Le porte-parole des Kadhafi accuse Nicolas Sarkozy de tentative de meurtre

Nicolas Kadhafi
Un autre témoignage contre Nicols Sarkozy qui risque de l'enfoncer un peu plus. D. R.

Par R. Mahmoudi – Depuis la mise en examen de l’ex-président français Nicolas Sarkozy dans l’affaire des financements libyens, les langues commencent à se délier. Ainsi, le porte-parole de la famille Kadhafi, Bassem El-Soul, a affirmé détenir des informations sur l’implication de Nicolas Sarkozy dans la tentative d’assassinat, le 25 février dernier, de l’ex-chef de cabinet et argentier du guide libyen, Bachir Salah, en Afrique du Sud.

Commentant l’enclenchement de la procédure de mise en examen de Nicolas Sarkozy, accusé d’avoir perçu une forte somme d’argent (estimée à 40 millions d’euros) de l’ancien dirigeant libyen lors de sa campagne présidentielle en 2007, le porte-parole des Kadhafi déclare au quotidien panarabe Al-Quds Al-Arabi : «La famille Kadhafi et l’ensemble du peuple libyen attendent ce procès de Sarkozy parce qu’il est à l’origine de du drame qui s’est abattu sur la Libye, et surtout parce qu’il s’est empressé de bombarder le peuple libyen, avant même l’adoption de la résolution du Conseil de sécurité sur cette question.» Le porte-parole soupçonne également Sarkozy de faire partie de ceux qui tentent d’empêcher le retour sur scène de Seïf El-Islam Kadhafi, «de crainte, dit-il, qu’il divulgue la réalité des fonds qui lui ont été versés par la Libye».

Dans le même sillage, le porte-parole de la famille Kadhafi révèle que beaucoup de dirigeants européens et africains, dont il se garde de citer les noms, ont profité de la générosité de la Jamahiriya libyenne. Il affirme même que certains d’entre eux ont été élus grâce à l’argent qu’ils venaient prendre sous la tente du Guide.

Au sujet de l’annonce de la candidature de Seïf El-Islam Kadhafi à l’élection présidentielle, le porte-parole de la famille assure que celui-ci fera «incessamment» une déclaration publique via une chaîne de télévision dont il ne cite pas le nom. Pour répondre à ceux qui doutent du bien-fondé de cette annonce, au prétexte que personne ne sait plus où se trouve Seïf El-Islam, le porte-parole indique que son lieu de séjour sera gardé secret jusqu’à sa prochaine apparition. Il dément, au passage, tout lien entre Seïf El-Islam et le maréchal Khalifa Haftar.

Des sources médiatiques avaient laissé entendre que la candidature du fils aîné de Mouammar Kadhafi à la présidentielle libyenne serait adoubée par les Emirats arabes unis, parrains de Haftar et du gouvernement de Tobrouk.

R. M.

Comment (10)

    Dis
    4 avril 2018 - 8 h 08 min

    Quel escroc ce sarkozy sans majuscule…




    2



    0
    Paolo
    4 avril 2018 - 8 h 06 min

    Sarko l’escroc




    1



    0
    Anonyme
    3 avril 2018 - 15 h 25 min

    Le porte-parole des Kadhafi accuse Nicolas Sarkozy de tentative de meurtre
    L’homme aux mots « Karcher », et « Racailles » à l’adresse des pauvres immigrés, et les laissés pour comptes des banlieux
    Est politiquement fini, il ne peut plus sévir, ni récidiver, avec sa démagogie, et son populisme empruntés de l’extreme droite de l’exclusion




    12



    1
    UMERI
    3 avril 2018 - 12 h 38 min

    Sarkozy, s’il échappe à la prison,vu le nombre d’accusations,dont il l’objet, sera certainement inéligible pendant des années, car la suspicion, sur les affaires de corruption, de chantage et de meurtre, lui colleront à la peau, durant toutes les années qui lui reste a vivre. Il devra pour cacher sa honte, aller loin très loin , pour être oublié.




    13



    2
    Les Égarés Wahabites
    3 avril 2018 - 9 h 28 min

    Alors que le Justiciable Sarkozy n’a aucune fonction..qui pourrait donner des ordres pour tuer le ou les témoins contre SARKOZY..! ..Question à 5 € . .Qui sont les protecteurs de l’accusé Sarkozy ?…Cia ? DGSE ? …Tueur à Gage …Qui ? ..Qui veut tuer les Témoins à charge contre Sarko gang ?…Cia ? Pour protéger son Agent ??? ?😎




