Comment le pro-sioniste Macron a utilisé l’Algérie comme décor et caution

Macron Israël
Emmanuel Macron en février 2017 à Alger. New Press

En septembre 2015, Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie, fait une visite officielle en Israël. A la suite d’un discours au cours duquel il déclare que «boycotter Israël en France est illégal», il provoque un tollé. Il se trouve que cette affirmation, qui fait allusion au mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) lancé par les Palestiniens, est juridiquement fausse. Cette position qui soutient celle de Netanyahou provoque de vives réactions dans la communauté d’origine maghrébine en France. Macron, «l’employé de Rothschild», est désormais clairement ciblé comme un «support du sionisme».

En janvier 2017, devenu candidat à la présidence de la République, Emmanuel Macron fait cette fois une visite au Liban. Lors d’une conférence tenue à Beyrouth le 23 janvier, Macron rejette l’idée que «la France reconnaisse un Etat palestinien avant qu’un accord ait été trouvé entre Israël et la Palestine». Assurant qu’«il n’est pas souhaitable de mettre la pression sur l’Etat hébreu», le candidat à la présidentielle aborde une nouvelle fois le mouvement citoyen BDS, qui tente d’infléchir la politique de colonisation israélienne par diverses actions chocs. C’est là que Macron réitère ses propos tenus en Israël : «Le boycott d’Israël a été condamné par la France et il n’est pas question de revenir là-dessus». Une nouvelle fois, en droit, les propos du candidat Macron sont faux. Si l’appel au boycott des «produits israéliens» a été parfois condamné, il n’est pas illégal de prôner globalement «le boycott d’Israël».

En février 2016, Emmanuel Macron est l’invité vedette de la Fondation France-Israël présidée par Nicole Guedj, ancienne secrétaire d’Etat du gouvernement Raffarin. Au cours d’un entretien avec le magazine Actualité Juive, la présidente de la Fondation se réjouit du succès de la réception d’Emmanuel Macron : «Nous avons reçu un ministre de l’Economie qui a parlé vrai, qui a parlé franc et qui s’est présenté comme un formidable ami d’Israël. Un bilan positif et un véritable succès pour la Fondation France-Israël. Ce sont moins ses déclarations, certes, très amicales qui m’ont convaincue, que son approche d’Israël. Cette approche, j’ai pu l’apprécier lors de son récent voyage à Tel-Aviv où je l’ai accompagné. On sent un homme, un chef d’entreprise, un ex-banquier et un actuel ministre en phase avec cette nation dont il a salué la croissance. Il a envie de tout booster, de l’amitié franco-israélienne à la coopération économique entre les deux pays».

Depuis sa déclaration de candidature, Emmanuel Macron a reçu le soutien des plus puissants représentants des amis d’Israël. Le trio des propriétaires du Monde et de L’OBS (Berge-Niel-Pigasse), celui de Patrick Drahi, multimilliardaire (SFR, L’Express, Libération, BFM TV et I24 News, une chaîne de télévision israélienne en français). Patrick Drahi a délégué son bras droit, Bernard Mourad, un banquier libanais, pour superviser la campagne de Macron. Robert Badinter, Jacques Attali, Bernard Kouchner, Emmanuel Chain, Alain Minc sont les plus connus des supporters de Macron. Sans compter le soutien de la banque d’affaires Rothschild qui a bénéficié de nombreuses opportunités venues du ministre Macron – par exemple un gain de 120 millions d’euros pour la banque suite à l’alliance de Technip avec l’américain FMC.

Pour contrecarrer l’image très «sioniste» de Macron et tenter d’emporter un pourcentage de voix au sein de la communauté d’origine maghrébine, les conseillers de Macron ont mis en évidence la nécessité d’un voyage en Algérie capable de «capter des votes dans les banlieues». Cette recherche a inquiété les amis d’Israël, ceux qui veillent sur Macron. Un dispositif a donc été mis au point. Ce voyage aurait été organisé par François Touazi, fils de harki qui prêche aujourd’hui l’amitié avec Tel-Aviv. Dans le passé, Touazi a été «conseiller pour le Maghreb» de Douste-Blazy, lors de son passage au Quai d’Orsay. Il est maintenant agent d’influence et membre de l’équipe Macron, ainsi qu’une de ses nièces.

