Intrigant message d’une journaliste à Bouteflika à partir de Bruxelles

présidentielle Bouteflika
Le président de la République Abdelaziz Bouteflika. New Press

Par Karim B. – Une journaliste algérienne s’est adressée au président Bouteflika dans un message vidéo enregistré au siège de l’Union européenne, à Bruxelles. La journaliste, qui s’affiche clairement derrière le drapeau de l’Union européenne, profère de graves accusations à l’encontre du frère du chef de l’Etat, Saïd Bouteflika, et exhorte le président de la République à quitter le pouvoir.

Au nom de qui parle la journaliste qui annonce la création prochaine d’une télévision «soutenue» – c’est-à-dire financée – par l’Union européenne ? L’ancienne correspondante de l’ENTV et de Khalifa TV en Belgique commence par édulcorer son intervention, en rappelant le «mémorable discours» prononcé par Bouteflika devant l’Assemblée générale des Nations unies. Un compliment qui prélude un appel indirect à Abdelaziz Bouteflika de se retirer de la vie politique : «Quarante-quatre ans ont passé et vous voilà assis sur une chaise roulante, le regard hagard et la bouche béante», lance-t-elle à l’adresse du probable candidat à sa propre succession en 2019.

La journaliste pointe un doigt accusateur en direction de Saïd Bouteflika et des «barons du régime» dont elle insinue qu’ils auraient pris en otage le Président qui «n’est plus qu’un amas de chair exposé au monde, en dépit du mépris de toute une nation», les accusant de s’être «arrogé le droit de disposer» de lui. Agrémentant sa «conférence» d’une leçon de morale sur la dignité et le droit, la journaliste, qui a délibérément choisi de mettre en valeur l’emblème de l’Union européenne, veut-elle faire comprendre à l’opinion publique qu’elle serait mandatée par cette institution pour s’adresser ainsi au Président algérien ? L’Union européenne devra sans doute s’expliquer sur cet amalgame voulu par la conseillère de presse à l’ambassade du Qatar auprès de l’Union européenne.

Les termes utilisés par l’ancienne chargée des relations auprès des monarchies du Golfe à la Commission européenne sont d’une virulence inattendue, et le lien prémédité que l’auteure de l’enregistrement vidéo réalisé à partir de la capitale européenne fait avec l’instance dirigeante de l’Europe intrigue.

«Vous ne pouvez plus tolérer d’être traité comme un objet», affirme encore la journaliste qui lit sur un prompteur son «discours» préparé à l’avance et prononcé à la façon d’une personnalité politique aux ambitions inavouées.

Est-ce l’Union européenne qui demande à Bouteflika de démissionner et de se débarrasser de son frère ou cet enregistrement est-il la première salve d’une campagne «soutenue» par l’Union européenne contre un cinquième mandat ?

K. B.

Comment (120)

    Mourad
    9 juin 2018 - 14 h 48 min

    L’hypothèse de l’acte isolément citoyen semble être peu probable. De là à pouvoir identifier le sens du vent commanditaire, il y a une marge où toutes les erreurs d’analyse peuvent s’engouffrer..




    1



    0
    Anonyme
    2 juin 2018 - 16 h 13 min

    Peut-être que cette journaliste ainsi que sont discours sont une mise en scène du régime actuel afin de gagner la sympathie et le soutien du peuple et de l’opinion publique
    Possible ?




    15



    14
    papy boyington
    2 juin 2018 - 12 h 58 min

    … j’aime cette Algérie plus que la majorité , et je n’aime pas les c… , je n’aime plus ce qu’on est entrain de faire de cette Algérie, je n’aime plus ces algériens qui ont détruit ce beau pays l’Algérie est devenu un mythe , ….




    18



    1
    Séhab
    2 juin 2018 - 11 h 51 min

    Elle à Parfaitement raison je suis Entièrement d’accord avec Elle!!!!
    Et puis c’est une algérienne et elle est tout a fait dans son droit en tan que journaliste d’user de son droit d’expression journalistique même si cella ressemble à un discoure politique il en reste ce que à été dit c’est de la stricte vérité
    n’en déplaise à certains!!

    bien Cordialement




    34



    12
    Anis CHAOUI
    2 juin 2018 - 9 h 56 min

    Quel est le lien pour voir cette saleté de video pour se faire juste une idée sur cette dévergondée ? J’ai cherché partout mais je n’ai rien pu trouver… Merci.




    9



    27
    Abou Langi.
    2 juin 2018 - 8 h 19 min

    @ Si Felfel har

    Je ne cherchais point à offenser votre auguste personne.

    Ne prenez donc pas votre mouche! C’est avec véhémence que vous avez interpelé cette dame dont je m’en fiche de son sort. Souffrez donc qu’un peu vous soit rendu.

