La diaspora marocaine lâche le roi accusé de violence contre son peuple

Maroc diaspora
La répression qui s'abat sur les manifestants marocains prend des allures alarmantes. D. R.

De Paris, Mrizek Sahraoui – La diaspora marocaine s’est dit solidaire de Jerada, ville martyre, et dénonce la répression sauvage dont fait l’objet la population au nord comme au sud du pays.

Près d’une centaine d’associations marocaines de la diaspora, collectifs, ligues des droits de l’Homme et personnalités du Maroc, du Maghreb et d’Europe ont rendu public un appel, publié le mardi 27, dans le journal français L’Humanité, en solidarité avec «la lutte légitime de la population de Jerada (nord-est du Maroc), mobilisée depuis plus de trois mois pour des revendications sociales et économiques de base, souvent de survie !», écrivent-ils, avant de dénoncer «la répression sauvage dont a fait l’objet la manifestation pacifique du 14 mars dernier».

«L’ampleur de la crise sociale au Maroc est telle que des mouvements sociaux perdurent depuis plusieurs mois. Au nord comme au sud, ces mouvements expriment les mêmes revendications : le droit à des besoins de base tels que le droit à la santé, au travail des jeunes, aux infrastructures pour les zones marginalisées», ont-ils-relevé. Et de poursuivre sur un ton accusateur que «la réponse des autorités marocaines se résume en deux attitudes programmées d’avance : tergiverser puis réprimer.»

S’agissant de la région du Rif, qui a connu un mouvement d’ampleur, revendiquant pacifiquement les droits les plus élémentaires – économiques, sociaux et culturels – de la population rifaine, les auteurs de l’appel regrettent et condamnent la réponse des autorités marocaines qui s’est traduite par «des centaines de jeunes et de moins jeunes qui croupissent dans les prisons du royaume. Leurs leaders sont actuellement poursuivis pour des motifs extravagants».

Au Rif, à Jerada, tout comme dans l’ensemble du royaume, «aucune perspective d’avenir n’est offerte à la population», exaspérée par tant de mépris et d’inégalités, et en bute à l’autisme du roi qui répond «à défaut d’alternatives économiques par des promesses non tenues, par l’arrestation de militants et l’interdiction de marches pacifiques», note-t-on encore dans la déclaration.

Pour conclure, la diaspora marocaine, à laquelle se sont joints différentes associations ayant pignon sur rue au Maroc, au Maghreb ou encore en Europe, collectifs, des ligues de droits de l’Homme et des partis politiques français, notamment Europe-Ecologie Les Verts (EELV) et le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), «exige l’arrêt immédiat de la répression contre les mouvements sociaux au Maroc, demande la libération de tous les prisonniers politiques et réclame l’ouverture de négociations sérieuses avec les représentants des mouvements sociaux sur leurs revendications». Elle appelle, enfin, «les démocrates et les épris de paix et de justice, à travers le monde, à apporter leur soutien et leur solidarité avec ces mouvements en lutte pour la dignité, la justice sociale et la liberté».

M. S.

Comment (25)

    Sidali
    29 mars 2018 - 1 h 45 min

    C’est une très bonne nouvelle puisqu’on sait maintenant que l’indépendance du Sahara Occidental est liée à la disparition de Mimi6.

    4
    3
    BabElOuedAchouhadas
    29 mars 2018 - 0 h 37 min

    S’il a fallu 28 jours aux tunisiens pour faire fuir Ben Ali, 40 jours aux égyptiens pour faire partir Moubarak et 90 jours pour faire dégager Kadhafi, il faut un siècle aux marocains pour faire déguerpir Escobar6, soit le temps nécessaire de quatre générations pour leur permettre de reconstituer le patrimoine génétique de la dignité et du courage.

    3
    2
    Rachid Djha
    29 mars 2018 - 0 h 22 min

    Le peuple Marocain doit remercier le peuple Rifain qui a fait tomber le mur de la peur.

    8
    1
    Anonyme
    28 mars 2018 - 14 h 41 min

    Le Maroc est un état mafieux et sioniste, soutenu par le sionisme international. La lutte contre la monarchie sera rude et longue.

    24
    8
    LE RIFAIN
    28 mars 2018 - 14 h 39 min

    LA REPUBLIQUE EST EN MARCHE INEXORABLEMENT……

    27
    7
    Anonyme
    28 mars 2018 - 13 h 41 min

    mitterand disait de son pere,qu’il etait sanguinaire sant raison……TEL PERE TEL FILS!