Outre Touazi, deux cautions «sionistes» devaient accompagner Macron à Alger : Nicole Guedj et Laurence Haim. Nicole Guedj, aujourd’hui avocate et présidente de la très réactionnaire Fondation France-Israël, a déclaré devant le micro de France Culture : «Les diplomates du Quai d’Orsay ne sont pas des Français mais des Arabes déguisés». Laurence Haim, ancienne correspondante d’iTélé à Washington, est une sioniste hystérique, une amie intime de Netanyahou. Elle a quitté son poste pour faire campagne aux côtés de Macron.

Le scénario joué par Macron, en utilisant l’Algérie comme décor et caution, était minuté : gerbe sur la tombe de Roger Hanin pour faire, à la fois, un appel aux Mitterrandistes, aux pieds-noirs et aux juifs (c’est écrit noir sur blanc dans le «story board» de l’équipe Macron). Puis, une déclaration télévisée pour y déclarer que la «colonisation est un crime contre l’humanité» afin de «capter des votes Maghrébins». En cas de réactions trop vives, un entretien «d’explication devait permettre d’atténuer le propos» était prévu avec Le Figaro.

C. P.

Comment (46)

    Anonyme
    22 avril 2018 - 6 h 09 min

    On stigmatise le sionisme et on élève son sous produit, l’arabisme, à déterminant identitaire. Ainsi pour aller en occident on n’a pas à nous atteler à Saint Augustin ni Apulée, mais passer par Bagdad le caire et djedda. Machalllah




    1



    1
      Azawad
      14 juillet 2018 - 12 h 05 min

      la communauté nord africaine (non sens maghre), est divisée en plusieurs tendances en France : les wahhabo-salafistes pro-saoudiens, les pro-quatar/Egypte, les pro-ottomans, les pro-FLN, les Pro-Makhzen, les pro-français nostalgiques du colonialisme, les arabo-islamistes, les musulmans pro-sionistes, les Berbériste, les pro-palestiniens, les pro-chrétiens, les indépendantiste kabyles, les anti-français etc….
      toutes ses tendances s’affrontent entre elles d’abord et n’ont pas les même option (l’islam de plus en plus fourbe et raciste, ne joue plus sont rôle d’unificateur, beaucoup de nord africains rejette publiquement l’islam, ce qui est impensable 20 ans en arrière)
      De plus l’ Afrique du nord n’a pas le monopôle de l’ islam ou l’arabité. la crise identitaire est pour beaucoup, l’ Arabie et les monarchies arabes finance le terrorisme, peut être aussi … ?




      0



      0
    Aboustrof
    18 avril 2018 - 10 h 17 min

    D’un autre côté, on est bien content quand Fafa nous accorde des visas. On doit cesser d’avoir un double langage. Soit on est avec la France, et dans ce cas on cesse de critiquer, soit on est contre et on arrête de lui demander des faveurs.




    1



    4
    Anonyme
    17 avril 2018 - 4 h 01 min

    @ »Le scénario joué par Macron, en utilisant l’Algérie comme décor et caution, était minuté »
    —————————————————————————————————————-
    Nous autres, non pas les pauvres de 1962, mais les appauvris, dont la musique se limitait à deux instruments, la gasba et le guellal, (Remarquez ce détail, leurs noms ont la lettre G pour initiale; comme la Guerre, cet autre instrument…), nous qui ignorions tout du solfège, et des sciences appliquées, nous que la colonisation française avait rendu « simples », voire simplets, nous avons des circonstances atténuantes, mais allez le dire à ces loups mélomanes qui orchestrent les Guerres, et pas juste avec un tambour… La musique jouée par l’orchestre de Macron… Heureusement El Jazaïr a ses musiciens ! Son contre orchestre, etc.