    « Votre linge sale se lave en famille ». C’est justement pour ça que cette Dame intervient d’où elle peut !
    Tout le monde n’est pas de la famille !

    Ait Menguelète chantait : d’khounwi kane id imawlène, noukni narnede souffela. Ghir entoum emaliya , hna zedna ghir melfoug. Il n’y a que vous qui êtes de la famille, nous ne des serions que des intrus.

    Et enfin, si vous aviez lavé votre linge en famille, nous n’en serions pas là!




    20



    4
    Anonyme
    2 juin 2018 - 0 h 17 min

    Quel cinéma!
    L’ année 2018 est indubitablement l’Année du Doute. Y’aura-t-il ou
    n’y aura -t-il pas un 5eme mandat ?
    Alors que la question ne mérite même pas d’être posée, constitutionnellement parlant.
    L’ art de botter en touche,et d’induire le peuple dans l’erreur.




    23



    2
    DYHIA-DZ
    1 juin 2018 - 23 h 27 min

    Comment ose t-elle insulter d’une manière aussi cruelle un président d’un ÉTAT souverain.
    Incroyable !! ses propos sont d’ une agression verbale inégalée qui frôlent le Nazisme.
    Quelque soit l’état de santé du président Bouteflika, cette …. n’a pas le droit de se permettre une telle insulte qui transgresse les lois de l’éthique/morale. C’est du jamais VU ??

    Une pétition pour la juger au tribunal international. …

    OÙ sont les charlots politiques qui nous ont mis dans cette situation de … !!
    N’importe quelle …. prend ce droit pour nous insulter. BASTA BASTA.




    17



    46
      Anonyme
      2 juin 2018 - 14 h 06 min

      C’est toi qui te sens insulté ?!?
      Saïd, sort de ce corps !




      24



      4
    RIPOSTE
    1 juin 2018 - 23 h 02 min

    Moi ce qui m’intrigue c’est le manque de riposte ferme des pseudos autorités Algérienne contre l’Europe fourbe, contre la France, et le Maroc car ils nous prennent de haut, et ils ce permettent tout et en toute confiance car nous les avons habitués !!




    9



    35
    Anonyme
    1 juin 2018 - 22 h 01 min

    Manipulation à plein nez! On agite volontairement la main de l’étranger et le bouloulou de Bruxelles, réaction immédiate des moutons et brebis. Effrayés, paniqués,car stigmatisés par le chaos de la décennie noire, ils demandent presque à l’unanimité, sauf rares exceptions,au grand héros des 20 ans de demeurer sur le koursi, même s’il est inapte à gouverner. Le plan machiavélique a marché à merveille.
    P.S. La peur des moutons et brebis est plus que légitimée, et les maîtres sorciers en profitent pour jouer sur cette corde plus que sensible.
    Rabi yahfedh moumnine hadh l’bled, et de toutes ses honnêtes petites âmes crédules Amin.




    37



    10
    Aek
    1 juin 2018 - 21 h 50 min

    L herbe n est pas plus verte ailleurs




    6



    21
      Anonyme
      2 juin 2018 - 14 h 10 min

      Si on la trouve aussi verte ailleurs, c’est bien parce qu’elle doit être bien sèche et décolorée chez nous !




      16



      0
      T213
      2 juin 2018 - 16 h 46 min

      C’est à cause des mafieux au pouvoir que nos jeunes fuient le pays en se jetant à la mer.




      16



      2
    Anonyme
    1 juin 2018 - 20 h 15 min

    On préfère Boutef même mort au candidat de la « famille révolutionnaire » qui prétend se soigner lui, à Batna et non ailleurs. On s’en fout quant à l’endroit où ces gens se soignent ce qui nous intéresse c’est ce qu’ils peuvent faire pour le pays force est de constater que même diminué Boutef a apporté un peu de paix dans ce pays.




    17



    68
      tarimou
      1 juin 2018 - 21 h 59 min

      bonsoir
      je parie que vous êtes de l’ouest ou un des services. simple, un algérien normalement constitué intellectuellement ne se positionne pas comme vous , c’est flagrant. saha shourek




      42



      15
        Anonyme
        2 juin 2018 - 14 h 12 min

        Il s’agit sûrement d’un néo-naturalisé débarqué de l’Ouest de nos frontières.




        12



        5
      Sadia
      2 juin 2018 - 6 h 29 min

      Que « peuvent ils faire pour le pays » ? Qu’ont ils fait pour le pays avec 1000 milliards en 20 ans ? La ruine. Zeroual lui a donne l’honneur avec rien.




      34



      2
        Anonyme
        2 juin 2018 - 14 h 17 min

        Soyons quand même honnêtes et précisons que : «Zeroual lui a rendu son honneur avec seulement… 300 millions de $ qui restaient dans les coffres de l’État lorsqu’il a accepté de relever le défi de remettre l’Algérie sur rails».




