Rumeurs sur une crise : qui veut saboter les relations algéro-maliennes ?

Mali Algérie rumeurs crise
Le président malien lors d'une de ses récentes visites à Alger. New Press

Par Sadek Sahraoui – Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif, a indirectement répondu aux informations publiées cet après-midi par quelques sites d’information sur un prétendu «rappel pour consultation de l’ambassadeur du Mali en Algérie». Dans un communiqué rendu public en fin de soirée, M. Benali-Cherif a fait savoir que «dans le cadre de ses activités diplomatiques ordinaires, S. E. M. Nany Touré, ambassadeur de la République du Mali en Algérie, a été reçu, ce jour, jeudi, au siège du ministère des Affaires étrangères, par l’ambassadeur Sofiane Mimouni, directeur général Afrique».

L’entretien, ajoute la même source, «a porté sur les relations bilatérales et les perspectives de leur renforcement». M. Benali-Cherif souligne que cette rencontre, qui intervient au lendemain des visites effectuées en Algérie par le ministre malien de l’Energie ainsi que la ministre malienne de la Culture qui a pris part au 4e Salon international de la créativité dont le pays était l’invité d’honneur, «a permis de procéder à une évaluation de la coopération bilatérale et de convenir des actions futures de nature à la dynamiser davantage». Autrement dit, les relations avec Bamako sont bonnes. Mais, visiblement, des forces veulent absolument les casser. D’où les rumeurs de ce matin.

De nombreux sites internet ont rapporté, en effet, que Bamako avait rappelé ses représentants diplomatiques en Algérie pour consultation en raison de «la situation précaire de ses ressortissants». Ces mêmes sources d’information sont allées jusqu’à mettre une déclaration hostile à l’Algérie dans la bouche du ministre malien de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Abdrahamane Sylla. Selon lui, il aurait critiqué le fait que les citoyens maliens aient subi des «traitements pas tout à fait acceptables». Une raison donc qui aurait poussé les autorités maliennes à rappeler leur ambassadeur et leur consul général d’Algérie pour consultation.

Maintenant que nous savons qu’il ne s’agit que de rumeurs malveillantes destinées à salir l’image du pays, il convient de démasquer les commanditaires de cette attaque sournoise. Il est à parier que ces rumeurs sont liées à l’attaque essuyée récemment par l’ambassade d’Algérie à Bamako.

S. S.

Comment (13)

    ChitaDz
    20 avril 2018 - 15 h 48 min

    Nos ennemies du Makhzen et leur Sbires du Sionismes d’Israël font tous leur possible pour Saboter l’amitié algero-malienne qui dure depuis 56 années à aujourd’hui depuis que l’Algérie à étais libérer du colonisateur les Pro-Makhzenis ont décider de Saboté toute réalisation et tout projet que la grande Algérie s’efforce de réaliser !! sans compter leur acharnement avoir Coupé la Kabylie de sa mère Patrie !!

    6
    1
    Felfel Har
    20 avril 2018 - 10 h 12 min

    Nous sommes nombreux à penser que le Mali et son gouvernement ne jouent pas franc jeu. Il doivent leur survie à la France et ils feront ce que son « illuminé » supplétif américain leur demandera de faire, et ils s’exécuteront vite fait et sans état d’âme. A l’évidence, les autorités maliennes ne voient pas d’un bon oeil le retour au pays de leurs citoyens, ceux qu’elles ont envoyés chercher fortune en Algérie. Il est possible que certains étaient en mission commandée (espionnage, sabotage, etc.). L’Algérie est un pays souverain qui protège son territoire contre des immigrants entrés illégalement, quelque soit leur origine et leur condition de vie. Elle n’a pas pour vocation de les nourrir, les soigner et leur offrir du travail. C’est à leurs autorités de le faire! Si la France s’inquiète tellement de ces rapatriements, elle n’a qu’à leur ouvrir ses frontières, mais je doute qu’elle le fasse, elle qui prépare une législation facilitant la déportation des illégaux. Il faut désormais scruter chaque action que le Mali entreprendra, car il fait partie des suspects qui nous cherchent des chicanes sur ordres de la France.

    26
    6
      Hami
      20 avril 2018 - 12 h 46 min

      La réponse est simple!!!
      Derriere celà il y a les services francais et du makhzen,qui voient d’un mauvais oeil l’incursion de notre pays au sein des pays du Sahel qui sont la chat du makhzen.sse gardée de macron e

      8
      4
    Construison nos mures aux Frontières
    20 avril 2018 - 5 h 24 min

    Nos ennemis vise le sud Algérien La France d’Israel n’est pas au Mali pour rien !!

    15
    6
    Anonyme
    20 avril 2018 - 3 h 13 min

    ya danger.faut pas oublier le nombre algerien en afrique subsaharienne il vas y avoir des représailles contre les algériens.

    11
    28
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    20 avril 2018 - 2 h 17 min

    les seuls saboteurs que je vois ce sont les MekhNazis pour le compte de leurs maitres-proxénètes franchouillards

    34
    14
    Anonyme
    19 avril 2018 - 23 h 15 min

    Une fois de plus, si nous avions un homme fort au sommet de l’État, ces fake news n’auraient pas eu lieu d’exister. Il est clair que certains pays ont du mal à cacher leur jalousie à notre égard, et nous on s’en contre fiche. Les chiens aboient et la caravane passe.

    71
    18
    Anonyme
    19 avril 2018 - 23 h 11 min

    Que le gouvernement Malien s’occupe de leurs resortissants au lieu de donner leurs pays à l’armée Francaise !

    46
    11
    youssef
    19 avril 2018 - 20 h 54 min

    On devine tout de suite d’où ça vient . ça vient des spécialistes qui transforment les défaites en victoires, suivezmon regard.

    45
    10
    Aldjazairi
    19 avril 2018 - 20 h 28 min

    Ces sites et plus particulièrement l un d eux qui fait partie d une Marque déposée née aux Us et dont la Représentante de la Versionfrancaise est Anne Sinclair doivent être surveillés par les Algériens. Pas Censurés……..Surveillés.

    40
    8
    faffa
    19 avril 2018 - 20 h 26 min

    c’est Jupiter et son Babouche…donc rendre la médaille en toc !

    25
    6
    salah
    19 avril 2018 - 20 h 24 min

    La question qu’il faut se poser,
    Qu’aurait-il fait le gouvernement Algérien si c’était vrai? rien comme d’habitude.
    Tent que Le président BOUTEFLIKA est au pouvoir avec son incapacité a dirigé le pays et son inaction alors nous iront tout doucement de l’humiliation en humiliation
    Quand je pense ils veulent qu’il rempile pour 5 ans de plus

    31
    32
    Belkheir Belkheir
    19 avril 2018 - 20 h 20 min

    Fake news.

    24
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.