    25
    9
    Anonyme
    28 mars 2018 - 13 h 31 min

    terteg aalihom …….tekhti rassna !! yaw denia dewara

    14
    14
    Anonyme
    28 mars 2018 - 12 h 56 min

    Les Marocains aboient mais ne mordent pas. Pas de risques que cela ailles très loin. Le makhzen s’il était vraiment acculé aurait depuis longtemps désigné des lampistes comme il le fait d’habitude, haut fonctionnaires ou tout autre serpillère comme il y en a tant dans l’administration marocaine. Il n’y a qu’à lire les commentaires de certains Marocains pour se convaincre du degré de servilité atteint par ce peuple. Les quelques esprits combatifs auront vite fait de se ranger. C’est un sursaut d’orgueil qui a mon avis est passager

    15
    20
    Zaatar
    28 mars 2018 - 10 h 11 min

    Mokhokho6 a le soutien de toute la vermine planétaire, à commencer par l’Arabie yahoudite et fafa le colonisateur. Autrement cela ferait longtemps depuis que les sahraouis auraient recouvré leur territoire. Ce qui nous amène à dire que son renversement ne viendra que par le peuple marocain qui au fond a montré qu’il en a marre de ce roitelet de mes deux fumeur de méga pétards et sniffeur de poudre blanche…

    43
    17
    zyriab
    28 mars 2018 - 10 h 10 min

    L’ intérret fondamental de l’Algérie c’est « La Stabilité  » chez nos voisins .

    33
    45
      abdel
      28 mars 2018 - 13 h 52 min

      l’interet fondamental du royaume durant la décennie noire,c’etait le souhait que l’algerie s’éffondre!! ……….. alors la stabilité !!…

      37
      13
    Anonyme
    28 mars 2018 - 9 h 38 min

    Contrairement à ce que disent de nombreux commentateurs ici,je ne pense pas que la narco-monarchie marocaine est prête de tomber (même si c’est tout ce que je souhaite au peuple marocain),pour une raison précise:le makhzen est parrainé par de nombreuses puissances occidentales et sionistes.
    Si l’Algérie avait été le premier producteur mondial de cannabis (comme l’est le Maroc) eh bien il y a belle lurette qu’une « coalition internationale » aurait été formée pour la bombarder et la transformer en Irak nord africain!

    54
    17
    Moskosdz
    28 mars 2018 - 9 h 28 min

    Les sujets de sa majesté le roi dictateur ont toujours pensé que c’est en critiquant et en souhaitant malheur à l’Algérie qu’ils se valoriseront,ce retour de flammes leur apprendra beaucoup de choses.

    68
    15
    Mohamedz
    28 mars 2018 - 9 h 16 min

    Malgre sa 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique je suis sur et certain qu’aucune personne au monde ne voudrait etre aujourd’hui a la place de M6 au regard de ce qui se passe au Maroc tant sur le plan de sa politique interne dans le domaine socio-economique que de sa diplomatie notamment sur le dossier du Sahara occidental.

    53
    13
      tlemcem
      28 mars 2018 - 10 h 21 min

      « Malgre sa 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique  » ou tu as trouvé cette infos!?

      16
      24
        séhab
        28 mars 2018 - 12 h 52 min

        @ TLemcen
        la voila la réponse pour la fortune de M6))))
        ==========================================
        Forbes : Le roi Mohammed VI dans le top 5 des plus riches d’Afrique
        Forbes vient de publier le classement des 50 premières fortunes africaines. Le roi Mohammed VI intègre le top 5 des hommes les plus riches d’Afrique. Le magazine américain a fait une réévaluation de la fortune du roi à la faveur de nouvelles informations sur la SNI. Le roi devient ainsi l’homme le plus riche du Maroc. Mais 7 autres marocains figurent aussi dans le top 50 des fortunes africaines. Détails du classement.

        Le magazine américain Forbes vient de publier son top 50 des plus grosses fortunes du continent africain. Indéboulonnable, c’est sans surprise que le Nigérian Aliko Dangote reste l’homme le plus riche d’Afrique avec une fortune de 16,7 milliards de dollars. Il est suivi loin derrière par les milliardaires sud-africains Nicky Oppenheimer qui occupe la 2ème place (avec une fortune de 6,6 milliards de dollars), Chritoffel Wiese (6,5 milliards de dollars) et Johann Rupert (6,3 milliards).

        Précédemment logé à la 16ème place en 2014 pour sa première entrée dans le classement africain du magazine américain, le roi Mohammed VI occupe désormais la 5ème place. Un rang qu’il doit à une réévaluation de sa fortune passée de 2,1 milliards de dollars dans le classement de l’année dernière à 5,7 milliards de dollars en 2015. Le magazine américain explique cette progression de la fortune du roi par les nouvelles informations obtenues sur la Holding SNI qui détient des participations dans Attijariwafa Bank, Managem, Nareva, Marjane, Centrale Danone, Cosumar ou encore Wana propriétaire d’Inwi. Le roi ferme ainsi le top 5 des milliardaires du continent et devient de facto le Marocain le plus fortuné du Royaume selon Forbes.

