Le «nouvel antisémitisme» est une inversion de la critique du sionisme

antisémitisme
Ces images que le vampire Lévy feint de ne pas voir... D. R.

Par Youcef Benzatat – Le «nouvel antisémitisme», forgé en France par le lobby sioniste et ses relais intellectuels et médiatico-politiques, s’applique à toute critique contre la volonté d’Israël d’annexer intégralement la Palestine : en repoussant ses habitants vers les pays voisins ou vers l’étranger et, au mieux, en les confinant dans des ghettos sous un régime d’apartheid comme à Ghaza, lorsque ceux-ci auraient pu échapper aux massacres planifiés et exécutés méthodiquement par les soldats de l’armée israélienne ou les extrémistes religieux armés.

Toute dénonciation de séquestration de la population palestinienne dans les prisons israéliennes, des crimes commis contre des enfants, des femmes, des civils désarmés, des secouristes de la protection civile palestinienne en intervention sur les scènes de crime, des journalistes et des humanitaires activant dans les champs du massacre, comme cela se produit tous les jours en territoire palestinien occupé, est qualifiée hypocritement de «nouvel antisémitisme».

Contrairement à l’antisémitisme «traditionnel» – répandu depuis des siècles en Europe, qui a fini par produire l’une des barbaries la plus inhumaine de l’histoire contre le peuple juif, le nazisme – le nouvel antisémitisme se présente comme un jeu de brutes dans une fiction médiatico-politique dont l’intrigue se caractérise par l’inversion de la place du bourreau et de la victime.

Le faire-valoir de cette victimisation s’appuyait dans un premier temps, grossièrement, sur le droit à la légitime défense par des assassinats ciblés, l’exécution sommaire par des snipers et l’achèvement de blessés agressés arbitrairement sur la voie publique et parfois en violation de leurs domiciles. Une légitime défense justifiée sournoisement par la présence «indue» de Palestiniens, trop nombreux sur le territoire à annexer.

Or, le propre de la fiction est d’être vraisemblable, alors que dans ce jeu de brutes l’esthétique de la réception se heurte à la conscience morale de l’opinion et débouche sur la désaffection et la désapprobation.

L’opinion mondiale est aujourd’hui excessivement indignée, écœurée et consternée par les scènes de la barbarie israélienne contre la population civile palestinienne que véhicule sur internet des images diffusés en boucle au quotidien.

Dès lors que cette vielle fiction ne fait plus recette, il a fallu changer complètement de stratégie narrative dans une nouvelle diégèse où les personnages et le décor seront déplacés sur les lieux même où la désaffection s’est produite.

L’avènement du nouvel antisémitisme est la détermination de cette translation vers un nœud mondial de la fabrication de l’opinion, qui est au demeurant sous influence et bassement prise en otage. Il aura fallu inventer le fantasme du péril islamique et la haine «génétique» du juif par les musulmans, y compris par leur justification dans les textes canoniques, pour que toute critique contre la barbarie israélo-sioniste émanant d’un musulman et, par extension, de tout sympathisant avec la cause palestinienne, puisse être assimilée à de l’antisémitisme. Cette rhétorique s’appuie sur la répétition du mensonge (tikrar) jusqu’à ce qu’il s’érige en vérité et que la diabolisation des musulmans puisse affecter l’adhésion de l’opinion. Dans cette nouvelle narration du mensonge et de la propagande, l’antisionisme est considéré systématiquement comme la négation d’Israël, quand bien même cette équivoque est rejetée explicitement. La confusion de l’antisionisme avec l’antisémitisme est le prélude à l’avènement de ce nouvel antisémitisme.

Comme si les textes canoniques des autres religions monothéistes sont exemptés de toute référence à la violence et à la stigmatisation de l’autre et à toute prétention totalitaire. Il est tout à fait naturel qu’ils expriment le contexte de violence dans lequel ils sont apparus. Leur interprétation résulte, cependant, des conditions socio-politiques de chaque génération de croyants.

Cette perversion du sens de la religion musulmane – telle qu’elle est perçue aujourd’hui par les croyants hors de portée des manipulations géopolitiques et nationalistes – et la stigmatisation des musulmans à des fins propagandistes au profit de la colonisation de la Palestine s’apparentent à une échelle d’autisme qui annonce un nouveau fascisme qui ne dit pas son nom.