    4



    2
    Asloum
    16 avril 2018 - 8 h 33 min

    je crois que l’article décrit une cartographie ou si vous voulez décortique le l’organisation ainsi que le plan de communication de l’actuel président français, mais je pense qu’il y à un organe très important sinon essentiel, celui du renseignement politique ou de veille. les hommes du président sont vraiment là utopie ou réalité, à vous de juger




    1



    1
    AL - HANIF
    16 avril 2018 - 5 h 07 min

    @ Hamid
    Your assessment of the French President is very informative and close to reality.
    Nevertheless, not only we, laymen,were deluded into thinking that he could bring up a new era in the bilateral relations, but we were induced to take for granted his professed friendship for Algeria.
    We were told, and we bought it ,that he was on first names speaking terms with our top political hats. Among whom, to quote only a few, Boucharab, a frequent visitor to Minister Macron, former Prime Minister Sellal and last but not least our former Foreign Minister Lamrara believing gullibly that he was dealing with a personal friend.

    You were very right in pointing to Macron’s ability to disguise his views and ideology and adapt his speech to people he happened to be talking to, convinced that he could outpower anybody. Nevertheless owing to his background as a banker used to closing deals ,his ability to outmanoeuvrer even the seasoned Holland, we had clues that he would pursue his own and other’s agendas.
    Morocco has always been a darling of French political and financial circles and links dating back to Lyautey’s days have never been severed. On the contrary they have been strenghtened.
    Just think of the inclusion of binationals , Dati, Vallaud Belkacem, El Ghomri, Azoulay having landed top positions.
    Moroccan influence is as ever present in Macron’s executive government whereas Algeria is utterly failing to pitch up its assets, namely her diaspora and her weight as a regional power.
    Let us dont always lay the blame at other’s feet. Some ills are of our own doings!
    We always cautioned our country not to be dragged into any military alliance in the Sahel and we will keep doing so, as a duty to country , and a debt to those who paid the ultimate sacrifice.

    merci à AP de laisser passer cet échange de civilitésavec Hamid




    18



    2
      AP
      16 avril 2018 - 5 h 29 min

      @ M. Al-Hanif
      Merci de prendre attache avec Algeriepatriotique à l’adresse suivante : [email protected].
      AP




      2



      3
      Sarra Lina
      16 avril 2018 - 5 h 31 min

      M. Al-Hanif,
      Merci de prendre attache avec Algeriepatriotique à l’adresse suivante : [email protected]. AP




      2



      3
      Anonyme
      17 avril 2018 - 8 h 23 min

      ….Laymen ???




      1



      1
    Amar
    16 avril 2018 - 4 h 33 min

    Comment, Macron n’est plus ami de l’Algérie ?




    0



    0
    Hamid
    15 avril 2018 - 23 h 26 min

    In his early days as president , the guy looked young , charming , eloquent…and I thought to myself that this guy would usher in a new era of relations between Algeria and his country .But sadly that optimism /thought is short lived.First , he posted the picture of our ailing president on his facebook, which is not nice of him..Any of us can fall ill .Second, that Friday Night , he proved to be still anchored in the colonial past, a kind of a jingo , who stood next to the American president to attack a sovereign country , Syria. This change of behaviour leaves me asking questions with astonishment .Why and why and why ? I hope that the French people are angry with him .Finally , I say this : this guy is a chameleon , beware of him , he seems to be suffering from madness…




    9



    2
    Anonyme
    15 avril 2018 - 20 h 57 min

    Macron est dans son camp,arrêtons de nous plaindre. Quand les arabomusulmans comprendront que dans ce monde ya pas de place pour les faibles.. Ils s’uniront,au moins entre voisins,pour former une fédération devrloppée forte… Pour ceux qui ne le savent pas,la Chine n’était pas reconnue à l’ONU,c’était Taïwan de tchang kai tchek qui siégeait au conseil de sécurité. C grâce à mao et sa bombe atomique que les USA ont été obligés de reconnaître la Chine d’aujourd’hui membre du conseil de sécurité avec droit de veto comme l’Amérique,l’Angleterre,la Russie,et la france.




    4



    8
      008
      16 avril 2018 - 2 h 39 min

      Una propagande déguisée à I’UMA.




