Selon Mohamed Aïssa : la Grande Mosquée d’Alger sera livrée fin 2018

Mohamed Aïssa Grande Mosquée d'Alger
Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa. New Press

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a affirmé dimanche à Alger que le projet de la Grande Mosquée d’Alger, dont les travaux d’aménagement intérieur et de décoration viennent d’être lancés, serait livré vers la fin 2018.

Intervenant lors d’un cycle de formation au profit des imams sélectionnés pour encadrer la Grande Mosquée d’une capacité d’accueil de 120.000 fidèles, le ministre a indiqué que «les travaux d’aménagement intérieur et de décoration ont été lancées, de concert avec les architectes, designers, graphistes et calligraphes, pour parachever les décors intérieurs et extérieurs».

«Actuellement, nous sommes en passe de former le staff religieux chargé de l’encadrement de la mosquée», a ajouté le ministre, soulignant que «la formation sera nationale avec une expérience internationale qui tient compte du référent religieux national».

La formation, qui s’étalera sur 8 mois, permettra de sélectionner les plus compétents selon un plan d’action bien ficelé et des mécanismes d’évaluation sur plusieurs étapes, a ajouté M. Aïssa.

«Nous souhaitons tirer profit des modèles de gestion de certaines mosquées, à l’image d’Al-Azhar (Egypte), des mosquées des deux Lieux-Saints (Arabie Saoudite) et de la mosquée de Zayed Ben Soltane (Emirats arabes unis) et en choisir le plus approprié, ou bien mettre en place notre propre modèle», a-t-il ajouté.

Concernant le projet de loi d’orientation du secteur, M. Aïssa a expliqué qu’il sera élaboré et soumis au Parlement pour faire office d’«image unificatrice du religieux en Algérie qui reflète l’attachement du peuple à sa religion, celle de ses ancêtres, et protège le référent religieux national».

Par ailleurs, M. Aïssa a fait savoir que son ministère avait dégagé un montant de 100 millions de dinars, au titre de l’exercice 2018, pour l’impression de livres, ajoutant vouloir faire renaître certains pratiques qui avaient disparu durant les années 1990, telles les chaires scientifiques au sein des mosquées.

R. N.

Comment (19)

    Anonyme
    16 avril 2018 - 18 h 18 min

    Avec 150 millions d’euros vous avez un super hôpital pour 5 wilayate . Il nous parlent de transferts sociaux et de paix sociale , avec leur 2,5 milliards nous aurions pu construire une dizaine de super hôpitaux qui auraient soulager beaucoup de familles . Je ferai une seule génuflexion avec foi dehors en plein air ça me vaudrait mieux que mille génuflexions dans cette mosquée où va régner la bigoterie.

    Numidia-DZ
    16 avril 2018 - 14 h 03 min

    Quand j’ai lu que les imams sont mobilisés pour lutter contre la violence, je me suis dit que vous en connaissez pas du tout le peuple.
    C’est à travers les lois fermes qu’on lutte contre toute forme de violence.

    22
    2
    Anonyme
    16 avril 2018 - 14 h 01 min

    Mettez un imam comme président et épargnez nous toute cette hypocrisie. Au moins, les choses seront plus claires et plus transparentes.

    11
    Algérienne-DZ
    16 avril 2018 - 13 h 59 min

    «la formation sera nationale avec une expérience internationale qui tient compte du référent religieux national».
    L’expérience internationale de ceux qui ont formé DAECH ??
    Vous annoncez la couleur de vos projets. Quel dégout. L’Algérie est FOUTUE.
    L’Algérie ne changera jamais…Vous etes gérés de l’extérieur ALLAH GHALEB A3LIKOUM

    9
    1
    DYHIA-DZ
    16 avril 2018 - 12 h 44 min

    En attendant la barbe salafiste donne des cours sur le salafisme dans les mosquées de BLIDA ????????????

    8
    2
    Kahina-DZ
    16 avril 2018 - 12 h 42 min

    On ne comprend plus votre vision et vos objectifs.

    Vous nous dites que le retour aux sources est la meilleure façon de combattre les sectes satano- religieuses qui nous envahissent… MAIS Je viens de découvrir que les Chouyoukh Wahhabo-Salafiste font leur défilé dans les mosquées de BLIDA.
    Mais que voulez vous faire de cette Algérie exactement.
    Pourquoi faites vous à chaque fois appel aux doctrines étrangères à notre société.
    C’est quoi ce bazar religieux.

    10
    2
      Anonyme
      16 avril 2018 - 15 h 06 min

      Pourquoi Blida ?

      1
      1
    Anonyme
    16 avril 2018 - 10 h 39 min

    Avec cette grande mosquée on pourra siéger au conseil de sécurité avec un droit de véto!!!!

    11
      Anonyme
      16 avril 2018 - 12 h 49 min

      Tu m’as fait rire !!
      Attention, il ne faut pas sous estimer le pouvoir magique des zaouïas.