C’est ce nouveau fascisme qu’il faudra neutraliser pour préserver la paix dans le monde, avant qu’il ne soit trop tard, face à la menace de l’apocalypse qui se profile dans une confrontation généralisée et dans le recours aux armes de destruction massive.

Y. B.

Comment (33)

    Anonyme
    26 avril 2018 - 19 h 49 min

    Sémite ou anti…quel connerie..est ce que les polonais sont sémite est ce que les Yankee sont sémite..non mais ils sont tous sur les terres palestiniennes…ces gens ou je préfère les appeler des animeaux sont des sionistes pas des sémites…et sur ce point je dis le titre de cet article est bien choisi…bravo youcef.. 10/10

    2
    2
    Mme CH
    26 avril 2018 - 16 h 46 min

    Ne laissons pas ces énergumènes nous intimider. « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux ». Il n’y a pas plus poltron que cette espèce…!! Quand on lit les citations de ces sionistes haineux, assassins, on comprend mieux (même les benêts), qui sont les vraies Crapules..! El Moufssidouna Fi El Ardh..!

    « Nous devons expulser les arabes et prendre leur place » (David Ben Gurion 1937, futur premier ministre d’Israël)
    « Nous devons tuer tous les palestiniens à moins qu’ils ne soient résignés à vivre en tant qu’esclaves » (Président Heilbrun, du comité pour la réélection du général Shlomo Lehat, maire de Tel-Aviv, octobre 1987).
    « Nous devons utiliser la terreur, les assassinats, l’intimidation, la confiscation des terres et l’arrêt de tous les programmes sociaux afin de débarrasser la Galilée de sa population arabe » (Israël Koenig, « The Koenig memorandum »).
    « La seule solution est Eretz Israel (Grand Israël), ou au moins Eretz Israel Ouest (toutes les terres à l’ouest du Jourdain), sans les arabes. Il n’y a pas de place pour un compromis sur ce point. Nous ne devons pas laisser un seul village, pas une seule tribu »
    (Joseph Weitz, directeur du Fond national juif, 1973).
    « Les palestiniens » seront écrasés comme des sauterelles … leurs têtes éclatés contre les rochers et les murs » (Yitzhak Shamir, premier ministre israélien, 1er avril 1988).
    « Le sang juif et le sang des « goys » (non-juifs) ne sont pas les mêmes » (Le rabbin israélien Yitzhak Ginsburg, concluant que tuer n’est pas un crime si les victimes ne sont pas juives. Jerusalem Post, 19 juin 1989).
    « Les palestiniens sont des bêtes qui marchent sur deux jambes » (Menahem Begin, discours à la Knesset, cité dans Amnon Kapeliouk, « Begin and the beast » «(Begin et les bêtes), New Statesman, 25 juin 1982).
    « Nous devons tout faire pour nous assurer qu’ils (les palestiniens) ne reviennent pas » … « Les vieux mourront et les jeunes oublieront » (David Ben Gurion, journal du 18 juillet 1948).

    Je ne sais pas pourquoi cette dernière citation me rappelle celle du toubib Kouchner lorsqu’il dit: «  »La génération de l’indépendance algérienne est encore au pouvoir. Après elle, ce sera peut-être plus simple »…!! Hé bien ya si Kouchner vous risquez d’avoir l’épine Algérie dans le cœur et dans l’oeil…!! Amen…

    Alors qui sont les vrais terroristes assoiffés de sang…?? Seulement, ils n’arrêtent pas de pleurnicher…comme certains chez-nous..!

    2
    2
    Mon opinion
    26 avril 2018 - 14 h 58 min

    Salam,
    En quoi Dieudonné ou Soral sont des néo nazis?   Expliquer nous franchement votre approche.

    1
    2
    awrassi
    26 avril 2018 - 8 h 20 min

    « Contrairement à l’antisémitisme «traditionnel» – répandu depuis des siècles en Europe, qui a fini par produire l’une des barbaries la plus inhumaine de l’histoire contre le peuple juif  » … Les Juifs exterminés par le nazisme étaient tout au plus 1,5 million. Quid des peuples colonisés (Amérindiens, Africains, Asiatiques) ? Tous les génocides sont à mettre au même plan. Les Juifs, en leur temps, enterraient vivants les Chrétiens au pied des remparts de Jérusalem. La méchanceté humaine est propre à tous les humains. Comme la bonté …

