Crash de l’avion militaire : la Protection civile a les capacités d’intervenir

Protection civile
Les éléments de la Protection civile étaient présents en force sur les lieux du crash. New Press

Commentant la tragédie qui a endeuillé les Algériens ce mercredi, le directeur de la Protection civile de la wilaya d’Oran a indiqué que son corps est préparé, en moyens humains et matériels, mais aussi en matière de méthodologie d’intervention, pour faire face à diverses catastrophes, dont celle qui vient de se dérouler.

S’exprimant ce matin à l’émission «L’invité de la rédaction» de la Chaine 3 de la Radio algérienne, le colonel Mohamed Ferroukhi a expliqué que les sapeurs de la Protection civile sont habilités à intervenir pour traiter différentes situations d’urgence, à l’exemple des incidents d’origine nucléaire, biologique ou chimique et bien évidemment les crashes d’avion.

Ainsi, immédiatement après le crash, mercredi matin, d’un appareil de l’armée de l’air Algérienne, provoquant la mort tragique de ses 257 passagers, parmi lesquels une majorité de jeunes appelés, les éléments de la Protection civile se sont rendus en force sur les lieux pour porter secours à d’éventuels survivants et évacuer les dépouilles des passagers, en plus de l’assistance et l’aide nécessaires en pareil cas, aux équipes en charge des suites de l’accident.

R. N.

Commentaires

    Kahina-DZ
    12 avril 2018 - 11 h 35 min

    Le corps de la protection civile de l’Algérie a fait ses preuves pendant la décennie noire et pendant le grand tremblement de terre qui a secoué Boumerdès. .Surtout ceux d’Alger….Il y’avait une puissance dans cet établissement, un savoir faire, une compétence de ses cadres de la génération 80.-90 (médecins)…Que je salue!!
    Cette génération a toujours fait son devoir brillamment. C’était ça l’Algérien quand il s’agit de sa Patrie.

    26
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.