Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad Al-Maliki déplore le veto américain

veto américain Israël protection Palestiniens
L’ambulancière palestinienne Razan Al-Najar tuée vendredi de sang-froid par les sionistes. D. T.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a condamné vivement samedi le veto brandi par les Etats-Unis contre le projet de résolution présenté vendredi soir par le Koweït au Conseil de sécurité devant mettre en place un mécanisme international de protection des Palestiniens contre les tueries israéliennes. «Le recours de l’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, au veto pour empêcher une résolution prévoyant la protection du peuple palestinien est une autre erreur morale pour les Etats-Unis d’Amérique. Elle reflète à travers ce refus son aveuglement politique, son mépris envers la communauté internationale ayant condamné les tueries commises par l’occupant israélien et un soutien direct apporté au colonisateur», a déclaré Al-Maliki dans un communiqué cité par l’agence Wafa.

Le chef de la diplomatie palestinienne a félicité à cette occasion le Koweït pour son rôle au sein du Conseil de sécurité et salué tous les pays membres qui ont exprimé leur soutien et condamnation des crimes d’Israël, la puissance occupante, tout en soutenant la protection du peuple palestinien. Al-Maliki a ajouté que «malgré les blocages au Conseil de sécurité portant atteinte à son rôle dans le maintien de la sécurité et de la paix dans le monde, la direction palestinienne continuera sa quête de trouver des moyens pour protéger le peuple palestinien et sa terre», soulignant que «contrecarrer le Conseil de sécurité et l’usage du veto, contre le projet de résolution du Koweït, vise à accorder de l’immunité à Israël, à renforcer la politique de l’impunité et à encourager les criminels de guerre israéliens, y compris celui qui a été tué de sang-froid vendredi l’ambulancière Razan Al-Najar qui effectuait son devoir humanitaire noble».

Il a souligné que la diplomatie palestinienne déploiera tous ses efforts pour que «les criminels israéliens soient punis» et «rendre justice au peuple palestinien». Le ministre des Affaires étrangères palestinien a conclu sa déclaration en soulignant que «la justesse de la cause palestinienne, la résistance de notre peuple et ses sacrifices et le soutien de la communauté internationale en respect avec les principes du droit international, permettront à notre peuple d’atteindre ses objectifs par la fin de l’occupation, l’indépendance de l’Etat palestinien et le retour des réfugiés selon la résolution 194».

Les Etats-Unis ont opposé vendredi soir leur veto au projet de résolution présenté par le Koweït, membre non permanent, au Conseil de sécurité des Nations unies et demandant la protection des Palestiniens. Le Koweït, qui avait préparé son projet de résolution il y a deux semaines, avait réclamé initialement une mission de protection internationale pour les Palestiniens, après les tueries commises par les forces d’occupation israéliennes dans la bande de Ghaza.

Après le refus de la France et de la Grande-Bretagne, la version finale du texte du Koweït a appelé à «considérer des mesures garantissant la sécurité et la protection» des Palestiniens et réclamant que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, présente un rapport sur un «mécanisme de protection international». Depuis mars dernier, plus de 122 Palestiniens ont été tués et 13 000 autres ont été blessés par des tirs à balles réelles par les forces de l’occupant israélien dans la bande de Ghaza, lors de manifestations pacifiques organisées pour réclamer la levée du blocus imposé à l’enclave et le droit de retour des réfugiés palestiniens spoliés de leur terre en 1948 après la création de l’entité sioniste.

R. I.

Comment (4)

    Izhak
    2 juin 2018 - 20 h 18 min

    Les américains se sentent en sécurité avec leur arsenal nucléaire militaire. Les sionistes se confortent de cette couvertrue de cet allié super-puissance qui annihile tout type d’exactions criminelles commis par eux-même sur les palestiniens , ils sont certain d’ être blanchi aux bancs de l’ONU quoi qu’il arrive .Les Arabes restent obnubilés face à cette situation d’impuissance.




    5



    0
    Felfel Har
    2 juin 2018 - 19 h 57 min

    Quand est-ce que le monde entier réalisera que les victimes sont les Palestiniens? L’agresseur, l’occupant, le despote , l’assassin, c’est Israël! On nous parle de justice, de droits de l’homme, de paix mais on prend partie pour celui qu’on a dopé financièrement, militairement, diplomatiquement et qui abuse de cette force contre un peuple non armé, démuni qui ne demande qu’à avoir son bout de territoire qu’il appellera « Ma Patrie », « Watany », « My homeland ». Est-ce trop demander?




    3



    4
    Anonyme
    2 juin 2018 - 16 h 51 min

    Ce qui différencie Trump des dirigeants arabes, c’est que Trump est franc , sincère et n’est motivé que par les intérêts de son pays, alors que les dirigeants arabes sont égoïstes, hypocrite et fourbes jouant sur la corde sensible des sentiments et du religieux de leurs populations.




    10



    0
    Anonyme
    2 juin 2018 - 15 h 54 min

    Et dire que « les trois sal…. » ont justifié leur attaque contre la Syrie par l’usage du véto Russe contre toute résolution du conseil de sécurité . L’hypocrisie de ces hors-la-loi ne s’embarrasse d’aucun scrupule pour s’afficher toute nue.




    8



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.