Plainte contre d’anciens tirailleurs algériens dans l’armée française

tirailleurs italien
Des tirailleurs algériens en Italie durant la Seconde Guerre mondiale. D. R.

Par R. Mahmoudi – Après la menace brandie par le ministre de l’Intérieur italien de renvoyer chez eux tous les migrants clandestins, essentiellement ceux issus des pays du Maghreb, l’acharnement des Italiens contre les peuples de cette région s’amplifie sous l’impulsion de la mouvance populiste et xénophobe qui a pris le pouvoir.

Ainsi, selon l’agence de presse italienne La Stampa, une association italienne a déposé plainte, le 1er juin dernier, contre le gouvernement français, lui réclamant des indemnisations et des excuses sur des crimes prétendument commis par des soldats africains pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces événements sont connus dans l’historiographie italienne sous le nom de «Marocchinate», terme qui signifie : femmes violées par des Marocains.

Mais, dans leur plainte, les Italiens parlent de soldats relevant du corps expéditionnaire français, constitué de goumiers marocains, de soldats algériens, tunisiens et de tirailleurs sénégalais. Ces soldats sont accusés de s’être adonnés, lors de la bataille du Monte Casino, d’avril à juin 1944, à des crimes de guerre dans les environs de la région de La Ciociara : destruction de villages, vols et violences mais, surtout, viols de masse. Selon des estimations italiennes, le nombre de viols varierait entre 3 000 et 3 500 dans la seule région de La Ciociara.

La France a déjà indemnisé, il y a longtemps, une partie des victimes de ces exactions, et la justice française avait, dès 1945, entamé quelque 160 procédures judiciaires à l’encontre de 360 individus, mais n’a pas présenté d’excuses officielles. Ce qui a amené cette association de victimes de la «Marocchinate» à refaire la demande mais, cette fois-ci, sous forme d’action en justice.

Selon les observateurs, il s’agit de la première plainte déposée contre un Etat européen pour des exactions imputées à des étrangers.

R. M.

Comment (22)

    Anonyme
    11 juin 2018 - 23 h 28 min

    Les seuls militaires cités dans ces abominables événement sont des marocains, d’où le terme de marocchinate, jamais je n’ai lu que des tirailleurs algériens aient été impliqués dans ces faits.




    0



    1
    Tin-Hinane
    8 juin 2018 - 0 h 05 min

    Décidément les italiens ne peuvent pas s’empêcher de faire les clowns. Une telle plainte est ridicule. Il est vrai que les tirailleurs marocains se sont mal comportés et ont violé des femmes italiennes mais n’est ce pas ce qu’on appelle les horreurs de la guerre?… Rappelons quand même que ces marocains, algériens, tunisiens (?) c’est la première fois que j’en entend parler, enfin peu importe, rappelons simplement à ces italiens qui semblent avoir oublié leur propre histoire, qu’ils étaient là bas pour libérer l’Italie et rappelons aussi qu’ils l’ont fait, l’Italie a été libérée par des nord-africains d’après leurs propres historiens. Les italiens sont malhonnêtes (ce n’est pas nouveau) et pathétiques (et ce n’est pas nouveau non plus). Quel rapport ont les migrants avec la 2e guerre mondiale? Je crois que tous les européens sont un peu aux abois et sont en train de perdre la tête comme ils ont perdu la guerre qu’ils ont livré au monde depuis la chute de l’URSS, eh oui les amis la défaite est insupportable! affaire à suivre, il serait intéressant de voir où les mènera cette plainte.




    6



    5
    Nasser
    7 juin 2018 - 23 h 57 min

    On s’en fou! C’est une affaire franco-italienne!




    12



    0
      Mme CH
      13 juin 2018 - 2 h 09 min

      Tout à fait…c’est une une affaire franco-italienne..! Les italiens n’ont qu’à saisir l’UE ou la CPI pour faire valoir leurs droits..! Et puis, « ces événements sont connus dans l’historiographie italienne sous le nom de «Marocchinate», terme qui signifie : femmes violées par des Marocains. » alors pourquoi inclure les autres Maghrébins….Hein..??




      0



      0
    HOMBRE
    7 juin 2018 - 18 h 29 min

    JE PORTE PLAINTE CONTRE LES CHEMISES NOIRE FASCISTE QUI ONT TUEES VIOLEES EN ETIOPIE PENDANT LE REGNE DE L INFAME MUSSOLINI




    20



    3
    socrate
    7 juin 2018 - 17 h 27 min

    La France devrait déposer une plainte auprès du gouvernement italien pour le génocide commis par les armées de Jules César lors de la conquête de la Gaule.




    23



    4
    Marocain de service
    7 juin 2018 - 16 h 25 min

    Le passé des Marocains de service font surface !




    16



    5
    YADI MLEHA.
    7 juin 2018 - 13 h 33 min

    TOUS LES TIRAILLEURS.ETAIT SOUS COMMANDEMENT DE LA FRANCE.DE PLUS IL ETAIT COLONISÉ.CHER AMI ITALIEN ARRÊTÉ DE….




    25



    5
    Mhand
    7 juin 2018 - 10 h 25 min

    Hannibal n’a jamais saccager Rome, et c’était sa plus grande erreur. S’il l’avait fait, l’histoire aurait été totalement différente, le pouvoir occidental aurait été remplacé par le pouvoir carthaginois. Erreur stratégiquement grave pour notre région.




