Al-Assad : «Les Occidentaux veulent mettre le feu au Proche-Orient»

Syrie Occident
Bachar Al-Assad. D. R.

Le président syrien Bachar Al-Assad a mis en garde jeudi contre toute action occidentale qui «déstabiliserait davantage» la région, après les menaces occidentales de frappes en Syrie en riposte à une attaque chimique présumée près de Damas. «Toute action ne contribuera qu’à déstabiliser davantage la région», a dit M. Al-Assad en recevant à Damas Ali Akbar Velayati, le conseiller du guide suprême iranien, Ali Khamenei, selon les comptes de la présidence syrienne sur les réseaux sociaux.

Une attaque chimique présumée samedi dans la ville de Douma, dernier bastion terroriste dans la Ghouta orientale, a été imputée au régime par des secouristes sur place qui ont fait état de dizaines de morts. Damas et ses alliés, la Russie et l’Iran, ont nié toute attaque chimique à Douma, mais les Etats-Unis ont confirmé une telle attaque, accusé le régime et menacé de frappes de représailles en Syrie.

Lors de la rencontre à Damas, M. Al-Assad et son hôte ont estimé que «les menaces de certains pays occidentaux concernant une agression contre la Syrie étaient basées sur des mensonges qu’ils ont eux-mêmes créés avec leurs agents, les groupes terroristes, après la libération de la Ghouta orientale», a rapporté la Présidence. Après une offensive destructrice lancée mi-février par le régime avec l’appui de Moscou, les groupes rebelles de la Ghouta ont accepté des accords d’évacuation négociés par la Russie et ont quitté le secteur, une nouvelle victoire pour l’armée syrienne dans la guerre qui ravage son pays depuis 2011.

R. S.

Comment (3)

    Anonyme
    13 avril 2018 - 10 h 52 min

    Les groupes terroristes soutenus par les américains et les occidentaux sont entrain de perdre la partie contre l’armée syrienne appuyée par les russes qui n’entendent pas que la situation libyenne se reproduise en Syrie. La soi-disant attaque chimique est de la poudre aux yeux pour justifier une agression inspiré par un adolescent attardé aux commande d’un pays qui possède en nombre les armes les plus destructrices du monde. Le malheur de cette région vient des riches monarchies arabes qui ont livré leur pays aux occidentaux qui leur font payer très cher une protection illusoire.

    1
    2
    Anonyme
    12 avril 2018 - 19 h 35 min

    Les chefs d’États arabe utilisent les armes chimiques contre leurs peuples , heureusement qu’ils ne possèdent pas l’arme nucléaire sinon il effaceraient toute trace de vie dans leurs pays.

    12
    16
    Chaoui
    12 avril 2018 - 19 h 27 min

    Nous Algériens sommes TOUS des Syriens et des…Russes.

    26
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.