La raffinerie rachetée par Sonatrach risque la fermeture pour pollution

raffinerie Sonatrach
La raffinerie d’Augusta est visée par des plaintes pour pollution. D. R.

Par Hani Abdi – Présenté comme une bonne opération d’internationalisation de Sonatrach, le rachat de la raffinerie d’Augusta en Italie risque de tourner au vinaigre et de poser de gros problèmes à ce groupe public.

Selon des comptes rendus de la presse italienne, cette raffinerie, située en Sicile, est visée par plusieurs plaintes pour pollution de l’air et des eaux souterraines. Des plaintes qui ont été prises en charge par la justice et qui ont exigé de l’ancien propriétaire de cette raffinerie, Exxonmobil en l’occurrence, d’effectuer des travaux de dépollution et de remplacement des équipements afin qu’elle soit aux normes européennes en matière de lutte contre la pollution. La presse italienne s’est d’ailleurs étonnée de voir la société Sonatrach accepter le rachat de cette vieille raffinerie qui risque de coûter deux fois plus cher en raison des énormes travaux de dépollution qu’il faudra effectuer.

D’après ces médias, Sonatrach est appelée à débourser plus de 500 millions d’euros pour dépolluer le site et ses environs et effectuer les travaux nécessaires pour mettre fin à la contamination de l’air et des eaux souterraines. Si ces informations se vérifient, le groupe Sonatrach risque de se retrouver dans une situation intenable. Car, avoir sur son dos les associations de lutte contre la pollution et la société civile sicilienne et la justice italienne n’est pas chose facile. Il se peut d’ailleurs que ce soit l’une des raisons pour lesquelles Exxonmobil décide de vendre cette raffinerie.

Le PDG de Sonatrach, faut-il le préciser, a défendu cette transaction qu’il considère comme précieuse, assurant que Sonatrach ainsi que l’Algérie ont fait une bonne affaire. A voir.

H. A.

Comment (49)

    Anonyme
    14 mai 2018 - 11 h 19 min

    Encore un investissement louche,pourquoi n avoir pas construit une raffinerie ultra moderne en Algerie….nous avons les techniciens pour la faire fonctionner..??? A l avenir pour toute acquisition et investissement a l Etranger avec des capitaux publics,il faut imperativement avoir l accord du Parlement a l unanimite apres avoir ecouter les avis des experts.Nous voulons creer des postes d emplois pour les Algeriens en Algerie…Il faut mener une enquete serieuse et prendre les decisions qui s imposent.




    11



    1
    El Fellag
    14 mai 2018 - 11 h 14 min

    De l’argent jetés dans des égouts;nous sommes professionnel en la matière pour devenir la poubelle des Européens; l’Algérie est orpheline et ses enfants laisser a l’abandon;quand aux tuteurs sont des grands propriétaires en Europe en particulier en France la capitale du la nouvelle FLN




    11



    1
    ZORO
    14 mai 2018 - 10 h 54 min

    HISTOIRE VRAIE.
    Dans les années 80,un ami en voyage en Italie acheta un poste magnetophone chez un marchand ambulant
    ,arrivé a l hotel il decouvrit une brique rouge bien empaquetée.
    SIGNE ZORO. ..Z…




    34



    5
      MELLO
      15 mai 2018 - 12 h 56 min

      Croyez vous que la faute revient à l’Italien qui lui a refilé ce présent ???
      Mais un arabe se fait toujours avoir,malgré plusieurs proverbes arabes qui nous paraissent bénéfiques pour mieux vivre au quotidien.
      – “Ne parle pas si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence”
      – “La première fois où tu me tromperas, ce sera de ta faute. La seconde, de la mienne”
      – “L’homme qui ne sait pas sourire ne doit pas ouvrir de magasin”
      – “Punissez ceux qui vous envient en leur faisant du bien”
      Ila banete elmaana, la faïda fettekrar




      0



      0
    Un Mortel
    14 mai 2018 - 10 h 47 min

    DESASTRE !!!, C’est le moins que l’on puisse dire. On vient de payer un Milliard + pour de la POLLUTION. La decision de s’aventurer dans ce cauchemar n’est cependant pas prise par Ould Kaddour et son equipe car lorsqu’il s’agit d’un chiffre d’affaires qui consiste de multiple de zeros comme dans ce cas 9 , la decision vient d’EN HAUT comme on dit. Un PDG dans une entreprise comme la Sonatrach n’est pas choisi pour son integrite, courage et honnetete mais simplement pour etre un homme de main ( a hit man ), il doit implementer ses ordres et n’a pas besoin de poser pas de questions. Un PDG doit avant tout accepter la culpabilite en cas de DESASTRE. Dans le cas ou il y a echec , le PDG est vite remplace avec un ‘ GOLDEN HANDSHAKE ‘ et la promesse que son poste lui sera toujours reserve après la pluie et l’orage. Talhab oua thaoud, belotte et rebelotte. Pourquoi alors cette decision imprevue et catastrophique et par qui ? Helas les MORTELS ne peuvent le savoir.