        16



        1
          Hamid1
          9 juin 2018 - 7 h 21 min

          Bien qu’il a une carrière militaire et non civile,
          Il a fait renaître l’espoir à tout un peuple et il a quitté le pouvoir d’une manière magistral qu’aucun chef d’état d’une nation tiers-monde n’a fait.
          Il a eu a affronté la pire des situations qu’aucun chef d’état de notre pays n’a eu à gérer.
          Avec ce dernier, c’est tout le contraire en plus de déconstruire ce qui a été construit durement par l’équipe de Zeroual, le terrorisme était dans un état comateux et vivait ces dernières heures après tant d’années de luttes acharnées quand ce dernier la fait renaître de ces cendres avec l’assistance de gros moyens de l’état avec sa réconciliation nationale et nous faire l’idéologie qu’on a combattu.Le palais présidentiel sert de demeure familiale et propriété privée que même avec le recul, HB ne s’est pas permit de tel énormité.




          0



          0
      Anonyme
      2 juin 2018 - 14 h 21 min

      Est-ce qu’il est obligé de se soigner aux Invalides, l’hôpital de l’armée française, pour que vous en soyez satisfaits ?




      19



      0
    Nadjma
    1 juin 2018 - 19 h 45 min

    Il y a trop de commentaires des adeptes du parti maudit islamiste FIS dans AP ces derniers temps quelle est donc cette pluie de souffre qui a fait sortir ces rats de leurs terriers, ils croient quoi qu’on a oublié et qu’on va débattre avec eux ?




    32



    23
    Nadjma
    1 juin 2018 - 19 h 32 min

    Ce qui est contestable ici ce n’est pas la politique interne de l’Algérie ça c’est un autre débat. Ce qui est contestable et insupportable c’est l’ingérence de l’UE, ce qui est contestable et inadmissible c’est que ces gueux d’européens se permettent d’insulter les pays qui n’obéissent pas à leur folie. Pour vous il semble que leur qualité supérieure d’européens les autorise à traiter n’importe comment des gens comme vous. Qu’ils peuvent insulter notre pays, s’installer au sahel, au maroc bref sur toutes nos frontières pour nous menacer et pour vous ce n’est pas grave, tant que ce sont les autres (les ennemis) qui vous menacent et vous insultent alors tout va bien !. On fait la guerre à ce pays vous avez pris conscience de ça ou pas?
    alors comment voulez que ce pays aille bien ?
    maintenant si vous êtes mécontent pourquoi ne descendez vous pas dans la rue faire un petit printemps arabe pour faire plaisir à l’UE.
    Ensuite allez donc voir (s’ils vous accordent le visas bien-sûr) un peu la vie que mènent aujourd’hui même ceux qui vous insultent et surtout attendez de voir ce que le libéralisme fou leur prépare pour demain.




    16



    39
      tarimou
      1 juin 2018 - 22 h 02 min

      Bonsoir,
      Quand l’ingérence est en faveur de boutef comme en 2014 halal alikoum maintenant que le vent tourne vous dénoncez il fallait dénoncer l’ingrence quand kerry est venue soutenir le mandat de bouteflika




      35



      6
    Sabrina-DZ
    1 juin 2018 - 16 h 55 min

    Je suis étonnée par le nombre de journalistes Algériens à la solde des pays du Golf.
    C’est pour cette raison que le pays est FOUTU.




    25



    38
      Anonyme
      1 juin 2018 - 22 h 31 min

      Parce que ce sont ces journalistes qui décident des politiques économiques et de… et des… et des…. du Pays ?




      14



      4
    Tiziri-DZ
    1 juin 2018 - 16 h 39 min

    L’UE donne son feu vert pour le 5eme Mandat.
    J’ai regardé la vidéo, la manipulation est flagrante.
    le 4eme Mandat a eu le OK de Qatar et les Wahahbites, je ne vois pas pourquoi ils changeraient d’avis pour un 5eme. Qu’est ce qui a changé pour qu’ils soient contre le 5eme.




    14



    35
      Raselkhit
      3 juin 2018 - 13 h 34 min

      Simple raisonnement Boutef dérange Il ne veut pas envoyer l’ANP au mali combattre les maliens pour le compte des français Boutef ne veut pas envoyer l’ANP en Lybie pour combattre les libyens pour le compte de l’Europe .Voilà les données du problème Ils veulent un de leur valets Les enjeux sont tellement énormes Laisser le Maroc dominer l’UMA Laisser les saoudiens encore faire de la ligue arabe un simple chambre d’enregistrements des ordres des américains Laisser les français faire ce qu’ils veulent en Syrie




      1



      8
    lhadi
    1 juin 2018 - 16 h 19 min

    Exhorter le président de la république à quitter le pouvoir est un non sens car rares sont les hommes d’Etat ou simples dirigeants qui se résignent facilement à mettre en pratique la formule de bons sens qui recommande « de savoir quitter le pouvoir avant qu’il vous quitte ».