    3
    4
    Karamazov
    26 avril 2018 - 8 h 00 min

    C’est vrai que comme illustration du sujet sur l’antisémitisme et le sionisme, je trouve que cette photo d’une neutralité objective accablante pas pavlovienne du tout sans aucun parti-pris force au doute scientifique et à la retenue. Ce n’est qu’en appelant à la prudence qu’elle est parlante. Parlante comme la madeleine à Proust.
    Parlante comme cette histoire ou un kabyle a chassé une perdrix et un corbeau. Au moment du partage l’arabe dit au kabyle qui ne parlait pas arabe: teddi loughrab neddi lhedjla oula neddi lhedjla outeddi loughrab ? Le kabyle lui a répondu : moi, l’arabe y’en à savoir pas, mais en tous les cas bouqamum hadek, il n’est pas question que je le prenne.

    Moua, quand je regarde la photo, allez savoir pourquoi elle me rappelle cette chanson de Marc Lavoine : Elle a les yeux revolver, elle a le regard qui tue. Elle a tiré la première.

    Il faut tout de même rappeler que les palestiniens sont chez eux mais pas les juifs. Tous les pays arabes sont des nations géologiques qui ont été créées pendant la genèse, ou pendant le bigbang. Les autres peuples ont été apportés par la suite par des comètes et certains même juste en 1948, comme les juifs. Je ne parlerais pas des kurdes et des azéris qui ne sont qu’une invention du colonialisme.

    Quand je vois la superpuissance et la férocité d’Israël pourtant entouré que par des gentils arabes je me demande de quelle volonté ; quelle puissance, quelle violence, ont besoin les kurdes pour avoir leur Etat-Nation. C’est pour cette raison que je ne comprends pas les Kabyles qui nagent dans le bonheur et la sécurité rien que parce qu’ils sont entourés d’arabes fraternels et accueillants qui leur ont apporté l’Islam key ya3lamoune.

    Donc ; quand je regarde cette photo, je me demande qui je dois blâmer comme dans ce proverbe kabyle : « le coupable c’est le chacal mais on a accusé le coq » . De loin vous allez vous dire que c’est scandaleux. Pas tant que ça, les kabyles eux ils savent pourquoi ils ont fait un procès au coq. Ce serait très intéressant de savoir pourquoi le coq a trahi.

    2
    4
      awrassi
      26 avril 2018 - 8 h 29 min

      Cher Karamazov, tu peux reprocher aux Arabes (Saoud du Nejd et Chérifiens de Jordanie) leur traîtrise, mais c’est avant tout les colonisations ottomane, anglaise, française et américaine qui ont conduit à la création de l’état sioniste … Salah Addine n’est pas exempt de reproches non lui, car il aurait pu exterminer les Juifs et laisser la région aux seuls Musulmans !!!

    Zenaty
    26 avril 2018 - 5 h 57 min

    Les Berbères Algériens.ont une Histoire 2968 années à combattre pour la Liberté. Donc pas de leçon à recevoir d Harki Turcs ou d un frères musulmans créer par les services secrets du Mi5 Anglais… pour contrer la l lutte du peuple Palestinniens et Arabe vers la Démocratie, mais surtout pour imposer un État Sionistes au proche Orient. Et créer un moyen permanent de Division…

    11
    4
    BEKADDOUR MOHAMMED
    26 avril 2018 - 4 h 45 min

    Un repère : Les repères ont une valeur salutaire, n’est-ce pas ! Dans le désert lorsqu’on s’égare au risque de mourir etc. Le Juif n’a d’autre planche de salut que celle qui le fera entrer EN Islam. En 1979, un journaliste juif d’Autriche Léo Weiss, faisait paraitre aux éditions Fayard son témoignage « Sur le chemin de La Mecque », il y narrait comment il avait atteint la foi coranique, comment il est devenu musulman, sous couvert de « Mohammed El Assad ». J’oses : Entre El Assad de Damas et Macron de Paris, et autres Trump de La Maison « Blanche », sans oublier Netanyahou de Tel Aviv, ET l’enfant palestinien terrorisé par L’Idiot avec l’uniforme de « Soldat »… Entre ceux là et le reste, une question d’atterrissage… Un certain Saint John Perse a laissé : « Nous ramèneras-tu de l’illusion, ô nomade ? ». EDDARDARA : La boucle d’or est bouclée…Horizon : Terre humaine soumise à Son Créateur. Les non humains, envahisseurs, nous leur offrons la planète Mars ! La NASA a un rôle utile, donc !

