Kim Jong Un annonce la fin des essais nucléaires nord-coréens

essais nucléaires
Kim Jong Un avait nargué les Etats-Unis avec ses missiles. D. R.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a annoncé qu’il allait cesser les tests nucléaires et de lancement de missiles intercontinentaux et qu’il allait fermer le site d’essais nucléaires, a rapporté l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

«A partir du 21 avril, la Corée du Nord va cesser ses essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques intercontinentaux», écrit KCNA, citée dans un premier temps par l’agence sud-coréenne Yonhap.  «Le Nord va fermer un site d’essais nucléaires dans le nord du pays afin de prouver son engagement à suspendre les essais nucléaires», a ajouté KCNA, citant le dirigeant nord-coréen.

Cette annonce spectaculaire intervient moins d’une semaine avant le sommet prévu entre Pyongyang et Séoul, qui préfigure un sommet historique qui devrait avoir lieu entre Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, en principe début juin. «Comme le caractère opérationnel des armes nucléaires a été vérifié, il n’est plus nécessaire pour nous de mener des essais nucléaires ou de lancer de missiles à moyenne et longue portée ou ICBM» (missiles balistiques intercontinentaux, ndlr), a dit Kim Jong Un lors d’une réunion du comité central de son parti unique, au pouvoir en Corée du Nord. «Le site d’essais nucléaires du Nord a rempli sa mission», a-t-il ajouté.

Sous la direction de Kim Jong Un, Pyongyang a fait des progrès rapides dans son programmes d’armement, objet de multiples sanctions aggravées par notamment le Conseil de sécurité de l’ONU, les Etats-Unis, l’Union européenne et la Corée du Sud.

L’année dernière, la Corée du Nord a mené son sixième essai nucléaire, le plus puissant, et lancé des missiles capables de toucher le territoire des Etats-Unis.

R. I.

Comment (4)

    Felfel Har
    22 avril 2018 - 14 h 14 min

    Je trouve suspicieux l’entêtement de l’Occident et de ses marionnettes japonaises à vouloir forcer La Corée du Nord et l’Iran à renoncer à leur arme de dissuasion nucléaire, leur assurance-vie. Il ne fait toutefois pas preuve d’autant de fermeté dans le cas d’Israël, qui, fort de ses 200 ogives, construites avec la complicité des USA, de la France et de la GB, est un danger pour la paix dans le monde, en considérant ses actes belligérants pour assouvir ses désirs de domination. L’hypocrisie des puissances nucléaires est à son comble quand elles exigent des autres l’abandon pur et simple de tout espoir de se doter de telles armes, alors qu’elles-mêmes refusent de détruire les leurs. Pire, elles se consacrent à developper des armes plus sophistiquées. Kim Jong Un serait fou de renoncer à son atout majeur. Qu’il n’oublie pas que 28.000 Gi’s sont stationnés au Sud et que la flotte US louvoie dans les parages! Son geste d’apaisement ne doit pas être compris comme une reddition, mais plutôt une ouverture d’un jeu d’échec existentiel pour lui et son pays menacé par l’ogre américain qui rêve de s’incruster davantage dans la région pour neutraliser la Russie et la Chine. Peine perdu, car il ne fait que retarder sa déchéance: le monde unipolaire est mort!

    2
    1
    yves grandmaitre
    21 avril 2018 - 22 h 43 min

    Ce serait complètement idiot de sa part, s’il se débarrassait de ses armes nucléaires. Étant témoins ce qui est advenu de l’Irak, Afghanistan, Libye, Syrie.

    3
    5
    Mohamed
    21 avril 2018 - 12 h 50 min

    Excellente décision de la Corée du Nord sur les armes nucléaires. La paix dans la péninsule coréenne approche à grand pas !

    9
    2
    Anonyme
    21 avril 2018 - 10 h 28 min

    S’il se débarrasse des ses armes nucléaires, du jour au lendemain il sera bombardé par le trio belliqueux USA- GB- France comme la Syrie.

    5
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.