Contribution – Notre véritable ennemi rôde toujours autour de nous

Coran Algérie
Le Saint Coran brûlé à Ghardaïa pour provoquer des émeutes. New Press

Par Mesloub Khider – Contrairement aux élucubrations de nombreux analystes toujours prompts à suspecter le Maroc coupable, selon eux, de velléités guerrières contre l’Algérie, la menace ne vient pas de ce côté-là de la frontière. C’est même lui accorder trop d’honneur en le gratifiant de pouvoir de nuisance infaillible, de capacité de destruction imparable. En effet, le Maroc, pays semi-féodal, semi-colonisé, empêtré dans une grave crise économique et dépourvu d’une armée performante susceptible de mener une guerre moderne, ne représente en vrai aucun danger pour l’Algérie.

En dépit des rodomontades bellicistes de ses narco-dirigeants et de ses serviles journalistes va-t-en-guerre, le Maroc ne dispose pas de reins solides pour se lancer dans une suicidaire guerre contre l’Algérie.

Par ailleurs, les gesticulations guerrières actuelles de la monarchie anachronique moribonde tentent, en vérité, de masquer la détresse d’un régime aux abois. Effectivement, les menaces d’intervention militaire contre le Sahara Occidental ont pour unique dessein de détourner l’attention des masses populaires miséreuses marocaines engagées depuis des mois dans de multiples révoltes sociales contre le régime monarchique. Pour éteindre les brasiers incendiaires des revendications sociales et identitaires amazighes, le régime despotique monarchique s’est précipité d’allumer un feu nationaliste plus festif, susceptible d’enflammer la fibre patriotique marocaine depuis quelque temps ternie par la crise économique et la répression policière.

Ainsi, la population misérable marocaine est appelée à communier avec ferveur en faveur des gesticulations chauvines et des menées impérialistes chérifiennes dirigées contre le Sahara Occidental. Cette exhibition ostentatoire de la force ressemble à s’y méprendre à une farce. Cette agitation effervescente de la diplomatie marocaine s’apparente à une danse du ventre, tout juste bonne à exciter la concupiscence des partenaires plénipotentiaires. Activités voluptueuses dans lesquelles excelle la monarchie touristique libidineuse.

D’ailleurs, en cas d’opération guerrière aventureuse lancée contre l’Algérie, il est plus qu’improbable que la population manifeste sa fidélité au régime marocain sionisé. Le peuple marocain ne cautionnera jamais une telle entreprise militaire dirigée contre ses frères algériens. Non seulement il se désolidarisera de son régime monarchique par une mobilisation massive contre la guerre, mais il saisira cette opportunité pour abattre définitivement l’anachronique monarchie moyenâgeuse.

A focaliser son attention sur ce pays semi-féodal, on lui prête et une influence politique immotivée et une puissance militaire imméritée. En réalité, la menace d’invasion de l’Algérie viendrait de l’autre rive de la Méditerranée, et plus précisément de la France.

En effet, la France, pour des raisons géostratégiques primordiales et vitales, n’hésitera pas à envahir de nouveau l’Algérie.

Avec l’accélération et l’approfondissement de la crise économique en Algérie, la dégradation des conditions sociales va provoquer inévitablement des explosions sociales. Des révoltes. Des subversions.

En absence d’améliorations notables de la situation économique du pays, les agitations sociales prendront un caractère violemment dramatique. Et les mouvements irrédentistes vont s’engouffrer dans cette brèche pour proclamer leur indépendance. Ces mouvements pourraient proliférer et toucher de nombreuses régions.

Plus préoccupant, contrairement à l’opinion communément partagée par tous les Algériens, le séparatisme le plus dangereux ne vient pas de la Kabylie, qui ne recèle aucune richesse. Mais du Sud algérien, région pétrolifère, nourricière de l’Algérie.

L’intensification des révoltes sociales et la prolifération des mouvements sécessionnistes vont inexorablement menacer la stabilité du pays. Dans cette optique, par instinct de survie, de nombreux Algériens chercheront refuge dans des pays sûrs. Quand on connaît l’importance de l’immigration algérienne établie en France (sans oublier les autres pays européens), chiffrée en millions, la tentation pour chacun de ces membres immigrés de sauver leurs proches installés dans cette Algérie en pleine déliquescence est évidente et, surtout, naturelle.

C’est dans cette perspective apocalyptique qu’il faut situer l’intervention de la France en Algérie pour éviter ce sombre scénario, à savoir le déferlement de millions d’Algériens sur le territoire français et plus largement européen.

