Exclusif – La prochaine tripartite sur la crise libyenne se tiendra à Alger en mai

tripartite Libye
Le tripartite qui s'est tenue en Tunisie le 17 décembre 2017. D. R.

Par R. Mahmoudi – Nous apprenons de source sûre que la prochaine réunion de la tripartite Algérie-Tunisie-Egypte sur la Libye se tiendra à Alger dans la deuxième décade du mois de mai prochain.

Cette réunion, qui regroupera les chefs de la diplomatie des trois pays voisins de la Libye, intervient après la première qui s’est tenue à Tunis le 17 décembre dernier, qui faisait suite à celles tenues successivement à Alger en juin 2017 et au Caire en novembre 2017.

Elle permettra aux trois ministres de faire le bilan des démarches entreprises pendant cinq mois et de passer en revue les derniers développements sur la scène libyenne, tout en poursuivant la concertation pour entrevoir des solutions à la crise qui secoue ce pays.

Aussi, les chefs de la diplomatie des trois pays devraient-ils exprimer leur attachement à une solution politique et négociée à cette crise, en essayant de relancer le dialogue avec les différents protagonistes et encourager ceux-ci à trouver un terrain d’entente.

Lors de la réunion de Tunis, les ministres des Affaires étrangères de l’Algérie, de l’Egypte et de la Tunisie avaient relevé «la gravité de la situation dans la région, avec notamment le retour des terroristes étrangers et l’expansion de la menace terroriste et du crime organisé». Les trois pays ont décidé de «maintenir un degré élevé de vigilance en vue de faire face à ces défis».

Les mêmes sources indiquent, par ailleurs, qu’une réunion de haut niveau sur la situation en Libye est prévue dans la capitale britannique, Londres, le 4 mai prochain, pour conforter l’action internationale en faveur du rétablissement de la paix et de la sécurité en Libye.

R. M.

Comment (8)

    Mohamed
    30 avril 2018 - 20 h 52 min

    C’est mon avis mais je trouve que la Libye doit redevenir une monarchie constitutionnelle car la Libye sera démocratique, tous les Libyens pourront avoir leurs droits qu’ils voulaient lors de la Révolution de 2011, les Libyens seront libres de voter et la paix viendra dans le pays et dans la région. Seul les Sénoussi peuvent réunir les Libyens et j’espère que tous les projets qu’ambitionnait l’ancien gouvernement libyen (avant 2011) seront réalisés et que la Libye deviendra un pays moderne comme les E.A.U, comme le voulait Kadhafi.

    5
    15
    chark
    30 avril 2018 - 18 h 12 min

    L’Algérie n’a absolument rien à faire dans le guêpier Libyen !! ……..laissez les atlanto/sionistes et leur laquais du golfe régler leur probléme !

    Les Algériens attendent qu’on s’occupe des problèmes interne de leur pays !

    20
    6
      benchikh
      1 mai 2018 - 13 h 15 min

      « Un voisin proche vaut mieux qu’un frère éloigné. »
      Proverbe touareg

    Anonyme
    30 avril 2018 - 17 h 01 min

    Il faut déjà résoudre nos crises avant de résoudre celles des autres .

    23
    4
    Felfel Har
    30 avril 2018 - 16 h 59 min

    Tant que les Libyens se laisseront berner par les Egyptiens derrière lesquels se cachent les arabo-anarchistes et les Tunisiens, versatiles et fourbes à souhait, la paix ne sera qu’un voeu pieux. Ni les uns, ni les autres ne veulent pacifier une Libye exsangue, abandonnée aux terroristes de tous bords. Leur objectif est au contraire de forcer la division, faire accepter l’idée que la partition du pays est un moindre mal. Cette approche n’a pas les faveurs de l’Algérie pour qui la Libye doit restée unie et apaisée. C’est le message qu’elle doit marteler aux factions libyennes et à Mr. Salamé, à qui je souhaite du succès dans sa mission de paix.

    17
    7
    Mohamedz
    30 avril 2018 - 16 h 19 min

    Tres bonne initiative de la diplomatie algerienne meme si ca va deplaire a Mimi6 et a ses sbires du Makhnez et certainement aussi a la France officielle.

    18
    14
      Manip.
      30 avril 2018 - 22 h 12 min

      La bête noire du Maroc c’était Lamamra et non pas Msahel qui fait semblant pour gagner la sympathie des Algériens qui connaissent les leurs.

      2
      5
        Samia
        1 mai 2018 - 7 h 29 min

        Hors sujet monsieur.

        3
        4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.