      9



      1
    Simplement
    15 avril 2018 - 16 h 46 min

    Par ce que la France Sionisé ne respecte pas l’Algérie au vu des traitres qu’ils ont placés. Ça leur donne un exès de supèriorité. Et ces traitres vivent comme des princes en France à Neuilly sur Seine, Boulogne billancourt etc…..




    11



    3
    Selecto
    15 avril 2018 - 16 h 41 min

    De qui parle t-on quand on dit « pour capter le vote des Maghrébins ? »
    De la communauté franco algérienne, de la communauté franco tunisienne, de la communauté franco marocaine?
    Tout le monde sait que les deux dernières communes reçoivent les consignes du vote de leurs ambassades, quand à la communauté franco algérienne sauf exception elle est manipulée au point de se définit comme « maghrébine » et suit les deux premières communautés.




    10



    5
    Vox
    15 avril 2018 - 13 h 14 min

    Et c’est aussi pour cela que ce petit macaroni ouvre tout grand les portes de l’Élysée aux écrivains algériens,installés en France, et qu’il ne rate aucune occasion de d’afficher à leurs côtés.
    Calcul pervers,de sa part, tout comme il a tiré le missile de dernière conception française sur la Syrie, pour tester de son efficacité,
    (12 missiles français, en tout,ont visé Douma).
    La Syrie est pour Macron un laboratoire à ciel ouvert, et aussi un grenier à terroristes, sur lesquels il veille à partir de l’Élysée.
    Par ailleurs, ce prétentieux masquereau se prétend en possession de preuves sur les armes chimiques en Syrie,alors que les USA ont décidé de ne rien révéler,et de classer le dossier Top Secret,(parceque makan walou).
    Macron,zigoto, khoroto,menteur, usurpateur, néocolonialiste. Dégage
    du Sahel.




    31



    4
    Abou Stroff
    15 avril 2018 - 13 h 09 min

    « Comment le pro-sioniste Macron a utilisé l’Algérie comme décor et caution » titre C. P..
    je ne blâmerai jamais les ennemis du peuple algérien d’essayer de nous réduire à des « moins que rien ».
    par contre, j’ai toutes les raisons de m’interroger sur l’aplaventrisme dont font preuve certains (pour ne pas dire tous) de nos augustes dirigeants face aux dirigeantes des puissances impérialistes en général et aux dirigeants de la (l’ex?) puissance colonisatrice, en particulier.
    en effet, si le pro-sioniste nous utilise comme « décor et caution », c’est que nos augustes dirigeants prêtent le flanc pour que le macron nous utilise comme décor et caution.
    moralité de l’histoire: le sionisme est un vestige colonial et les pro-sionistes sont des « fonctionnaires » de l’impérialisme en tant phase évoluée du colonialisme. croire, un seul instant que les pro-sionistes peuvent renier leurs fonctions relèvent d’une niaiserie ridicule quand elle n’est pas simplement de l’intelligence consciente avec l’ennemi de tous les peuples de la planète (le peuple est ici défini comme l’ensemble des couches révolutionnaires à une étape définie de l’histoire).




    27



    3
    Naim
    15 avril 2018 - 13 h 02 min

    Les maghrébins sont souvent les dindons de la farce des présidentielles francaises. trop souvent on jauge le candidat sur ses déclarations sur l’islam comme si cette religion est le seul critère de l’identité maghrébine. Rusés comme ils sont, les communicateurs conseillent de ne pas parler sur l’Islam pour mener les ouailles musulmanes aux enclos du parti. Le subterfuge de l’épouvantail front national aidant, le sionisme, le grand maître du jeu, finit toujours par damer ses pions. Nombreux sont les algériens et les marocains à voter pour le candidat Macron. Celui-ci, chose qu’ils ignoraient parce qu’ils sont dépolitisés, était déjà adoubé dans le cercle souterrain des sionistes, les Rothschild en tête. L’homme n’a ni charisme ni substance: alors il fallait inventer la légende. Et ce sont les médiats, aux mains des sionistes communautaires, qui vont forger le mythe d’un jeune brillant alors qu’il n’en est rien. Il avait déjà échoué son concours d’entrée à l’École Normale Supérieure. Macron est un produit juif.




