Les Etats-Unis mettent leur menace à exécution et bombardent la Syrie

syrie explosions
Tirs de missiles américains sur la Syrie. D. R.

Plusieurs fortes explosions ont été entendues samedi avant l’aube dans la capitale syrienne Damas survolée par des avions, a constaté une correspondante de l’AFP, tandis que la télévision d’Etat dénonçait une «agression américaine» en Syrie «en coopération avec la France et la Grande-Bretagne».

Le président américain, Donald Trump, vient d’annoncer une opération militaire en cours en Syrie, avec la France et le Royaume-Uni, en représailles contre «le régime de Bachar Al-Assad» qu’il accuse d’une attaque à l’arme chimique contre des civils dans la ville de Douma.

R. I.

Comment (25)

    Sprinkler
    15 avril 2018 - 9 h 54 min

    Quand on a pour voisines la peste sioniste d’un côté, la calamité wahabite de l’autre, qu’on refuse de se plier au diktat du « Monde libre », qu’on n’est pas « sociétaire » du club nucléaire comme Kim Jung IL, on ne peut pas connaître meilleur sort que celui de la Syrie et de l’Irak… L’Algérie qui a pour voisin un narco-monarque ne doit son salut qu’à la puissance de son armée et à la force de son peuple ! Il paraît qu’un parlementaire de ce protectorat perfusé aurait menacé les « terroristes » saharouis d’exercer « son droit de poursuite » dans l’éventualité où ils fuiraient vers le territoire algérien …La moisson de cannabis de cette année a tenu toutes ses promesses s’il on en juge les hallucinations de cet « invertébré » voué à la reptation…

    1
    1
    El Kenz
    14 avril 2018 - 18 h 01 min

    Trois grands Etats voyous du Conseil de Sécurité de l’ Onu ont agressé un Etat souverain ,pour son seul mal et d’ avoir anéanti leurs groupes terroristes dont ils se servent pour instaurer  » la démocratie  » qui protége Israel.

    14
    2
    chark
    14 avril 2018 - 17 h 43 min

    Les us/sionistes mettent leur menaces à exécution mais l’Algérie fait toujours des affaires avec eux …..cherchez l’erreur ?

    4
    7
    L'Onu ??? lol
    14 avril 2018 - 16 h 36 min

    en 45 ce fut le japon qui a été choisi par les usa pour tester la bombe et relever tous les détails sur cette expérience (Nagazaki , Hiroschima ) ; aujourd’hui on change de pays cobaye pour tester d’autres bombes . c’est tout .
    KIM JUNG UN a raison de détenir sa force de persuasion car aprés tout on voit que c’est la loi du plus fort …

    30
    2
    un jour aprés la viste de MBS ....
    14 avril 2018 - 16 h 33 min

    comme par hasard ça a été déclenché juste aprés le passage de MBS par les usa puis la france pour leur remettre les gros chéques .!!!! juste aprés le cash , les bombes ont commencé à pleuvoir …
    il est clair que l’arabie s…est aussi pleinement derriére ce scénario par son financement ,

    7
    2
    asya
    14 avril 2018 - 16 h 03 min

    Ces frappes organisées en bande ne font qu’affirmer leur faiblesse et leur inculture. Ils ne servent que les intérêts des occupants de la Palestine.
    L’occident ou l’oxydant… La lumière est bien sombre.

    7
    2
    Felfel Har
    14 avril 2018 - 15 h 35 min

    Le silence de la communauté internationale est assourdissant. Leur refus de condamner cette attaque est synonyme de leur complicité. Mais qu’ils prennent bien garde, quand leur pays sera ciblé pour une raison ou pour une autre, qu’ils ne s’étonnent pas de l’absence de soutien des autres pays! Dans mon lexique, cette attitude du genre « takhti rassi » (celà ne me concerne pas) est une preuve de lâcheté. C’est le moment de dénoncer de manière véhémente la poursuite de la politique néo-coloniale de l’Occident et de la canonière de triste mémoire.

