Contribution – Les vampires ne se nourrissent pas du sang des leurs

Libye Bernard-Henri Lévy
Bernard-Henri Lévy. D. R.

Par Youcef Benzatat – Bernard-Henri Lévy vient de sortir de son trou comme un vampire assoiffé de sang, les dents crochues et la mine vitreuse. Il dit vouloir sauver les enfants syriens ! Plus précisément, les enfants épargnés par l’attaque chimique sur la Ghouta, cette banlieue de Damas infestée de terroristes venus de toute part et dont le soutien et le financement n’est plus un secret pour personne, sauf pour Bernard-Henri Lévy et les médias mensonges, pourvoyeurs d’apocalypse et d’anéantissement.

Des terroristes semant mort et horreur contre le peuple syrien depuis des années et qui ont fait fuir des millions parmi eux vers l’étranger. Des terroristes que combattent les soldats syriens, iraniens et du Hezbollah libanais avec abnégation et détermination, dans la solitude et la diabolisation et qui ne survivent que grâce à la clairvoyance de la sagesse russe.

Ces mêmes Russes que Bernard-Henri Lévy traite de «salopards» pour avoir brandi leur veto devant l’infamie des instances internationales aveugles, qui veulent faire de la Syrie une Libye bis. Probablement pour l’avoir privé de sa ration de sang syrien pendant cette guerre reportée toujours au lendemain. Incriminés tels des malfrats par les hautes instances internationales, les Syriens les avaient pourtant confondus bien avant : qu’une manipulation à l’attaque chimique se prépare pour leur endosser la responsabilité et servir de prétexte pour commettre leur crime contre la Syrie.

Mais les vampires ne se nourrissent pas du sang des leurs. C’est pour ce principe que Bernard-Henri Lévy ne s’intéresse pas aux enfants palestiniens brûlés de l’intérieur de leurs organes au phosphore, qui sont abattus à bout portant dans la Palestine occupée ou par des snipers dans les manifestations de la commémoration de la journée du retour des expulsés de leur terre. Ceux qui en échappent sont emprisonnés injustement par milliers dans les casernes de l’armée israélienne. Humiliés au quotidien, harcelés sexuellement, torturés, dépouillés de tout droit à une justice équitable, sombrant dans l’arbitraire de la force et les coups de boutoir de la colonisation et de l’apartheid.

Mais les vampires ne se nourrissent pas du sang des leurs pour vouloir sauver ces enfants palestiniens qui attendent leur tour pour recevoir une balle dans la tête ou d’être séquestrés bestialement dans les prisons israéliennes.

Y. B.

Comment (43)

    Hibeche
    13 avril 2018 - 21 h 19 min

    J’ai lu aujourd’hui dans un autre journal que cet article est paru au site Mediaprt, et que le lobby sioniste l’a fait retirer. La France est le pays le plus colonisé par les sionistes après la Palestine. Même les USA, grâce au 2eme amendement, ne sont pas aussi infestés. alors par solidarité avec Benzatat et Mediaprt, partagez au max




    2



    0
    Souk-Ahras
    13 avril 2018 - 4 h 40 min

    Tout ce qui va suivre tient peut-être de la fiction, cependant telle est ma conviction et j’en fais part humblement.

    Depuis la relaxe de Seif El Islam Gueddafi, rien ne va plus pour ce théoricien du chaos titulaire d’une « chaire monnayée » au Crif et chez les puissants cow-boys Néo-Cons, dont chacune de ses « sorties  philosophico-merdoyeuses » fait invariablement référence au plan Yinon et de son extension à l’Afrique du Nord.
    Je m’explique :
    L’émule libyen de ses (le vampire) théories « chaotiques » et ex Lieutenant Général de feu Gueddafi, j’ai nommé le « Maréchal » auto-proclamé Haftar, usurpateur de titre (dans la même lignée que les Bokassa, Idi Amin Dada et autres… ), chef des milices tribales de l’est libyen autoproclamées Armée Nationale de Libération (ANL), promu au rang de seul représentant du peuple libyen par les médias occidentaux aux ordres du Sionisme et du cartel militaro-industriel atlantiste auquel il a fait plein de promesses « jûteuses », se fait « soigner » à Paris actuellement. Je m’avancerai à dire, sans trop me tromper : plutôt convoqué à Paris. Paris qui, tout comme Londres, craint l’intronisation de Seif El Islam aux commandes de la Libye par un vote majoritaire pressenti lors des élections qui se préparent.
    Alors ?
    Alors, comme « on » l’a fait de son père, il faut maintenant appliquer la même opération à « l’intrus » et faire disparaître Seif El Islam car il détient les armes adéquates pour anéantir les vampires : le pieu, le sabre et le bûcher. BHL le sait, sa grimace hideuse parle pour lui.




    13



    3
    Anonyme
    12 avril 2018 - 23 h 17 min

    Un bouseux, un salaud, une crapulette dénigrante contre les musulmans, un incitateur de la Haine, un fourbe, un Djin vampire assoiffé de sang, un Moujrim, un pov con cocufié… Il aime le sang des mousslimine
    Donc c’est pas un etre humain, c’est un Medjoun,




    16



    1
    Anonyme
    12 avril 2018 - 23 h 09 min

    Quand je vois la photo de bhl j’ai l’impression qu’il est atteint de la rage ?




