Béjaïa : chargement d’une cargaison de 285 000 tonnes de pétrole brut à bord du «Mesdar»

Mesdar chargement port Béjaïa
Le supertanker Mesdar de Sonatrach. D. R.

Une opération de chargement d’une cargaison de 285 000 tonnes de pétrole brut (équivalent de 2 millions de barils) à bord du Mesdar, un supertanker appartenant à la compagnie Sonatrach, a débuté vendredi au large du port de Béjaïa, précisément à hauteur de la plateforme offshore située à 5 km du rivage sur une bouée de type SPM (Single Point Mooring), apprend-on de la direction générale de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB).

La cargaison entière destinée à un client basé en Inde et devant être chargée en quatre jours marque la remise en service de cette bouée à l’arrêt technique depuis plusieurs mois et dédiée essentiellement à l’avitaillement de gros bâtiments-citernes de plus de 80 000 tonnes.

Réalisée en 2005, dans la perspective de l’accroissement des exportations nationales, elle compte déjà à son actif plusieurs opérations analogues, mais c’est la première fois qu’elle accueille un bâtiment national qui, de plus, figure parmi les plus grands supertankers au monde et le fleuron de la  compagnie.

Le Mesdar est un navire de type VLCC ( Very Large Cruide Carriers) est long de 333 mètres, large de 60 mètres, presque aussi spacieux que trois terrains de football. Il peut charger jusqu’à 2,2 millions de tonnes de barils de pétrole en une traite, soit l’équivalent de deux jours de production nationale. Il a été construit dans un chantier naval sino-japonais basé en Chine et livré à Sonatrach en octobre 2007 avec l’objectif d’assurer 50% des exportations de bruts et condensats, notamment vers les marchés asiatiques.

L’opération de chargement se déroule dans des conditions techniques et météorologiques favorables. Elle est assistée par les moyens du port de Béjaïa, qui a engagé pour la circonstance quatre remorqueurs, l’un pour la veille et trois autres pour l’accostage.

R. E.

Comment (5)

    kamel Abdi jijel
    6 juin 2018 - 18 h 27 min

    Ce supertanker Mesdar battant un pavillion liberien apartient a New Ocean Shipping Venture Ltd (NOSVL).
    L’armateur est une joint venture à parts égales entre Kawazaki ShipBuilding Corporation (KSC) et Sonatrach Petroleum Corporation (SPC), une filiale de Sonatrach domiciliée à Londres.




    0



    0
    Anonyme
    6 juin 2018 - 18 h 25 min

    Ce supertanker Mesdar battant un pavillion liberien apartient a New Ocean Shipping Venture Ltd (NOSVL).
    L’armateur est une joint venture à parts égales entre Kawazaki ShipBuilding Corporation (KSC) et Sonatrach Petroleum Corporation (SPC), une filiale de Sonatrach domiciliée à Londres.




    0



    0
    TARZAN
    3 juin 2018 - 14 h 47 min

    … juste une pensée aux sauveteurs de la mer algériens et autres qui prennent des risques considérables parfois au détriment de leur vie en secourant les navigateurs et marins dans des conditions très difficiles.




    4



    0
    Séhab
    2 juin 2018 - 12 h 11 min

    OK j’ai suivé votre regard et j’ai vu ce qu’il à vu et j’ai très biens compris et d’accord avec vous!

    Bien Cordialement Séhab




    3



    0
    Hakikatoune
    2 juin 2018 - 8 h 57 min

    Bravo à l’équipe du port pétrolier de Bejaia (…je parle du port pétrolier ….suivez mon regard) et à ses personnels du services de pilotage et de remorquage dont le professionnalisme et la compétence sont avérés !




    10



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.