    25



    5
    Le Patriote
    15 avril 2018 - 12 h 28 min

    @ Rayah 15 avril 2018 – 9 h 29 min
    « Ya Rayah te3ya oua twelli » a dit le regretté Dahmane.
    Tu as raison et Macron ne fut pas le premier candidat à venir à Alger. On eut Sarkozy ministre de l’intérieur déambulant dans les ruines du tremblement de terre exprimant la solidarité de la France t alors que le président de l’époque Chirac n’était même pas informé de la visite (maintenant nous savons que c’était une diversion à côté des visites qu’il effectua en Libye). Sitôt rentré, il inventa ses armes fatales : le kãrcher et la racaille. Hollande, lui, ce fut en tant que SG du PS qui venait de passer une loi louant les bienfaits de la colonisation. Macron n’échappa à la règle. À chacun, les Algériens Déroulèrent le tapis rouge!!! Une fois élus, ils nous ROULÈRENT dans la farine.




    29



    4
    bentchina
    15 avril 2018 - 12 h 26 min

    Écoutez, c’est la France qui a construit l’usine chimique de la Syrie, c’est elle qui l’a détruite hier, et qui va la reconstruire? voilà la corruptibilité et la non-fiabilité des afro-arabes ! si ces derniers boycottaient un pays Occidental aussi fort soit-il, en 24h il se mettra à genoux, suppliant! vous savez bien que l’Occidental une fois le contrat signé ne vous reconnait plus. et le pire est à venir pour les monarchies arabes car il ne reste plus que eux (presque! allah yester) comme pays à voler, détruire pour reconstruire…puis ils sont trop armés et devenus inutiles et dangereux pour vous savez qui . Enfin pour l’Iran, la chine, la Corée du Nord…ouf, trop tard ! En attendant, continuons de faire les hystériques devant le ballon et de dire « inchallah » 10 fois à la minute comme si Dieu était un jeu. Enchallah eddoula nous aide,taatina essoukna etc. Tu bosses tu as ton salaire a la fin du mois c’est pas la peine de dire « elhhamdoulleh ». Comment fait le chinois? il s’occupe de sa voisine si elle ne prie pas? non! il ne se prend pas non plus pour un juge investi du pouvoir de Dieu. Quand tu achète un jeu de grattage ce n’est pas la peine de prier , le résultat est déjà imprimé, aucune puissance ne pourra le modifier. bonne journée à tous. (Ce journal est très bien fait !)




    13



    9
    COUCHE PAMPERSE
    15 avril 2018 - 11 h 25 min

    Ce petit bébé président veut se faire un nom pour être pris au sérieux! Mais il n’aura jamais la carure et la grandeur de De Guaule ou de Chirac ! Les Francais ce sont fait voler dans son élection arrangée. le peuple risque d’en subir les conséquences à trop guerroyer près des Russes et des pays Arabes.




    27



    57
    Maquereau ?
    15 avril 2018 - 11 h 13 min

    Mac_Rond a eu droit à des milliers d’insultes et de reproches par des milliers de français et d’anglais sur sa page FB officielle , il doit tomber de trés haut …( FB= macron emmanuel officiel )




    15



    6
    BabElOuedAchouhadas
    15 avril 2018 - 10 h 14 min

    Et dire que lors de cette visite électoraliste en Algérie notre bon et naïf Lamamra disait que « Macron est un ami de l’Algérie ».




    39



    4
      Anonyme
      15 avril 2018 - 12 h 46 min

      Bien vu. Toutefois un de nos célèbres journalistes, lui a écrit :  » Non M. Lamamra, il n’est pas votre ami ».




      24



      3
        L'inspecteur
        16 avril 2018 - 0 h 26 min

        Mieux encore, notre ambassadeur actuel Abdelkader Mesdoua lui a lancé à se descente d’avion à Alger : Bienvenue en France !

        L’Algérie est entre les mains des naturalisés et traitres.