    4



    2
    zaki
    14 mai 2018 - 9 h 52 min

    Salem ,pour moi c une bonne chose ,l’achat de cette raffinerie est une décision positif .

    et pour se qui concerne l’aspect environnemental,moi je vois qu’ont peuvent facilement régler ce problème .

    le plus important es de gagné du temps pour réduire la facture d’importation et faire le transfère de technologie .

    merci
    a tous




    3



    14
    Ismail
    14 mai 2018 - 9 h 19 min

    Au moment ou l’Europe (la Commission Europeenne et les gouvernments europeens) vont dans le cadre de leur politique du changenment climatique contre l’industrie du raffinage, Sonatrach decide d’acheter une tres ancienne polluante raffinerie en Italie. Fort possible des mesures draconniennes seront ulterieurement imposees a cette raffinerie pour lutter contre la pollution. Est-ce-que ce scenario a ete pris en consideration dans le calcul de la rentabilite? Et le cout d’opportunite? A t-on considere le manque a gagner en terme des emplois perdus si nous avions contruit cette raffinerie en Algerie? Du moment que Sonatrach est une entreprise publique, toute decision d’investissement devrait prendre en consideration ces aspects (c.a.d le cout social). Les premiers signes montrent que depenser 1 milliards de dollars pour une telle raffinerie n’est probablement pas une bonne affaire comme on laisse l’entendre. salutations




    8



    3
      amiop
      14 mai 2018 - 12 h 35 min

      sans vouloir tomber dans le dénigrement,et sans m’ériger en spécialiste pétrolier,j’ai toujours douter de l’opportunité de cette transaction annoncée en grande pompe par Ould Kaddour.La multinationale Exxon Mobile proprietaire de cette raffinerie est la plus importante mondialement dans le domaine pétrolier est-elle assez dupe pour se défaire de son unité s’il n’y avait pas de vices cachés.Espérons que ce n’est pas le cas.




      3



      0
    Anonyme
    14 mai 2018 - 7 h 38 min

    Construire une raffinerie en Algérie c’est pas possible?




    13



    1
    elhadj
    14 mai 2018 - 6 h 22 min

    s agissant d une acquisition sur des fonds publics ,le peuple est en droit d avoir des précisions sur cette affaire de raffinerie obsolète qui risque la fermeture pour pollution et équipements défectueux sans compter les dépenses a engager pour sa remise en état des lors que tous les équipements défectueux devront être remplaces. n y a t il pas anguille sous roche , les députés devront se saisir de la question pour questionner les responsables de cette transaction improductive dans l immédiat qui va encore selon la presse italienne coûter beaucoup plus cher au trésor pour un pseudo investissement a l étranger. encore un hadjar bis




    20



    8
    PREDATOR
    14 mai 2018 - 6 h 09 min

    Manman1954
    13 mai 2018 – 19 h 51 min
    A chaque fois que l’Algérie (Sonatrach) s’engage dans quelque projet que ce soit, des voix s’élèvent pour dire n’importe quoi ! Croyez-vous que les dirigeants de Sonatrach ont approuvé imprudemment l’achat de cette raffinerie ?

    Ya si Manman meme la maire de cette localité où est implantée cette usine s’est dit étonnée par cette acquisition voilà ce qu’elle dit:je suis profondément étonnée de la précipitation des autorités algériennes pour le rachat de la raffinerie Esso ». Et d’ajouter que lors de « sa dernière réunion avec les représentants de la Sonatrach et à leur tête Ould Kaddour, elle avait essayé de les avertir des énormes coûts de dépollution du sol que le nouvel acquéreur doit supporter, des coûts qui avoisinent le demi-milliard d’euro sinon plus ».




    16



    12
    Amar
    14 mai 2018 - 4 h 02 min

    On croyait à la diversification de l’économie algérienne, après l’exportation du ciment et la promesse de
    100 Imams pour la France.
    Voilà qu’on nous rachète une raffinerie menacée de fermeture, qui nécessite sans doute des sommes faramineuses pour la mise aux normes.
    Bonjour l’arnaque du siècle, elle est italienne.




    18



    13
    bamar
    14 mai 2018 - 3 h 24 min

    C est des traître de la nation pour qu elle que
    bakchiches ils vendent leurs patrie comme ils l ont font pendant, après l indépendance et jusqu’ à ce jour. ils reste que le peuple Algérien très naïf pour croire que leurs droits tomberont comme par miracle du ciel.




    18



    13
    Anonyme
    14 mai 2018 - 1 h 35 min

    On ne peut rénover la sonatrach avec des voleurs.
    Le choix de la Sicile est déjà douteux (?)
    les affaires entre mafieux.




    33



    10
    moh
    13 mai 2018 - 21 h 57 min

    ceci c’est une aubaine pour jouir d’une commission allechante sur lachat de cette societe en voie de disparution. le reste peu importe.




    24



    16
    jokerpic
    13 mai 2018 - 21 h 40 min

    Il faut que sonatrach se méfie et investisse dans son territoire ce genre de projet gigantesque génere des impôts et emplois sur son territoire des centaines de personnes et d’entreprises de réalisations sous traitante. Le faite aussi que ça soit dans un autre pays pose un problème stratégique de ravitaillement d’essences et dérivé loin des frontière indéfendable en cas de conflit quelconque.
    Il serait préférable d’investir a l’extérieur du pays dans des startup High tech ou petites unités sous traitantes.
    son cout de plus 1 Milliard de dollars en plus de sa réfection dut son âge avancé 67 ans pourrait couter énormément en maintenance et renouvellement d’équipement qui deviendrais un gouffre infinie .Investissons d’abord chez nous !




    34



    4
    jokerpic
    13 mai 2018 - 21 h 39 min

    Il faut que sonatrach se méfie et investisse dans son territoire ce genre de projet gigantesque génere des impôts et emplois sur son territoire des centaines de personnes et d’entreprises de réalisations sous traitante. Le faite aussi que ça soit dans un autre pays pose un problème stratégique de ravitaillement d’essences et dérivé loin des frontière indéfendable en cas de conflit quelconque.
    Il serait préférable d’investir a l’extérieur du pays dans des startup High tech ou petites unités sous traitantes.
    son cout de plus 1 Milliard de dollars +sa réfection dut son âge avancé 67 ans pourrait couter énormément en maintenance et renouvellement d’équipement qui deviendrais un gouffre infinie .Investissons d’abord chez nous !




    23



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.