Nouvelle provocation du MAE marocain contre l’Algérie

Maroc provocation Algérie
Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita. D. R.

Par Hani Abdi – Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, dérape à nouveau et profère de graves accusations contre l’Algérie. Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire international Jeune Afrique à paraître dimanche et diffusé par un média de propagande du Makhzen, le MAE marocain poursuit son délire en reniant la réalité du conflit sahraoui. «Aujourd’hui, le discours de l’Algérie sur la question du Sahara marocain a un côté autiste et obtus : reniement de la réalité extérieure et compulsion obsessionnelle à dire que le conflit du Sahara ne concerne que le Maroc et le Polisario», a-t-il déclaré, tentant ainsi de cacher l’échec de son pays à faire passer son projet d’autonomie dans la dernière résolution du Conseil de sécurité confirmant le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui. Mais le MAE marocain, qui n’a pas peur du ridicule, pense que l’Algérie et le Front Polisario sont «acculés» et «prêts à tout», lui qui a déjà menacé de bombarder les sites d’hébergement des réfugiés sahraouis.

«Tels que nous les connaissons, ils vont certainement créer d’autres problèmes dans la région et au-delà. Alger, comme à son habitude, s’emploie à induire en erreur l’opinion publique algérienne et internationale en martelant dans les médias que la résolution lui est favorable, alors qu’elle est on ne peut plus claire», affirme ce ministre d’un régime marocain aux abois. Prenant un raccourci facile, ce ministre affirme dans son «analyse de haute voltige» que si l’Algérie maintient ses frontières fermées avec le Maroc, c’est parce qu’elle a besoin pour «survivre» à des «problèmes et tensions». Oubliant que l’unique agression militaire extérieure subie par l’Algérie depuis l’indépendance est venue de son royaume.

Poursuivant son délire, ce ministre réitère les accusations ridicules relatives au soutien de l’Iran au Front Polisario à travers le Hezbollah. Un soutien que M. Bourita affirme qu’il passe par l’ambassade de la République sahraouie à Alger. Des accusations qui ont déjà valu à l’ambassadeur du Maroc en Algérie une convocation du ministère algérien des Affaires étrangères. Mais M. Bourita, qui est dans une logique de provocation, continue d’insister sur ce scénario-fiction, sans avancer bien entendu une once de preuves. «L’Algérie est tentée aujourd’hui de commettre l’erreur stratégique de pousser le Polisario hors des camps de Tindouf juste pour se dédouaner politiquement et ne plus être pointée comme le pays qui abrite ces séparatistes, au risque de déstabiliser gravement la région, de compromettre définitivement le cessez-le-feu et d’anéantir toute chance de relance du processus politique», a-t-il ajouté.

Que signifie cette nouvelle provocation marocaine ? Que veut le Makhzen ?

H. A.

Comment (29)

    Felfel Har
    13 mai 2018 - 11 h 39 min

    Ce Barouita n’est que la partie visible de l’iceberg et il a fait preuve d’un excès de zèle pour plaire, non seulement à son Roi, Phoque 6, mais aussi à son mentor, j’ai nommé Macron, lui-même téléguidé par le CRIF, agence la plus officielle du sionisme en France avec un agent spécial placé au Palais royal. Tout ce beau monde n’a pas encore compris que cette agitation ne mènerait à rien. Ils perdent tous leur temps à vouloir perturber la sérénité légendaire des Algériens. Toute cette énergie, dépensée pour rien, n’affectera pas notre marche vers notre destin. A quoi bon s’entêter! N’ont-ils pas lu leurs classiques dont un certain J.J. Rousseau? Voilà ce qu’il pensait de tous ces braillards: « Les personnes les plus inconstantes se piquent quelquefois d’une opiniâtreté à toute épreuve; mais leur légèreté et leur entêtement prouvent également leur faiblesse ». Autrement dit en derdja de chez nous, myidirou wallou!

