Nouvel exécutif au FFS : Chafaa Bouaiche écarté et Ahmed Djeddaï fait son come-back

Bouaiche FFS
Bouaiche a été écarté de la direction du FFS. D. R.

Par R. Mahmoudi et Hani Abid – La purge a bien eu lieu au Front des forces socialistes. La liste de la composante du nouveau secrétariat national, désigné au terme de la réunion du Conseil national extraordinaire du FFS, qui s’est tenu vendredi, vient d’être dévoilée.

Le premier constat à faire est qu’aucun nom du clan adverse représenté, notamment, par les frères Baloul, le bouillonnant député de Béjaïa, et chef du groupe parlementaire Chafaa Bouïche et le député de Bouira Djamel Bahloul, ne figure dans la nouvelle composante. Ces derniers avaient présenté et soutenu une liste rivale à l’élection de l’instance présidentielle, lors du dernier congrès extraordinaire du parti.

Beaucoup de nouvelles figures font leur première apparition et d’autres qui font leur retour, après une période de disgrâce, à l’image de l’ancien fédéral de Tizi Ouzou, Farid Bouaziz, qui occupe désormais le poste de secrétaire national au développement du parti. C’est aussi le cas de l’ancien fédéral de Boumerdes, Khaled Mokrani, chargé des fédérations dans le nouvel exécutif.

Par ailleurs, on notera la désignation de Massinissa Boussekine au poste de secrétaire national aux relations avec le mouvement estudiantin ; Koussaila Iddir, secrétaire national chargé de la promotion de la jeunesse ; Hmimi Hamadène, secrétaire au monde du travail et dialogue social ; Matouk Debbou, secrétaire national aux relations avec les syndicats ; Mohamed Hadji, secrétaire national aux relations avec la société civile et Mohamed Limani, secrétaire national au mouvement associatif.

Karim Tayène est chargé de l’intégration de la femme dans la politique. Farida Azzouz s’occupera  de la protection sociale et la famille. Jugurtha Abbou est le nouveau chargé de la communication. On constate aussi le retour du sénateur Moussa Tamadartaza comme secrétaire national chargé de l’analyse et de la prospective.

On note aussi le retour en grâce de l’ancien premier secrétaire du parti, Ahmed Djeddaï, nommé membre du Cabinet conseil, une instance créée à l’époque de Hocine Aït Ahmed, puis supprimée, avant d’être réhabilitée par l’actuelle instance présidentielle, drivée par Ali Laskri.

R. M. et H. A.

Commentaires

    STAR WARS , episode Vi
    12 mai 2018 - 17 h 00 min

    le retour du Jedi !

    9
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.