Sahara Occidental : universitaires et chercheurs appellent Macron à «corriger» sa position

Macron Sahara Occidental Maroc
La France a une responsabilité dans la colonisation du Sahara Occidental. D. R.

Plus de cent universitaires et chercheurs internationaux ont demandé au président Emmanuel Macron de «corriger» la position de la France au bénéfice du droit au Sahara Occidental, soulignant que la France a une «lourde» responsabilité dans la non-décolonisation de ce territoire occupé par le Maroc.

«Il est peut-être encore temps pour l’Etat français de corriger sa position au bénéfice de l’application du droit au Sahara Occidental, en jouant un rôle moteur dans une résolution pacifique du conflit aux côtés des institutions internationales», ont affirmé ces universitaires et chercheurs de plusieurs pays, dont la France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Suisse, l’Italie et le Japon, dans une lettre ouverte au président français transmise mercredi à l’Elysée et dont l’APS a obtenu une copie.

«La France soutient chaque année au mois d’avril, au Conseil de sécurité, la position marocaine de refus d’élargissement du mandat de la mission de maintien de la paix des Nations unies (Minurso) à la surveillance des droits humains, mais aussi de mise en œuvre d’un référendum d’autodétermination, objectif premier du cessez-le-feu de 1991 et, ne l’oublions pas, exigence des Nations unies depuis 1966», ont-ils rappelé, soulignant que cette position «permet à l’Etat marocain – que l’ONU, l’OUA-UA et l’UE continuent de considérer comme occupant ce territoire – de poursuivre son entreprise de colonisation en favorisant notamment le déplacement de populations en provenance du Maroc, en emprisonnant et en ‘‘jugeant’’ des prisonniers politiques sahraouis sur le sol marocain, deux motifs flagrants (parmi d’autres) de violation du droit international et du droit humanitaire international».

La jugeant «inacceptable», les signataires de cette longue lettre, pleine de rappels et d’arguments historiques et juridiques qui montrent que le Maroc ne jouit d’aucune souveraineté sur le Sahara Occidental, ont indiqué que cette colonisation «passe actuellement par une présence massive des forces policières et militaires marocaines dans les principales villes de ce territoire, forces dont la mission est aujourd’hui d’étouffer tout mouvement sahraoui de protestation pacifique».

«Elle passe, en outre, par une exploitation décomplexée des ressources naturelles de ce territoire, et notamment du phosphate et des réserves halieutiques, principales richesses convoitées du Sahara Occidental. Elle passe encore par une politique volontariste de transferts de populations, déséquilibrant rapidement la sociologie du territoire. Elle passe enfin par une acculturation planifiée de la société sahraouie, s’appuyant sur une politique ostensible de folklorisation de la culture locale qui cache mal une entreprise plus souterraine, scolaire notamment, de marginalisation de cette même culture», ont-ils soutenu, citant des cas de violations des droits de l’Homme, notamment concernant les prisonniers politiques sahraouis détenus dans des prisons marocaines.

Pour eux, «rien ne peut plus aujourd’hui justifier cette position française, sinon des intérêts économiques et géostratégiques de très courte vue, dont les conséquences sont déplorables pour la stabilité au Maghreb et sur l’émigration irrégulière vers l’Europe», s’interrogeant : «Comment l’Etat français peut-il s’évertuer depuis quelques années à revendiquer un rôle majeur dans le maintien de l’ordre politique régional au Sahara-Sahel (…), tout en retardant l’application du droit international au Sahara Occidental ?»

«Nous demandons donc à l’Etat français, dont vous présidez aux destinées, de mettre la question du Sahara Occidental à l’agenda des prochaines réunions du G5 Sahel, d’encourager l’Etat marocain à respecter scrupuleusement le droit international et le droit humanitaire international, à libérer les détenus politiques sahraouis, à soutenir une relance rapide de l’organisation d’un référendum d’autodétermination» du peuple sahraoui, ont-ils écrit, soulignant que toute solution proposée «doit être fondée sur le respect du droit international».

R. I.

Comment (6)

    la photo qui parle
    20 avril 2018 - 19 h 57 min

    Maquerond :  » alors fiston …combien de joints t’as fumé ce matin ? un peu moins que ton papa …hein ?  » lol




    4



    3
    Les Égarés De Chez Momo
    20 avril 2018 - 0 h 44 min

    Le Jet Seteur Momo 6 qui conduit et roule en Bentley Coupé a+ de 150 000 € à Paris…poceder plusieurs Palais et châteaux.. toujours en voyage..proche du voyou vendu Ben Salman…est a mon sens tenu en lesse comme Saouds…un satellite de l’OTAN USA Sionisme comme les Saouds harkis petits chiens tenus en lesse par la Loi JASTA…Roi du Maroc producteur de Cannabis Haram à l’échelle Industrielle et trafic de drogue International..donc des dossiers fumants tiennent en lesse Momo 6 qui est une marionnette …comme Saouds Wahabisme




    17



    13
    Ouinna !
    19 avril 2018 - 19 h 41 min

    La france est tetû,l’algerie lui est toujours rester a travers la gorge bref ! Sinon ciceron a dit,c’est le propre de l’homme de se tromper; seul l’insensé persiste dans son erreur.




    29



    15
    AZWAW Mokrane
    19 avril 2018 - 19 h 28 min

    La France ne fera absolument rien pour une simple et bonne raison : ELLE A INTERÊT A MAINTENIR UN STATUQUO FICTIF mais….. AVANTAGEUX cependant pour la « monarchie » certes dans le but évident de maintenir un état de confrontation latent préjudiciable pour les deux pays maghrébins mais avantage pour Israel. Cette politique vicieuse prônée par fafa détruit, en réalité…. LES DEUX PAYS !!! Et je ne suis pas marochien. Loin de là….. C’est un constat purement personnel.




    35



    14
    TARZAN
    19 avril 2018 - 18 h 38 min

    le soutien de la france à la colonisation du sahara occidenrtal par le maroc qui n’est qu’un département français de sous race, fait perdre à la france toute crédibilité en afrique. tous les pays africains, latino américains, asiatiques et même européens sont écoeurés par l’attitude impérialiste de la france. le maroc est isolé en afrique à cause de sa politique au sahara occidental insupportable que tout le monde fait le parallèle avec la palestine, et la france est du coup trainée dans la boue avec le maroc du moment que ce pays est le prolongement de la france, et que tout le monde sait qeu c’est la france et israel qui dirigent ce pays dont sa population est sans caractère et sans dignité (je rappelle que les marocains se prosternent pour un roi, du jamais vu après les pharaons). toute la communication de la france en faveur du maroc et contre productive et rebute le monde entier. de plus en plus de français ne supportent plus la mainmise des marocains sur certains de leurs institutions et médias. de l’autre côté la france et le maroc ont énormément fait pour discréditer trump lors des élections américaines et m^me jusqu’à aujourd’hui trump est quotidiennement attaqué en france; le voyage de macron aux états unis est une véritable supercherie et l’hypocrisie sera portée à son comble.




    44



    26
      tamer
      20 avril 2018 - 12 h 33 min

      tres bonne autocritique!




      5



      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.