    7
    3
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    26 avril 2018 - 3 h 00 min

    « Le «nouvel antisémitisme» est une inversion de la critique du sionisme ». je ne crois pas que c’est vrai, les 2 « quantités » sont proportionnelles et non pas inversement proportionnelles.

    2
    3
    Mme CH
    25 avril 2018 - 22 h 22 min

    Ils détiennent les médias et l’argent sale, ils ont corrompus certains des nôtres, ils nous traitent d’antisémites et demandent à ce que des versets coraniques soient supprimés, alors lisez bien les passages que je vous ai rapportés, et vous comprendrez qu’il n’y a pas plus antisémites que les sionistes.
    Theodor Herzl,lui même, honnissait les juifs qui se campaient dans leur coin à rester observer la Torah ; il pensait que « Les simples chrétiens valaient plus que les Rabbins ».Pour lui, les juifs étaient porteur du mal : « Les juifs riches dirigent le monde. Ils gèrent le destin des gouvernements et des nations. Ils les incitent à être les uns contre les autres. Pendant ce temps, eux s’enrichissent. » La même thèse faisait écrire en prison en 1927, dans son livre Mein Kampf, Adolphe Hitler : « le judaïsme de l’argent, qui sème la zizanie parmi les peuples et les provoque à la guerre, pendant que le juif en tire profit…. Mais si le judaïsme de la finance internationale réussissait en Europe ou ailleurs, à entraîner de nouveau les peuples à une nouvelle guerre mondiale, le résultat ne serait pas une victoire du judaïsme mais la destruction de la race juive européenne. ».
    Herzl décida de s’engager à l’élaboration d’un état juif et d’une théorie sioniste « qu’il énonça dans Altneuland (une nouvelle ancienne terre). Son état juif devait rejeter toutes les traditions juives, ses commandements, le yiddish, son sens du parasitisme. Haïm Hazaz, un idéologue de la direction sioniste, écrivit en 1943 que le sionisme et le judaïsme n’étaient pas la même chose et surement contradictoires. Le sionisme était un mouvement laïc qui donnait une définition laïque de l’identité juive. C’était un véritable déracinement, une destruction même qui ne faisait pas de place aux religieux. Le plus redoutable adversaire du sionisme n’était-il pas le judaïsme religieux ? Herzl ne rêvait effectivement ni de centre spirituel ni de peuple élu. Mais de l’affranchissement de la Torah, des commandements et de l’annulation de la morale religieuse. Des leaders tels que Mendelssohn, en cette époque dite des Lumières, diffusèrent ce dicton « soit juif chez toi et homme à l’extérieur ». C’est ce qu’ils veulent pour les musulmans actuellement, soit musulman chez toi et homme à l’extérieur…!!??

    Yossef Haïm Brenner, écrivait en 1919 : « Notre caractère national est corrompu depuis toujours, nous n’avons jamais été un peuple productif. Nous avons toujours vécu une vie de gitans et de chiens. Oui, nous ne sommes que des saletés, pourritures, des œufs pourris… pas des êtres humains. » Les textes des premiers sionistes étaient donc particulièrement antisémites, méprisant le juif éxilé. « Les peuples européens méritent tous les honneurs même s’ils nous étranglent sans pitié. Tout notre héritage spirituel n’est qu’un moustique mort. Mais devrons-nous permettre que nos rues soient envahies par tous ceux des ghettos ? La pourriture du genre humain ? » Zeev Jabotinsky, le père du mouvement révisionniste consignait en 1919, dans le journal Haaretz : « Dans notre maison Nationale nous déclarerons tous ces juifs qui n’ôteront pas cette rouille de l’exil, qui refuseront de raser leur barbe et de couper leur papillotes, être des citoyens de seconde zone. Ils n’auront pas le droit de vote. »
    David Ben Gourion (1886-1973), le fondateur et chef de l’état durant de nombreuses années, écrivit dans son livre : Juif et but « Les exilés qui se réuniront en Israël seront comme de la tourbe, sans langue, sans éducation, sans racine. On les transformera en une population cultivée. Pour cela, Israël a besoin d’une population sélective. Le sionisme n’est pas une œuvre de bienfaisance. Nous avons besoin de juifs de qualité supérieure pour qu’ils développent la Maison Nationale. »

    Alors, les gars, qui sont les antisémites, qui sont les minables corrompus, qui sont les terroristes qui ont déclenché deux guerres mondiales et la troisième est en route, …etc…??? Et ils ont le toupet de vouloir nous coller cela sur le dos…! Réveillez-vous bon sang..!

