Vers une loi de finances complémentaire 2018 ?

complémentaire
Les importations seraient au coeur de la LFC 2018. New Press

Par Meriem Sassi – Le gouvernement serait sur le point de proposer un projet de loi de finances complémentaire (LFC 2018) pour revoir, en premier lieu, la politique d’importation. De nouvelles taxes seraient ainsi prévues, dans le cadre de la révision de la loi de fiances 2018 adoptée par le Parlement en début d’année.

Selon l’information rapportée par le site ALG24, des taxes importantes allant de 100 à 150% seront imposées en contrepartie de la suspension de la politique des restrictions à l’importation de certains produits. Des restrictions qui ont fait grincer des dents dans les milieux d’affaires et des producteurs nationaux privés de certains intrants.

Si cette démarche se confirme, le gouvernement donnera aussi le sentiment de chercher aussi à être plus en phase avec les exigences de ses partenaires européens qui critiquent, depuis quelques semaines, la politique de suspension de certains produits à l’importation, ce qui est, selon les déclarations d’officiels français notamment, en contradiction avec les accords signés entre l’Algérie et l’Union européenne.

M. S.

Comment (2)

    Nebha
    21 avril 2018 - 16 h 06 min

    Quand le lis que des emballages de bouteilles d’huile d’olive, leur étiquettes…sont importées d’Italie et de Tunisie je suis écœuré. Faites une liste de toutes ces futilités que nous importons et proposez une aide substantielle à toute entreprise qui relèverait le défi (usines clef en mains formation comprise).
    PS: puis montrer des reportages où on est si CONTENTS que les gens allument des barbecue sauvages en pleine nature comme si c’était un progrès !!! dangers, incendies, hygiène, faune, flore. Essayez de le faire en Europe pour voir la réaction des autorités ! Puis qui dit merguez ne dit pas utilisation de morceaux inutilisés…

    Khaled
    21 avril 2018 - 12 h 22 min

    Trop de tatonnement et manque de vision. Nos décideurs sont très canalisés dans le tunnel de l’élection présidentielle de 2019. ce qui explique leur vision tunnel qui les aveugle des horizons politiques, economiques et sociaux du pays.

    2
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.