    Les gesticulations de surface qui rentrent dans le jeu de miroir de la société spectacle ne peuvent faire barrage à un cinquième mandat qui portera, sans aucun doute, une atteinte morale, politique très grave et à l’Algérie et aux algériens,

    On ne fait pas de la politique l’arme à la bretelle.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected]




    36



    16
      Anonyme
      1 juin 2018 - 22 h 12 min

      Personne n’a «exhorté le président à quitter le pouvoir» comme tu l’écris.
      Des algériens, et c’est de leur droit le plus absolu, lui demandent de ne plus briguer un 5ème mandat, pour les raisons que tout le monde connait et que le monde entier sait.
      Conclusion : il n’y a donc aucun «non sens» là-dedans, bien au contraire.




      28



      9
    De profundis
    1 juin 2018 - 16 h 08 min

    On est rassuré. En NaharTV vient de nous révéler que le report du Conseil des ministres à la semaine prochain, est dû au décès de la mère du président du Conseil Constitutionnel, inhumée ce weekend à Tlemcen.




    24



    8
      Anonyme
      1 juin 2018 - 22 h 28 min

      Avec tout le respect que je dois à la défunte, est-ce pour autant une raison valable pour reporter un conseil des ministres devant, de surcroît, se pencher sur des dossiers et des questions importantes qui concernent et touchent directement 40 millions d’algériens ?
      Le président du Conseil Constitutionnel aurait pu se faire représenter, lui aussi.




      24



      1
    Pas Anonyme
    1 juin 2018 - 15 h 48 min

    Les élections en France ne sont pas démocratiques, je me répète c’est Attali qui a fait Macron président et son lobby judéosioniste. Allez sur Panamza vous y verrez également qu’il.a failli se retrouver en prison pour son travail journalistique d’excellente qualité objectif sur les attentats sous faux drapeau et démonté la connexion israélienne.
    Cette femme d’une vulgarité sans nom et d’une VIRULENCE sans nom est en service commandé pour la France car l’Algérie est un État souverain, tout comme la Syrie de Bachar Al Assad.
    C’est de la manipulation pure et simple et vous tombez presque tous dans le panneau.
    Le Président Bouteflika a fait de l’EXCELLENT travail.
    Pourquoi ne voyez JAMAIS un marocain ouvrir sa gueule à l’UE ou en France pour demander le rejet de la monarchie et des élections libres zerma !
    Vous êtes naïfs.
    Il a le droit de se représenter et s’il le souhaite AUCUN PROBLÈME avec.
    C’est dingue en France ce type de propagande à la BHL ne marche pas et vous vous tombez le nez dedans.




    23



    59
      UMERI
      1 juin 2018 - 21 h 41 min

      Le président du conseil constitutionnel, n’est pas membre du gouvernement, mauvaise excuse, on ne reporte pas la tenue d’un conseil des ministres, pour un décès d’une dame ou d’un homme.




      29



      2
      Anonyme
      1 juin 2018 - 22 h 48 min

      Ce n’est quand même pas cette journaliste qui s’est faite soignée aux Invalides, cet hôpital parisien de l’armée française, et y a même reçu Enrico Macias… après y avoir tenue un mini conseil des ministres, avec son premier ministre et son vice ministre de la défense, sous le portrait officiel du président de la… république française ?
      Est-ce cette journaliste qui a posé ces gestes ?




      31



      1
    Anonyme
    1 juin 2018 - 15 h 31 min

    …. savez vous que le président de l’union européenne est un escroc ? et c’est votre patron !!! savez vous que les  » élites  » du l’UE sont des malfaiteurs? et ceux sont vos employeurs. savez vous que vous vivez dans un milieu dit « homo », c’est à dire le plus malsain qui puisse existé. … que préférez vous, un escroc et des malfaiteurs ou un malade ? il y a beaucoup à dire mais restons en là.




    21



    48
      Anonyme
      2 juin 2018 - 14 h 35 min

      «…. savez vous que le président de l’union européenne est un escroc ?».
      ———————————————————–
      Non, on ne le sait pas et cela ne nous intéresse pas du tout de le savoir.
      Ce qui nous importe, c’est plutôt savoir pour quelles raisons Bouteflika veut rempiler pour une 5ème fois, avec l’état de santé qui est le sien et qui ne lui permet aucunement de diriger un pays de 40 millions d’âmes comme l’Algérie.
      Si tu as une réponse conséquente et logique à cette question, merci de nous laisser le savoir.




      13



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.