Le nom «Président Bouteflika» attribué à une rue principale en Cisjordanie

boutef Tubas
Une rue en Cisjordanie porte e nom de Bouteflika. New Press

Les autorités du gouvernorat de Tubas en Cisjordanie (Palestine) ont décidé de baptiser l’une des rues de la ville au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika «en reconnaissance des positions de l’Algérie en faveur de la cause palestinienne».

La rue baptisée, mardi, au nom du président Bouteflika est située dans la ville de Tamoune, à l’est du gouvernorat de Tubas (nord de la Cisjordanie). Il s’agit d’une grande rue principale qui relie Tamoune au nord d’Al-Aghouar. La ville de Tamoune constitue 75% de la superficie du gouvernorat occupée par Israël qui empêche les populations palestiniennes de construire et de cultiver leurs terres sous prétexte militaire injuste.

La cérémonie de baptisation a eu lieu en présence des autorités locales et de l’ambassadeur de la Palestine en Algérie, Louai Aissa, qui a indiqué que «les enfants qui scandent l’Algérie reflètent notre fierté d’être Palestiniens sur notre terre et en dépit de toutes les violations contre ce peuple, personne ne pourra nous déloger d’ici».

Soulignant les liens forts qui unissent les deux peuples, palestinien et algérien, Aissa a rappelé que «l’Algérie a tant donné à la cause palestinienne».

Joint par téléphone à Ramallah, le président de l’association de fraternité Algérie-Palestine, Assaad Kadri, a affirmé que cette initiative se veut «un hommage et une reconnaissance au président Bouteflika pour son soutien indéfectible et inconditionnel à la cause palestinienne, tant au niveau diplomatique que politique, et ce depuis qu’il était ministre des Affaires étrangères».

Se félicitant de la coïncidence de cette cérémonie avec le 73e anniversaire de la commémoration des massacres du 8 Mai 1945, Kadri a déclaré aussi que c’est là «une forme de communion symbolique et spirituelle entre les deux peuples».

R. N.

Comment (14)

    Anonyme
    11 mai 2018 - 11 h 50 min

    Savez vous que les marocains détestent Bouteflika.

    Anonyme
    10 mai 2018 - 15 h 15 min

    À chaque fois qu’on annonce une chose positive pour l’Algérie, le négativisme de certains se met à attaquer. On reconnait les agents du makhzan, mais les autres (??)
    Arrêtez

    12
    10
    PREDATOR
    10 mai 2018 - 13 h 31 min

    H. Boumediene paix à son âme est le président arabo musulman qui a le plus donné aux Palestiniens, il mériterait même une stèle

    10
    9
    DYHIA-DZ
    10 mai 2018 - 11 h 39 min

    C’est une reconnaissance aux positions de Mr. Bouteflika ( de l’Algérie) envers la Palestine !!
    Je suis aussi de cet avis: La porte des  » maghrebins » doit retrouver ses vrais enfants = La porte des Algériens.
    Merci la Palestine !!

    14
    7
      Zaatar
      10 mai 2018 - 12 h 54 min

      Non, C’est une reconnaissance aux positions du pays Algérie depuis toujours et non d’une personne…

      13
      2
        DYHIA-DZ
        10 mai 2018 - 13 h 26 min

        Vous avez raison. J’ai bien écrit ALGÉRIE, vous ne l’avez pas vu.
        Je crois que les palestiniens voulaient remercier l’Algérie et non pas une personne. Ça c’est clair.

        9
        5
    Anonyme
    10 mai 2018 - 11 h 35 min

    Bien mérité !!!
    M.Bouteflika a toujours défendu la cause palestinienne!!
    Bravo l’Algérie !!
    Merci aux palestiniens !!

    13
    10
    Anonyme
    10 mai 2018 - 10 h 09 min

    N’aurait-il pas plutôt été plus judicieux de baptiser cette rue au nom de… Houari Boumediene ?

    12
    8
      Zaatar
      10 mai 2018 - 10 h 45 min

      Baptiser la rue au nom de « Algérie » (Rue d’Algérie) ou au nom d’Alger (Rue d’Alger) aurait été plus conforme.

      21
      6
    Rayes Al Bahriya
    9 mai 2018 - 21 h 27 min

    Mais pendant ce temps là. …
    Israël tue les palestiniens désarmés.
    Les arabes claquent des mains.

    24
    2
    anti khafafich
    9 mai 2018 - 20 h 32 min

    merci aux Palestiniens. La porte des « maghrebins » doit changer de nom, ce sont les algériens qui sont allés se battre avec Salah Eddine et pas les mrarka ou les twansa

    17
    7
    ripper
    9 mai 2018 - 20 h 06 min

    Les algériens ont de tout temps appuyé les palestiniens et Bouteflika n’est pas en reste, donc pleinement mérité.

    20
    11
    Ziad ALAMI
    9 mai 2018 - 18 h 01 min

    Et pendant ce temps on donne le nom de Hassan II à la principale rue de Tel Aviv.
    Sans commentaires.

    31
    7
      Gatt M'digouti
      10 mai 2018 - 4 h 58 min

      Bientôt la France suivra et baptisera au nom de Mohamed 6 le bois de Boulogne 🙂

      15
      10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.