)

    algerien révolté
    19 mars 2018 - 8 h 16 min

    On parle toujours de racisme Europeen (ce qui se justifie au demeurant lorsqu’on voit le comportement des supposés Musulmans Emigrés ) mais jamais de racisme Musulman ,celui-ci est encore plus virulent et plus sectaire ;les Turcs sont bien connus pour leur racisme acerbe vis a vis de tous y compris a l’encontre des Musulmans aussi , ce ministre Allemand ne fait que defendre l’integritée culturelle de sont pays ni plus ni moins imaginez l’Algerie envahie comme l’est l’Allemagne je serai étonné que nous resterons spectateur sans réaction , ce qui est valable pour nous ne peut etre reproché aux autres .

    12
    3
    Allah Ghaleb
    19 mars 2018 - 7 h 31 min

    Chers concitoyens,
    Vous parlez des musulmans (dont vous êtes issus) comme d’une plaie. (?)
    L’Islam est innocent de tous les malefices humains et, à ce titre, on ne devrait nullement conjuguer ces actes avec la religion musulmane.
    C’est mon opinion….

    11
    5
    Anonyme
    18 mars 2018 - 19 h 32 min

    En défendant les musulmans elle faillit foutre en l’air sa carrière politique , donc c’est tout à fait naturel qu’elle veut les chasser qu’ils aillent en Arabie saoudite pratiquer leurs délires.

    10
    6
    Mon opinion
    18 mars 2018 - 17 h 36 min

    Salam,

    Je vis dans une région du Canada ou se trouvent beaucoup de communautés chrétiennes telles les Mormons,  Amiches, Maimonites…leurs origines proviennent en grandes partie d’Allemagne et se sont installeés dans ces contrées au début du 20ème  siècles et chacune vivent selon les caractéristiques de leurs croyances bibliques ou de leurs prophètes. Ayant acheté d’immenses terres agricoles, ils les cultivent en familles ou en communautés éloignés des villes.
    Ces gens sont très riches mais partagent tout en communauté, très discrets, simples et humbles leurs tenues vestimentaires me font rappeler les personnages de la petite maison dans la prairie sortis tout droit du 19ème siècles.
    Cristallisé dans cette atmosphère même leurs physionomies me rappellent certains musulmans; longue barbes, moustaches rasées…leurs femmes; foulards, longues robes, très chastes et timides. Certaines communautés adoptent même la polygamie tout en vivant en parfaite harmonie dans une société laïque.
    Je me suis souvent posé la question pourquoi ces gens là arrivent ils à bien vivre d’une manière tranquille et heureuse tout en préservant leur originalité alors que d’autres n’y arrivent pas?
    Est-ce un problème politique? Est-ce du fait qu’ils sont éloignés des grandes villes et viennent seulement le week-end pour faire leurs emplettes? Nous rappelant ainsi un passé qu’on à chassé de nos mémoires mais dont je trouve agréable à retrouver parfois?
    Ou peut-être que ce modernisme stressant nous a rendu intolérant et nous oblige à adopter une seule vision des choses?
    Que sais-je?

    21
    Anonyme
    18 mars 2018 - 16 h 21 min

    Pourtant nos aieux l’ont bien dit: dir kima idir Jarek ouala badel bab darek (fait comme ton voisin ou change de porte ( retournes chez toi)). De toutes les religions, le vrai islam, pas celui d’apparat, est la religion la plus simple et la plus personelle. Elle nous permet de pratiquer notre foi sans s’afficher d’ une maniere absurde aux yeux du pays hote. Le « in your face » type d’islam ne nous menera nul part. IL ne fera que diminuer les perspectives de reussite pour nos enfants.

