Jimmy Carter : «Attention, le monde est à deux doigts d’une guerre nucléaire»

Jimmy Carter
L'ancien président américain Jimmy Carter. D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’exacerbation des tensions entre les Etats-Unis et la Russie sur le dossier syrien inquiète au plus haut point l’ancien président américain Jimmy Carter. Dans une déclaration reprise ce matin par Associated Press, il a averti avec véhémence l’Administration Trump des conséquences de toute action militaire contre la Russie, la Syrie ou même la Corée du Nord. Pour lui, une confrontation avec l’un de ces trois pays pourrait très vite devenir hors de contrôle et menacer l’humanité entière.

L’ancien président américain fait évidemment référence à un éventuel usage de l’arme nucléaire. Une arme à laquelle les pays agressés pourraient certainement avoir recours s’ils sentent leur existence menacée. «Je prie pour que notre pays soit épargné par un tel scénario catastrophe et que l’administration américaine n’exagère pas ses actions envers la Corée du Nord, la Russie ou la Syrie», a déclaré M. Carter.  Il a dit en outre espérer «que Trump, comme d’autres présidents ont fini par le réaliser, se rendra compte que tout échange de frappes nucléaires pourrait conduire à une catastrophe pour toute l’humanité».

Jimmy Carter expliqué sa montée au créneau par sa crainte de voir l’Administration Trump faire de mauvais choix, surtout que ces derniers temps le président américain s’est distingué par des décisions très contestables. Le prédécesseur de Ronald Reagan a d’ailleurs rappelé que «beaucoup de gens» sont maintenant conscients qu’ils «ont fait une erreur» en ayant porté Trump à la Maison-Blanche.

Moins d’une semaine après le bombardement présumé à l’arme chimique de Douma, dans la Ghouta orientale, enclave terroriste située aux portes de Damas et visée par une offensive des troupes de Bachar Al-Assad, la menace d’une frappe occidentale sur la Syrie se précise d’heure en heure. Mercredi 11 avril sur Twitter, son canal favori, le président Donald Trump a d’ailleurs averti la Russie, alliée de Bachar Al-Assad, que des missiles seraient prochainement lancés sur la Syrie, ce qui explique la sortie médiatique de Jimmy Carter.

 S. S.

Comment (15)

    Bruce W
    12 avril 2018 - 21 h 34 min

    je crains bien que l’Armageddon a bel et bien commencé !?
    l’élection de ce fou furieux et inconscient (TRMP) sera la goutte qui renversera le grand vase de l’Humanité .

    4
    2
    LE NUMIDE
    12 avril 2018 - 17 h 16 min

    LES MAITRES CHANTEURS : ceux qui poussent à la guerre nucléaire et à toutes les guerres dans le monde ne sont ni les Alaouites ou les chretiens Syriens menacés , ni les kurdes massacrés et violés , ni les Perses visés et encerclés , ni les russes provoqués , ni les libanais chiistes excommuniés , ni les berbères insultés chez eux , ni les africains esclavagisés , ni les chinois harcelés , ni les Coréens , ni les germains avilis , ni les celtes humiliés , ni les slaves , ni les scandinaves ni les indiens , ni les incas, ni les Hindous ni aucun autre peuple du monde .. Les seuls qui poussent à la guerre et veulent écraser , terroriser , corrompre ; soumettre et dominer le peuples parce qu’ils se croient des races supérieures et des Elus de Dieu avec leur sale mentalité et ideologie Sémitique, raciste , tribaliste, suprématiste inhumaine qui considèrent les autres êtres humains comme des déchets , des Goys et des Aadjams ou des Mawalis et des mercenaires , qu’ils peuvent soumettre ou massacrer comme ils veulent ….Ce sont les juifs et les arabes , Israel et l’Arabie, le judeo-sionisme et l’arabo-wahabisme qui poussent à la guerre et tuent comme bon leur semble, se croyant si forts , si sûrs et si fanatiques ; ayant de leur coté Dieu et le Dollar et bien sûr cette armée américaine suréquipée qui les protègent et les imposent et avec laquelle ils menacent l’humanité entière dans le stupre et l’impunité …Alors vive la Guerre , plutôt la Guerre , la Mort dans la dignité que la soumission à cette vermine criminelle