    19



    9
      Anonyme
      3 avril 2018 - 14 h 03 min

      Très bonnes questions que vous posez là. Les réponses sont à chercher et à trouver dans l’interview accordé par Vladimir Poutine à un quotidien anglais, juste avant l’élection présidentielle (pliée d’avance, dixit les btenants occidentaux de la démocratie). La journaliste lui demanda (perfidement) ce qu’il avait à répondre du cliché (peu reluisant) qu’on donnait de lui qu’il « était un dictateur ». Le grand Vladimir eut cette réponse qui fera école dans les instituts de Sciences Po : « il seut que je le sois (dictateur). Alors tout les peuples de la fédération de Russie le savent et savent à quoi s’en tenir ». Et d’ajouter très perfidement: « Et vous les Occidentaux, connaissez-vous les « dictateurs » qui vous dirigent derrière les dirigeants qu’ils vous choisissent et qu’ils manipulent dans l’ombre? Vous avez l’impression que vous rejetez tel président, ils vous disent OK! en voici un autre. Aussitôt élu, il va continuer la même politique avec un cran anti social au dessus du précédent et vous préparent déjà le suivant ».
      Alors pour répondre à votre question de savoir « qui se cache derrière Sarkozy? » hasardons une hypothèse (facilement vérifiable suivant le raisonnement de Poutine). Cette DGSE n’est une facette de la dictature qui tient la France (même sous différentes appellations) depuis la Libération jusqu’à nos jours. Sous Mitterrand, elle fit uns boulette avec l’explosion criminelle du bateau de Greenpeace en Nouvelle-Zélande. Cette organisation pacifique militait activement et s’opposait aux essais nucléaires français en Polynésie. Découverts, les agents furent arrêtés et le Premier Ministre de l’époque, le sioniste Laurent Fabius dût reconnaitre la responsabilité de la France et présenta en son nom les excuses officielles à La Nouvelle-Zélande. [ce même Fabius qui traine la casserole du sang contaminé, s’est découvert être un ardent défenseur de l’écologie et a même présidée la conférence de Paris sur le réchauffement climatique)] .
      Ceci dit, restreignons notre raisonnement au cas de notre pays. Sous Mitterrand,a montée du FIS puis du terrorisme ne fut pas fortuite. Les assassinats des cadres et des intellectuels, sous couvert de terrorisme s’apparente étrangement au cas de la Libye et à l’assassinat de Kadhafi. On peut citer: Kasdi Merbah; Belkaïd; Hadri; les recteurs Liabès et Djebaïli; les journalistes et écrivains Mekbel; Djaout; Abada; Le docteur Flici, l’ avocats Aslaoui sans oublier les chercheurs, les économistes, les officiers supérieurs…Rien que des opérations effectuées par des commandos bien entrainés.




      17



      3
        Monsieur X
        3 avril 2018 - 15 h 49 min

        C’est quand la foire du livre à Alger ?
        Vous avez toute votre place au rayon science fiction eu égard à votre imagination débordante dénuée de toute objectivité !




        3



        16
          Le Patriote
          3 avril 2018 - 23 h 12 min

          D’abord je vous aide à résoudre l’équation qui vous turlupine: X = Le Patriote.
          Ensuite vous êtes comme l’imbécile qui regarde le doigt du sage quand il lui montre la lune. Mais je vous dois (faute de vous montrer le doigt) une explication de texte de mon commentaire: je cite l’interview de Poutine (que vous pouvez trouver sur youtube. Tout en la trouvant digne d’intérêt, je la prend comme hypothèse de raisonnement (mais pas une « Vérité ») donc sujette à vérification. De là je bâtis une petite théorie sur les événements qui ont marqués notre douloureuse histoire récente.
          Pour ce qui concerne la SF, vous me prêtez trop et mer faites trop d’honneur. At quand bien même j’écrirais u roman, je ous avoue que je n’aurais aucune chance de figurer sur un rayon du SILA qui n’a d’yeux que pour les dieux que les « vrais » romanciers, je veux parler de Sansal, Daoud, Khadra etc…




          2



          0
    Les Égarés Wahabites
    3 avril 2018 - 9 h 27 min

    Alors que le Justiciable Sarkozy n’a aucune fonction..qui pourrait donner des ordres pour tuer le ou les témoins contre SARKOZY..! ..Question à 5 € . .Qui sont les protecteurs de l’accusé Sarkozy ?…Cia ? DGSE ? …Tueur à Gage …Qui ? ..Qui veut tuer les Témoins à charge contre Sarko gang ?…Cia ? Pour protéger son Agent ???




    12



    8
    Le Patriote
    3 avril 2018 - 8 h 39 min

    Mais on vous dit que toutes ces affaires ne concernent pas Nicolas Sarkozy mais Paul Bismuth. Si vous persistez à dire le contraire, un bon conseil: n’allez ni à Tripoli (vous risquez d’y prendre un bain de foule d’agents « nettoyants »), ni à Vienne (vous risquez de vous baignez dans le Danube, pas si beau ne bleu) ni en Afrique du sud (ou vous risquez de vous essuyez avec des tirs).




    36



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.