Palestine : appels à la mobilisation contre le transfert de l’ambassade américaine à El-Qods

Marche El-Qods
Lors de la Grande Marche du retour à Gaza. D. R.

La haute instance nationale pour la marche du retour et la levée du blocus a appelé le peuple palestinien à un grand rassemblement les 14 et 15 mai pour protester contre le transfert de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods occupée, une décision dénoncée par plusieurs pays. L’ouverture de l’ambassade américaine, qui aura lieu demain, coïncidera avec le 70e anniversaire de la Nakba du peuple palestinien, qui marque l’occupation israélienne de la Palestine et l’expulsion de 700 000 Palestiniens de leurs terres à cette occasion, ainsi que le Centenaire de la sinistre Déclaration de Balfour.

Des dizaines de milliers de Palestiniens seront mobilisés pour «la confrontation» avec l’occupant israélien, mettant en avant l’importance des marches pacifiques pour la réhabilitation de la cause palestinienne, la mobilisation de l’opinion publique palestinienne, l’imposition de nouvelles équations au conflit et l’extension de la résistance à l’occupation. «Nous avons décidé de tenir la manifestation au même endroit et au même moment pour élever notre voix contre la politique américaine qui soutient l’occupation et les colonies israéliennes», a déclaré le chef du Comité supérieur de suivi de la communauté arabe qui représente les citoyens palestiniens d’Israël, Mohamed Barake.

La «Grande Marche» vers Gaza, qui sera organisée sous les slogans : «El-Qods est une ville arabe islamique et chrétienne» et «Non à l’ambassade américaine à El-Qods», représentera le couronnement de 40 jours de manifestations. «Nous soulignerons que cette agression américaine et le fait d’entraîner d’autres nations pauvres à suivre les Etats-Unis, ainsi que des articles sur ce que l’on appelle le deal du siècle, qui est élaboré par les colons sionistes à la Maison-Blanche ne marcheront pas», a ajouté Barake.

Des appels ont également été lancés pour des manifestations à Ramallah, Beït Lehm, El-Khalil et dans d’autres villes de Cisjordanie pour marquer le jour de la Nakba, en plus de protester contre la relocalisation de l’ambassade américaine.

Déplorant la décision de Washington de transférer l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods occupée, le chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, a exprimé, vendredi, les préoccupations de Moscou vis-à-vis des perspectives de règlement du conflit israélo-palestinien, rendues plus complexes par la décision américaine sur la ville sainte d’El-Qods.

L’Algérie a condamné la décision de l’administration américaine et l’a qualifiée de «grave» et comme une violation flagrante des réglementations internationales, exprimant sa préoccupation et inquiétude quant à la situation dans la région. Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a indiqué que toute décision qui vise «à altérer la nature, le statut ou la composition démographique» de la ville sainte d’EI-Qods sera d’«aucun effet juridique et nulle et non avenue».

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a, pour sa part, estimé que le transfert de l’ambassade américaine est une mauvaise décision, appelant à adopter une position commune à son égard, ajoutant que la Turquie ne garderait pas le silence et continuera de défendre la cause palestinienne.

Dans la région d’Amérique latine, le président chilien, Sebastian Pinera, a exprimé son soutien à la création d’un Etat palestinien «libre, souverain, indépendant et autonome et le droit du peuple palestinien à l’autodétermination». Le président vénézuélien, Nicholas Maduro, a déclaré que la décision de transférer l’ambassade américaine à El-Qods occupée est illégale et ne tient pas compte des résolutions et des lois des Nations unies. Il a exprimé «l’espoir pour la reprise des négociations sur la base du droit international».

Cuba a également rejeté «la décision unilatérale du gouvernement américain de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël et de transférer son ambassade dans cette ville».

R. I.

Comment (7)

    Sidi-Youchaa
    13 mai 2018 - 18 h 34 min

    Ca sent le « roussi » avec ces cowboys américains , ils aident les annexions des dernières terres du peuple de la Palestine, en sachant bien que les sionistes ne demander pas mieux de ce coup de main inespéré venant de ces anglo-saxons mallechés en transférant leur pourriture d’ambassade à Jérusalem
    ( El Qods) occupée, que dire aussi de ces monarchies nauséabondes arabes corrompue et rampante à plat ventre au vu de cet infâme Donald , mais enfin que restera-t-il de la Palestine? Les USA est une nation très dangereuse pour la paix et la sécurité mondiale.




    6



    2
    Adem
    13 mai 2018 - 18 h 34 min

    En signe de consentement de la Ligue arabe au transfert de son ambassade à Al Quds Al Aqsa et vu le soutien de cette ligue au roi du Maroc ouvertement contre l’Algérie, l’Algérie par dignité devrait retirer son ambassadeur de la ligue arabe et stopper tout financement à cette ligue consentante des agressions occidentales contre la Syrie et la Palestine.




    7



    2
    Adem
    13 mai 2018 - 18 h 28 min

    En signe de consentement de la ligue arabe à l’arrogance américaine et du soutien de cette ligue au roi du Maroc contre l’Algérie, l’Algérie devrait par dignité retirer son ambassadeur de cette ligue qui soutient le sionisme et l’agression américaine contre la Palestine et la Syrie




    3



    2
    HOUMTY
    13 mai 2018 - 17 h 49 min

    SALAM L’KHAWA… Malheureusement la mobilisation ne sérvira a rien , sauf a faire des morts supplémentaire ( malheureusement ) car la communauté internationale n’a que faire du probléme palestinien, il faudrai une force divine pour que le transfert le l’ambassade n’ai pas lieu… si au moin l’ouma islamiya avez bougé, peut être ! et encore car l’oncle sam est présent auprés des sioniste. q’ALLAH PROTEGE LA PALESTINE LA RASD ET L’ALGERIE ou ALLAH yarham échouhada PALESTINIENS et ALGERIENS enfin tous ce qui sont mort pour des cause juste et noble.




    23



    2
      Anonyme
      13 mai 2018 - 19 h 13 min

       » il faudrai une force divine pour que le transfert le l’ambassade n’ai pas lieu… » Allah s’en est lavé les mains des arabes et de leurs problèmes.




      13



      1
      Mme CH
      13 mai 2018 - 22 h 41 min

      « En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. « ( Sourate Al Raad/le Tonnerre).
      « Inna Allaha La Youghayiro Ma Bi 9awmin Hata Youghayirou Ma Bi Anfoussihim »

      Il faut d’abord se réveiller de la dormette….et ne plus faire des courbettes…!




      4



      9
    Anonyme
    13 mai 2018 - 16 h 51 min

    Trump a déchiré l’accord sur le nucléaire avec les iraniens et vous croyez qu’il va hésiter à transférer l’ambassade US à Jérusalem.




    13



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.