A la fois pour empêcher cette «invasion» et surtout éviter la sécession du Sud algérien susceptible de tomber aux mains d’une nouvelle classe dirigeante indépendantiste favorisant les intérêts d’un d’autre pays, la France renouera avec ses instincts colonialistes et se lancera dans une intervention directe contre l’Algérie pour obvier cette tragédie. Pour asseoir sa domination, la France ne ménagera pas ses efforts pour installer un pouvoir entièrement inféodé à ses intérêts. Somme toute, la France se chargera, en gendarme européen, de rétablir l’ordre, même au prix fort. Elle n’aura pas d’autre choix que de devoir «pacifier» le pays, quitte à sacrifier des milliers d’Algériens enrôlés dans les rébellions.

En outre, pareillement, pour réussir cette entreprise de «sauvetage», la France sera contrainte de mettre en œuvre un plan de développement économique opérationnel (équivalent du plan Marshall) afin de remettre la société algérienne sur les rails, évitant ainsi l’exode de millions d’Algériens vers la France.

Il ne s’agit là que d’une analyse géostratégique d’une thèse prospective personnelle. Mais à méditer avec attention.

M. S.

Comment (35)

    Anonyme Utile
    3 mai 2018 - 11 h 44 min

    Les pays européens membres de l’otan y compris la France officielle ont tous perdu définitivement leur souveraineté. Ces pays obéissent au doigt et à l’œil à l’otan, c’est à dire au sionisme mondial et à Israël. Ces pays membres de l’otan dont la France officielle, sont devenus réellement des exécutants d’Israël, et leurs dirigeants travaillent contre les intérêts vitaux de leurs propres peuples, comme le prouve la réalité (printemps arabes, interventions en Irak, en Libye, en Ukraine, en Syrie, au Yémen, au Sahel, au Mali…). L’armée Française a été défaite au Mali et au Sahel. Le témoignage public d’un officier supérieur Français le confirme amplement.
    L’occident colonialiste et ultra raciste a été défait également en Syrie.

    Ceci étant rappelé, car il faut toujours remettre les choses dans leur véritable contexte.

    Vous dites Monsieur Mesloub Khider , je vous cite : « En absence d’améliorations notables de la situation économique du pays, les agitations sociales prendront un caractère violemment dramatique. Et les mouvements irrédentistes vont s’engouffrer dans cette brèche pour proclamer leur indépendance. Ces mouvements pourraient proliférer et toucher de nombreuses régions ».

    Le peuple Algérien est un peuple très courageux. Le monde entier le reconnaît. Et il l’a prouvé depuis plusieurs siècles à ce jour et pour toujours. Je pense que vous nous faites là une petite crise de pessimisme passager.
    La solution à tous nos problèmes socio-économiques et politiques est entre les mains de NOTRE PEUPLE, qui doit absolument écarter tous ceux qui sont derrière le 5ème mandat, qui sont les pires ennemis de notre peuple.

    Monsieur Bouteflika doit respecter la constitution qui lui INTERDIT STRICTEMENT de se représenter aux élections présidentielles, vu son incapacité flagrante à occuper n’importe quelle fonction. Monsieur Bouteflika doit se retirer dans la dignité, pour se soigner et se reposer.

    Son bilan économique et sociale est catastrophique de 1999 à ce jour, preuves à l’appui.
    Une mafia prédatrice au pouvoir a organisé la faillite de l’industrie et de l’économie de notre pays, au profit de nos pires ennemis, preuves à l’appui.

    L’Algérie a besoin d’un président très compétent en bonne santé, hautement diplômé, qui n’a été touché par aucun scandale financier ou politique ( affaires Sonatrach 1, 2, 3 ….) et sur lequel la France-israël, n’a aucune influence et ne peut exercer aucun chantage personnel le visant directement.

    Je peux vous garantir qu’avec un dirigeant remplissant ces critères de compétence de fidélité au pays et élu vraiment, par le peuple Algérien, et bien tous ces problèmes sociaux créés par nos ennemis de l’intérieur conseillés, par nos pires ennemis de toujours, de l’extérieur, disparaîtront.

    Et l’Algérie vu tous ses potentiels réels, sera une grande puissance économique, industrielle agricole et militaire dans toute la méditerranée. Je vous le garantis.

    Déclarer la guerre à l’Algérie, c’est déclarer la guerre à toute l’Afrique étant donné la place géostratégique de l’Algérie vitale pour toute Afrique.

    L’Algérie et ses dignes fils patriotes ( Diplomate, internautes, citoyens … ) ont montré à la face du monde, d’une part, que c’est la France officielle exécutant d’Israël, qui exécute sur ordre d’Israël, ce complot sioniste visant EN VAIN, l’Algérie, qui l’a déjà fait échouer et d’autre part, que c’est toujours, la France officielle exécutant d’Israël, qui colonise le Maroc et le Sahara occidentale et qui pille leurs richesses. Et la dernière résolution de l’ONU/CS a mis à nu le complot Français visant à empêcher la RASD d’être indépendante.