    14
    4
    Kad
    13 mai 2018 - 10 h 43 min

    Avoir un MAE aussi immature et de surcroît idiot congénital comme Bourita signifie que la fin du Makhzen est proche. Je vous disais que le Makhzen est telle une tortue sur le dos qui se débat en gesticulant dans tous les sens, et dans son angoisse finira par devenir suicidaire. Alors méfions-nous de quelqu’un aux abois et restons près à parer à toute éventualité.

    14
    4
    DAHMANE
    13 mai 2018 - 10 h 05 min

    YA WEDI ON LE DIT ET ON LE REPETE …KHALIHA MAGHLOUKA…LAHDADA…
    LE MUR FAUT LE SURELEVER ET L’ELECTRIFIER…

    14
    5
    Vangelis
    13 mai 2018 - 8 h 38 min

    Et vous osez poser la question :  » Que signifie cette nouvelle provocation marocaine ? Que veut le Makhzen ?  »

    En fait ce n’est pas la première fois qu’elle est posée puisque depuis pas mal de temps pour ne pas dire tout le temps, la narco-terro-monarchie use et abuse du silence des zautorités algériennes qui préfèrent user du mépris que de la surenchère.

    Ce Bourika est adepte du coup de poing. Personne n’a oublié son usage o Maputo faisant fi des convenances diplomatiques. Il vocifère à qui veut bien l’entendre que son non pays est dans son plein droit d’annexer, de voler et de piller, ce qu’il ne lui appartient pas, le Sahara Occidental.

    Il utilise un merdia, Jeune Afrique, qu’il finance afin de vulgariser sa politique en dépit du fait qu’elle est contre tous les principes auxquels il a pourtant adhéré tant à l’ONU qu’à l’UA.

    Les journaleux de Jeune Afrique, en acceptant de diffuser cette interview, démontre une nouvelle fois leur parti-pris à la narco-terro-monarchie qu’ils honorent, y compris au mépris de la déontologie journalistique et surtout en ….pour quelques euros qui se chiffrent à peine à quelques milliers.

    Ils pensent avoir fait une bonne affaire mais avec quelle soumission !

    6
    3
    Brouetta!
    13 mai 2018 - 8 h 17 min

    Mr Brouetta, le Maroc est au début de la fin même en France, les articles sur votre pays commence à parler de la situation politique, sociale et économique de façon plus objectif et on voit que le mail est profond. Un autre frond d’instabilité va s’ouvrir à l’Ouest pour l’Algérie.

    10
    5
    libre
    13 mai 2018 - 5 h 57 min

    je dit a cette homme que l’algérie elle rentre jamais dans votre jeux vous dite a votre patrant momo6
    que nous diplomat il sont tres exprémenté par rapport a vous

    10
    4
    Séhab
    13 mai 2018 - 5 h 17 min

    attention il ne faut surtout pas que l’Algérie répond a ce sinistre ministre
    du makhzen la meilleure réponse c’est de l’ignoré pour le mépriser
    le lui répondre c’est donné de l’importance à ces mensonges et de entrer dans son jeu pour discréditée l’Algérie et aussi pour faire oublier le problème
    du sahra occidental au peuple marocain c’est le but du makhzen!!

    la meilleur réponse c’est l’ignorance NE DONNONS PAS DE L’IMPORTANCE A CE BEROUITA!!! ET A CES MENSONGES!!!!

    11
    4
    brahma
    13 mai 2018 - 1 h 45 min

    Il a beau a dire tout le mal imaginaire sur l,Algérie, une chose est sûre, il passera a table des négoces le plût tôt possible pour être introduit dans la vis sans fin de la moulinette diplomatique qui le transformera en pate malléable avant de passer au hachoir des multitudes résolutions de l’ONU par la Rasd et ça, c’est une certitude. Je parle du Garde Champêtre du DOM ( département outre mer ) au service de sa tutelle.
    Ce machin propagandiste qui l,écoute, personne il fait ce qu’il peut faire pour sauver sa peau temporairement et par ricochet le DOM sans espoir de garantir un avenir a momo6 une éventuelle succession de sa progéniture.
    Quant au torchon réceptacle de sa diarrhée dialectale. Tous les algériens on vu naitre ce machin qui ressemble plus a une maitresse au plus offrent.

