Bain de sang perpétré à Ghaza : l’Algérie condamne avec «la plus grande vigueur» les crimes israéliens

tripartite sur la Libye
Le siège du ministère des Affaires étrangères algérien. D. R.

L’Algérie condamne avec «la plus grande vigueur le bain de sang» perpétré à Ghaza par les forces d’occupation israéliennes contre des manifestants palestiniens sans défense, a affirmé ce mardi le ministère des Affaires étrangères. «L’Algérie condamne avec la plus grande vigueur le bain de sang perpétré à Ghaza par les forces d’occupation israéliennes contre des manifestants palestiniens sans défense», a déclaré le MAE dans un communiqué.

La même source a souligné que «face à cet abominable crime de guerre, la communauté internationale, et singulièrement le Conseil de sécurité des Nations unies, est de nouveau interpellée avec force pour assumer toutes ses responsabilités à l’égard du peuple palestinien en vue d’assurer sa protection conformément aux normes du droit international humanitaire et de réparer l’injustice qui lui est faite». «En cette triste occasion, l’Algérie s’incline devant la mémoire des valeureux martyrs de la liberté et exprime sa pleine solidarité avec le peuple palestinien endeuillé ainsi qu’avec sa direction», a soutenu le MAE dans son communiqué répercuté par l’APS.

L’Algérie a réitéré son soutien «total» à la cause palestinienne et au «droit inaliénable» du peuple palestinien d’établir son Etat indépendant avec El-Qods pour capitale, a assuré encore le MAE. Les Palestiniens ont manifesté pacifiquement lundi à Ghaza contre les forces d’occupation israéliennes qui ont commis un véritable massacre, pour exprimer leur ferme refus du transfert de l’ambassade américaine à El-Qods occupée, désapprouvé par 128 des 193 pays membres de l’ONU.

Au moins 60 Palestiniens ont été tués, dont 8 enfants de moins de 16 ans, par les tirs de soldats d’occupation israéliens, selon le ministère de la Santé local. De nombreux pays, dont la Grande-Bretagne, la France et la Russie, ont réprouvé l’ouverture de l’ambassade américaine à El-Qods. Le président palestinien Mahmoud Abbas a dénoncé un «massacre».

R. I.

Comment (4)

    Kahina-DZ
    15 mai 2018 - 15 h 28 min

    Où est Naima Salhi ?? Elle ne s’en prend qu’aux Kabyles…C’est plus facile pour elle.
    Où sont les autres barbus ?? La Palestine est le vrai lieu pour le Djihad et non pas la Syrie, la Libye ou l’Algérie dans les années 90.
    La barbe des lâches et des vendus.




    2



    2
    Adel ARAB
    15 mai 2018 - 15 h 26 min

    La liberté, l’indépendance et la terre ne se négocient pas avec l’entité terroriste sioniste, mais s’arrachent grâce à l’unité du peuple et au prix d’une résistance féroce et de grands sacrifices..une révolution à l’Algérienne.

    A Bas Le Colonialisme !

    #OsonsLaRésistance




    4



    0
    Anonyme
    15 mai 2018 - 14 h 39 min

    Oui « nounadide wa nastankir bi9kouwa ! »




    1



    3
    Anonyme
    15 mai 2018 - 13 h 01 min

    Le lendemain? tt les pays arabes vous avez perdu votre voix hier. C est bon on a compris votre impuissance face aux occidentaux et Israël donc faut arrêter de faire du semblant . les seuls que vous savez dompter et dresser c est vos populations ; des vrais béni oui oui ses arabes tous comme ils sont ; pas un pour rattraper l autre en vérité.




    14



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.