Ouargla : plus de 310 kg de kif saisis durant le 1er trimestre 2018

Ouargla saisie drogues psychotropes
Cette quantité de drogue a été saisie dans 43 affaires impliquant 76 individus. New Press

Plus de 318 kg de kif traité, 681 comprimés de psychotropes ont été saisis durant le premier trimestre de 2018 par la Gendarmerie nationale (GN) à travers la wilaya d’Ouargla, ont indiqué jeudi les services de la GN.

Cette quantité de drogue a été saisie dans 43 affaires impliquant 76 individus, dont 24 ont été écroués et le reste remis en liberté, ont précisé les mêmes services lors de portes ouvertes sur le groupement territorial de la Gendarmerie nationale organisées à compter de jeudi et pour trois jours à la maison de la culture Moufdi-Zakaria.

Les mêmes services ont relevé durant cette période une baisse «sensible» des quantités de drogues saisie par rapport aux années 2017 et 2016 où avaient été saisies des quantités respectives de plus de 518 kg et 2 933 kg, et ce, grâce à l’intensification des patrouilles de contrôle et le déploiement continue des unités du groupement territorial de la GN.

S’agissant de la lutte contre la contrebande, il est fait état du traitement durant la même période de huit (8) affaires impliquant autant de contrebandiers versés dans le trafic de cigarettes et tabacs, téléphones portables, caméras et véhicules, en plus de produits pharmaceutiques, des effets vestimentaires, des armes de chasse et des produits pyrotechniques.

La valeur vénale de ces produits, destinés à l’exportation illégale vers les pays limitrophes, a été évaluée à 30,2 millions DA, a-t-on fait savoir.

Concernant l’immigration illégale, les services de la GN ont fait part de l’arrestation de 21 ressortissants étrangers de nationalités malienne, ivoirienne, nigérienne, guinéenne, nigériane et camerounaise, qui ont été présentés devant la justice.

Dans son allocution d’ouverture de cette manifestation, le commandant du groupement territorial de la GN d’Ouargla a indiqué que ces portes ouvertes s’insèrent dans le cadre de la stratégie de l’Armée nationale populaire (ANP) portant raffermissement de la relation de l’institution militaire avec le citoyen et la vulgarisation de ce corps constitué (GN) qui veille à la prise en charge des questions sécuritaires du citoyen.

Des stands ont été mis en place à cette occasion pour exposer les différents équipements et matériels utilisés par la GN dans la lutte contre la criminalité, dans la protection du citoyen et de ses biens, ainsi qu’en matière de sécurité routière.

D’amples explications sur les conditions et modalités d’enrôlement dans le corps de la Gendarmerie nationale ont également été fournies aux jeunes et visiteurs venus nombreux à cette manifestation.

R. N.

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.