Ce que l’Algérie risque en raison de la surutilisation de pesticides

Comment (5)

    Lambda
    11 juin 2018 - 12 h 11 min

    C’est déjà trop tard.
    Nous avons l’un des plus gros taux de prévalence de cancer et maladies auto-immunes dans le monde, nous avons un peuple, des agriculteurs et des pseudo politiciens des plus incultes. La rapine, le gain facile ont été érigés en sport national, à quoi peut-on donc s’attendre. Tout comme en boulitique, nous sommes devant le précipice et nous faisons un pas en avant, comme nous le disait il y a plus de 40 ans feu Kaid Ahmed, rabi irahmou.




    2



    0
    Joker
    10 juin 2018 - 19 h 59 min

    On a intérêt à prendr cela au sérieux , en analysant chaque récolte avant l’autorisation de vente ce n’est pas les laboratoires qui manquent .
    le test de toxico ou pesticide est nécessaire




    0



    0
    Joker
    10 juin 2018 - 19 h 58 min

    On a intérêt à prendr cela au sérieux , en analysant chaque récolte avant l’autorisation de vente ce n’est pas les laboratoires qui manquent .
    le test de toxico ou pesticide est nécessaire




    0



    0
    Au boulot !!
    10 juin 2018 - 1 h 04 min

    Et dire qu’avant la colonisation Francaise les Algériens disposaient de la meilleur agriculture et de bétails. Les temps ont bien changé, OGM et pesticides comme pour faire exemble à l’Europe d’amérique !




    0



    0
    El Fellag
    6 juin 2018 - 11 h 21 min

    Le risque nous sommes entrain de le subir;une majorité de nos citoyens sont atteint des maladies grave comme le cancer;la disparition a courte terme des abeilles et de la faune




    15



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.