    7
    1
    Mon Opinion
    14 avril 2018 - 13 h 33 min

    Salam,
    Immense erreur de cette coalition de prostituées aveugles. Cela fait une semaine que j’ ai du mal à dormir et appréhemde un coup foireux de ces baltringues contre le peuple Syrien.
    Le sang froid n’ est guère le fort de cette bande de criminels, cet énième acte ignoble est peut être la goutte qui fera deborder le vase et nous conduira vers un embrasement général, ce que je ne souhaite nullement.
    N’oublions jamais que la Syrie est un Pays frère qui a accueilli l’ émir Abdelkader ainsi qu’une forte communauté d’algériens au 19 ème siècle.
    Nous sommes donc largement concernés par cette catastrophe que subit ce pays.
    Dans la nuit du 10 au 11 avril la tension était à son maximum et cela c’ est terminé par le drame de Boufarik.
    Mais au fond de moi même, il me semblait que ce n’ était pas encore fini, quelquechose se mijotait encore dans l’officine diabolique de ces malades mentaux.
    Cette dernière entreprise lâche et irréflechie signe d’une manière claire et nette l’inutilité de l’onu et l’ instauration de la loi de la jungle.
    Un pied de nez en quelque sorte à l’ égard de Monsieur Poutine pour tester sa crédibilité et le conduire dans leur folie suicidaire.
    Mais Monsieur Poutine est un homme réfléchi et d’ honneur, relever le gant face à des sagouins serait une offense à l’ esprit chevaleresque.
    Patience et longueur de temps finissent toujours par faire ressugir la justice d’autant plus que Monsieur Poutine a l’ avantage de la réponse.
    Cependant le crime appel au crime, comment donc stopper cette éscalade et ces criminels totalement irresponsables, arrogant et imbus de leur personne?
    Pour cela une levée de bouclier englobant tous les hommes de bonne volonté vivant sur notre malheureuse terre, doit être envisagée et dire halte! A ces va-t-en-guerre.
    Mon souhait serait une marche pour la paix dans toutes les capitales du monde, à organiser dans les jours à venir pour stopper cette folie.
    Que Dieu protège l’humanité innocente de cette situation ainsi que des esprits diaboliques. Amiii..ne.

    9
    2
    aqil2
    14 avril 2018 - 12 h 36 min

    le mérite revient aux patriotes Syriens, qui, avec des DCA, anciennes systèmes soviétiques S-125 et S-200, intercepté des missiles de dernière génération occidentale, là, y a beurré en broche qlq part; ; …la Syrie a beaucoup perdu dans cette guerre, créée de toute part par les tayhoudites, les khrataris et leurs maîtres, mais en ce malheur elle a acquis l’expérience qui a l’avenir, fera plier ses ennemis

    18
    2
    PREDATOR
    14 avril 2018 - 11 h 37 min

    Aucun dirigeant arabo musulman n’a osé condamné cet acte barbare à part l’IRAN et le LIBAN

    23
    3
    khalilsadek
    14 avril 2018 - 11 h 15 min

    Cette attaque est un cri de désespoir des vaincus effectué sur des objectifs désignés préalablement par Israel pour limiter l’effet de nuisance de l’armée syrienne contre cette entité, en tous cas la syrie qui est en voie de finir avec DAECH est sortie encore grandie et sera encore plus forte.
    C’est a nos dirigeants (algeriens) maintenant de tirer les leçons utiles pour l’avenir de notre force de défense parce que ces pays qui ne respectent aucune loi internationale étaient, sont et seront nos ennemis aussi.

    22
    2
    KIM
    14 avril 2018 - 10 h 40 min

    comme ça au moins , KIM JUNG UN , est certain de ne pas abandonner son programme nucléaire .
    s’il y’avait une chance qu’il abandonne son programme nucléaire, devant ce scénario de la part des vrais pays de m…, la corée renforcera encore plus son programme nucléaire .

    24
    3
    DYHIA-DZ
    14 avril 2018 - 10 h 36 min

    Il parait que la Syrie a bien répondu aux attaques. La majorité des missiles ont été interceptés.
    Les Al-Saoud ont payé cette attaque à coup de Milliards. 18 Milliards de $ juste pour la France.
    La guerre démocrate à l’odeur des Pétro-dollars

    21
    3
    benchikh
    14 avril 2018 - 10 h 12 min

    dans cet instant il faut un courageux pour frapper Israel ,et tout le monde rentre chez lui.

    15
    3
    Vox
    14 avril 2018 - 10 h 05 min

    Les 3 fripouilles criminelles internationales et de la honte, sous les feux de la rampe. MBS qui a financé les frappes a dû admirer le feu d’artifice. Que la terre vous engloutisse.

