Le match de préparation Israël-Argentine annulé : Messi et Higuain désavouent Netanyahu

higuain messi désavouent netanyahou
Higuain et Messi. D. R.

Belle victoire pour les Palestiniens. Le match de préparation au Mondial 2018, Israël-Argentine, prévu samedi à Jérusalem, a été annulé sous la pression des Palestiniens qui avaient appelé Lionel Messi à ne pas y participer, craignant une récupération politique de l’Etat hébreu. L’annulation survient quelques heures après une mobilisation devant le terrain d’entraînement de la sélection argentine à Barcelone, où des militants palestiniens ont brandi un maillot de la sélection argentine maculé de peinture rouge sang et ont apostrophé les joueurs argentins en les sommant de ne pas jouer le match. «Messi, ne joue pas !», ont crié des manifestants au bord du terrain d’entraînement à Barcelone. Leur appel sera finalement entendu.

Le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie, a indiqué que «les joueurs de la sélection ne souhaitaient pas jouer le match. (…) Même le sélectionneur a demandé qu’il n’y ait pas d’autre rencontre et que la sélection se concentre sur le premier match en Russie, le 16 juin». L’annonce officielle de l’annulation est venue de la représentation diplomatique israélienne à Buenos Aires.

La Fédération palestinienne de football s’est réjouie dans un communiqué de l’annulation de la rencontre et «remercie toutes les parties et les institutions populaires et sportives dans le monde entier pour avoir travaillé sans relâche afin que le message du sport, et du football en particulier, triomphe, et pour avoir refusé que le sport soit utilisé comme (…) un outil de chantage politique». Elle «félicite les joueurs de l’équipe argentine menée par la star Messi pour avoir refusé d’être utilisé comme pont pour atteindre des fins non sportives», est-il encore écrit.

Dimanche, Jibril Rajoub, le président de la Fédération palestinienne de football, avait demandé à Lionel Messi de ne pas participer au match, appelant à «brûler» ses maillots s’il jouait. «Messi est un symbole de paix et d’amour, nous lui demandons de ne pas participer au blanchiment des crimes de l’occupation» israélienne, avait-il affirmé.

Initialement prévu à Haïfa, le match devait finalement être joué samedi après-midi à Jérusalem. Le changement de lieu avait renforcé la mobilisation des Palestiniens, hostiles à ce qu’il ait lieu dans la ville sainte, estimant que c’était une manière de légitimer la politique d’apartheid israélienne. Israël-Argentine devait être le dernier match amical de préparation de l’Argentine, avant la Coupe du monde en Russie, que l’Albiceleste débutera contre l’Islande, le 16 juin.

Premier joueur à s’exprimer, l’attaquant Gonzalo Higuain, qui s’est félicité de l’annulation du match. «Finalement, nous avons pu faire ce qu’il convenait. D’abord la santé et le sens commun. Nous croyons que le mieux était de ne pas y aller», a-t-il dit sur la chaîne ESPN.

R. I.

Comment (6)

    Mme CH
    8 juin 2018 - 4 h 58 min

    Ladite Israël voulait marquer un but politique à travers un match de football, mais heureusement qu’elle n’a pas eu ce qu’elle voulait..! Echec et Mat…!
    Bravo à tous ceux et celles qui ont contribué à donner cette gifle à Nanytou et son Strumpf…!
    Bravo aux joueurs Argentins et à leurs sens élevé de solidarité avec le peuple palestinien..! Maintenant, tout le monde connaît le vrai visage des Caméléons sionistes, sauf les Voyants-Aveugles et les traîtres de la nation..!
    Bravo aux palestiniens qui ont marqué des buts grâce à leurs manifestations pacifiques qui ont coûté la vie à des centaines de d’enfants, de jeunes, femmes, vieux….! Allah Yarhamhoum…! Aussi, Nanytou et sa horde sauvage mourras bien un jour….et sauront qu’Allah est Le plus Puissant, Le plus Fort et Le plus Juste..!

    3
    1
    Anonyme
    6 juin 2018 - 22 h 22 min

    Hommages à l’équipe nationale de football d’Argentine, à ses dirigeants de l’AFA, la fédération argentine de football,
    Décision certes difficile (la pression du très puissant lobby juif des affaires argentin , et de sa communauté estimée entre 230 000,
    Et 300 000 juifs argentins originaires de Biélorussie, Pologne, Roumanie, Russie,Ukraine, venus entre 1889 et 1939, et après 1945
    Décision, aussi, courageuse face à la FIFA (sanction ?,…), et à l’état agressif, et belliqueux d’Israel, contre le peuple palestinien
    Sans protection, et ses puissants lobbies sionistes pro-israéliens des affaires
    (des véritables tentacules très actives, et secrètes) aux U.S.A, et en Europe

    4
    3
    Anonyme
    6 juin 2018 - 16 h 41 min

    Merci Mr Trump, vous avez réussi là où tout le monde a échoué………rendre Israël exécrable.
    Les Israéliens sont en passe de devenir des pestiférés qu’il est bon d’éviter. Espérons que le cas « Afrique du Sud » ne tardera pas à se reproduire.

    18
    4
    APULEE DE SALDAE
    6 juin 2018 - 16 h 19 min

    Le football véhicule des valeurs autres que celle que le sioniste Netanyahu projetait d’en faire avec la venue de cette grande équipe et de de sa pléiade de stars dont le maestro Messi . Merci pour les argentins et bonne coupe du monde.

    14
    4
    Rayés Al Bahriya
    6 juin 2018 - 15 h 44 min

    Le Lion Eli Messie ne seras plus de retour en
    Israël..
    Ils ne matchent pas…
    Tous bonnement …!.

    10
    5
    Eli
    6 juin 2018 - 13 h 18 min

    Réfléchi sportivement. Merci à l’équipe des « Célestes » de Messi …, cela aurait été inhumain que la sélection Argentine donne l’appareil à des joueurs israéliens qui ont peut-être commis des crimes il n’y a pas si longtemps que cela c-a-d à peine 1,2,3 semaines sur des enfants, des femmes, des vieillards , des jeunes gens venus simplement manifester leur désarrois sur le transfert de l’ambassade américaine à El Qods et aussi marquer leur désapprobation le jour où ils furent expulsés de leur terre par des gens venus d’ailleurs lors de la création de l’ état sioniste en 1948.

    21
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.