Présence militaire russe en Syrie : les clarifications de Vladimir Poutine

Russie Syrie
Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. D. R.

Le président russe, Vladimir Poutine, a fait savoir que si les forces armées russes restaient en Syrie, les installations militaires n’avaient pas vocation à être permanentes, indiquant que les militaires russes se trouvent en Syrie «pour assurer les intérêts vitaux de la Russie».

S’exprimant dans le cadre de sa session annuelle de questions-réponses en direct avec les Russes, M. Poutine a précisé, selon la presse russe qui rapporte l’information, que si les forces armées russes restaient en Syrie, les installations militaires n’avaient pas vocation à être permanentes. «Nos militaires se trouvent dans cette région pour assurer les intérêts vitaux de la Russie», a déclaré Vladimir Poutine évoquant le conflit en Syrie, ajoutant que 90% du territoire syrien était sous contrôle des forces syriennes et russes. «Pour l’instant, nous n’envisageons pas de retirer ces unités», a-t-il souligné, indiquant qu’«elles resteront jusqu’à ce que (…) nos obligations internationales soient accomplies».

Vladimir Poutine a, en outre, souligné qu’en Syrie, les groupes armés terroristes avaient pu être concentrés dans une seule et même région. «Mieux vaut les combattre là qu’en Russie», a-t-il estimé, alors que l’extension maximale de Daesh en Syrie, en 2014 et 2015, pouvait constituer une menace à terme pour le sud de la Russie.

Pour autant, d’après le président russe, la Russie n’a pas vocation à maintenir une présence à terme en Syrie. «Nous ne construisons pas des installations à long terme», a toutefois précisé le président russe, affirmant que «la Syrie n’est pas un terrain d’entraînement militaire».

S. S.

Comment (3)

    LE NUMIDE
    8 juin 2018 - 23 h 54 min

    En syrie , les milices rebelles wahabistes Daeshiens et frères musulmans racistes , criminels , génocidaires et mercenaires et les royaumes arabes belligérants dont les principautés fantoches du Golfe sont dans l’alliance israelo-arabe sous tutelle américaine et européenne elle-même sous tutelle sioniste …les nationalistes syriens sous la direction du president Bachar El Assad et les minorités alaouites , chiistes , druzes et chrétiennes menacées sont dans l’axe irano- russe avec l’Appui du Hezbollah libanais et les forces libanaises chrétiennes du General Michel Aoun et des forces de résistance palestinienne et modernistes du Levant et du proche orient .. voilà les deux Axes en conflit dans le Moyen Orient , dont le contentieux internationale repose sur l’enjeu de la MultIpolarité et la multiparité du monde ou son unipolarité impériale , sous le Joug de l’Ordre Sémitique israelo-saoudien et wahabo-sioniste soutenu et appuyé par la Puissance militaire et diplomatique anglo-saxonne américaine et occidentale sous influence et tutelle juive et du monde arabo-musulman sous tutelle et influence arabo-wahabiste ..Les Berbères algériens en Afrique du nord , pour le moment observent une certaine neutralité stratégique ; sous la conduite diplomatique du president Bouteflika .. Mais à terme , les berbères seront naturellement et stratégiquement dans l’Axe multipolaire des puissances Goys et Aajams et ses grandes puissances , leur camp naturel : la Russie , la Chine , l’Inde , la Perse et les forces nationalistes aryennes européennes , latino-américaines et afro- asiatiques … La guerre de Syrie, du Liban de Palestine , de Libye et du Yemen déterminera le sort des peuples arabes et des peuples berbères dans les grand enjeux mondiaux …Le nationalisme , la révolte des nations pour un monde multipolaire sont l’avenir de l’Humanité et les garants de la paix universelle et de la concorde entre les nations …La révolution algerienne de 54 a montré la Voie , les Berbères doivent porter ce Message parmi les peuples pour un monde de Justice , d’Égalité et de Liberté

    4
    3
    Anonyme
    8 juin 2018 - 14 h 56 min

    Vive la Russie et le Président Poutine.
    @Felfel Har
    Excellent commentaire.
    La Russie est un pays civilisé et en regardant les médias du Moyen-Orient vous vous apercevrez que tous les diplomates russes et experts parlent l’arabe couramment en plus de leurs compétences et performances intellectuelles hors norme.
    Autant dire que les occidentaux sont à la ramasse ce qui n’est pas une nouveauté.5

    18
    5
    Felfel Har
    8 juin 2018 - 13 h 13 min

    Sages paroles! Elles démontrent tant la sagesse que la détermination de la partie russe dans son soutien à Assad. Elles révèlent aussi un savoir et un savoir-faire hors du commun de Poutine. Cela nous change du charabia des occidentaux qui nous font croire qu’ils combattent DAESH alors que ce sont eux qui l’ont créé et qui l’arment et le financent. L’émir Abdelkader, dont la vision est légendaire, a bien vu quand il écrivait « Le savant est l’homme par lequel s’opère facilement la différence entre la franchise et le mensonge dans les paroles, entre la vérité et l’erreur dans les convictions, entre la beauté et la laideur dans les actes ». Et si on entamait une démarche pour attribuer le prochain prix Nobel de la Paix à Poutine plutôt qu’ au pyromane Trump!

    22
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.