    35



    4
      Rayah
      7 juin 2018 - 14 h 48 min

      Hannibal le grand hero de l’Afrique, trahi par Masinissa dans la bataille Zama 206 B.C contre Rome pour une promesse de terrain. Ca rappelle la trahison des Mokrani qui s’etaient allies avec la France contre le grand Emir Abdel Kader pour le meme gain. L’histoire se repete!




      19



      32
        moh_abane_16000
        7 juin 2018 - 16 h 17 min

        Avec des commentaires comme cela, est on se pose la question pourquoi le mouvement sécessionniste prend de l ampleur! Beaucoup de gens sont inconscient de leur paroles et leur geste. peux- t on cacher le racisme avec de belle tournure de phrase, non!!




        24



        4
          Rayah
          7 juin 2018 - 21 h 18 min

          Confronte a la verite et a l’histoire, on crie racisme et victime, c’est bien la strategie sioniste. Le racisme vient de ceux qui insultent le peuple algerien arabe avec le meme jargon utilise jadis par les colonialistes. Le racisme vient de ceux qui pretendent s’attaquer a l’Islamisme alors qu’en fait c’est l’Islam lui meme qu’ils veulent detruire. Quant aux menaces des separatistes, je leur dis simplement ‘ dezzou mha houm ‘ et en cas ou ils ne comprennent pas l’expression, ils peuvent toujours demander l’aide a un Algerien.




          6



          10
      amine
      7 juin 2018 - 16 h 05 min

      hannibal ne pouvait pas prendre rome car le pouvoir carthaginois refusait de lui envoyer des renforts.

      Il faut comprendre ce qu’est le sénat carthaginois de l’époque :

      Un général qui perd une bataille est condamné a mort .
      Un général qui gagne toutes ses batailles , lui , est un risque pour le sénat car ils ont peur qu’il leur prenne le pouvoir … donc il finit mort , assassiné.




      21



      3
    Gatt M'digouti
    7 juin 2018 - 9 h 38 min

    Aux dernières nouvelles, La Stampa envisage également de déposer plainte contre la Tunisie, concernant le saccage de Rome par les éléphants de Hannibal le Carthaginois.




    37



    5
    Anonyme
    7 juin 2018 - 8 h 43 min

    Les Sétifiens devraient s’en inspirer pour déposer plainte contre les goumiers marocains et tirailleurs sénégalais qui violaient et couper les bras des femmes pour leur voler leurs bijoux. A MÉDITER!




    80



    4
    Rayah
    7 juin 2018 - 8 h 35 min

    Le titre devrait etre ‘ plainte contre le regiment des tabors marocains ‘. Les tirailleurs algeriens ne sont pas concernes par cette accusation. L’association des victimes de la ‘marocchinate ‘ c’eat a dire crimes commis par le regiment des tabors marocains, ces memes criminels avaient perpetre des atrocites en Espagne durant la guerre civile et en Allemagne pendant la 2e guerre mondiale, sans oublier bien sur le role macabre qu’ils ont accompli a Setif le 8 Mai 1945. La reputation sauvage de ce regiment est bien connue en Europe et a l’Est de notre pays. Le general De Lattre appelait ce regiment de criminels ‘ mes loups ‘, Ils ne trouvent courage que lorsqu’ils se trouvent en groupe.




    64



    5
      Anonyme
      7 juin 2018 - 18 h 18 min

      Ben Bella s’était d’ailleurs distingué durant cette bataille et a même été décoré pour sa bravoure ! Par contre, je ne sais pas s’ils faisait partie des troupes marocaines ou algérienne.
      Mais je suis affirmatif quant à la participation de soldats algériens, sous la bannière de l’armée française dans l’invasion de l’Italie. Mon propre oncle maternel est mort, le ventre déchiqueté par une rafale tirée par des soldats italiens, dès son débarquement sur une plage en Sicile.
      Cela dit, c’est bien entendu à la France de se dépatouiller avec ce genre de plainte.




      9



      3
        Mhand
        7 juin 2018 - 20 h 14 min

        Marocaine




        6



        3
        Rayah
        8 juin 2018 - 9 h 32 min

        Benbella avait combattu dans les forces armees francaises en 1943 au sein du 5e regiment des tabors marocains et il a ete decore de la Croix de Guerre avec Palmes apres la liberation de l’Italie. Pendant que Benbella combattait avec courage sur le champ de bataille en Italie, les soldats marocains commettaient des atrocites : viols de femmes et d’enfants et meme de soldats allemands grievement blesses et gisant sur le champ de bataille, coupures de mains afin de s’approrier montres et bagues. Jusqu’a de nos jours l’Espagne meprise le marocain pour l’action criminelle des tabors pendant la Guerre Civile. L’attitude macabre des tabors marocains existe jusqu’a present dans l’armee royale.




        4



        0
    Kad
    7 juin 2018 - 8 h 34 min

    D’abord la plainte n’est pas dirigée contre les tirailleurs algériens mais plutôt contre la France. Ensuite ceux qui seraient accusés explicitement ce sont les tabors marocains d’où le nom « Marocchinate ». Alors pourquoi s’ingénier à impliquer nos tirailleurs, qui étaient français à l’époque, doit-on le souligner.




    50



    3
    Anonyme
    7 juin 2018 - 7 h 53 min

    Que la Libye porte plainte contre la France Sarkozy BHL, pour crimes corruption
    ……la CPI.




    52



    3
    Anonyme
    7 juin 2018 - 7 h 30 min

    D’après nos parents des sénégalais étaient très nombreux dans ces rangs de tirailleurs mais on ne les voit pas sur l’image de l’article !!! il faut qu’ils apparaissent, chaque moindre détail est important sur l’histoire de la libération d’Algérie.




    46



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.