    38
    2
    Mohand
    18 mars 2018 - 15 h 33 min

    C’est un peu normal, c’est une invasion ce n’est pas de l’immigration. Si quelqu’un se sent mal chez lui dans son pays, et qu’il décide de plier baggage et d’aller vivre ailleurs, la moindre des choses il doit respecter celui qui l’acceuil. Et si sa religion est en partie la raison qui l’a poussé à quitter son pays, il me semble que il aura le réflexe de laisser ça derrière lui.
    Ce n’est pas vrai la religion chrétienne est une religion d’état en Allemagne. Même Noël à perdu son âme, c’est une sorte de fête, comme pratiquement les fêtes païennes, Halloween ou Yennayer chez nous ou la fête du feu chez les Iraniens. Le personnage du père Noël inventé le siècle dernier par Coca Cola, est devenue le symbole le plus dominant. Durant cette fête, la naissance de Jesus comme sujet ou raison de fêter est quasi enexistante, et pratiquement personne n’en parle de Jesus.
    Je ne pense pas que les Européens détestent les fêtes des autres, au contraire ils aiment fêter.
    Mais c’est l’islam politique que les Eurepeens ne veulent surtout pas voir se développer chez eux. Parce que ça est un danger pour la société et pour l’avenir de leur nation. Et justement cette islam politique est véhiculé via les réseaux communautaires, les lieux de cultes, les ghettos etc. Un quartier à forte concentration musulmane défigure radicalement le quartier. Plusieurs commerce café bars, restaurants, théâtres, cinémas, salle de spectacles ferment les portes et laissent la place aux cafés exclusivement pour les hommes, les magasins bizarres, tu peux au même temps acheter une djellaba, un plat de Qelb el louz, un gigot d’agneau, un sandwich shawarma, et service à café, un poulet frais , des fruits, et un abonnement à des chaînes arabes avec un décodeur, tous ça dans un espace de quelques mètres carrés. Beaucoup de locaux se transforment en une salle de prière qu’ils appellent centre culturelle, qui rassemble quelques livres coraniques, et sans oublier les fameux coiffeurs. Tout le quartier ce limite à ces activités.
    Un quartier à Casablanca ou à Oran est beaucoup plus animé que ces quartiers arabes au cœur de l’Europe.

    25
    1
    le niveau
    18 mars 2018 - 15 h 17 min

    s’il peuvent chasser les 3 millions et demi de musulman turk de l’allemagne le reste sera facile
    en plus ces un nouveau ministre il veut montrer ces dents a traver les muslmans
    impossible tom ne peut pas se surppasser de jerry l’invers aussi

    17
    3
    socrate
    18 mars 2018 - 14 h 08 min

    L’Europe attends son nouvel Hitler pour régler le « Problème musulman » comme l’Allemagne a régler le « Problème juif » avec la Shoah. Un conseil pour les musulmans : partez tant qu’il est encore temps et inutile de se noyer dans la Méditerranée afin de gagner l’Europe !

    16
    22
    karimdz
    18 mars 2018 - 14 h 01 min

    L islamophobie ne date pas d aujourd’hui dans ce pays, dans le passé, les turcs étaient pris pour cible, les néo nazis brulaient carrément leurs maisons, et les turcs périssaient dans les incendies criminels.
    C est fou, quand il s agit des juifs, levée de boucliers dans la classe politique et tabac médiatique, mais pour les musulmans, c est normal…

    20
    12
    Salim
    18 mars 2018 - 13 h 46 min

    Ce monsieur est lucide, l’agerie des patriotes devrait en faire autant avec les extrémiste qui pullulent dans nos universités. Il faudrait leurs construire un camps dans le sud, leurs donner quelque moyen financier et les laisser nous prouver que leurs modèles de société est viable avec le monde moderne…
    Je vous garantie que au bout de quelques années ils s’entretuerons.

    26
    2
    Bouzorane
    18 mars 2018 - 13 h 22 min

    On fait un échange : qu’ils nous renvoient nos clandestins Algériens, et nous, on leur envoie les clandestins syriens.
    Les subsahariens doient etre expulsés vers leurs pays.
    Les syriens, vu que leur pays n’en veut pas, car les considérant à juste titre comme des traîtres ayant quitté la patrie et fui devant l’ennemi, doivent etre expulsés vers l’europe

    9
    24
      wahid
      18 mars 2018 - 13 h 59 min

      ta proposition est absurde puisque l’Allemagne ne dispose plus de clandestins en Algérie ce n’est pas du tout un échange équitable!!!

      8
      1
    Anonyme
    18 mars 2018 - 13 h 13 min

    Je crois qu il a raison!!! Je suis allé chez de la famille en France,je suis sorti par hasard un vendredi vers 14h30 et j ai vu à la sortie d une mosquée une foule impressionnante de femmes habillées de djelbab, d enfants et d hommes en Kamis… j ai été choqué je me suis cru dans les années 90 à Badjarah ou à Kouba quand le FIS se préparait à l offensive pour islamiser la société…..je suis resté hébété et je me suis dit les français ne savent pas ce qui les attend car la gangrène est déjà là… Si ça c est au niveau d une seule mosquée d une petite ville, ils sont combien pour tout le reste??
    Je ne sais pas si c est une tactique des européens de laisser se développer ces sectes et dans quel but?