    8
    4
      Mon opinion
      26 avril 2018 - 19 h 25 min

      Salam,

      Merci pour la recherche et cette compilation de délires. Ces gens là sont des fous à lier. Que peut on encore  dire sur leurs cas désespérés qui  n’a pas encore été dit?
      Leurs gourous de rabbins (fanatiques  sionistes) sentent la fin proche  et essaient d’accélérer le  destin pensant qu’il sera en leur faveur.
      Dans les trois religions monothéistes pour ceux qui en on la science et comprennent les signes savent qu’on est vraiment pas loin de l’avènement du Christ ou du sauveur.
      Ceux qui pensent que le pétrole ou pipelines ou l’éviction de Monsieur Bachar El Assad  sont les enjeux du chaos en Syrie ou au moyen orient réfléchissent avec leur ventre ou essaie de leurrer les naifs et se sont mis le doigt dans l’oeil jusqu’au coude.
      Certains islamistes (crétins qui ne connaissent rien à la géopolitique ni du moins à leur religion) ont décidés de s’ allier secrètement avec la france,  le diable en personne pour virer Mr Bachar. Le but était  simple aider au maximum ces crétins à virer  Bachar. Une fois le fait  accompli on aurait entièrement vidé la composante ethnique millénaire  Damascene et remplacé celle ci par une population prosioniste et proétasunienne pour services rendus confirmant de plus en plus le grand Israël.
      Sachant que tous les signes mineurs dans les hadiths se sont entièrement déroulés, un des signes majeurs étant  la descente du Christ à Damas, dès lors les us n’auront plus qu’ à l’ attendre de pied ferme après avoir nettoyé la racaille islamiste sous prétexte qu’ils auraient gazé un quartier de Damas.
      Mais leur plan diabolique à foiré.  Dieu a bien dit « Vous planifiez, mais il reste que je suis le meilleur des planificateurs.

      1
      1
    Rien Vu, Rien Entendu
    25 avril 2018 - 22 h 07 min

    Hé là, l’Occident ! Détourne la tête,
    ferme tes yeux,bouche tes oreilles,
    et surtout ferme ta gueule . Tsahal
    fait son boulot sur les civiles Palestiniens comme d’hab. C’est un ordre,quand Tsahal fait son boulot, c’est silence radio,compris
    L’ Occident?
    C’est bon, mission accomplie, tu peux ouvrir les yeux,l’Occident, mais rappelle toi, tu n’as rien vu,rien entendu, et silence radio sur les médias compris? Souviens toi, l’Occident, Israël t’achète ce silence rubis sur ongle,et au prix fort, Compris?
    Tsahal à lui-même : « Quels cons,ces occidentaux, tous les mêmes, tous oxydés, tous pourris, tous à genoux devant Tsahal et le fric ».

    6
    4
    AKSIL
    25 avril 2018 - 20 h 12 min

    DU DEVOIR D’ETRE ANTISEMITE : l’Antisemitisme est un droit humain et naturel de résistance des peuples Goys et Aadjams pour se liberer de la Terreur raciste , criminelle , impérialiste , suprématiste du Sémitisme juif et arabe , et pour abattre le joug inhumain et colonialiste de la domination sémitique sur le monde et sur les peuples non semites ,au nom du Dollar et de la théologie de la soumission et de l’Élection Divine du Peuple Elu et autres mensonges et bobards SEMITIQUES pour esclavagiser et spolier les GOYS et les AADJAMS ..Les peuples Libres d’Europe , d’Asie et d’Afrique ne sont pas tenus de se soumettre aux Diktat des tribus Sémites , du Pouvoir Sémitique dans le monde et à leurs idéologies terroristes , racistes , suprématistes et criminelles sous quelque motif que ce soit .. Les peuples et les nations des Goys et Aadjams doivent se révolter à l’echelle planétaire et à leur tete les grandes nations Slaves , Germaines , Hindoues , Perses , Berbères et Chinoises .. le 21 eme siecle doit être le siecle de la Libération des Berbères et du Genre Humain

    Hibeche
    25 avril 2018 - 20 h 05 min

    Ce qui rend furieux ces sataniques sionistes c’est que les jeunes « beurs » deviennent de plus en plus nombreux, et ne croient plus aux mensonges des médias dominants et le discours aliéné de la majorité du corpus politique français. En plus, ces « beurs » ne veulent pas perdre une religion héritée de leurs parents, ils ne veulent pas perdre leur identité. Leur soutien aux Palestiniens, auxquels ils s’identifient , l’affichent fièrement, rendant le lobby sioniste hystérique car le lobby sait que dans quelques années, le rapport de forces politique va lui échapper. Les « beurs » vont faire tomber la balance pas dans le sens souhaité par lui.