        4



        9
    Rayah
    15 avril 2018 - 9 h 29 min

    La morale de l’histoire c’est qu’il ne faut jamais recevoir un candidat francais a la Presidence de son pays avant les elections. Il vous dit ce que vous souhaitez entendre, vous lui roulez le tapis rouge et il repart avec le support officiel. Le peuple francais vous dira que les promesses de leurs politiciens ne valent pas le papier sur qui elles sont ecrites. Nous attendons toujours le retour des cranes de nos glorieux chouhadas.




    53



    6
    Bouzorane
    15 avril 2018 - 9 h 22 min

    Et pendant ce temps, la réaction Algérienne se fait attendre suite à l’article du journal « le parisien » qui a qualifié les smartphone Condor de « téléphone arabe »!!
    Aucun article de condamnation, aucune indignation, aucune action en justice!!!!!!
    Pour défendre les chimères, ont est des champions, des lions!!
    Mais lorsqu’il s’agit de nos intérêts Algériens propres, lorsqu’il s’agit de l’honneur de l’Algérie, aucune réaction!! C’est le vide sidéral!!
    Il ne faut pas se cacher la vérité, nous sommes des larbins. Nous n’avons aucun respect pour nous-memes. Nous sommes fascinés par les étrangers et nous voulons tellement leur plaire!! Nous sommes maudits!




    59



    11
      Bouzorane
      15 avril 2018 - 11 h 00 min

      imaginons que Condor soit une marque egyptienne, on saoudienne ou meme marocaine.
      Là, il y aurait eu des réactions Algériennes en cascades, de la part des officiels, des médias, des associations, en Algérie et à l’étranger… !!!




      21



      4
      Bouzorane
      15 avril 2018 - 11 h 17 min

      Et pendant ce temps, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel a financé un film qui raconte l’histoire d’un noir américain qui se convertie à l’islam après avoir passé 18 ans en prison.
      « Rachid Bouchareb annonce la volonté de faire une « trilogie américaine » portant sur les relations entre les États-Unis et le monde arabe » (wikipedia).
      J’ai beau cherché, je n’ai trouvé aucun « Rayonnement Culturel Algérien » dans cette affaire!




      20



      4
    toutdanslapoche
    15 avril 2018 - 9 h 08 min

    Macron est le second couteau de banquiers plus puissant que lui, j’ajouterais qu’il n’est pas le couteau le plus affuté dans la cuisine!!!




    25



    5
    Abder
    15 avril 2018 - 8 h 52 min

    Anonyme
    C’est quoi ce commentaire?
    Je rappelle que pour halafdja, une ville du kurdistan irakien, un gazage massif (des milliers de victimes) à l’arme chimique a été perpétré par l’armée de Saddam Hussein vers 1988? dans un silence quasi général de la communauté internationale, tout ça pour contrer l’Iran (en guerre avec l’Irak) et oui, l’histoire est un eternel recommencement.




    20



    12
    Errai
    15 avril 2018 - 8 h 50 min

    Il semble que ces demeurés d' »imam » ne savent pas lire les événements qui se déroulent sous leurs yeux et ils continuent à semer les germes de la division que les ennemis de l’Algerie se feront un plaisir d’arroser et d’entretenir jusqu’à maturité pour s’en servir au moment opportun.
    Ces supposés prêcheurs « de la bonne parole » ne font en réalité que présenter une mauvaise image de la religion qui, pourtant invite les croyants à se serrer les rangs et à éviter la discorde (la fitna).
    Leurs comportement en secte qui ne considère être des leurs que ceux qui s’idenfient à eux dans le look (barbe) et le vestimentaire (kamis) considére de fait les autres croyants (de leur point de vue bien sûr) comme de simples hypocrites.
    Ils sont un danger pour la sécurité de la nation au même titre que les extrémistes de l’autre bord.




    19



    6
    awrassi
    15 avril 2018 - 8 h 48 min

    Content de savoir et de voir qu’Algérie patriotique prend enfin la mesure des choses ! Ce n’est pas antisémite de dire que tous les mauvais coups donnés à la paix et à la prospérité du monde viennent d’une même secte originaire du sud ouest de la péninsule arabique …




    35



    8
    Anonyme
    15 avril 2018 - 8 h 47 min

    Excellent article qui devrait être publié pour être lu par le peuple français car beaucoup ont senti l arnaque en voyant monter comme une flèche dans les sondages lors des élections présidentielles un homme jeune n ayant aucune expérience politique.
    Technip ,fleuron des entreprises françaises a finalement été complètement racheté par des américains, d autres entreprises vont sûrement être bradées.
    C était trop beau pour être vrai…..