    25
    4
    Ohman
    12 mai 2018 - 23 h 57 min

    Toutes ces provocations pour pousser l’Algérie à répondre avec virulence ou du moins elle repondra après fin octobre.

    15
    4
    ant_slavery
    12 mai 2018 - 23 h 06 min

    CETTE BAROUITA (brouillette) NE FAIT QUE DU BRUIT ,PARCEQU’ IL EST UN INCOMPÈTENT QUI REPRÈSENTE UN RÈGIME SCLÈROSÈ QUI TIRE VERS SA FIN ,ET CE QU’ON ENTEND C’EST LE BRUIT DE L’AGONIE,ET LE RÈGIME EST TELLEMENT DESÈSPÈRÈ QU’IL S’ACCROCHE AU TOILE D’ARAIGNÈE POUR SAUVER SON DÈRRIERE.
    httpss://www.republiquedumaroc.com/aujourdhui

    22
    4
    Sidali
    12 mai 2018 - 22 h 11 min

    Ce Bourita se distingue.des autres sbires du Makhzen par son élégante manière de se courber pour faire ce fameux  »Baise-main » à M6.
    Wallah un vrai artiste dans sa façon de déposer ses lèvres sur la main de M6.

    17
    4
    salim
    12 mai 2018 - 21 h 54 min

    voila ce qui enrage aussi les makhzanis lisez la depeche qui vient de tomber sur l’envoyé d el’ONU H Kohler

    et lisez leurs commentaires Kohler serait acheté par l’Algérie!

    https://www.hespress.com/politique/391219.html

    15
    4
    Anonymeplus
    12 mai 2018 - 21 h 48 min

    Quand on est mort, on ne sait pas qu’on est mort, pour les cons c’est pareil.
    Bourouita !!! Plus que 5 mois avant que Bolton est le conseil de sécurité ne te tirent les oreilles déjà chauffées par les baffes que t’as reçu.
    Tic tac tic tac 🕒

    27
    14
    anti khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    12 mai 2018 - 21 h 10 min

    si vous êtes des hommes coupez votre « relation diplomatique » avec l’Algérie comme vous l’avez fait avec les Iraniens, d’autant plus que l’Algérie abrite chez elle des « séparatistes » comme tu dis ya wahd erkh…!!

    33
    14
    Neva
    12 mai 2018 - 20 h 44 min

    Que veut le Makhzen ??? A mon avis il veut que l’Algérie l’aide a s’en sortir de son bourbier colonial dans lequel il est enlisé

    31
    12
      AÏT Chaalal
      12 mai 2018 - 22 h 02 min

      Après le lecteur de cet article ,j’ai retenu que la dernière phrase : Que veut le Makhzen ?..Et ben je pense que le makhzen cherche que l’Algérie lui flanque une raclée .

      16
      4
    M'hamed HAMROUCH
    12 mai 2018 - 20 h 42 min

    J’ai lu l’interview à la source et je peux dire que la panique est à son comble dans la maison du Makhnez sous la double pressions :
    1/- interne : en raison de l’ ébullition socio-économique du peuple marocain.
    2/- l’échéance du 30 octobre fixée par le CS/ONU rendant obligatoire le retour aux négociations directes avec la RASD.
    Espérant que la diplomatie algérienne ne v pas réagir pour ne pas donner de raisons au Mongolien M6 pour justifier son refus de revenir à la table des négociations directes avec la RASD.

    33
    13
    Zahida
    12 mai 2018 - 20 h 17 min

    BIEN FAIRE ET LAISSER (LE) BRAIRE ! YA OUEDDI MAKAYENE WALOU…… (dixit MR. MESSAHEL).