    18
    1
    Anonyme
    14 avril 2018 - 9 h 57 min

    Ils l’on déja fait en Algérie en nous créant le FIS et leurs bébés mercenaires européens !

    13
    4
    RIPOSTE
    14 avril 2018 - 9 h 51 min

    Je préconise que l’on aide les Syriens à s’installer aux Etat-Unis et ses alliés pour en découdre avec leurs agresseurs du nouvel ordre mondial qui veulent DOMINER LE MONDE !

    4
    6
    elhadj
    14 avril 2018 - 9 h 31 min

    c est la doctrine judeo chrétienne de mener les croisades des temps modernes pour détruire le monde arabe qui s entretue et que les puissances de l est ou de l ouest tentent de mettre sous leur influence directe et qui taxe par ailleurs l islam de religion extrémiste.tant que les arabes demeureront désunis, divises, d émirats de bédouins, ils finiront par être de nouveau colonises tant que leurs peuples sont tenus en laisse.

    19
    4
    Kouidri
    14 avril 2018 - 7 h 59 min

    A.F.P L’armée russe a affirmé samedi que la défense antiaérienne syrienne était parvenue à intercepter 71 des 103 missiles de croisière lancés par les États-Unis et leurs alliés.
    “Cela témoigne de la grande efficacité de ces systèmes (antiaériens) et de l’excellente formation du personnel militaire syrien formé par nos spécialistes”, a déclaré le général russe Sergueï Roudskoï lors d’une conférence de presse

    20
    5
      karamazov!
      14 avril 2018 - 8 h 07 min

      Nous avons le m^me système de défense ! (…)

      Cela me rappelle cette belle déclaration d’un disciple de La Palice: « La victime a reçu dix-neuf balles dans le thorax, heureusement qu’une seule a été mortelle! »
      Voce peuki!

      19
      3
    Ras elkhit
    14 avril 2018 - 7 h 49 min

    Il ne faut pas se leurrer N’ayant pu apporter la moindre preuve à leurs allégations d’attaque chimique et se trouvant au pieds du mur les occidentaux se sont vus dans l’obligation d’agir pour justifier leurs mensonges