    34



    10
    Vangelis
    15 avril 2018 - 8 h 41 min

    Et avec toute cette explication – du comment Macron a utilisé l’Algérie comme caution et décor – les zautorités algériennes n’y ont vu que du feu en dépit de la renommée de ses services de sécurité et de son armée ??

    Bien évidemment et après coup, on peut toujours dire la  » vérité  » mais pas seulement car, ces mêmes zautorités savaient bien de quel bois était fait ce Macron et si elles ont accepté de se faire marcher sur les pieds c’est en toute connaissance de cause.

    « Les hommes sont comme des diamants. Seuls les plus grands peuvent faire des solitaires » Arthur Schopenhauer




    24



    7
    co5
    15 avril 2018 - 8 h 14 min

    « Algérie comme décor et caution » c’est vous qui le dites monsieur ?
    l’ALGERIE a été le sésame que doivent obtenir les futurs présidents français, contrairement aux insinuations des larbins de service et autres média sionistes.




    23



    13
    CHAOUI-BAHBOUH
    15 avril 2018 - 8 h 11 min

    La danse des vampires dans le monde Arabe
    Je suis plus que surpris de vous voir censurer un article, que j’ai posté le 14 avril 2018, votre courage et cette atteinte aux idées saine sur un article sur la soumission de l’occident aux pillages des richesses des peuples du tiers mondes avec des lots d’assassinats et des milliers de morts pour avoir dit, nous voulons vivre libre et
    indépendant, les crimes de l’occident ressemblent à ceux d’Israël la Sioniste pour s’asseoir une base dans le
    cœur du monde arabe, nous voila enfin, libre au sens du mot, mais toujours sous la domination de cet occident, qui accapare les richesses de nos pays rien que pour assurer une meilleurs vie à ses citoyens au détriment des nantis, ils sont partis mais ils utilisent d’autres moyens en créant des DAECH et d’autres groupes à leurs soldes, pour ne jamais nous laisser se développaient, et vivre de la charité des ONG créaient pour ramasser les produits périmés et les offrir aux peuples du tiers monde, et cette réalité est certaine, mais beaucoup passent à coté, pour être bien vu et considéré, les gesticulations des pays de l’axe du mal USA, G.B, France, Israël, enfin bref le soit disant monde de la démocratie, les matières premières du tiers monde sont ses malheurs avec le concours des Arabo TAYHOUDITES, qui dépensent sans calcul ni retenue, le malheur vient de nos soi-disant Musulmans gardiens des lieux « saints »…




    31



    8
    Anonyme
    15 avril 2018 - 7 h 41 min

    Plus la France tape sur les arabes, plus elle obtient des contrats commerciaux avec eux ! dans ce cas…




    42



    10
    Anonyme
    15 avril 2018 - 7 h 34 min

    Comment ne pas admirer les sionistes ! quand on voit ce que les nazis arabes sont capables de faire à Halabdja hier et en Syrie aujourd’hui ! C’est celle là, la vérité ! Une racaille qui souille la planète et humilie les peuples dès qu’ils pensent qu’ils ont une marge de manœuvre c’est la pire de toutes les racailles politico-religieuses que la planète a connu.
    Les peuples prennent conscience en Anatolie d’abord au début du 20e siècle et aujourd’hui en Afrique du nord, et demain dans le sous continent indien et en Asie centrale.