    6
    4
    ???
    25 avril 2018 - 19 h 13 min

    Effectivement! La photo elle est innocente mais qu’est-ce qu’elle est parlante !

    10
    3
    Anti-N.O.M
    25 avril 2018 - 18 h 58 min

    La photo en dit long sur le nouvel ordre mondial, si nous fesons rien, dans un futur proche nous risqueront dans le reste du globe de devenir leurs prochain palestinien.

    12
    3
    IMAZIREN
    25 avril 2018 - 18 h 15 min

    Le philosophe raté l’avait bien dit, les enfants palestiniens sont un danger.

    11
    3
    Tinhinane-DZ
    25 avril 2018 - 17 h 43 min

    Regardez la photo et vous comprendrez le nouvel antisémitisme

    12
    4
    Kahina-DZ
    25 avril 2018 - 17 h 41 min

    Le nouvel antisémitisme interdit à toute personne de défendre son pays , sa culture, son identité et son indépendance.

    17
    3
    kiki
    25 avril 2018 - 17 h 34 min

    leurs méthode c’est la culpabilisation des européens, TOUTES LES MORTS SONT HORRIBLES mais eux ils considérent que leurs morts sont au-dessus des autres!! ça finira mal leurs chantages
    Courage peuple Palestinien pour ce que ces chiens vous font subir!!

    15
    4
    Anonyme
    25 avril 2018 - 16 h 44 min

    La guerre mediatique sous une autre forme est deja entree en action depuis un certain temps pour preparer le terrain a la strategie de la denonciation intrinseque de toute critique d Israel comme faisant partie de l’Antisemitisme…. Salir les arabes et l Islam en manipulant les bougres musulmans sous leurs images de salafistes extremistes terroristes et faire entrer cette image dans le subconscient de l opinion publique Mondiale et specialement Europeenne pouret rendre invisibles les comportements d une atrocite incomparable des soldats Israeliens contre les enfants Palestiniens et surtout pousser au radicalisme des jeunes arabes et les pousser a se jeter dans les bras des extremistes. C est ce qu il faut absolument eviter mais plutot resister a travers des campagnes mediatiques et surtout sur les reseaux sociaux par les images et les videos. Il faut montrer la realite sur les reseaux sociaux et resister pacifiquement.

    8
    3
    Karamazov
    25 avril 2018 - 15 h 54 min

    « Le «nouvel antisémitisme» est une inversion de la critique du sionisme »
    On ne saurait mieux faire en matière de tautologie.

    On peut écrire aussi l’équation inversement sans changer de problème : « Le nouvel antisionisme est une inversion de la critique de l’anti-antisémitisme ».

    De nos jours même chez les juifs l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme ne fait pas recette. Et le Crif n’est pour la majorité d’entre eux qu’une succursale d’Israël.

    Par contre chez la plupart des arabes cette distinction est rare. Je dirais même qu’il y a plus de juifs antisionistes que d’arabes qui font cette distinction.

    On aura beau faire mine de prêcher le contraire ou de faire semblant, les gens comprendront ce qu’il faut comprendre et rien d’autre. Pour la plus part d’entre eux judaïsme et sionisme c’est pareil.

    7
    6
      Abou Langi
      25 avril 2018 - 18 h 18 min

      Je dirais même plus : c’est l’antisémitisme qui nourrit le sionisme : Pour certains juifs Israël est le seul pays ou un sale juif est un juif qui ne se lave pas. Et si on évacuait le problème palestinien il n’y aurait pas de critique du sionisme. Sans que cela ne change rien à l’antisémitisme.

      Il y en a qui ne peuvent pas être propalestiniens sans être antisémites. Sachant cela les précautions langagières sont complètement inutiles.

      Vipèreusement vôtre!