      10
    50 cliniques sophistiquées
    16 avril 2018 - 9 h 57 min

    …et dire qu’avec ce cout faramineux (2,5 milliards de dollars) ça aurait été : 50 grandes cliniques ultrasophistiquées à raison de 50 millions de dollars piéce, UNE PAR WILAYA….
    on aurait réduit grandement les aller retours des automobilistes transportant des malades et donc moins d’accidents, etc etc !!! c’est dommage…

    11
    1
    Franchement le dernier de mes souc...
    16 avril 2018 - 8 h 08 min

    j’ai beaucoup de respect pour ce monsieur le ministre des affaires religieuses , il semble avoir assez bien compris les manipulations qui nous viennent de la péninsule …
    Ceci dit et désolé de le dire :
    —- je ne dors plus à cause de cette mosquée que j’attends avec  » trop grande impatience  » …. !!—–

    11
    4
    Massinissa
    16 avril 2018 - 7 h 52 min

    Si je comprends bien le francais, il est dit, « concernant le projet de la grande mosquée, les travaux d’aménagement intérieur et de décoration viennent d’étre lancés ». En ma qualité d’ingénieur, je n’ai jamais vu des travaux d’aménagement, de décoration ou autres sur un projet. Il y a d’abord l’avant projet qui est un processus de discussion qui au final aboutit ou non sur un projet qui lui méme est quelque chose que l’on se propose de faire. En cas d’accord, il y a la mise au point des plans, des fiches techniques et des textes législatifs pour enfin commencer les travaux. Donc á bien lire Monsieur le Ministre des Wakfs, la grande mosquée est toujours un projet que l’on veut aménager et décorer. Sur un autre plan, Monsieur le Ministre annonce quand méme qu’il y a un projet de loi d’orientation du secteur. La c’est un projet qui n’a pas encore été élaboré ni soumis au parlement, mais qui va l’étre. Il reste donc tout simplement un projet. Par contre la grande mosquée d’Alger est un immense édifice et non un projet.

    5
    3
    Abou Stroff
    16 avril 2018 - 7 h 03 min

    nous devons être fier de « notre » grande mosquée (la troisième plus grande, si je ne m’abuse), car, grâce à cette mosquée hors du commun, les algériens et notre bienaimé fakhamatouhou national seront certains de se retrouver au paradis sans passer par « 3idheb el qabr ».
    en outre, le minaret de cette grandiose mosquée pourra servir, selon les experts, de rampe de lancement de fusées qui permettront à nos « astronautes » d’étudier l’espace en respectant l’environnement (les fusées seront propulsées par de l’air comprimé et ne pollueront guère l’espace).
    enfin, le minaret pourra aussi servir de tremplin à des sauts à l’élastique (sans élastique) qui permettront aux algériens qui le désirent de retrouver plus rapidement les délices de l’éden auxquels ils ne cessent de penser.
    moralité de l’histoire: tandis que les grandes nations investissent dans la recherche pour faire prgresser l’humanité dans son entièreté et produisent des biens que nous consommons en tant que tubes digestifs ambulants, nous consacrons le peu de temps qui nous reste après nous être gavés à pratiquer l’onanisme à grande échelle. n’est ce pas là une forme de suicide collectif qui ne dit pas son nom?

    12
    5
      Ne croyez pas à tout ce qu'on vous dit...
      16 avril 2018 - 9 h 51 min

      « ….sans passer par « 3idheb el qabr ». »
      si je comprends bien , vous affirmez qu’il ya un 3adhab al kabr !!!
      et pourtant la aya (verset) du CREATEUR dit :
      « …men ba3athana min marqadina hadha … » ( c’est à dire que le jour du grand sifflet , les morts se léveront de leurs tombes et diront : Qui vient de nous réveiller de notre long sommeil… » !!
      Qui croire : al bukh….ou bien DIEU , ma réponse n’a pas besoin d’etre mentionnée …

      4
      4
    Anonyme
    16 avril 2018 - 5 h 56 min

    J’aurais aimė lire ‘ les projets de construction de bibliothèques, hôpitaux, salles de sports, logements, aires de repos, jardins d’enfants… le tout digne des standarts internationaux’ que non! une mosquėe de plus et pourquoi faire? Qui a coûtė plus qu’un bras avec tout le ‘gonflage’ des dėpenses pour justifier la rapine, le vol et autre chapardise. Elle sera à l’image de toutes les fausses grandes constructions (auto route de Ghoul la vermine faisant foi)
    On abruti le peuple avec chaque mosquėe dans le coin alors qu’on peut prier dans sa chaumière sans verser dans l’ostentatoire.C’est connu, certains qui courent avec tapis à la main le vendredi!!!!! On a ėtė gėnėreux avec toute la crasse, 1000 milliards de $ sauf AVEC le peuple. Il aura seul à boire le calice jusqu’à la lie! Ouyaya se croit intelligent d’ajouter que les subventions seraient touchėes après 2019!!! ‘Chouffe’ l’esbroufe! D’abord nous faire avaler le 5eme ‘tbahdil’ avant le coup de grâce.

    18
    2
      Mia
      16 avril 2018 - 6 h 47 min

      Anonyme, bien dit!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    lord zoro
    16 avril 2018 - 5 h 11 min

    Les moins que rien peuvent exulter la grandeur manquée. Vous faites ridiculiser le pays. Le sommet des ordures est plut haut de votre minaret à alger. 1000 000 000 000$ en 15 ans!

    15
    4
    Anonyme
    16 avril 2018 - 1 h 05 min

    Enfin, nous pourrons mourir tranquille.
    (qu’est ce que le peuple peut désirer de plus ??)

    15
    3
    anonyme
    15 avril 2018 - 22 h 49 min

    MÉDITEZ-EN
    Dieu n’habite ni dans une église, ni dans une synagogue, ni dans un temple, ni dans une mosquée, mais Il habite dans le coeur du croyant sincère.

    Leurs mosquées seront bien construites, mais leurs cœurs en ruine sur le plan de la guidance, et leurs ulémas seront les plus méchantes des créatures d’Allah sur terre.»

    L’Imam Ali (raa) a dit : Le rideau tombera en 4 pans sur la gloire des empires voués à disparaître:
    1°/ La perte des principes.
    2°/ L’entêtement à vivre avec ce qui n’est plus essentiel
    3°/ L’élection des vils aux postes de responsabilité.
    4°/ La mise à l’écart des gens honnêtes qui pourraient s’impliquer dans l’effort pour que la société demeure vivante, agissante et saine

    22
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.