    39



    45
      7
      15 avril 2018 - 7 h 58 min

      tu es soit Bernard Henry Levy en personne…soit tu es atteint de Botulisme




      35



      14
        Anonyme
        15 avril 2018 - 10 h 39 min

        je ne suis ni BHL ni l’adorateur mohamétan et encore moins adepte des aventures de Chafara ou celle de Antar Ibnu Cheddad. Je suis quelqu’un qui respecte les peuples et les hommes mais qui hais le fascisme surtout celui qui a sévi chez moi en Algérie depuis si longtemps. Je suis un berbère qui trouve les sionistes très humains et respectueux de la culture et des valeurs des autres contrairement aux arabo-islamistes qui veulent imposer les leurs à la terre entière, ils ne reculent devant aucun crime pour atteindre leur objectifs criminels, mais se mettent à pleurnicher comme pas possible dès que c’est eux mêmes qui deviennent victimes, comme par exemple la situation en Palestine.
        Comparons! Quelle est la deuxième langue officielle de l’état d’Israël et ce depuis 1948 : c’est l’Arabe !
        Les fascistes arabes qui sévissent en Afrique du nord, il fallu une menace majeure de fragmentation de l’Algérie pour qu’on se mettent enfin à aborder juste aborder la question de la langue et la culture berbère. D’ailleurs n’est-il pas trop tard le sang, la déception et la haine se sont installé, pourquoi devrai-je avoir de la sympathie envers les Palestiniens qui se la coulaient douce en Algérie depuis 1962, avaient tous les droits avec leur langue, leur culture mise en avant par l’état algérien pendant des décennies et, parallèlement, on a réprimé la dimension berbère sur les terres berbères comme jamais aucun autre envahisseur ne l’avait fait !
        Pourquoi devrais-je avoir de l’intérêt pour le conflit Palestinien qui se joue à plus de 7000 km et ignorer par exemple ce qui se passe au Darfour ou les fascistes arabes ont commis un véritable génocide…..




        11



        38
          7
          15 avril 2018 - 11 h 49 min

          Allah yhadik wu yahdina….les banques occidentales (pas controlées par les ‘mahométans’) il y a quelques années ont spéculé sur les denrées alimentaires causant la mort-famine- de plusieurs dizaines de millions de personnes et poussant vers la malnutrtion des centaines de millions de personnes.
          Si on fait le compte les arabo-berbere-musulmans sont des gens pacifiques comparer aux sionistes et leurs alliés.
          Insh’Allah Dieu te guidera et te guerrira du Botulisme…je fus aussi tres atteint par le Botulisme…ils te jettent à la figure des cadavres d’enfants,comment ne pas tomber malade….




          19



          7
        Anonyme
        15 avril 2018 - 10 h 57 min

        C’est toi qui est atteint d’égocentrisme extrême. Oui monsieur nous préférons mille fois les sionistes qui n’ont jamais menacé ni notre culture berbère, ni nos terres et encore moins notre peuple. Pourquoi bon dieu devrais-je m’intéresser à la Palestine quand je sais ce que tes semblables font chez moi ou ailleurs dans le monde (au Kurdistan, Soudan sud, Darfour…) et hier à Zanzibar et dans toute l’Afrique de l’est un esclavagisme basé sur la castration systématique et la négation de l’autre!?




        10



        31
          7
          15 avril 2018 - 15 h 03 min

          delirium botulitique extreme…..
          on est tous Berberes ici… calme toi ,on ne va pas te déporté ….calme…




          13



          3
          Hamid1
          15 avril 2018 - 15 h 21 min

          Vous êtes un génie pour déformer la réalité cher ami.
          Vous pouvez toujours vous cachez derrière un écran,
          On est peut-être moins intelligent que vous et que grand bien vous fasse mais on sait de qui émane ces écrits, il est inutile d’essayer d’intégrer des éléments qui n’ont pas leur place ici.
          Les algériens n’ont aucun problème avec quiconque , mais nous ne pouvons accepter des injustices flagrantes de qui que ça soit même pour tout l’or du monde.
          Mais pour vous, vous semblez voir l’herbe d’une toute autre couleur quand toute l’humanité la voit de couleur verte (en prenant cette couleur dans toutes ces nuances).




          7



          2
      awrassi
      15 avril 2018 - 9 h 07 min

      Quand les peuples seront devenus « politiquement conscients », ton sionisme et ses défenseurs disparaîtront à jamais … Seulement alors, ce que le Coran nous a enseigné sur eux sera enfin accepté de tous, mécréants compris. Car pour semer la haine, la peur et la guerre, ils sont numéro 1 en effet !




      34



      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.