    S’agissant de la France officielle, que vous citez dans votre article, comme l’ennemi, qui nous entoure, l’Algérie a pris toutes les dispositions, je dis bien toutes les dispositions, sur tous les plans, pour déjouer et faire échouer tous ses complots sionistes, qu’elle exécute ou envisage d’exécuter, sur ordre de son maître Israël.

    L’Algérie est probablement le seul pays au monde qui est très vigilant à l’égard de la France officielle exécutante d’Israël et l’Algérie est au courant de ce que la France officielle a dans la tête et surtout derrière la tête. Soyez rassuré Monsieur Mesloub Khider.

    Aucun pays membre de l’otan y compris la France officielle, que vous évoquez comme ennemi, qui nous entoure, n’osera s’attaquer à l’Algérie, car elle sait très bien qu’elle sera défaite et il y aura inévitablement, en temps réel, immédiatement, la 3ème guerre mondiale thermonucléaire, qui impliquera toutes les puissances nucléaires et qui détruira la planète. Si c’est ça que les sionistes et leur exécutant France officielle veulent, par tous les moyens, ils l’auront.
    Et ce sera la fin de la vie sous toutes ses formes, sur Terre, pour des millions d’années.




    3



    3
    Anonyme
    3 mai 2018 - 8 h 30 min

    Il faut surveiller en priorité la meute des pervers du golfe persique et à leur tête les deux états voyous la yahoudite et le Qatar
    Les investissements réalisés en Algérie par ces pays sionises est un poison mortel et tôt ou tard nous le regretterons j’en suis persuadé
    Le but inavoué de ces investissement est de soumettre l’Algérie et son peuple et de les rendre vulnerable à toutes les manoeuvres et politiques déstabilisation




    3



    4
    DYHIA-DZ
    3 mai 2018 - 2 h 39 min

    Le Maroc est un véritable ennemi. il faut être un aveugle pour ne pas le voir.

    Le Maroc est au service de la France., et vise versa.
    On ne peut parler de la France sans parler du Maroc qui joue le rôle de l’exécuteur de l’Élysée.

    Votre naïveté est dangereuse pour le pays.




    11



    6
    Kahina-DZ
    3 mai 2018 - 2 h 35 min

    La France utilise le Maroc pour recoloniser l’Algérie…À cet effet, le Maroc est un ennemi à surveiller.

    Le Maroc ne va pas coloniser l’Algérie militairement…Le Maroc veut coloniser l’Algérie par ses manipulations à tous les niveaux en utilisant la politique du tajine gratuit…Par le pillage de notre patrimoine …Par la manipulation des chanteurs de cabarets qui insultent leur propre pays ( Khaled, Taliani, Fayçal mignon, Mok Saib, etc)…Par des mariages mixtes programmés pour réclamer l’ouverture des frontières au nom du regroupement familiale…Par le harcèlement des Algériens qui représentent bien l’Algérie….etc
    ….




    13



    6
    Anonyme
    3 mai 2018 - 0 h 10 min

    A Pragmatisme
    L’Ouest de l’Algérie n’est pas le Maroc ni la propriété des pieds noirs et les enfants de cette région chère à tous les Algériens ne sont pas des harkis comme vous semblez l’insinuer
    L’ère Bouteflika n’a pas profité à la seule région de l’Ouest quant aux supposées accointances ou sympathies à l’égard du colonisateur d’hier,ils sont plus vivaces voire insolents dans certains microcosme citadins
    Le sinistre Farhet et ses acolytes ne sont ni Oranais ni Maghnaouis




    8



    8
    ibiat_med
    2 mai 2018 - 20 h 59 min

    M; Khider;
    Vous me donnez le tournis
    Croyez vous que l’Algérie soit la Libye
    Vous vous méprenez sur les capacités de votre pays à se défendre contre l’envahisseur d’ou qu’il vienne,
    Moi, j’ai vécu ces périodes de mobilisation,
    Arrêtez d’alarmer tout le monde et soyez vigilant
    Désolé de vous contrarier mais nous sommes un peuple uni, fort et inébranlable, je vous rassure mon frère.




    15



    5
    Anonyme
    2 mai 2018 - 19 h 21 min

    Les marocains des états unis, les Ahrar(homme libre) disent qu’il n’y a pas un seul soldat marocain qui n’eut pas un jours lavé le linge sales jusqu’au sous-vêtement des épouses de leur officiers.




    8



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.