Emploi : 563 000 postes créés en 2017

emploi fonction publique agences investissement 2017
92 300 emplois ont été créés par la Fonction publique. New Press

Durant l’année 2017, 563 000 postes d’emploi ont été créés, a annoncé samedi à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, rapporte l’agence de presse officielle APS.

Parmi ces 563 000 emplois, 92 300 ont été créés par la Fonction publique, 366 000 par les agences d’emploi, 18 000 par l’investissement dans des micro-entreprises, 87 000 emplois d’attente par contrat d’insertion et de travail aidé, a précisé Ouyahia lors d’une conférence de presse, durant laquelle il a présenté le bilan du gouvernement pour l’exercice 2017.

Dans le même cadre, le Premier ministre a précisé que 409 000 personnes ont bénéficié des programmes d’insertion, dont 310 000 dans le cadre du dispositif d’activité à l’insertion (DAIS), 36 000 dans le cadre du programme d’insertion sociale des jeunes diplômés, et 63 000 dans le cadre du programme d’aide à l’activité à domicile (Angem).

R. N.

Comment (7)

    Anonyme
    14 avril 2018 - 18 h 25 min

    563 000 postes des forces de répressions pour protéger le pouvoir ..

    lhadi
    14 avril 2018 - 16 h 58 min

    Monologue démagogique et fallacieux qui repose sur une chimère économique dont on aura vite fait de s’apercevoir.

    Contrairement à ce qu’affirme le premier des ministres, je ne crois pas que ce dernier puisse créer de façon automatique ou spontanée un demi million d’emplois dans notre pays pays confronté au mal du siècle qu’on appelle la stagflation.

    Je suis même persuadé du contraire, redoutant que sa politique se révèle plus destructrice que profitable pour notre économie si on se refuse à lui apporter d’indispensables réformes

    Je ne peux donc que déplorer que le premier des ministres persiste à s’engager sur une mauvaise voie.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    1
    1
    Rodéo
    14 avril 2018 - 12 h 25 min

    563000 postes créés et pas un seul pour mon fils (je n’en ai qu’un seul) TS informatique qui attend depuis 12 ans une éventuelle embauche . Oû est la justice messieurs du gouvernement qui créez des postes et en faites ce que vous voulez avec les responsables locaux .

    6
    2
      Amar
      14 avril 2018 - 15 h 32 min

      Bonjour Rodéo,
      Ton fils informaticien ne peut pas avoir un poste, Le régime a créé 563 0000 matraques supplémentaires pour mieux quadriller leur pays parce que, le pays c’est le leur, ton fils, comme le mien n’en font pas partie.
      Cordialement.

      4
      1
    ABDELKADER
    14 avril 2018 - 11 h 59 min

    Tous nos statistiques sont erronés ,au point ou chaque ministre donne des chiffres qui se contredisent, notre premier ministre Si Ouyahia est habitué à donner des taux qui n’ont rien à voir avec la réalité, le taux de chômage réel en Algérie dépasse de loin les 30% ,la preuve dans chaque famille Algérienne il y’a souvent deux membres et plus en chômage et en particulier dans les villes des hauts plateaux (El Bayadh, Naama) et au sud Algérien.

    7
    2
    Anonyme
    14 avril 2018 - 10 h 38 min

    Des postes fictifs.

    6
    3
    Chomeur
    14 avril 2018 - 10 h 19 min

    Bizarre ce chiffre!!??
    S’il y a quelconque recrutement, ça sera pour les fils de « flen et de felten »
    j’ai un fils diplômé avec le titre d’ingénieur en architecture, il est au chômage voilà bientôt 3 ans

    7
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.