    13



    2
    Mme CH
    12 avril 2018 - 21 h 51 min

    Hé oui…!! D’ailleurs, on voit comment la Pôvre FaFa est tenue par le bout du nez jusqu’au point où elle n’arrive plus à respirer….!!! Et comment puisque l’oxygène se trouve chez le Crif…!!! N’oublions pas aussi que la Syrie était sous le protectorat de FaFa entre 1920 et 1946.
    Alors Avis aux peuples: « Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. » (Churchill), d’ailleurs, en lisant bien ce qui s’est passé, on peut dire qu’on est en train de revivre exactement la même situation qu’avant la seconde guerre mondiale provoquée par les sionistes et leurs tentacules.

    Alors, ne soyons pas amnésiques..




    16



    2
    Anonyme
    12 avril 2018 - 19 h 38 min

    Nous devons à la vérité historique de dire que les autres ne sont forts que de nos faiblesses. Aucun esprit si Machiavélique qu’il soit, ne peut avoir la nocivité des BHL de ce monde, si il n’exploitait pas les failles des sociétés ciblées.
    Nous dénonçons bien fort le projet messianique des uns et gardons le silence sur ceux qui dans nos sociétés croient pouvoir être vicaires sur terre d’un projet tout aussi messianique.
    Han Suyin dans ses conférences avait l’habitude de dire que le meilleur moyen de ne pas être informé était de lire les journaux.
    On pourrait prolonger cela en: le meilleur moyen d’être désinformé est de regarder la télévision des oligarques qui nous présentent toujours les mêmes têtes de gondole et parlent des droits de l’homme pour massacrer l’humanité avec la joie morbide d’actionner des millions de candidats à la boucherie.
    Ces cervelles conditionnées et polarisées n’ont ouvert aucun livre de BHL mais sont tout aussi bien ses alliés objectifs.
    La présentation de conflits mettant en cause les appétits de l’Empire sous l’angle religieux est la première des capitulations de la raison.
    Hier les prêches dans nos mosquées exhortaient les jeunes à combattre le kaffir russe en Afghanistan. Trente- ans après ils montrent le chemin de la Syrie.
    Toute critique commence par sa propre auto-critique.




    7



    2
    Anonyme
    12 avril 2018 - 19 h 20 min

    Ce monstre est invité sur tous les plateaux de télévision française où les journalistes lui servent bien la soupe.
    Aucun contradicteur à son discours truffé de fausses informations sur le plateau.
    Un monologue servi de la même manière,personne n ose le contredire même dans les émissions à débat,c est comme s il avait peur de lui,les medias ne relèguent que la version des sionistes.
    Pauvre français …..




    10



    1
    ripper
    12 avril 2018 - 17 h 44 min

    BHL est hors de lui, apparemment rien ne marche comme il veut.
    Comment Trump et Macron ont osé reculer en Syrie ? il traita l’américain d’instable incohérent et le Français de celui qui a renié ses principes de liberté et de démocratie.
    Il pleure les kurdes utilisés et jetés comme de vulgaires kleenex, laissés en proie aux chiites, il encense l’islam du Maroc (normal, le plus gros contingent de Daech était formé par les marocains) et beaucoup d’autres débilités.
    Je vous le dis il n’est pas content, le vent a soufflé contre les intérêts d’Israël …




    4



    1
    Anonyme
    12 avril 2018 - 17 h 30 min

    BHL ou vampire c’est kif kif pour moi , je te signale qu’Israël est en train, à l’heure où tu ouvres le méat infecte qui te sert d’appendice pour parler; d’exterminer un peuple dont il a spolié les terres.Ses soldats tirent sur des enfants et des hommes désarmés et même les journalistes ne sont pas épargnés. TES FRÈRES sionistes , ne nient pas leurs crimes ,ils se revendiquent. Un jour ou un autre ici bas et / ou dans l’au delà tu payeras pour tes crimes.




    2



    1
      barika
      13 avril 2018 - 18 h 57 min

      le vent ne tourne jamais contre les interets d’israel




      0



      0
    co5
    12 avril 2018 - 15 h 49 min

    « un vampire  » il en a la tête, il peut toujours boire le sang de ses congénères.




    10



    2
    Anonyme
    12 avril 2018 - 15 h 44 min

    Il n est plus un secret pour personne BHL est un officier superieur du Mossad en action en Lybie,en Syrie,au Kurdistan,en Bosnie,en Afghanistan et en Ukraine…ou il a ete vu lors de la visite de Mme Merkel sur les lignes du front en compagnie de Porochenko le president ukrainien et de Mme Merkel….qui se ressemblent s assemblent…..




    10



    2
    lalande
    12 avril 2018 - 15 h 01 min

    IL NE FAUT PAS TOMBER DANS LE PiEGE DE CE WLIDE LAHRAM. ET LE LAISSER ABOYER. IL NE POURRA JAMAIS ENTRER EN ALGéRIE LEGALEMENT . CAR IL N’OBTIENDRA PAS DE VISA .




    19



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.