    24
    3
    Le Patriote
    14 avril 2018 - 7 h 32 min

    Les 3 puissances criminelles expliquent expliquent leur équipée guerrière, destructrice et lâche par les « 12 vetos opposés par la Russie aux résolutions des Nations-Unies. Mais il faut savoir que les Etats-Unis depuis 1967 totalisent le triste record de 39 vetos qu’ils ont opposés aux résolutions condamnant Israël qui continue allègrement son génocide contre le peuple palestinien.
    Voici cette liste (source ONU).
    – 10 septembre 1972 Condamnation d’Israël pour la violation du cessez-le-feu de 1967 et pour l’occupation en Syrie et au Liban.
    – 2 juillet 1973, Condamnation de l’occupation des territoires palestiniens depuis 1967 et manque de coopération israélienne avec l’envoyé spécial du secrétaire des Nations unies.
    – 8 décembre 1975, Plainte de l’Egypte et du Liban concernant la situation dans les territoires occupés palestiniens.
    – 26 janvier 1976, Retrait israélien des territoires occupés depuis 1967, condamnation du refus d’Israël d’obéir aux résolutions des Nations unies, droit à l’autodétermination des Palestiniens et droit au retour pour les réfugiés.
    – 25 mars 1976, Condamnation de l’occupation des territoires, en particulier de Jérusalem, des installations de peuplement israéliennes, des violations des droits de l’homme et appel à y mettre fin.
    – 29 juin 1976, Rapport du Comité sur les droits du peuple palestinien. Droit à l’autodétermination des Palestiniens, droit au retour pour les réfugiés et droit à l’indépendance nationale.
    – 30 avril 1980, Sur une initiative tunisienne. Droit à un Etat palestinien indépendant, droit au retour ou à des compensations pour les pertes subies par les réfugiés qui ne souhaitent pas rentrer et retrait israélien des territoires occupés depuis 1967.
    – 20 janvier 1982, Sur une initiative jordanienne. Retrait d’Israël de la partie syrienne du Plateau du Golan.
    – 2 avril 1982, Sur une initiative jordanienne. Condamnation des violations israéliennes des droits des populations dans la bande de Gaza et appel à l’arrêt des violations israéliennes de la Convention Genève.
    – 20 avril 1982, Appel au respect par Israël de la Convention de Genève et des traités internationaux. Condamnation de l’incident au Dôme du Rocher à Jérusalem.
    – 8 juin 1982, Sur une initiative espagnole. Condamnation d’Israël pour le non-respect des résolutions 508 et 509 qui demandaient aux deux parties de respecter la convention de La Haye de 1907 et demandaient le retrait israélien du Liban.
    – 26 juin 1982, Sur une initiative française. Demande de retrait immédiat des forces israéliennes et palestiniennes de Beyrouth et respect de la résolution 508.
    – 6 août1982, Sur une initiative russe. Condamnation d’Israël pour le non-respect des résolutions 516 et 517, restrictions de la part des membres de Nations unies de la fourniture d’armes ou d’aide militaire à Israël jusqu’à son retrait du Liban.
    – 2 août 1983, Arrêt des installations israéliennes en territoire palestinien, démantèlement des installations existantes, appel à la signature par Israël de la convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre.
    – 6 septembre 1984, Condamnation des actions israéliennes au Sud Liban.
    – 12 mars 1985, Condamnation des attaques israéliennes répétées contre des civils au Sud Liban.
    – 13 septembre 1985, Appel à la cessation immédiate par Israël des mesures répressives à l’encontre des populations palestiniennes (déportations, détentions…).
    – 17 janvier 1986, Condamnation des attaques israéliennes répétées contre des civils au Sud Liban.
    – 30 janvier 1986, Déplore le refus d’Israël d’appliquer les résolutions précédentes et de respecter les lieux saints musulmans, vives inquiétudes concernant les violations du sanctuaire de Haram Al-Sharif.
    – 6 février 1986, Condamnation d’Israël pour l’interception d’un avion libyen.
    – 18 janvier 1988, Déplore profondément les attaques israéliennes répétées contre le territoire libanais et les autres mesures israéliennes contre les populations civiles.
    – 30 janvier 1988, Demande à Israël de respecter la convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre dans les territoires occupés, arrêt des violations des droits des Palestiniens.
    – 28 avril 1988, Condamnation de l’utilisation de la punition collective par Israël dans les territoires occupés (démolitions de maisons, violations des droits de l’homme). Appel à Israël pour mettre en œuvre la Convention de Genève.
    – 10 mai 1988, Condamnation de l’invasion israélienne récente au Sud Liban et demande de retrait immédiat.
    – 14 décembre 1988,Déplore l’attaque israélienne du 9 décembre 1988 contre le Liban.
    – 17 février 1989, Condamnation de la persistance d’Israël à violer les droits de l’homme des Palestiniens, en particulier les assassinats de civils et particulièrement d’enfants. Déplore la violation répétée par Israël des décisions du Conseil de Sécurité.
    – 9 juin 1989, Déplore les violations des droits de l’homme des Palestiniens, arrêt des expulsions de Palestiniens des territoires occupés, droit au retour des réfugiés.
    – 7 novembre 1989, Déplore les violations des droits de l’homme des Palestiniens (sièges de villes, destructions d’habitations, confiscations de propriétés). Israël doit rendre les biens confisqués aux Palestiniens.
    – 31 mai 1990, Mise en place d’une commission pour la surveillance des politiques et pratiques israéliennes dans les territoires occupés, y compris Jérusalem après l’assassinat de sept travailleurs palestiniens à Rishon Lezion.
    – 17 mai 1995, Invalidation de l’expropriation des Palestiniens de leurs terres à Jérusalem Est, condamnation d’Israël pour cette action, support au processus de paix au Moyen Orient.
    – 17 mars 1997, Demande l’arrêt immédiat des activités de colonisation israélienne sur le territoire palestinien.
    – 21 mars 1997, Arrêt de la construction de la colonie juive de Jabal Abu Ghneim/Har Homa à Jérusalem Est et autres mesures contre la construction de colonies dans les territoires occupés.
    – 27 mars 2001, Arrêt immédiat de tous les actes de violence, provocation et punitions collectives ainsi qu’un arrêt complet de toutes les activités de peuplement israéliennes et arrêt du bouclage des territoires occupés. Mise en place du traité de Sharm-Sheikh, volonté de mettre en place une force d’observation des Nations unies pour protéger les civils palestiniens. Envoi d’observateurs de l’ONU dans la bande Gaza.
    – 14 décembre 2001, destructions de propriétés et appel à la fin de la violence. Mise en place des recommandations du Rapport Mitchell.
    – 19 décembre 2002, Condamnation d’Israël après la mort dans les territoires occupés de plusieurs employés du PAM tués par l’armée israélienne.
    – 19 décembre 2003, 11 pour, 1 veto (USA), 3 abstentions (Allemagne, Bulgarie et Royaume-Uni)
    Cessation de tous les actes de violence (terrorisme, provocation et destruction). Arrêt de l’atteinte à la sûreté du président palestinien élu, Yasser Arafat. Support aux efforts du Quartet pour la mise en application de la « feuille de route ».
    – 14 octobre 2003, Condamnation de la construction du mur sur une ligne qui s’éloigne de la ligne d’armistice de 1949 et illégale au regard des dispositions pertinentes du droit international. Le processus doit être interrompu et inversé.
    – 25 mars 2004, Condamnation d’Israël pour l’assassinat du leader spirituel Ahmed Yassin.
    – 5 octobre 2004, Condamnation d’Israël pour les opérations entreprises dans la bande de Gaza.
    =============
    Cette agression inqualifiable contre un pays souverain sous le pretexte fallacieux d’armes chimiques a été menée au moment de l’arrivée à Damas des experts de l’OAIC, organisation de lutte contre les armes chimiques. Le plus grave, le plus honteux et le plus criminel est qu’elle a été rendue possible par l’agrément de Salmane qui déclara à Paris: « l’arabie soutient toutes les initiatives visant à renverser Bachar Assad », sous-entendu « allez-y nous voulons rayer ce pays fier de la carte, comme l’Irak, comme la Libye, comme le Yemen, et pourquoi pas, comme l’Algérie. Qui, espérons-le va publier un communiqué « dénonçant cette agression et demandant le retenue ». Ce qui fera une belle jambe aux Syriens et aux Arabes en réunion à Dahran en arabie, où se trouve la plus grande base américaine du Moyen Orient