    26
    10
    Numi
    12 mai 2018 - 20 h 15 min

    Ce MAE en plus d’être très con il a vraiment une tête de cul ( désolé de l’insulter mais c’est ce que la photo m’inspire) le maroc et sa diplomatie en carton dans toute sa splendeur qui donne une interview à un journal pro-makhzen qui a perdu de sa crédibilité chez beaucoup d´africains. Le pays aux aboies et dans la merde économiquement, socialement et condamné à essayer de détourner l’attention de son peuple c’est le Maroc. L’actualité parle d’elle même, le boycott mis en place par leur peuple, magnifestation et intervention théâtrale dans’ leur parlement sur youtube suffit à voir qui veut détournera l’attention de qui…. Ce n’es tu pas l’Algérie qui a payé Sarkozy (le fouteur de trouble en lybie) pour parler de l’ouverture des frontières et le payer je ne sais combien pour raconter de merde avant d’être inculpé en france. De véritables clowns ce voisins ! Ils veulent nous mettre dans le camp de l’axe Iran, Russie Chine. Mais c’est clowns n’ont pas compris qu’on est indépendant, quand la france, les pays du golf ou autres nous demande de faire la guerre quelque part ou de les suivre leurs délires. on sait dire NON. Hamdoulah l’Algérie ne ńest pas dans cette coalition de bouchers Ain yemen. Idem en Syrie ou lybie ! On est pas condamné à écarter les fesses comme certains et on a rien à se reprocher, Pour le bien de l’Algérie. Qu’on se dépêche de finir ce mur à la frontière et qu’on mette en pratique ce qu’a préconiser Messahel. ILS SONT PROCHE D’ISRAEL (l’ennemi numéro 1 de l’Algérie) ça doit suffir à la diplomatie algerienne pour intervenir à ce niveau là…. pour les reste de son interview « makane wallou »

    27
    10
    IMAZIREN
    12 mai 2018 - 19 h 47 min

    Que veut la makhzen? lui même ne le sais pas.

    36
    12
    Anonyme
    12 mai 2018 - 19 h 43 min

    Ils veulent que les sahraouis ne retournent pas vivre dans les territoires libérés, sachant que ce statuquo c’est du pain béni pour eux, afin de continuer la colonisation.

    39
    14
    HANNIBAL
    12 mai 2018 - 19 h 40 min

    Bourouetta annonce sa triste fin de mission de sa réal politique celle de la fuite en avant a son corps défendant de
    cacher les frasques dans lesquels se vautrent lui et son sérénissime roitelet éclairé depuis qu’il est ministre des
    salubres égouts , c’est la Bérézina pour le makhnaz et un fiasco total qui dit mieux par ce troufion ,
    il faut bien un troubadour pour amusé la galerie du royaume des mirages qui se trouve acculé dos au mur ces jérémiades sont en symbiose avec la venue de Kohler a Bruxelles dernière partie de saute mouton qui va le faire
    revenir a la réalité !

    35
    12
    RasElHanout
    12 mai 2018 - 19 h 27 min

    Moi je commencerais à me poser des questions le jour où le diplomatie du Régime MakhNazi n’utilise plus le mégaphone pour sa propagande.

    30
    10
    El Herraz
    12 mai 2018 - 19 h 26 min

    Ce monsieur va faire ses valises bientôt. Moukhanet el khamess n’est pas satisfait des résultats obtenus ces derniers mois par son ministre des AE.

    27
    11
    Med Benhamou
    12 mai 2018 - 19 h 17 min

    Un chien qui aboit du matin au soir ne mord jamais selon mon ami vétérinaire.

    35
    13
    Rachid Djha
    12 mai 2018 - 19 h 13 min

    Makane Wallou (dixit Messahel).

    44
    12
    NgDZ
    12 mai 2018 - 19 h 09 min

    Il est temps de renvoyer leur ambassadeur et retirer le nôtre. Ce pays cherche l’Algérie et cette dernière doit lui clouer le bec sans aucun état d’âme.

    48
    12
    Ziad ALAMI
    12 mai 2018 - 19 h 07 min

    Surtout ne pas répondre à cette nouvelle provocation du moins jusqu’au 30 octobre, date butoir pour Maroc de revenir à la table de négociations directes avec la RASD selon la dernière Résolution du conseil de sécurité de l’ONU.

    47
    12
    condor
    12 mai 2018 - 18 h 50 min

    les chiens aboients et la caravane passe

    44
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.