    31
    7
    Anonyme
    18 mars 2018 - 12 h 54 min

    Tous les pays d Europe devraient prendre la même décision….et comme ça les musulmans ne vont plus faire la loi mais plutôt vivre selon les us et coutumes de ceux qui les reçoivent….l Arabie Saoudite et tous les pays du golfe n acceptent pas la construction d églises ni la pratique d autres religions que l islam….

    29
    7
    Anonyme
    18 mars 2018 - 12 h 44 min

    Il a raison. Ces perturbateurs ne bénéficient même pas du1/4 des avantages dont ils jouissent en Allemagne dans leur pays d’origine,
    en plus, ils se permettent de semer la pagaille là ou ils passent.
    Les Allemands sont réputés pour leur sens de l’ordre et de la discipline, et certains musulmans se comportent comme s’ils étaient dans leur tribu ou douar d’origine. Rien à voir avec le comportement civilisé des Allemands.

    31
    4
    kaci
    18 mars 2018 - 12 h 39 min

    L’allemagne islamisée finirait comme le tiers monde. Pour le bien des musulmans il faut laisser l’occident chrétien. Toutes les technologies et sciences arrivent de cette partie du monde.
    Un lien fort aurait pu lier l’Allemagne et l’Algerie, si les arabislamiques n’avaient pas été imposés comme identité par decret. Autrement c’est bien Saint Augustin qui a animé la culture occidentale et meme Martin Luther est Agostinien.

    25
    5
    Chibl
    18 mars 2018 - 12 h 34 min

    L’Allemagne c’est le pays de Johann Wolfgang von Goethe, de Ludwig van Beethoven,Carl Friedrich Gauss, de Ferdinand Porsche,Hugo Boss…etc. c’est pas le pays de IBNOU KOUTADA et de ABOU JAHL, oui l’islam ne fait pas partie de la composante allemande, comme le christianisme ne fait pas partie de notre identité.ce monsieur n’a dit que la vérité.

    25
    4
    nectar
    18 mars 2018 - 12 h 26 min

    Dans la mesure ou on se sent pas hôte et l’on ne respecte pas les us et coutumes du pays d’accueil..Je suis désolé de le dire, il faut retourner dans son pays d’origine, point barre!! Notre religion telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui ne peut faire de nous que des pestiférés, hacha alli mayasthalche. Là ou le musulman passe, la démocratie n’existe pas et c’est la triste vérité…

    36
    2
      Salim
      18 mars 2018 - 13 h 52 min

      @nectar
      « là où islam passe, la démocratie n’existe pas »
      Je suis entièrement d’accord avec cette triste réalité.

      23
      1
    Kamal
    18 mars 2018 - 12 h 21 min

    Il a raison. alors que l’islam avait toujours sa place en Allemagne avant qu’il devint un islam de la terreur et des viols!!!.

    34
    2
      Anonyme
      18 mars 2018 - 13 h 00 min

      l’Islam est dans le cœur des réels musulmans pas besoin de crier sur les toits qu’on est musulman ou encore que les hommes se baladent dans les avenues de Berlin en claquettes et en kamis, arrêtons de dire n’importe quoi. Ceux qui s’habillent à cette manière saoudienne peuvent aller dans les beaux pays du golf par exemple mais surtout pas en Allemagne. Ensuite, ce genre d’hommes en kamis une fois en Allemagne il fait des mains et des pieds pour épouser une belle allemande rurale nya, le cas échéant il poste des vidéos de cette allemande à la tête cachée par un foulard ou même avec un voile intégral … cette évolution sociétale n’arrange pas les allemands et ils ont raison de défendre leurs coutumes, leur culture, leur passion pour le travail, leur comportements irréprochables voire exemplaires.
      L’Algérie doit faire autant avec ces gens de l’Afrique subsaharienne dont les coutumes sont très loin des nôtres.

      31
      3
    Anonyme
    18 mars 2018 - 11 h 37 min

    Si ces musulmans envahissent l’Allemagne et transforment son image en une image de pays oriental, et bien ce ministre a raison, quand on va dans un pays on impose ses habitudes, les musulmans qui ne s’accommodent pas à la manière de vivre en Allemagne n’ont qu’à rester dans leurs pays.

    45
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.