    17
    4
    Borfayor Lewwel
    14 avril 2018 - 6 h 45 min

    Trump a ordonné ces frappes pour détourner l’attention sur toutes ses frasques et affaires extrêmement douteuses. En ce moment, l’opposition le compare à un parrain de la Maffia et avec de très sérieuses raisons. Il sent le nœud qui se resserre autour de son cou. Il risque non seulement d’être destitué mais aussi de se retrouver en prison. Il est au bord de l’apoplexie et il fera n’importe quoi pour faire diversion et s’acheter du temps, or le temps est contre lui : en novembre il y a de fortes chances que la Chambre des Représentants passe aux mains de l’opposition et initie les procédures de destitution et accusations de crimes de toutes sortes.
    Cette frappe dévoile aussi le bluff de Poutine. Il bombe le torse et menace (…). C’est comme le dit la chanson de Slimane Azem « Lalla Mergaza » (la femmelette) : quand sa femme le bat, Lalla Mergaza bat son âne.
    On a des crétins aux commandes des armées les plus puissantes du monde, et les pauvres enfants syriens payent.

    14
    6
    #Destitution de TRMP
    14 avril 2018 - 6 h 34 min

    L’incertitude de la paix dans le monde s’est grandement accélérée juste après l’élection de ce guignol qu’on appelle TRMP , il devient urgent pour certains pays comme la Russie, la chine, l’Afrique (pour ses matiéres premiéres), l’inde et le le brésil de s’unir fortement et sérieusement (économiquement) afin de forcer certains gouvernements de m… à se désarmer, sinon ça fonçe tout droit et à vitesse grand V vers la 3éme et derniére guerre mondiale comme le disait hier Jimmy Carter …
    LE PLUS URGENT C’EST DE DESTITUER TRMP !!!
    on se demande ce que vaut aujourd’hui le conseil de sécurité de l’ONU…

    13
    3
    les 3 pays de ...erde !
    14 avril 2018 - 6 h 15 min

    il ne reste plus aux syriens que d’envahir la France et la grande bretagne par de l’immigration clandestine comme ça ces deux pays de me…gouteront aussi au coté amér de la situation .
    quant aux usa , ça sera à Poutine de trouver une riposte adéquate .

    29
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.