Ould Ali : «Le sport algérien a démontré son niveau dans les grandes compétitions»

sport algérien niveau performance
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali. D. R.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a indiqué, lundi soir à Tizi-Ouzou, que «le sport algérien a démontré avec mérite son niveau et sa performance dans les grandes compétitions à différents niveaux». S’exprimant lors de la cérémonie de clôture de la 21e édition du Tour d’Algérie de cyclisme (TAC), qui s’est déroulée au parc de loisirs Tamaghra (nouvelle-ville), M. Ould Ali a indiqué que grâce au programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour développer les activités sportives, en général, et le cyclisme, en particulier, «l’Algérie a démontré avec mérite sa place et ses capacités dans différentes disciplines, à différentes échelles et niveaux».

L’émergence durant ce TAC-2018 de quatre cyclistes algériens qui ont remporté les quatre maillots, à savoir le jaune décroché par Azzedine Lagab du GS Pétroliers, le vert par Youcef Reguigui, le maillot à pois par Bengayou Abderraouf des Lions de l’Atlas blidéen et le blanc du meilleur cycliste de moins de 23 par Hamza Yacine du GS pétroliers, «témoigne de ce niveau de performance atteint par le sport et les athlètes algériens», a souligné le ministre.

M. Ould Ali, qui a salué la bonne organisation de cette 21e édition du TAC, qui s’est déroulée en 7 étapes et marquée par la participation de 91 athlètes professionnels d’Algérie et de pays étrangers, à savoir Bahreïn, la France, la Syrie, l’Allemagne, le Maroc, la Tunisie et la Mongolie, a observé que cette compétition «a été une occasion pour mettre en avant le patrimoine culturel, les traditions et la beauté des paysages ainsi que la richesse du relief naturel de l’Algérie».

Il a rendu hommage et remercié tous les acteurs qui ont contribué à la «réussite» de ce rendez-vous sportif dont les responsables (administration et élus) des wilayas traversées par les cyclistes du sud au nord, de Tamanrasset à Tizi-Ouzou, en passant par Tlemcen, Mascara, Tiaret, Médéa, Bouira et Béjaïa, ainsi que les corps de sécurité. Il a aussi salué le peuple algérien, «connu pour son hospitalité, pour l’accueil chaleureux qu’il a réservé aux cyclistes». «Cette bonne organisation du TAC, qui s’est déroulé dans d’excellentes conditions, témoigne du saut qualitatif effectué par les différents acteurs pour la promotion et le développement du secteur de la jeunesse et des sports», a ajouté M. Ould Ali.

R. S.

Comment (11)

    Anonyme
    4 avril 2018 - 12 h 33 min

    Le marocain Abdou Zaki est désigné le futur entraineur de l’USMA.
    Cet entraineur est sans club actuellement…Il a été licencié de la part de son ex club marocain
    C’est quoi ce bordel sportif à la marocaine ?? On ramasse les chômeurs marocains.
    Il n’est pas le seul a être ramassé de son chômage au Maroc

    C’est ça la victoire du mini-stre . La marocanisation des clubs Algériens.

    DYHIA-DZ
    3 avril 2018 - 18 h 33 min

    J’ai l’impression qu’on ne regarde pas les mêmes programmes sportifs

    Anonyme
    3 avril 2018 - 16 h 05 min

    oui c’est vrai il a démontré plusieurs performance mais quand vous étiez pas la! à l’époque y avaient les hommes qui gérer l’algérie, Rogov Foot, Derouaz hand ball, sakina boutamine rahou brahmia boulmerka athlétisme, ouled mekhloufi hamani etc…boxe, à l’époque les dirigeants algériens n’étaient pas des racistes ou des berbéristes….

    3
    1
      Anonyme
      3 avril 2018 - 21 h 12 min

       »à l’époque les dirigeants algériens n’étaient pas des racistes ou des berbéristes »
      Ton commentaire est régionaliste.
      Il fallait écrire:
      À l’époque les dirigeants Algériens n’étaient pas des lèches babouches.

    Kahina-DZ
    3 avril 2018 - 15 h 46 min

    Cessez de mentir avec vos bilans imaginaires
    Vous célébrez les échecs qui vous collent

    Anonyme
    3 avril 2018 - 15 h 43 min

    Dégage. Tu as détruit le sport Algérien.

    Tu as isolé l’Algérie de toutes les institutions spotives africaines.
    Ton siège est en Algérie, mais tu travailles pour la réussite du makhzan.

    RasElHanout
    3 avril 2018 - 0 h 54 min

    Plus chiyette que ce Ould Ali tu meurt !!!

    Mohamedz
    3 avril 2018 - 0 h 52 min

    Bcp d’Algériens Patriotes pensent aujourd’hui que ce Mr Ould Ali a été placé à la tête de ce Ministère pour casser le sport algérien au profit du sport marocain et il est en train de réussir parfaitement sa mission.

    Houari31
    3 avril 2018 - 0 h 48 min

    Moi je dirais que depuis l’arrivée de ce Ministre toutes les disciplines sportives sont en chute libre.
    Un seul exemple en football : à son arrivée l’Algérie était dans le top 20 du classement FIFA aujourd’hui on est à la 60eme place.

    10
    Rachid Djha
    3 avril 2018 - 0 h 42 min

    Heureusement que nous sommes un 1er Avril à moins que ce Ministre ne VOIT pas les choses sous le même angle que nous et pour cause….

    BabElOuedAchouhadas
    3 avril 2018 - 0 h 39 min

    Ce Ould Ali est en train de tuer le sport en Général et le football algérien en particulier tout en refusant toute candidature de vrais algériens dans toutes les instances sportives régionales (CAF etc…) et Internationales (FIFA etc…) au profit des candidats marocains (cas de Raouraoua écrasé par le sieur Lakjaa grâce au rôle de coulisses de ce Ould Ali.
    Le drame est qu’aucun responsables algériens n’osent dire un mot au regard de la protection qu’apporte le Clan d’Oujda à ce L’hadi Ould Ali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.