Sidi Bel-Abbès : mise en service de l’usine d’intégration électronique de l’Enie

Yousfi Enie
Youcef Yousfi, ministre de l’Industrie et des Mines. New Press

L’usine d’intégration électronique relevant de l’Entreprise nationale des industries électroniques (Enie), rénovée après l’incendie qui l’a ravagée en 2015, a été remise en service jeudi à Sidi Bel-Abbès par les ministres de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, et de la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun.

«Avec la remise en service de cette usine, le plan de développement de l’Enie est achevé. Il comporte notamment l’usine de fabrication de panneaux solaires, des laboratoires de recherche et de développement et des laboratoires de mesure électronique», a souligné le président-directeur général de l’Enie, Djamel Bekara, rappelant que ces acquis s’inscrivent dans le cadre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, visant à développer la production nationale.

L’usine d’intégration électronique, dont les travaux de reconstruction et d’équipement ont duré deux ans et demi, comporte plusieurs ateliers, notamment ceux de fabrication de panneaux électroniques des véhicules, des appareils électroniques et autres tablettes électroniques de large consommation.

En suivant un exposé sur les opportunités de partenariat avec d’autres secteurs, le ministre de l’Industrie et des Mines a souligné que l’Enie, qui fabrique des produits électroniques dont a besoin le pays, surtout le ministère de la Poste et des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, dispose de grands moyens et d’équipements de haute technologie pour assurer la fabrication de tous les produits électroniques.

Le ministre a mis en exergue les capacités de l’usine d’intégration électronique capable de produire annuellement un million de puces électroniques destinées à tous les produits électroniques. Il a estimé que «ce grand progrès d’industrie électronique en Algérie nécessite la poursuite des efforts dans les domaines de la recherche et du développement et dans le renforcement de la formation des ressources humaines afin de s’adapter aux évolutions que connaît le secteur  électronique dans le monde».

De son côté, la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, dans une déclaration à la presse, a souligné «la nécessité d’exploiter pleinement les moyens dont dispose l’Enie pour répondre aux besoins du secteur de la poste qui utilise des équipements modernes importés en devises fortes».

Mme Houda-Imane Feraoun a estimé que son département tend actuellement à jauger les capacités de l’Enie à fabriquer des équipements électroniques comme les terminaux de paiement électronique, les moyens de mesure et de contrôle de la vitesse des véhicules de transport et des équipements de réception de communication par satellite pour l’exploitation du satellite algérien Alcom Sat 1 avec des moyens fabriqués en Algérie.

La même responsable a également mis en exergue les possibilités offertes par l’unité de recherche et développement de l’Enie pour prendre en charge la rénovation et la réparation des équipements disponibles chez Algérie Télécom et Algérie Poste.

La visite des deux ministres dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès s’inscrit dans le cadre des conventions paraphées le 7 mars 2018 entre des entreprises des deux secteurs en vue de promouvoir les outils de la production nationale, rappelle-t-on.

R. E.

Comment (2)

    Hibeche
    18 mai 2018 - 7 h 55 min

    C’est bien, c’est même une bonne nouvelle.
    Il faut, par contre, que l’entreprise soit gérée sur des bases économiques saines, comme une entreprise privée, avec des obligations de résultat. Il ne faut pas que se soit un gouffre financier, source de corruption, d’enrichissement personnel pour certains, et de dilapidation de deniers publiques comme ça a été pour la majorité des entreprises nationales.




    3



    3
    Anonyme
    17 mai 2018 - 21 h 37 min

    Pourquoi convention entre enie et ministre post ? Enie est propriété d’état ,les commandes de poste devraient être adressées systématiquement à l’enie. C à l’enie à aller à la recherche des clients comme toute entreprise économique. Il ya tellement de composants et appareils électroniques à fabriquer.




    4



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.