    14
    5
    Tant que Poutine Existe ...
    12 avril 2018 - 16 h 51 min

    c’est fou ce que les sionistes sont l’origine de tous ces problèmes : tant que Israël existera , elle sera le pion en plus sur cette carte du monde , et donc elle continuera toujours à manipuler des pays ( puissances telles que usa ..) pour continuer à exister au grand dam de pays colonisés ( Palestine , Golan ..) .
    sans la Russie , les usa-israel auraient renversé puis colonisé trés certainement d’autres pays pour assurer leur sécurité ( syrie , Iran ..).

    9
    5
    ali
    12 avril 2018 - 16 h 03 min

    qu’on en finisse une fois pour toute depuis le temps qu’ils annoncent la troisième guerre mondiale

    4
    5
    TOLGA - ZAÂTCHA
    12 avril 2018 - 14 h 31 min

    Oui, effectivement Mr. Carter, vous avez parfaitement raison. Le monde est à deux doigts d’une guerre nucléaire désastreuse pour toute l’Humanité. Mais par la faute de QUI ? QUI est entrain de pousser le monde et les Etats-Unis vers l’abime d’un désastre sans nom ? Il n’y a qu’UN SEUL responsable à cette situation, et vous le savez parfaitement : la haute finance judéo-maçonnique ! AYEZ LE COURAGE DE LE DIRE, Monsieur Le Président….. Ces gens-là poussent les U.S.A. et le monde tout entier à leur perte. REAGISSEZ, Mister PRESIDENT !!!!!

    19
    3
    Meli
    12 avril 2018 - 14 h 28 min

    Bin voyons les américains sont aussi lâche que les juive y aura pas de guerre que se soit nucléaire ou pas exemple se qui c’est passer avec la Corée du Nord.

    2
    3
    elhadj
    12 avril 2018 - 13 h 55 min

    la tension extrême que connait le monde actuellement est comme toujours les conséquences des actions nuisibles des sionistes d Israël qui ne cesse d agresser impunément la Syrie, d assister militairement pour séparer les kurdes,de créer des foyers de désordre dans les pays de la région, d influencer la politique agressive des USA ,de permettre l installation permanente des russes en Syrie,de coloniser la terre palestinienne et de chasser ses occupants. ils sont les principaux instigateurs de la violence qui s installe et les arabes sont les principales victimes

    9
    5
    Felfel Har
    12 avril 2018 - 12 h 08 min

    En prenant des décisions intempestives, Trump cherche à amadouer l’aile la plus conservatrice de son parti, celle qui court pour le complexe militaro-industriel qui ne survit qu’en créant des conflits armés ici ou là pour réaliser des profits. La guerre qui se prépare en Syrie, avec l’appui de l’OTAN toute entière, est selon moi, un petit galop d’entraînement avant une attaque frontale contre la Russie elle-même, car l’Occident vit en ce moment un dilemne quasi-existentiel: survivre face aux BRICS ou disparaître. Les apprentis-sorciers que Trump a rassemblés autour de lui (Pompeo, Bolton, Mathis, Haley), obnubilés par leurs rêves de domination du monde, salivent déjà en croyant durement comme fer que les USA viendront à bout de la Russie en conservant suffisamment de forces et de potentiel pour s’attaquer ensuite à la Chine, dernier rempart avant d’atteindre leur objectif d’asservir le monde y compris l’Europe. Ce qui s’appelle prendre ses désirs pour des réalités! Ceux qui tirent des plans sur des comètes se réveillent souvent avec la gueule de bois, assommés par les résultats de leur folie. Trump et sa Macronnette ainsi que Calamity May et son saltimbanque Stoltenberg (SG de l’OTAN) jouent avec le feu et mettent l’espèce humaine en danger de mort, l’Armaggedon! Ya Latif, asterna minal moussiba!

