Des terroristes tunisiens fuient vers l’Algérie : l’ANP en état d’alerte

ANP El-Khabar
L'ANP en alerte maximum pour sécuriser les frontières. New Press

Des terroristes tunisiens se dirigeraient vers la frontière algérienne, rapporte le journal arabophone El-Khabar qui se réfère à un communiqué du ministère tunisien de l’Intérieur. Les terroristes, qui seraient traqués par les services de sécurité tunisiens, préparaient un attentat sur le poste frontalier de Kasserine, à 600 mètres à peine du territoire algérien.

Un communiqué du ministère tunisien de l’Intérieur a indiqué que les éléments de la Garde nationale ont repéré le groupe qui s’apprêtait à attaquer le poste dans la nuit de mercredi à jeudi. Il s’en est suivi un accrochage qui a poussé les terroristes à fuir vers la frontière algérienne. Les terroristes se seraient réfugiés dans une montagne proche de Bouchebka, dans le centre-ouest tunisien.

Le ministère de l’Intérieur tunisien a précisé que les forces de sécurité algériennes, sitôt informées, ont réagi promptement en effectuant un vaste ratissage aux fins d’empêcher l’infiltration des terroristes sur le territoire national ou de les neutraliser au cas où ils auraient réussi à s’infiltrer.

Les armées algérienne et tunisienne travaillent en parfaite coordination, souligne le communiqué.

K. M.

Comment (5)

    Anonyme
    1 juin 2018 - 13 h 52 min

    Ces terroristes vont bénéficier de l’amnistie et de la concorde civile c’est pour cela ils ont fuit vers l’Algérie.

    13
    22
    HOUMTY
    1 juin 2018 - 13 h 39 min

    SALAM K’KHAWA… .. notre A.N.P doit déclare toute les frontiéres ZONE DE GUERRE . tous individu suspect en possession ( ARMES, MEDICAMENTS,CARBURANTS, MATERIÉLS DE VISION OU D’ÉCOUTE ) doit être présenté a un tribunal militaire … L’ALGERIE a trop souffert de ces horde sauvage plus de 250.000 morts (rahimahoum ALLAH )… QU’ALLAH PROTEGE NOTRE GLORIEUSE ARMÉE ET LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE.

    38
    9
    Kahina-DZ
    1 juin 2018 - 13 h 37 min

    Je me demande s’ils ont fui la Tunisie ou poussés par la Tunisie vers l’Algérie.
    L’ANP saura comment les accueillir !!

    37
    6
    Felfel Har
    1 juin 2018 - 10 h 47 min

    Si nous les reconduisons chez eux, en Tunisie, les ONG vont-elles nous accuser de violation des droits de l’homme? Créons alors, de ce côté du pays, un no man’s land, une zône d’exclusion et abattons tous ceux qui seraient suffisamment fous pour la traverser! Pas de quartier! La sécurité et la paix sont à ce prix.

    43
    6
    Anonyme
    1 juin 2018 - 9 h 30 min

    Ils vont avoir droit à un chaleureux accueil de la part de nos BRAVES DJOUNOUDS qui ne font pas dans la dentelle quand il s’agit de défendre le pays.

    54
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.