        18
        6
    Paris 75011
    28 mars 2018 - 8 h 58 min

    Ce qui s’est passé la semaine dernière à l’IMA du sieur Jack Lang est révélateur d’une réelle prise de conscience de la part des marocaines et des marocains face à la situation politico-socio-économique qui prévaut ces dernières années au Maroc ou la misère populaire est inversement proportionnelle au faste excessif que vit l’insoucieuse famille allaouite allochtone.

    49
    13
    Ahmed ADDOU
    28 mars 2018 - 8 h 47 min

    C’est une réaction naturelle de la part de ces MRE quand on sait que ce Régime emprisonne des femmes et des enfants pour avoir revendiqué pacifiquement leurs droits élémentaires, à savoir : vivre dignement.

    51
    11
    Med Benhamou
    28 mars 2018 - 8 h 42 min

    En tout état de cause nous avons le devoir d’aider le peuple marocain a recouvrer sa dignité comme le ferait chaque personne a son voisin de palier.

    40
    18
    M'hamed HAMROUCH
    28 mars 2018 - 8 h 38 min

    La fin de cette Narco-Monarchie absolue se précise de jour en jour même s’il serait difficile aujourd’hui de dire si M6 finira au mieux comme Ben Ali ou au pire comme Kadhafi.

    45
    13
    Ziad ALAMI
    28 mars 2018 - 8 h 33 min

    Après le lâchage de ses principaux soutiens notamment l’Arabie Yahoudite, puis son ex épouse, c’est au tour de la diaspora marocaine de rentrer en scène pour donner le coup de grâce à cette féodale famille allaouite venue de la péninsule arabique pour humilier et asservir le peuple marocain frère.

    46
    12
    Anonyme
    28 mars 2018 - 8 h 21 min

    Le peuple Marocain frere saura se debarrasser du regime feodal d un autre age qui a assevi le peuple et dilapide ses richesses humaines et naturelles, la famille reignante disposent de la premiere fortune en Afrique a travers son holding royal,elle a mis sa main sur plus de 54 % de
    l economie marocaine et le trafic et l exploitation du Canabis et divers autres drogues.Il est bien le temps d exiger les reformes ou se debarrasser ce royaume feodal exclavagiste qui participe a la destruction d un pauvre pays le Yemen aux cotes des Wahabites.c est honteux,le role des vaillants soldats Marocains et de combattre les trafics de drogue et de veiller a la securite des citoyens marocains et leur droit de vivre dans la dignite et la liberte.

    51
    12
    algerien
    28 mars 2018 - 7 h 58 min

    Ce n’est que le debut du « Printemps Maghrebin »… ce printemps a pris bien du retard car il fallait que l’on trouve un candidat pour ce printemps et vu que la Tunisie a desertee les planches du theatre djihadiste pour se consacrer a sa nouvelle fonction de base logistique toujours pour les memes clients et que l’algerie s’est avere etre coriace , son peuple etant plus averti du danger printannier alors quoi de mieux que de sacrifier le fidele allie , apres tout Erdogan a aussi ete sacrifie sur l’Autel des interets US, pourquoi que le maroc ne serait pas un bon candidat , il a le profil ideal : un roi mourrant , une economie exsangue, un peuple en bute a sa hawia , une societe decadente, des sionistes qui ont pignon sur rue …on allume la meche marocaine puis la hawia aidant on essayera de pousser l’incendie vers les contrees algeriennes…
    ACHTUNG : les fictions sont les premisses du futur

    52
    12
      Kassaman
      28 mars 2018 - 10 h 03 min

      Salam Algerien,
      C’est exactement ce que je pense. C’est l’Algérie insoumise et rebelle que l’empire veut faire éclater.
      Ils ont décidé de créer le chaos à nos frontière pour enflammer le pays mais la libye, la tunisie, le mali sont finalement trop peu « dense ».
      Ce qui se passe depuis quelques mois au maroc a une forte odeur d’opération « printemps arabe » et si ils doivent sacrifier cette « maîtresse » pour arriver à leurs fins il le feront sans hésiter.
      Et ce « printemps » sera d’autant plus violent que le peuple marocain emmagasine depuis des générations une frustration immense.

      34
      9
      Farid1
      28 mars 2018 - 20 h 29 min

      je ne suis pas de votre avis…Si c’était le cas on aurait médiatisé ces manif sur France 24, BBC ,Al Arabia et autres

      10
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.