    13
    4
    Anonyme
    12 avril 2018 - 11 h 01 min

    Les populations arabes n’ont rien à perdre ils vivent déjà l’hiver nucléaire de leurs gouvernements.

    18
    8
    Zaatar
    12 avril 2018 - 10 h 59 min

    Monsieur Carter a parfaitement raison. Les US sont à la Russie ce qu’est la matière à l’Antimatière. Et par conséquent si elles venaient à se rencontrer vous devinez ce que cela va donner…

    15
    3
    kaoukaou
    12 avril 2018 - 10 h 42 min

    Arachide 1er a parlé ! ainsi soit-il ….

    3
    3
    Anonyme
    12 avril 2018 - 10 h 14 min

    Hier surune télévision sioniste, ils se sont posés la question: « Que va-t-il se passe lorsque deux véhicules entreraient en collision? », allusion faite à une confrontation direct entre les USA et la Russie. Bah, à votre avis madame la journaliste?

    4
    4
      Logiciel
      12 avril 2018 - 17 h 00 min

      Extrait de : « La guerre pour pacifier ». George Orwell avait vu juste.
      .
      On peut penser que Jean-Claude Michéa a « 1984 » en tête lorsqu’il décrit la nécessité, pour une société libérale, de toujours se constituer un ennemi juré incarnant le mal, que celui-ci s’appelle « communisme » ou « islamisme ».
      .
      Car, selon lui :
      « Une société qui se présente comme “la moins mauvaise possible” tend logiquement à fonder l’essentiel de sa propagande sur l’idée qu’elle est là pour nous protéger de maux infiniment pires. »
      .
      L’ennemi peut tout à fait être fabriqué de toutes pièces, à l’instar des alliances et ruptures cryptiques entre les trois puissances dominantes du monde de « 1984 », où l’essentiel est que la guerre à la fois constante mais aussi largement absente du quotidien :

      « Elle ressemble aux batailles entre certains ruminants dont les cornes sont plantées à un angle tel qu’ils sont incapables de se blesser l’un l’autre. »
      .
      L’ennemi substantiellement fabriqué des première et deuxième guerres du Golfe, du mythe de la « quatrième armée du monde » à celui des « armes de destruction massive », les Saddam Hussein ou Ben Laden un temps amis et désormais ennemis de l’Occident, insufflent une saveur particulière à la géopolitique de « 1984 ».
      .
      Si ces mensonges ne sont pas nouveaux (pensons au Lusitania en 1915), leur accélération et la prolifération de conflits dits de « faible intensité » autorisent les parallèles avec le roman d’Orwell.

      .
      La réécriture de l’Histoire française : George Orwell avait vu juste.
      Par olivier_esteves
      Publié le 02 mars 2010 à 13h00 / nouvelobs.

      7
      3
    chark
    12 avril 2018 - 9 h 48 min

    Mr Carter , si vous aviez fait le ménage dans votre pays le monde serait en paix aujourd’hui !

    Vous avez laissez les rotschilds , goldman sachs , jp morgan s’accaparer les richesses mondiales sous la bénédiction de l’entité sioniste qui martyrise le peuple Palestinien depuis 1948 !

    Donc si vous souhaitez une guerre totale et nucléaire vous l’aurez et vous perdrez car depuis la fin de la seconde guerre mondiale vous n’avez eu aucun succès dans vos expéditions punitives à travers le monde !

    Aujourd’hui votre pays en voie de recomposition pèse 21 000 milliard de $ de dette donc impossible pour vous de la rembourser à brève ou longue échéance , il ne vous restera donc que la capitulation devant la puissance financière Chinoise qui met sur la table aujourd’hui son Petro/Yuan convertible en or physique . ou bien alors vous mangerez de la poussière radioactive pour mille ans !….. inchallah …..à bon entendeur …..

    27
    7
    Anonyme
    12 avril 2018 - 9 h 37 min

    Normal du moment que les américains ont choisi trump.

    11
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.