      6
      4
    Anti GMG
    25 avril 2018 - 15 h 50 min

    Quand des neo Nazis comme Dieudonné, Soral et autres se mettent à défendre la Palestine zaama, comment voulez vous que l’écart entre antisionisme et antisémitisme en Europe, notamment en France, ne se rétrécisse pas?? Ils étaient franchement pas obligés de ressortir leur révisionnisme répugnant pour défendre les palestiniens.

    7
    7
    Anonyme
    25 avril 2018 - 15 h 31 min

    Vous avez raion. Gardons bien les sourates qui expriment clairement la haine des juifs et des mécréants . Et celles qui incitent le mari a battre sa femme surtout. Ne changeons rien ! Nous avons déjà atteint le fond. Restons bien au chaud dans notre aliénation religieuse. Nous avons la meilleure religion au monde. Et les meilleurs fanatiques. Vive nous !

    7
    4
      Anonyme
      26 avril 2018 - 1 h 49 min

      @ anonyme

      L’ interpellation de ces sourates est fausse.
      C’est un problème interprétation, pas plus

    Sam
    25 avril 2018 - 15 h 31 min

    Vous avez raion. Gardons bien les sourates qui expriment clairement la haine des juifs et des mécréants . Et celles qui incitent le mari a battre sa femme surtout. Ne changeons rien ! Nous avons déjà atteint le fond. Restons bien au chaud dans notre aliénation religieuse. Nous avons la meilleure religion au monde. Et les meilleurs fanatiques. Vive nous !

    7
    3
    Anonyme
    25 avril 2018 - 14 h 36 min

    au cours du passage sur une chaine de tv française,(ant 2) ,BHL s’est lancé dans une longue dénonciation d’un prétendu nazisme qui éxiterait en iran et dans les pays arabes ,ajoutant que tous ces pays n’ont pas ete… dénazifiés !! comme quoi faire porter la responsabilité de la schoa sur les arabes et faire germer cette idée négationniste et éxonérer les allemands, un pas que peuvent franchir certains en direction des jeunes générations en europe et cette idée a déja ete soulevée en israel, meme par des intellectuels!!

    6
    6
    Anonyme!......
    25 avril 2018 - 14 h 20 min

    La force du « juif » est la pleurnicherie, la victimisation à outrance, c’est par excellence la politique des pleutres!
    Un enfant de 08 à 10 ans, Palestinien, terrorisé, en pleurs, le bras gauche cassé, en écharpe étranglé par un « soldat » israélien, sioniste et juif, un courageux soldat, seul, armé jusqu’aux dents, sûr de son impunité!
    Comment se comporterait-il face à un « SOLDAT », un vrai?….
    IN fine……Les israéliens, les juifs ou les pleureuses finiront par errer comme l’éternel l’a commandé!…..

    L’élève dépasse le maÏtre, les Allemands les ont vraiment traumatisé!……

    6
    4
    Anonyme
    25 avril 2018 - 13 h 01 min

    Un journaliste palestinien vient d’être tué par Tsahal à l’instant.
    Allah Yarhmou

    28
    8
    DYHIA-DZ
    25 avril 2018 - 12 h 41 min

    Bravo pour l’Article !!

    Le nouvel antisémitisme = Toute personne qui n’accepte pas l’hégémonie sioniste sur le globe est taxée d’antisémite.

    39
    6
    HASSIBA BEN BOUALI
    25 avril 2018 - 12 h 15 min

    VOILA, C’EST TOUT CE QUE SAVENT FAIRE LES SOLDATS DE « tsahal » : TERRORISER et TUER DES ENFANTS.
    Ah pour çà, ils sont « très forts » les soldats israéliens. Ils sont même paraît-il des « héros »…. oups pardon,Des ZÉROS!!! Ça rime mieux……
    Pas honte de s’attaquer à des enfants ????? Quelle « conscience » et quelle « dignité » avez-vous ? Vous en reste-t-il, au demeurant ?

    41
    6
    Anonyme
    25 avril 2018 - 11 h 47 min

    au nom du droit international on déclare la guerre à la syrie en invoquant des preuves fabriquées de toutes pièces, mais lorsque l’état sioniste tue, incarcère, enlève des enfants et des adultes, poursuit sa colonisation en expulsant les palestinien, cet état qui n’a jamais respecté les résolutions de l’ONU, alors là ces pseudo philosophes, politiciens, ces puissances occidentales ça ne les interpelle pas, à croire que pour cet état sioniste tout et permis, donc il n’y pas lieu d’ invoquer le droit international… CHERCHEZ L’ERREUR.

    81
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.